Seiko 6139-600x. Pogue La première montre chrono automatique au monde ?

seiko-6139-pogue

La Seiko 6139-600X est probablement une des montres les plus emblématiques de la marque Japonaise et peut se vanter de deux titres.

  1. D’être la première montre chronographe automatique.
  2. D’être la première montre chronographe automatique dans l’espace !
    (On y reviendra plus tard)

Ce qui fait d’elle un modèle très apprécié des collectionneurs, bien qu’il soit assez compliqué d’en trouver une totalement d’origine.

La 6139-600X est facilement reconnaissable grâce à sa lunette Pepsi servant à l’échelle tachymétrique, mais aussi à sa lunette interne tournante et graduée sur 60 minutes. Généralement la lunette intérieure est bleue pour les cadrans bleus et doré pour les cadrans jaunes, mais il arrive aussi de voir des lunettes internes jaunes qui sont devenues blanches,  à la suite d’une exposition prolongée au soleil. Le cadran argent, quant à lui, peut avoir une lunette interne noire ou blanche suivant les versions.

Si vous voyez une lunette interne noire avec cadran jaune, il s’agit peut être d’une 6139-6002 réservée au marché océanien, comme celle qui est vendue en ce moment par nos collègues de Ikigai-Watches.

Concernant les inscriptions du cadran, il faut séparer les cadrans « normaux » des JDM. Les JDM (Japanese Domestic Market) ont souvent des cadrans plus chargés.

Mention “Chronograph Automatic” à midi sur JDM, mention “Automatic” sur les cadrans “normaux”. Les JDM peuvent aussi avoir d’autres inscriptions comme « Speed Timer » à midi ou à 9h, ou encore « 5 sports water proof » sur les versions de 1969 à 1975.

La mention « Water 70M Proof” à 9h est la première version parue et ce jusqu’au début de l’année 1970, car une loi de 1968 obligeait les manufactures à changer l’inscription. Il faudra à Seiko environ un an pour passer du « Water 70M Proof” au  “Water 70M Resist”, et dans le même temps ils feront évoluer le mouvement 6139A en 6139B

À noter qu’en 72, Seiko enlevait parfois la mention “Water 70M Resist” du cadran (mais gardait le “Water Resistant” sur le fond de boite). On a donc 3 types de cadrans, les “proofs dials” qui sont les plus recherchés, les “resist dial” et les “No mark dial”.

6139-600x-cadrans.jpg

De gauche à droite : un cadran JDM proof, deux cadrans resist et un cadran “no mark” / Source hal0eight on Reddit

Seiko 6139-000X : Première montre chronographe automatique ?

La question de : « Qui a créé la première montre chrono automatique ? » porte au débat, car d’autres marques revendiquent aussi le titre de la première montre chronographe automatique :

La première d’entre elle est Zenith, avec bien sûr « El Primero », qui a montré ses protos le 10 Janvier 1969.

Mais il y a aussi “le groupe chronomatic”, constitué de Hamilton-Buren, Dubois Dépraz, Breitling et Heuer. Ces derniers avaient uni leurs forces sous un nom de code très secret, le “Projet 99”, afin de proposer un chrono automatique le plus rapidement possible.

projet-99-chronomatic

Hamilton devait fabriquer les mouvements en suisse avec sa manufacture Burën, qu’il avait acheté en 1966 et qui était déjà connue pour avoir créé le premier mouvement automatique à micro-rotor.

Dubois Dépraz était en charge du développement du module chronographe.

Breitling et Heuer quant à eux s’occupaient des cadrans, des boîtiers et des autres composants.

Le plan du “Chronomatic groupe” était que chacun reparte ensuite avec son calibre, en leur donnant tous des noms différents.

Leurs montres seront annoncées le 3 mars et ils seront les premiers à présenter un mois plus tard au Basel Fair de 1969, des modèles de la pré-production.
Chacun est libre de défendre la marque de son choix. Mais pour ma part en essayant de rester le plus objectif possible, j’estime qu’il est préférable de trancher sur la date de commercialisation.

  • Octobre 1969 commercialisation des « El Primer0 »
  • Été 1969 commercialisation des premières « Chronomatic »
  • Mai 1969 : Commercialisation des Seiko 6139

premiere-Automatique-Chronographes-vintage-pubs.jpg

Pour clore le sujet du titre honorifique de “première montre chrono automatique au monde”, tout dépend finalement où on se place. Disons que Zenith a été le premier à faire l’annonce, que les “Chronomatics” étaient les premières « vraiment disponibles », car les marques bénéficiaient d’un meilleur réseau de revente et qu’à l’époque une commercialisation des Seiko 6139 uniquement au Japon n’avait que peu d’écho en Europe… mais que la « vraie » première chrono à pouvoir être achetée quelque part dans le monde était une Seiko 5 Sports 6139

 !

Et si ça ne vous suffit pas je peux également vous dire que la première montre chronographe dans l’espace ….était aussi une 6139 !

Première montre chrono automatique dans l’espace ?

furrer_reinhardC

Reinhard Furrer et sa Sinn 140 (Credit Fratellowatches)

Pendant bien longtemps, on pensait que la première montre chronographe de l’espace était la Sinn 140 portée par Reinhard Furrer sur les missions Spacelab D1 en 1985 … mais en 2007 un certains David Bruno trouve un cliché du Colonel William Pogue portant une montre qui ressemble beaucoup à une 6139 datant de 1973 alors qu’il est sur une mission « Skylab 4 ».

Pour en avoir le cœur net, l’amateur va faire une lettre au Colonel qui lui répond ! Il dira qu’en effet, la montre officielle de la NASA était l’ Omega Speedmaster, mais que celle-ci ne lui avait été remise que très peu de temps avant le lancement. Ayant besoin d’une montre pour les entraînements, il expliqua s’être acheté une 6139-600X qu’il avait (je cite) « trouvé très pratique pour chronométrer la combustion des moteurs… ».  Puis à force d’entraînements, il s’est bien familiarisé avec cette dernière, et a donc pris la décision de l’embarquer en la cachant à l’intérieur de sa combinaison contre sa jambe, car n’avait pas l’autorisation de la NASA.

seiko-6139-skylab

Il a donc effectivement porté deux montres lors de sa mission. La Seiko 6139-6002 sur son bras gauche et la Speedmaster officielle au bras droit. L’une était à l’heure de sa ville natale tandis que l’autre était à l’heure de Houston. 
En revanche, il précise bien dans sa réponse que la montre n’est jamais sortie de la capsule !

Enfin le Colonel William Pogue a lui même mis sa propre montre en vente sur Ebay en 2008, qui s’est vendue presque 6000 dollars et dont les fonds ont été reversés à une association caritative. Cette montre avait été achetée 71$ en 1972.

William-Pogue-Seiko-6139-sold-ebay

 

 

 

pogue-seiko-letter

Lettre au Colonel Pogue . Credit David Bruno

 

david-bruno-colonel-wiliam-pogue.jpeg

Réponse I Credit David Bruno

Share: