Beaubleu UNION, une belle collection Parisienne

beaubleu-union

Beaubleu Paris, la marque française qui nous a proposé des montres originales aux aiguilles circulaires à la fin 2017, revient avec une nouvelle collection. En 2018, nous nous étions entretenu avec Nicolas Pham, le designer et co-créateur de la marque, pour en savoir un peu plus sur leur histoire et sur leurs projets. Il évoquait déjà à l’époque des idées de collection en cours de développement, et il avait su attiser notre curiosité.

 

Beaubleu, petit rappel

Commençons par remettre les choses dans leur contexte. Beaubleu est une marque française créée par deux passionnés d’horlogerie: Nicolas Pham, le designer que nous avions interviewé pour leur première collection, et Emmanuel Georgy, en charge de la partie stratégie de marque, communication et marketing. Leur première collection lancée fin 2017 comme on le disait plus haut a fait parler d’elle dans le milieu parisien de l’horlogerie et du design, notamment en raison de ses aiguilles circulaires qui faisaient penser à un modèle russe du début des années 80, la Raketa Copernic.

montres-parisiennes

L’entreprise est donc basée à Paris, mais travaille à l’international. Leur première collection était entrainée par des mouvements japonais Miyota, ils entretiennent des partenariats avec des acteurs suisses au niveau de la technique, ils proposent des bracelets en cuir Italien, et font assembler leurs produits à Hong Kong. Une entreprise qui semble profiter au mieux de la simplicité du travail à l’international pour proposer des produits accessibles de qualité.

Les créateurs de Beaubleu annonçaient avoir lancé leur marque parce qu’ils avait des choses à dire et des idées nouvelles à proposer dans le monde de l’horlogerie. Leur concept semblait se baser sur une interprétation de la montre en décalage par rapport aux codes de l’horlogerie classique, en restant proche de ses clients et en leur offrant non pas un simple produit, mais une expérience authentique et personnalisée.

Le nom des différents modèles de leur première collection était là pour définir les traits de caractère de la marque, et on retrouvait donc Le Lumineux, Le Mystérieux, Le Survolté, et Le Dynamique. Mais retrouve-t-on cet esprit et ces promesses dans la nouvelle collection UNION ? Découvrons-le ensemble.

Collection UNION, profondément parisienne

Tout d’abord, comme prévu, on retrouve la signature principale de Beaubleu, à savoir de belles et fines aiguilles circulaires. Mais cette fois, elles sont au nombre de trois ! La collection UNION marque en effet l’arrivée d’une trotteuse, ronde elle aussi, qui était absente sur la B01, la première collection de la marque parisienne.

La collection UNION se divise en deux, avec une ligne Rive Gauche qui cache 4 références, et une ligne Rive Droite qui en propose deux. Beaubleu réaffirme donc ses origines parisiennes de manière forte avec des noms de lignes faisant clairement référence à la rivalité de la capitale, basée sur la géographie. Qui sont les meilleurs entre ceux vivant au Sud de la Seine et donc sur la rive gauche, et ceux au Nord de la seine, sur la rive droite ? C’est bien pensé pour le marketing  ! Beaubleu s’empare donc de ces appellations reconnues internationalement, et nous dévoile sa vision de la chose en proposant des design sensiblement différents, tout en gardant les grandes lignes et les composantes essentielles en commun.

 

Quelques caractéristiques

Les différents modèles dans les lignes Rive Gauche et Rive Droite partagent leurs caractéristiques principales. Le boitier de toutes les montres de cette collection UNION est en acier inoxydable 316L et mesure 39 millimètres de diamètre pour 9,4 millimètres d’épaisseur. On est donc en présence de montres élégantes et raffinées, aux proportions parfaites pour en faire une montre de tous les jours à porter en jean et tee-shirt, mais aussi une montre habillée qui se glissera sous un chemise et se mariera parfaitement avec un costume.

Notez que sur les modèles aux aiguilles blanches, celles-ci sont traitées au Super-Luminova et sont donc parfaitement visibles dans l’obscurité.

