Casio Vintage, un clin d’oeil pop culture séduisant

casio vintage une

C’est indéniable, les origines de l’horlogerie sont mécaniques. Mais aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, le secteur horloger c’est aussi le quartz et les montres électroniques, dont fait partie la ligne Casio Vintage. Depuis la Seiko Astron, la première montre à quartz proposée au grand public en 1969, une révolution s’est mise en marche et a bien failli avoir raison de l’horlogerie mécanique. Heureusement, cette dernière à tenu bon, même si la crise qui découla du lancement de cette Astron a été à l’origine de la disparition d’une grande majorité des maisons horlogères de l’époque. Assez rapidement après ce premier lancement, de nouvelles entreprises, avec ou sans connaissances dans l’électronique, se sont lancé dans l’aventure de la montre à quartz. Une des maisons qui a fait du bruit dans le secteur, c’est Casio, cette entreprise japonaise aux origines remontant aux années 40, qui prit les bonnes décisions au bon moment et devint un géant du secteur. Certaines montres Casio vintage semblent être recherchées par les collectionneurs, alors que d’autres sont tombées dans l’oublie. La marque propose également une ligne entière appelée Casio Vintage offrant des rééditions de modèles de l’époque. Penchons nous sur ce phénomène, découvrons la ligne Vintage mise en avant par la marque, et voyons ce que vaut une Casio vintage aujourd’hui.

Casio, Les débuts

casio createurs

Les origines de Casio remontent à 1946, lorsqu’un entrepreneur ingénieur japonais du nom de Tadao Kashio décida de lancer son entreprise qu’il nomma Kashio Seisakujo. A cette époque, le Japon se remettait difficilement de la seconde guerre mondiale, et la valeur de la moindre petite chose était prise au sérieux. C’était le cas par exemple des cigarettes, qui étaient devenues un luxe. En voyant cela, Tadao Kashio eu l’idée de mettre au point une bague permettant de fumer les cigarettes jusqu’à la dernière bouffée sans risquer de se bruler les doigts. Il nomma son invention la” yubiwa pipe“(ci-dessous), qui permettait également de libérer les mains de ses utilisateurs pendant qu’ils profitaient de leur cigarette. Cette bague fut un réel succès, et les bénéfices des ventes permirent  à Kashio et ses frères d’investir dans le développement d’une calculatrice, appareil révolutionnaire pour l’époque qu’ils avaient découverts en 1949 dans un salon à Tokyo. Le développement prendra plusieurs années, et en 1954, l’entreprise présentera le premier prototype de calculatrice compacte électrique.

yubiwa pipe casio

En 1957, Tadao, ses 3 frères et son père créent Casio Computer, et se concentrent sur le développement et la production de calculatrices de plus en plus évoluées. L’entreprise fonctionne bien, mais subit quelques crises en raison de la concurrence rude sur le secteur. En 1974, 5 ans après l’apparition de la première montre à quartz, la famille Kashio prend la décision qui les fera entrer dans l’histoire à jamais: Ils utilisent les compétences développées pendant le développement de calculatrices de poche à profit pour la création d’une montre électronique. Cette première montre Casio prendra le nom de Casiotron, et marquera donc le début d’une aventure grandiose.

1974 : La Casiotron

first casiotron

La Casiotron offrait un affichage digital sur un écran à cristaux liquides (LCD), alors que de nombreuses entreprises produisant des montres à affichage digital à l’époque utilisaient la technologie LED. Il fallait donc appuyer sur un bouton poussoir de la montre pour afficher l’heure. Avec le LCD, l’heure est affichée en permanence.

Mais la Casiotron ne s’arrêtait pas là. Il s’agissait de la première montre au monde offrant un calendrier automatique affichant le nombre de jours dans le mois en cours, la date, le jour de la semaine, et une indication permettant de savoir si l’année en cours était bissextile ou non.

