Lexique Rolex : 17 termes indispensables de la marque

lexique-rolex

Everose, Rolesor, Cyclope, Spider et Oysterflex, non, ce ne sont pas les noms des nouveaux Avengers. savez-vous ce que signifient ces termes tirés du monde passionnant de Rolex ? Et connaissez-vous leur histoire ? Aujourd’hui, LeCalibre.com vous dévoile le sens de 17 termes indispensables dans toutes discussions à propos de la marque à la couronne et on finira par une surprise concernant un détail des cadrans aux chiffres romains qui risque de vous étonner. Pour commencer, revenons très rapidement sur l’histoire de la marque.

Rolex, retour rapide sur la marque

hans wilsdorf jeune

source: rolex.cn

Tout a commencé avec Hans Wilsdorf qui en 1905, crée une maison horlogère avec son beau-frère à Londres et fait le pari très osé pour l’époque de se concentrer sur les montres bracelets, qui n’en sont alors qu’à leurs balbutiements. Le nom ROLEX fait son apparition en 1908. Au début des années 20, la firme qui s’appelle alors Rolex SA déménage à Genève pour des raisons douanières et pour se rapprocher de ses fournisseurs de calibres.

En 1927, Rolex crée la première montre étanche et la fait tester dans des conditions très hostiles, mais nous reviendrons sur cette histoire un peu plus tard en parlant du boîtier Oyster. Quelques années plus tard, la marque s’empare de brevets concernant le remontage automatique des montres et crée la Rolex Perpetual. Au fil des années, Rolex continue de proposer des innovations et assoie son image de montres robustes et ultra-précises. Un gros travail est fait sur les montres professionnelles pendant des années, qui deviendront des décennies plus tard des montres de luxe plus fréquemment portées dans des réceptions mondaines que dans des conditions de travail comme à leur origine.

Si vous voulez en savoir plus, allez donc jeter un œil à notre article sur le sujet.

17 termes indispensables du Lexique Rolex

C’est parti pour notre sélection de termes importants en rapport avec l’univers Rolex. Avant de finir avec notre surprise sur un cadran en chiffres romains, nous allons parler des bracelets, des cadrans, d’autres pièces de montres et de termes plus génériques, mais commençons par les matériaux spécialement développés par la marque.

Les matériaux

1.Chromalight

rolex-chromalight-lume

Source: keepthetime.com

Le Chromalight est une matière luminescente développée par Rolex pour le lancement de la DeepSea Sea-Dweller en 2008. Elle est utilisée sur de nombreux modèles et est reconnaissable par ses tons bleutés. Elle est censée briller pendant près de 8 heures, le double des autres matières luminescentes du marché.

2.Cerachrom

CERACHROM-INSERTS

Source: ThePeakSingapore

Le Cerachrom est un alliage de céramique et de chrome spécialement développé et breveté par Rolex. La marque l’utilise principalement pour les inserts de lunettes des modèles professionnels. Il s’agit d’une matière virtuellement in-rayable, résistante aux conditions les plus extrêmes et offrant une couleur éclatante qui ne s’altèrera pas à cause des UV du soleil ou de toute autre source d’agression extérieure. La première lunette céramique sur une Rolex remonte à 2005, et le nom Cerachrom fut déposé en 2007. C’est un matériau haut de gamme très difficile à travailler. La céramique rouge était d’ailleurs connue pour être impossible à produire, jusqu’à ce que Rolex le fasse grâce à des équipes de chimistes de haut vol.

3. Rolesor

Rolex-Rolesor-Black-Dial

Source: bob’s watches

Rolesor est le terme utilisé par Rolex pour parler de ses montres « bi-ton », or et acier. De base, ces montres ont le boîtier et les maillons extérieurs du bracelet en acier, et la lunette et les maillons centraux du bracelet en or 18 carats. Concernant la couronne et les éventuels boutons poussoirs, ils sont parfois en or et parfois en acier selon les références.

Pour les montres Rolesor en or blanc, c’est d’habitude uniquement la lunette qui est en or, et le reste en acier. Le terme date de 1933 et est rapidement devenu un signe distinctif signature de Rolex.

Il y a quelques temps, nous vous parlions par exemple de la Sky-Dweller Rolesor qui avait fait du bruit lors de sa sortie.