C’est un verre saphir anti-rayure et traité anti-reflet qui vient fermer cet élégant boîtier et qui protège le cadran. Le tout offre une étanchéité à 3 ATM seulement, un peu dommage mais une meilleure étanchéité aurait peut être nécessité un boitier plus large et de faire des compromis sur le design et le confort … Anyway o

Au niveau technique, Beaubleu semble avoir été satisfait de son partenariat avec Miyota pour leur première collection, puisqu’ils remettent le couvert ici, toujours avec le Miyota 9015, spécialement décoré pour l’occasion. Il s’agit d’un mouvement automatique robuste 3 aiguilles et 24 rubis, offrant 42 heures de réserve de marche, que l’on retrouve par exemple dans des montres de la marque Charlie Paris avec une option de date, ou encore dans des modèles de chez Zeppelin ou Laco.

 

Collection Union Beaubleu. Des design intéressants :

Les deux lignes présentes dans cette nouvelle collection Union partagent donc leurs caractéristiques techniques, mais proposent des variantes en terme de design.

Rive Gauche

rive-gauche-bleu

La ligne Rive Gauche se veut “confidentielle et intemporelle” selon l’équipe Beaubleu. Elle se décline en 4 références proposant des mariages de couleurs différentes, mêlant le mat et le brillant avec élégance. Proche du centre du cadran classique plat, on trouve un chemin de fer consacré aux heures, dont la couleur varie selon les modèles pour rappeler les aiguilles ou le boîtier. Proche de l’extrémité extérieure, on trouve les index minutes peints en points avec un chiffre arabe toutes les 5 minutes.

Les 4 références de cette ligne sont :

Audace, un modèle au boîtier traité au PVD noir mat sur la lunette et or rose sur le reste, avec un cadran noir lui aussi sur lequel les aiguilles des heures et des minutes blanches ressortent parfaitement. La trotteuse couleur or rose rappelle joliment le boîtier, tout en contraste.

Olympe, au boîtier recouvert de PVD or rose rappelant la couleur des aiguilles des heures et des minutes et au cadran blanc cassé appelé “Blanc Albâtre”. La trotteuse contraste encore une fois avec un magnifique bleu brillant, couleur emblématique de la marque.

Intrépide, offrant un boîtier couleur acier avec la lunette ayant subit un traitement PVD noir, un beau cadran bleu appelé “Bleau Klein”, et des aiguilles blanches plus une trotteuse bleue.

Intrépide existe également avec un cadran blanc cassé “Blanc Albâtre” comme le modèle Olympe, avec les trois aiguilles bleuies, qui est le 4ème modèle de cette ligne.

Rive Droite

beaubleu-union-design

Une Rive Droite

La ligne Rive Droite, elle, se distingue par un cadran incurvé à la finition laquée. Le chemin de fer en applique a laissé sa place à des index des minutes ronds finement peints, et la bande extérieure du cadran offre des index en applique toutes les 5 minutes. Elle est annoncée comme “innovante et sophistiquée” par la marque. Elle propose deux modèles.

Brio, avec un boîtier couleur acier et un cadran incurvé bleu Klein, tout comme la trotteuse. Les deux autres aiguilles contrastent parfaitement avec le reste grâce à leur couleur blanche.

Le second modèle est lui aussi un Brio, mais avec un cadran incurvé de couleur verte émeraude du plus bel effet. La trotteuse adopte également ce vert original et osé qui fonctionne parfaitement.

Beaubleu Union : notre avis donc ?

montres-bb-union

Beaubleu nous propose donc une collection complète, aux lignes élégantes et distinguées, avec une technique de qualité. Le fait de continuer avec le géant Miyota nous laisse penser qu’ils  en ont été complètement satisfaits du fournisseur japonais lors de la première collection.  Le choix des couleurs et des finitions différentes atteste d’une réelle recherche artistique, et prouve que la marque sait oser lorsqu’il le faut, tout en respectant certains codes qui lui son propres. L’esprit de Beaubleu semble parfaitement transparaître à travers les différentes références de cette nouvelle collection. La marque reste donc fidèle à elle même, tout en allant un peu plus loin dans la recherche et l’originalité. Elle semble vouloir nous confirmer sa ligne directrice, et nous prouver qu’elle sait où elle va.

La Collection UNION s’annonce comme une belle occasion de se pencher toujours un peu plus sur les maisons horlogères françaises, et de redécouvrir une micro-marque Parisienne dont on risque bien d’entendre parler un bon moment encore !

En vente ici.

 



Publicité