Pré-BaselWorld 2019 – Grand Seiko Elegance Collection – Nouveau calibre !

lecalibre_grandseiko_elegance_collection_4

Nouveau Calibre, nouveaux boîtiers, une révolution ! Grand Seiko Elegance Collection

9S63, SBGK002, Zaratsu, Urushi, Kezako ?

C’est un résumé abscons de la nouvelle gamme présentée par Grand Seiko plus d’un mois avant BaselWorld. Manière de couper l’herbe des prairies suisses sous le pied des marques helvètes.

Ces nouveautés ne sont pas anodines pour le géant japonais, et ce à plus d’un titre. Nouveau boîtier, et surtout nouveau mouvement à remontage manuel. C’est sans doute pour ça que Grand Seiko a décidé de s’affranchir du grand raout de Basel World pour cette annonce. Car elle est d’une telle importance qu’une dilution médiatique au milieu des «autres » nouveautés de la planète horlogère n’était pas envisageable. Dont acte. Explications.

GrandSeiko-9S63-remontage-manuel

Le nouveau calibre 9S63 qui équipe cette nouvelle collection

Un nouveau calibre à remontage manuel, mêlant modernisme et tradition ancestrale

9S63, c’est le nom du nouveau calibre qui équipe les 4 modèles qui composent cette gamme. Ce mouvement à remontage manuel avec petite seconde à 9h et indicateur de réserve de marche à 3h bat à 21600 alt/h. Équipé de 33 rubis, il annonce une réserve de marche de 72h, et une précision de +5/-3s par jour. Des valeurs qui le place d’emblée dans la cour des grands. Fini selon les critères habituels chez Grand Seiko, les côtes de Tokyo, les vis bleuies, et les gravures dorées ne prêtent pas le flanc à la critique.

lecalibre_Grand-Seiko-Elegance-Collection_2

Des formes douces et arrondies jusque dans le verre bombé.

Un nouveau boitier pour une nouvelle clientèle ?

SBGK002, SBGK004, SBGK005 et SBGK006 sont les références des 4 modèles qui composent la gamme. Même nouveau calibre, et même nouveau boîtier, aux formes douces et sensuelles, afin de séduire les réfractaires aux arêtes vives qu’on a pu retrouver dans nombre des dernières références présentées par la marque. Serait-ce une gamme de conquête ? On serait tenté de le croire. Nouveau boîtier, mais techniques ancestrales. Ainsi, alors que les flancs de boite sont brossés, les surfaces horizontales ainsi que la lunette sont polis selon la technique…

Zaratsu. Cette technique de polissage à la main, propre à Grand Seiko, offre un poli miroir, sans altération ni déformation, d’une rare pureté. Seuls quelques polisseurs de grand talent la maîtrisent parfaitement. Et que dire alors de la technique…

lecalibre_GrandSeiko_Elegance_Collection_3

Laque Urushi, Maki-E, Zaratsu, les techniques ancestrales traditionnelles font des SBGK002 et SBGK004 des modèles d’exception !

Urushi. Ce nom désigne une méthode de laquage ancestrale, qui nécessite des dizaines d’années de pratique avant d’obtenir un rendu irréprochable. Chaque couche de laque est peinte à la main, puis, une fois sèche, elle est poncée et polie, avant qu’une nouvelle couche soit appliquée. Ce sont des dizaines de couches qui se superposent pour une finition à la profondeur et au brillant incomparable. Cette technique, dans le cas des SBGK002 et SBGK004 est combiné à un autre art, la technique maki-e. Elle consiste en la réalisation de motifs par superposition de couches de laques, qui sont ensuite saupoudrées de poudre d’or ou de platine pour un résultat qui flirte avec l’œuvre d’art.

Toutes ces étapes sont confiées à un seul et même maître artisan, Isshu Tamura, qui a réalisé à la main, les 150 cadrans de chaque référence de ces séries très limitées.

lecalibre_grandseiko_elegance_collection_4

150 pièces de chaque, pas une de plus !

Des séries limitées, très limitées !

De séries limitées, il est question pour 3 des 4 modèles de cette collection. Ainsi, les SBGK002 et SBGK004, dont la boite en or rose abrite les cadrans laqués dont nous venons de parler ci-dessus sont-elle limitées à 150 pièces chacune. Affichées à 29000 USD, ce tarif peut sembler exagéré pour une montre à remontage manuel, fut-elle en or rose. Mais il est en adéquation avec le temps et la maîtrise nécessaire à la réalisation des cadrans réalisés entièrement à la main, et qui nécessite chacun plusieurs dizaines d’heure de travail !

lecalibre_grandseiko_elegance_collection_7

Le calibre 9S63 est visible à travers un fond saphir décoré du lion Grand Seiko

Le mouvement est visible à travers un fond saphir sur lequel on retrouve le lion Grand Seiko, symbole de la marque.

lecalibre_grandseiko_elegance_collection_5

La SBGK005 et son cadran Mt Iwate est une série limitée à 1500 pièces.

La SBGK005 est une version acier, limitée à 1500 pièces. Elle est équipée d’un cadran bleu, qui reprend la texture dite « Mt Iwate », que l’on avait découvert en 2016 sur la SBGJ021. Contrairement aux modèles à cadrans Urushi, index facettés et logos sont ici appliqués, comme sur la plupart des modèles de la marque. Ces index jouent avec la lumière, comme les aiguilles dauphines dont celles des minutes et de la réserve de marche sont délicatement courbées pour suivre la forme du cadran et du verre saphir excessivement bombé qui apporte cette petite touche vintage et élégante à cette collection. Proposée à 7400 USD, elle semble la proposition la plus raisonnablement pertinente.

lecalibre_grandseiko_elegance_collection_6

La SBGK006, la seule version non limitée, en or jaune, ne s’adressera pas à tout le monde…

En effet, la SBGK006, la seule version non limitée à ce jour, ne sera pas nécessairement du goût de tous. Avec son boîtier en or jaune, et son cadran blanc, elle impose une présence visuelle un peu clinquante, et contredit ainsi le nom de cette collection. Clairement désignée pour des marchés dont les règles d’élégance ne sont pas les mêmes que sur le vieux continent, elle trouvera sans doute son public, pour qui les 19000 USD demandés ne sont pas un frein.

Notons toutefois que Grand Seiko semble prendre un virage que ses plus fidèles amateurs déplorent. Le positionnement prix a été sensiblement revu à la hausse, et même s’il n’est pas complètement inadéquat face à la qualité des produits proposés par la marque, il faut sérieusement remettre la main à la poche pour s’offrir aujourd’hui un modèle Grand Seiko.

Ce nouveau positionnement tarifaire est-il une nécessité pour se positionner en concurrence crédible des marques suisses de référence, où est-il une nécessité afin de couvrir les marges du nouveau modèle de distribution et de communication ? La question mérite d’être posée…

Ces 4 modèles seront disponibles immédiatement après Baselworld, et nul doute que les 3 séries limitées vont rapidement trouver preneur. Alors, ne traînez pas !

Partager:
Richard S.
Written by Richard S.
Amateur d'horlogerie dans les 2 sens du terme, puisque je ne suis pas un professionnel du milieu, cette passion est venue s'ajouter à de nombreuses autres il y a une petite dizaine d'années. En amour, comme disent nos cousins québéquois, pour Seiko, ma collection est plutôt centrée sur les montres de plongée, mécaniques ou à quartz, une technologie qui mérite de retrouver de la respectabilité. Recul et objectivité sont des qualités qui me permettent de vouer un amour raisonné et raisonnable au monde horloger et à ses dérives.