Le succès de la première Casiotron fut fulgurant. Si bien que la marque décida de developper des dizaines de variantes du modèles pendant les années qui suivirent ce premier lancement. En parallèle, Casio lance également des instruments de musique électroniques, et même des téléviseurs de poche dès le début des années 80.

Les Casiotron originales qui sont sortie en 1974 et pendant les années qui suivirent sont recherchées par les collectionneurs, et certains modèles en bon état peuvent s’échanger contre plusieurs centaines d’euros. Si vous en retrouvez une dans un placard, il s’agit d’un vrai morceau d’histoire, et il se peut que vous en tiriez une somme conséquente si vous décidez de vous en débarrasser.

1983 : L’arrivée de la G-Shock

dw 5000c

G-Shock DW-5000C.

En 1983, Casio s’est grandement développée dans le monde de l’électronique. Et en avril de cette année, elle lancera un produit qui deviendra cultisme : La première G-Shock, référence DW-5000C. C’est un des designer de chez Casio du nom de Kikuo Ibe qui est à l’origine de la G-Shock. L’idée de cette montre résistante aux éléments lui serait venue suite à la chute de la montre de poche que lui avait offert son père, et qui la rendit inutilisable. Atterré par cette perte, il décida de plancher sur un projet de montre incassable, et inventa la règle du triple 10.

  1. Le garde-temps devrait proposer une étanchéité de minimum 10 ATM,
  2. être équipé d’une batterie durant au moins 10 ans,
  3. résister à une chute de 10 mètres de haut. C’est comme cela que la G-Shock est née.

Ce ne fut pas un succès immédiat au japon, mais la montre fit du bruit à l’export, notamment en Amérique. Voyant que le concept prenait, Casio a répété la logique de la Casiotron en proposant de multiples variantes de la G-Shock.

Les G-Shock produites en 1983 et pendant les années qui suivirent sont elles aussi très recherchées par les collectionneurs, et ils sont nombreux. Si vous êtes un amoureux de l’histoire de G-Shock, sachez que les modèles des premières DW-5000C ne sont pas vraiment donnés.

Des innovations hors du commun

casio vbd 1000

Casio VDB-1000

Casio fit partie des toutes premières marques à utiliser ses compétences dans l’électronique pour créer des montres hors du commun. La Casiotron et la G-shock en sont de bons exemples, mais ils sont loin d’être les seuls. Parmi les garde-temps grandioses proposés par ce géant japonais, on trouve la référence VDB-1000 (ci-dessus) sortie en 1991. Il s’agit s’une montre à écran tactile, possédant un répertoire, un calendrier, et une fonction qui permettait de prendre des notes. En 1991 toujours, on vit également arriver la référence JC-11, qui est considérée comme l’ancêtre du bracelet connecté, puisque cette dernière enregistrait les pas et les calories dépensées. Toujours en 91, la référence BP-400 (ci-dessous) permettait même de contrôler son rythme cardiaque et sa pression sanguine. Casio fut également à l’origine de la toute première montre MP3 au monde, ainsi que de la première montre dotée d’une caméra.

casio bp 400

casio BP-400

Tous ces modèles représentent de vraies étapes dans l’évolution de la technologie et de l’électronique, et sont dont de vraies pièces de collection recherchées par de nombreux amoureux se la marque, et par les amoureux de technologie vintage en général.

La ligne Casio Vintage

Casio a toujours voulu respecter ses origines, et est parvenu à transmettre sa vision du design des années 70/80 en tant qu’aspect vintage faisant partie intégrante de la pop culture internationale. Voyant le succès que remportent toujours ses anciens modèles, la marque japonaise a lancé une collection “Casio Vintage” avec des modèles rendant hommage aux références d’antan. Des rééditions fidèles souvent réussies, basées sur plusieurs modèles qui ont fait du bruit principalement dans les années 70 et 80.

La famille Casio Vintage se divise en 4 collections offrant des modèles assez variés.

