La glace (ou le verre de montre) est la partie avant transparente de la montre, et qui sert à protéger le cadran et les aiguilles.  La glace est communément appelée « le verre », pourtant sur les montres anciennes la glace était en verre acrylique ou plexi.

Le plexi permettait de réaliser assez facilement une grande variété de formes de glace. Il présente le grand avantage de pouvoir être poli, et de faire ainsi disparaitre assez facilement les griffes peu profondes. Mais une glace en plexi peut jaunir avec le temps et est plus fragile aux chocs. Le plexi est dit armé lorsque qu’il est enchâssé dans une bague métallique.

Le verre minéral est beaucoup plus résistant que le plexi, mais une griffe ne peut pas être enlevée par polissage. Il peut être protégé par un revêtement anti-griffe.

Le verre saphir est un verre synthétique encore plus résistant que le verre minéral, aussi bien en termes de griffe qu’en termes de bris, mais il est plus couteux que ce dernier. Le verre peut être traité avec un revêtement anti-reflet sur la face avant de la glace, ou sur les deux faces, ce qui peut justifier un surcoût.

Le verre de montre peut être coloré, comme sur cette Rolex Milgauss référence 116400GV :

Verre saphir coloré sur une Rolex Milgauss

Verre saphir coloré sur une Rolex Milgauss (source Internet)

Le verre peut être facetté comme sur cette extraordinaire Orient :

Verre facetté sur une Orient

Verre facetté sur une Orient (source eBay)

Sur cette Bulova Moon, le verre saphir est impressionnant par son épaisseur et le fait qu’il dépasse de la lunette.

Lexique-glace-bulova

Verre spahir épais sur une Bulova Moon

Un petit mot sur le verre Hardlex : il s’agit d’un verre résistant développé par Seiko pour ses montres de plongée. Le Hardlex n’est pas plus résistant que le verre saphir à épaisseur égale, mais il est beaucoup moins cher à produire.

Petite anecdote : sur les Omega Speedmaster, la glace en hesalite (autre terme pour plexi) présente le logo Omega en son centre, ce qui n’est pas le cas sur les verres saphir.

Lexique-verre-logo-Omega

Détail d’une glace hesalite sur une Omega Speedmaster (source Omega)

 

« Back to Glossary Index
Share:
MichelOnTime
Written by MichelOnTime
J'ai attrapé le virus de l'horlogerie très tardivement avec l'acquisition de ma première "belle" montre, une IWC Portofino Automatic. J'ai une collection assez éclectique, avec un focus particulier sur les Tissot T12, une appellation peu connue et créée à l'occasion de la sortie du film de Cousteau "Le monde du silence" en 1956. Au-delà des aspects techniques de l'horlogerie, j'aime beaucoup rencontrer des créateurs de marques moins connues et les faire connaître à travers mes deux pages Facebook "Montres intéressantes et abordables", et "Belgian Watch Brands". Je suis très heureux de participer à ce nouveau projet de LeCalibre.com.