4. Rolesium

Rolex Rolesium

Source: millenarywatches.com

Il s’agit de la même logique que le Rolesor, mais pour parler des montres qui allient le métal et le platine (Platinum en anglais, d’où le nom), notamment sur des modèles de Yach-Master 40, et de Yacht Master II.

5. Everose

Rolex-Everose-Rootbeer-GMT-Master2

Source: professionalwatches

Everose est encore un matériau développé et breveté par Rolex. Il s’agit d’un alliage secret pour obtenir l’Or Rose utilisé sur les modèles Rolex. La « recette » exacte de l’alliage est gardée secrète, mais on sait qu’il contient au moins 76% d’or, un peu plus de 2% de platine et entre autre du cuivre, qui lui donne cette couleur rosée. La couleur chaude de l’or rose classique a tendance à s’atténuer avec le temps en raison des différentes conditions dans lesquelles les montres sont portées. L’Everose en revanche, garde sa couleur intacte pendant des décennies.

 

Quelques appellations de cadrans

Avant de passer aux bracelets et autres pièces importantes, penchons-nous sur les appellations de cadrans, dont certaines se trouvent régulièrement dans des annonces de vente de Rolex Vintage :

6. Cadran California

rolex-California-Dial-Bubbleback

Source: worn & wounds

Un cadran California, ou California dial, est un cadran avec des index en chiffres romains sur sa partie supérieure, pour 1h, 2h, 10h et 11h, et en chiffres arabes sur sa partie inférieure, donc pour 4h, 5h, 7h et 8h. L’index de 12h est sous la forme d’un triangle inversé, et ceux de 3h, 6h et 9h sont de simples index rectangulaires. Aujourd’hui, on peut trouver ce type de cadran chez différentes marques, dont Panerai avec la célèbre PAM249 ( ci-dessous), ou encore Tudor, Glycine, et j’en passe. Mais c’est chez Rolex que le cadran California a vu le jour.

PAM249 Panerai

Source: Chrono24

La marque l’a breveté pour la première fois en 1941 sous le nom de « Error Proof Radium Dial », pour « Cadran Radium anti-erreurs ». Le radium était la matière luminescente radioactive utilisée à l’époque sur certains index et aiguilles. Le but de ce cadran aux index surdimensionnés était donc d’offrir une lisibilité parfaite dans toutes les conditions et quelque soit l’orientation de la montre. Il était principalement utilisé sur les montres professionnelles et destinées à l’armée.

Le nom California daterait lui des années 80, lorsque le marché japonais s’est intéressé à ces cadrans spécifiques, que les importateurs allaient chercher aux États-Unis, et notamment en Californie.

7. Tropical Dial

Tropical-Dials

Source: ablogtowatch.com

Un cadran Tropical, ou Tropical Dial, est un cadran d’une montre vintage qui était noir lors de sa production et qui a viré au marron avec le temps. La patine régulière et homogène d’un cadran dépend de nombreux facteurs et les marques du temps sur les montres anciennes sont toutes différentes. Une montre au cadran Tropical est donc unique et de nombreux collectionneurs considèrent ces pièces comme des graals. Les prix de certaines pièces peuvent doubler voire tripler en raison d’une patine élégante sur le cadran et les index.

8. Cadran Spider

Rolex-Submariner-Spider-Dial

Source: bobswatches.com

Le cadran Spider ( parfois appelé cadran araignée)  est lui aussi un cadran qui a été marqué par le temps, mais de manière différente que le cadran Tropical. Le Spider est un cadran à la finition laquée sur lequel se sont dessinés des sortes motifs faisant penser à une toile d’araignée. Il convient de les différencier des cadrans simplement fendus ou craquelés, qui sont eux considérés comme brisés et hors d’usage. Le cadran Spider présente des lignes fines et élégantes, qui donnent des reflets uniques en fonction de la source de lumière qui s’y reflète. La nuance est parfois difficile à faire, mais les cadrans Spider intéressent toute une catégorie de collectionneurs. D’autres en revanche, ne comprennent pas cet engouement.

Ces cadrans datent presque exclusivement de la deuxième moitié des années 80, lorsque Rolex a expérimenté de nouveaux matériaux et a effectué des changements sur ses montres. L’un de ces changements fut le passage de cadrans mats à des cadrans plus brillants sur tous les modèles sports. Le cadran Spider est donc le résultat du vieillissement de ces nouveaux cadrans aux finitions laquées imparfaites.