Casio Vintage ICONIC

ionic casio vintage

La collection Casio Vintage ICONIC propose des montres digitales légères qui reprennent avec brio des codes de forme, d’affichage et de fonctionnalités des modèles remontant jusqu’à la Casiotron. On retrouve ici de nombreux modèles avec un boîtier aux lignes droites et carrées, en résine plastique aspect acier, avec des finitions de couleur ou non, aux dimensions modestes et aux caractéristiques intéressantes. Certains modèles spéciaux “Premium” proposent également des boîtiers en acier plus habillés et plus haut de gamme.

Les verres utilisés sont des verres minéraux pour certains modèles, et acryliques pour d’autres. Ces montres sont bien souvent proposées sur des bracelet en acier, de la même couleur que le boîtier, même s’il existe quelques exceptions. Ces montres unisexes reprennent certaines caractéristiques et fonctionnalités qui ont fait le succès des montres Casio dans les années 70, comme un calendrier automatique affichant le jour, le mois et l’année en prenant en compte les années bissextiles, mais aussi différentes options de chronomètre, de compte à rebours et d’alarme, parfois agrémentée d’un écran qui clignote. Leurs piles sont prévues pour durer plusieurs années, et elles sont toutes plus ou moins résistantes à l’eau. Certaines peuvent être utilisées en plongée, mais la plupart résisteront simplement à un lavage de main classique. Vérifiez bien ce que dit votre notice.

Au niveau des couleurs, on se concentre sur du noir, du doré et de l’acier principalement, avec certaines touches d’or rose ici et là. Comme son nom le laisse deviner, la collection Casio Vintage ICONIC permet de porter un design iconique qui a marqué l’histoire, mais avec les bienfaits de la technologie d’aujourd’hui. Ces rééditions reprennent parfaitement les design d’antan et transmettent donc cette même magie, mais reste très accessibles financièrement et offrent une robustesse à toutes épreuves.

Casio Vintage MINI

mini casio vintage

Dans cette collection de montres digitales Casio Vintage MINI, on retrouve quelques codes esthétiques de la collection ICONIC, mais avec plus de légèreté dans les courbes, avec des lignes plus douces, et des dimensions réduites, on l’aura deviné. Ces montres appuient plus sur l’aspect bijoux du garde-temps, et leurs dimensions font penser à une ligne destinée aux femmes, mais elles peuvent parfaitement être portées par des hommes également. Comme beaucoup des montres Casio Vintage, on trouve ici des accessoires accessibles, et passe-partout. On garde les couleurs or, argent et noir, et on y ajoute quelques touches de pastel. Certaines références sont proposées sur des bracelets cuir élégants. On garde une majorité de boîtier en résine plastique, encore une fois avec des exceptions “Premium”, et on retrouve les fonctionnalités classiques de la bonne vieille Casio, à savoir calendrier, alarme, chrono, etc.

Casio Vintage ROUND

round casio vintage

On change un peu de cap avec la collection Casio Vintage ROUND, puisqu’on passe sur des boîtiers et cadrans ronds classiques, et sur un affichage non plus digital, mais analogique. Les cadrans sont minimalistes, les boîtiers sont encore une fois en résine plastique à finition acier ou en acier inoxydable, et on trouve des verres minéraux principalement. Ce sont bien des montres à quartz, faciles à porter, montées sur des bracelets acier élégants, dont une option en maille milanaise du plus bel effet.

Casio Vintage EDGY

casio bp 400

Cette dernière collection de la ligne, la Casio Vintage EDGY, se re-concentre sur des formes aux angles affirmés et aux coupes droites, tout en y ajoutant des “petits” plus. Cette collection fait revivre des monuments comme la montre calculatrice ou encore des modèles “World-Timer”. La plupart des références proposent des affichages digitaux, mais certaines offrent un double affichage, mêlant l’analogique au digital. On retrouve ici une inspiration plus proche des modèles célèbres dans les années 90 et 2000, toujours avec un aspect vintage appuyé bien entendu. Les fonctions et les formes sont variées, mais l’esprit reste le même.

 

Partager: