Frédérique Constant Manufacture : Un classique revisité

Frederique-Constant-Classic-Date-Manufacture
Partager avec vos amis :

La collection Frédérique Constant Manufacture évolue encore pour les Watches and Wonders 2024. Pour leur 2ème participation consécutive, la marque dévoile deux pièces inédites.

En 2023, Frédérique Constant apportait déjà un coup de fraîcheur à sa collection Manufacture. Un an plus tard, ce sont deux nouveautés qui font leur apparition : la Classic Date et la Classic Moonphase Date. Deux modèles déjà inscrits dans la collection mais totalement revisités, du boîtier au calibre. Car la deuxième nouveauté présentée c’est le nouveau calibre de la série FC-700, avec notamment une plus grande réserve de marche. Découvrons sans plus attendre toutes ces nouveautés !

Frédérique Constant Manufacture : Une refonte du boîtier

Frederique-Constant-Classic-Date-Manufacture-boitier

Crédit : Frédérique Constant

C’est une des grosses nouveautés apportées, le diamètre du boîtier passe de 42 à 40mm. Frédérique Constant s’adapte à la demande et au retour des montres aux dimensions plus contenues qui affluent ces dernières années. Mais c’est une tendance que la marque n’a pas comprise hier, déjà en 2023, elle proposait des boitier réduits pour ses Classic.

Le reste des spécificités de ce boîtier s’inscrit dans les codes classiques avec de l’acier 316L poli, pour un rendu des plus élégant. La couronne, quant à elle, est surdimensionnée, de type oignon et également polie. Le fond de boite est ouvert, et permet d’observer les nouveaux calibres présentés sur les deux montres. L’étanchéité, quant à elle, se limite à 50m. On ne s’imagine pas s’aventurer dans l’eau avec un costume, alors encore moins avec ce genre de montre.

Caractéristiques :

  • Diamètre du boîtier : 40mm
  • Épaisseur du boîtier : 11,78mm
  • Entre-corne : 20mm
  • Étanchéité : 50m

Frédérique Constant Manufacture Classic Date

Frederique-Constant-Classic-Date-Manufacture-2024

Crédit : Frédérique Constant

Après s’être penché sur le nouveau boîtier, découvrons la suite de ce que propose cette nouvelle pièce élégante et raffinée.

Des cadrans soleillés

Frédérique Constant mise sur la simplicité et offre un cadran épuré. Trois coloris sont disponibles : argenté, saumon et noir. Tous les trois ont une finition soleillée, qui offrira de beaux reflets lorsque la lumière se posera sur celui-ci. Les index, appliqués et facettés au diamant, sont également polis. Un degré de finition qui se retrouve sur les aiguilles des heures et des minutes de type alpha.

Frederique-Constant-Classic-Date-Manufacture-cadran

Crédit : Frédérique Constant

Mais impossible de passer à côté de ce qui fait le charme et l’élégance de ce cadran, c’est ce disque de date, indiquée par une aiguille. Les chiffres des jours sont blanc, exepté le 31 qui lui est de couleur rouge, en contraste avec le reste sobre du cadran. Pour orner le tout, une minuterie chemin de fer apporte sa touche supplémentaire de raffinement.

Un bracelet de couleur différente pour chaque cadran

Tous trois en cuir d’alligator, les bracelets proposés sont différents en fonction de la couleur du cadran choisi. Pour le cadran argenté, le bracelet est bleu marine, le cadran saumon est couplé d’un bracelet marron et enfin le cadran noir dispose d’un bracelet de même couleur.

Frédérique Constant Manufacture Classic Moonphase Date

Frederique-Constant-Classic-Moonphase-Date_Manufacture

Crédit : Frédérique Constant

La quête de raffinement peut aussi passer par une proposition de rêve et de poésie. C’est pourquoi la collection Frédérique Constant Manufacture propose également la Classic Moonphase Date. Quand le défilement frénétique du temps rencontre le cycle lent de la lune…

L’élégance avec une part de rêve en plus

rederique-Constant-Classic-Moonphase-Date-Manufacture-cadran

Crédit : Frédérique Constant

Pour ce qui est de l’esthétique globale du cadran, la base est la même que la Classic Date. Les index et les aiguilles sont les mêmes, ainsi que la minuterie chemin de fer. On conserve également le côté soleillé, cependant les couleurs sont différentes. A part l’argenté, un cadran bleu nuit et un autre vert sont disponibles.

Mais vous vous en doutez, c’est évidemment sur l’indicateur de phases de lune que nous allons nous attarder un peu plus. Il est subtilement intégré au compteur qui indique la date, offrant alors une parenthèse de poésie en plus de son utilité première. La lune, dans cette fenêtre étoilée, parcourra son lent cycle de 29,5 jours.

Les bracelets associés

Comme pour sa collègue Classic Date, la Classic Moonphase Date propose un bracelet d’une couleur en fonction du cadran choisi. Le cuir d’alligator est donc bleu marine pour les cadrans argenté et bleu nuit, et un vert assorti au cadran de la même couleur.

Deux nouveaux calibres pour la série FC-700

Frederique-Constant-Classic-Moonphase-Date-Manufacture-fond-de-boite

Crédit : Frédérique Constant

Autre nouveauté conséquente de la part de Frédérique Constant, les calibres qui équipent ces deux sorties. Ce sont deux calibres manufacture, le FC-706 pour la Classic Date et le FC-716 pour la Classic Moonphase Date, qui possède la complication de phase de lune en plus. Les deux sont à remontage automatique et disposent d’un barillet inédit qui offre une réserve de marche étendue à 72h. Le fond de boite est, on le rappelle, ouvert. Il laisse apparaître le perlage et les côtes de Genève, ou encore la masse oscillante brossée, gravée et ajourée.

Ces deux nouveautés de la collection Frédérique Constant Manufacture sont proposées au prix de 3295€ pour la Classic Date et 3895€ pour la Classic Moonphase Date. Frédérique Constant continue donc dans sa proposition de montres de luxe à grand degré de finition et offre en plus une garantie de 5 ans sur ces nouveautés.

Dernière modification de l’article le 12/04/2024

Romain Barrier

Je vois l’horlogerie comme un art. Mon intérêt pour celui-ci passe notamment par son histoire, qu’il s’agisse d’une marque, d’un modèle ou encore un personnage marquant. Mêlant l’Histoire et l’horlogerie, j’ai un petit faible pour les montres militaires, de la field watch à la montre de pilote. Et une fois l’histoire racontée, je n’oublie pas l’essentiel, contempler l’œuvre elle-même. Admirer un cadran ou un mouvement, comme on peut admirer un tableau, une sculpture ou encore une architecture…”


Partager avec vos amis :
Partager:
Written by Romain Barrier
Je vois l'horlogerie comme un art. Mon intérêt pour celui-ci passe notamment par son histoire, qu'il s'agisse d'une marque, d'un modèle ou encore un personnage marquant. Mêlant l'Histoire et l'horlogerie, j'ai un petit faible pour les montres militaires, de la field watch à la montre de pilote. Et une fois l'histoire racontée, je n'oublie pas l'essentiel, contempler l'œuvre elle-même. Admirer un cadran ou un mouvement, comme on peut admirer un tableau, une sculpture ou encore une architecture..."