Des spécificités techniques

Voyons maintenant 2 termes très important pour la marque Rolex relatif aux pièces de la montre, puis nous passerons aux différents bracelets et finirons avec notre surprise.

9. Boîtier Oyster

oyster case

Source : pinterest

Le boîtier Oyster, ou Oyster Case, fut le premier boîtier de montre bracelet entièrement étanche au monde. Il fut développé et breveté par Rolex en 1926. Son système de pas-de-vis pour fixer la lunette, le fond de boîte et la couronne au corps du boîtier font partie des caractéristiques qui offrent cette résistance à l’eau. Et pour prouver au monde que ce nouveau boîtier était bel et bien étanche, Hans Wilsdorf offrit une de ces montres à Mercedes Gleitze, la première femme à traverser la manche a à la nage en 1927. Elle emmena cette Rolex pendant sa traversée qui dura plus de 15h et elle déclara à son arrivée que la montre n’avait pas pris une seconde de retard malgré les conditions extrêmes auxquelles elle avait été exposée.

Cette invention a fortement impacté le développement de Rolex et a durablement inscrit la marque dans le secteur de la montre robuste, durable, résistante à toutes conditions. Aujourd’hui, le boîtier Oyster est utilisé pour toutes les Rolex en production, sauf pour la collection Cellini.

10. Cyclope

cyclope Rolex

Source: rolexpassions.com

Le cyclope est le nom donné à la loupe se trouvant sur le verre au-dessus du guichet de date à 3h des Rolex qui en sont équipées et qui permet de faciliter la lecture de la date. Il a vu le jour pour la première fois au tout début des années 50, et s’est ajouté aux Datejust en 1953. Il est devenu une véritable signature de Rolex.

A l’origine, le cyclope et le verre étaient moulés à partir d’une seule pièce de plexiglass. Mais à l’apparition des verres saphirs au début des années 70, il a fallu s’adapter. Le cyclope est alors devenu une pièce en plus, collée sur le saphir.

Il est maintenant présent sur la totalité des Rolex avec guichet de date, sauf une exception : Pendant plus de 50 ans, la Sea-Dweller était la seule qui n’en possédait pas pour des raisons techniques, mais ce problème a été résolu en 2017, sauf pour la version DeepSea, avec son verre plus bombé et sa conception prévue pour résister à des profondeurs extrêmes.

Guide des bracelets Rolex

Il est temps de s’intéresser aux bracelets et à des termes plus génériques. Les Rolex sont majoritairement portées sur des bracelets en différents métaux, mais nous allons parler aussi évoquer une autre possibilité.

11. Bracelet Oyster

rolex-oyster-bracelet-oysterlock

Source: est1905

Il s’agit d’un bracelet plat constitué de 3 rangées de maillons, la rangée du centre étant plus large que les deux des extrémités. Il est le plus souvent retrouvé sur les modèles sports comme la Submariner ou la Daytona, mais également sur certains modèles habillés comme des Datejust, des Oyster Perpetual et autres. Le Oyster est le bracelet Rolex le plus commun et il est disponible dans pratiquement tous les matériaux utilisés par Rolex, en partant de l’Acier 904L au platine, en passant par l’or de différentes couleurs, et les mariages comme Rolesor ou Rolesium dont on parlait plus tôt.

12. Bracelet Président

bracelet president

Source: bobswatches.com

Il date de 1956 et est sorti en même temps que la célèbre Day-Date 36 millimètres. C’est d’ailleurs ce bracelet qui a donné le surnom de Rolex Président à la Day-Date, après qu’elle ait été vue au poignet de nombreux leaders internationaux comme vous avez pu le voir dans notre vidéo sur les montres des présidents.

Le bracelet Président possède lui aussi 3 rangées de maillons, mais qui sont semi-circulaires. Le polissage de la rangée centrale a un rendu brillant et celui des deux rangées des extrémités donne un rendu mat. Il est exclusivement proposé en métaux précieux, à savoir l’or jaune, l’everose, l’or blanc, et le platine, parfois agrémenté de diamants pour appuyer encore le luxe ultime.

Il est également exclusivement disponible sur les différents modèles de Day-Date et certaines références de Lady-Datejust en métaux précieux.

13. Bracelet Jubilee

jubilee rolex hidden clasp

Source: pinterest

Le Jubilee a été conçu pour le lancement de la Rolex Datejust en 1945. Il possède 5 mailles dont les trois centrales sont brillantes et plus fines que les deux extérieures mat. Il est disponible dans tous les matériaux utilisés par Rolex comme pour le Bracelet Oyster et on y trouve même parfois des touches de diamants. Fut un temps, il était proposé sur les modèles Sports, mais aujourd’hui, il est bien souvent réservé aux différents modèles de Datejust, en plus de la GMT Master II depuis 2018.

Le fermoir en boucle déployante de certains bracelets Jubilee est invisible. C’est simplement un petit logo Rolex en métal au centre du bracelet qui permet de le découvrir.

Anecdote intéressante sur ces trois bracelets:

rolex-oysterquartz

Source: Fratello Watches

En 1977, Rolex a proposé une collection de montres OysterQuartz, entrainées par des mouvements maisons à quartz comme leur nom l’indique. En plus de cela, elles avaient une autre particularité : elles étaient équipées de bracelets intégrés, ce qui signifie que les premiers maillons faisaient partie du boîtier, comme c’est le cas sur les Audemars Piguet Royal Oak, Patek Philippe Nautilus et autres, qui datent d’ailleurs de la même époque.

On trouve donc quelques rares exemples de bracelet Oyster intégrés en acier ( photo ci-dessus), de bracelets jubilee intégrés Rolesor, et de bracelet présidents intégrés en or 18 carats.

14. Le bracelet Pearl Master

rolex-pearlmaster-bracelet

Source: est1905

Moins rependu, le bracelet PearMaster a vu le jour en 1992 pour une collection de Lady-Datejust PearlMaster. Il est constitué de 5 rangées de maillons très reconnaissables et est uniquement proposé en or jaune, Everose, ou or blanc, parfois agrémenté de diamants également. Il est entièrement poli pour un rendu brillant de bijoux très appuyé.

15. Le bracelet Oysterflex

rolex-oysterflex-bracelet-2

Source: petitegeneve.com

Sur le marché depuis 2015, il est souvent considéré comme la version Rolex du bracelet caoutchouc, mais c’est en réalité bien plus que cela. Il est constitué d’une bande d’un alliage de titane et de nickel, autour de laquelle est moulé un élastomère noir qui à l’aspect du caoutchouc. Il possède également des sortes de coussinets brevetés par Rolex contre la peau pour assurer un confort extrême et une circulation de l’air efficace pour éviter la transpiration. Il est disponible sur des modèles de Yacht Master II et de Daytona.

Des termes plus génériques

Avant de finir sur le cadran aux chiffres romains qui va vous étonner, voyons rapidement 2 termes génériques qu’il nous semblait intéressant de relever.

16. COMEX

rolex comex

La Comex est une société spécialisée dans l’ingénierie et le monde sous-marin. C’est l’abréviation de « Compagnie Maritime d’Expertises ». Rolex a produit des Submariner et des Sea-Dweller pour cette entreprise. Elles en portent donc le nom, et on peut le lire sur le cadran.

17. AD

Rolex AD

Source: timemidas.com

Un AD signifie un “Authorized Dealer”, donc un vendeur agréé. Il ne s’agit pas d’un terme spécifique à Rolex, mais il est très souvent utilisé sur les forums traitants de la marque. Il est d’ailleurs conseillé de ne passer que par des AD pour faire l’acquisition de vos prochaines Rolex, de manière à être absolument certain de leur origine.

L’histoire du 4 des cadrans aux chiffres romains

rolex-day-date-40

Source: Petite-Geneve

Comme prévu, on termine avec une surprise sur les cadrans aux chiffres romains :

Clockmaker’s Four : C’est Le fait d’écrire IIII en 4 traits, et non pas IV avec un trait suivit d’un V comme on devrait le faire en écrivant des chiffres Romains. L’écriture IV n’est apparue qu’au moyen-âge (IV étant l’initial du Dieu IVPITER). Les premières horloges étant plus vieilles que le moyen-âge utilisaient donc le IIII. Pour des raisons historiques et esthétiques, de nombreuses marques utilisent encore le IIII, et Rolex en fait partie.

Aviez-vous déjà remarqué ce détail ? Et connaissez-vous d’autres termes Rolex sur lesquels il faudrait que l’on se penche ?