CODE41 Anomaly-01 : une collection au fort caractère !

CODE41 se fait connaître depuis quelques années dans le monde de la montre en faisant de l’horlogerie, mais pas comme les autres. La collection Anomaly-01 est une importante étape pour cette marque qui n’en est pas une, puisque ce fut leur toute première collection proposée au public : CODE 41 Anomaly-01. Jetons ensemble un coup d’œil à cet ovni de d’horlogerie qui bouscule les choses établies.

Code41 Rapide historique

Anomaly-01-Steel-Black-Dial

 

Nous nous étions déjà intéressés à CODE41 lors du lancement de leur projet X41 qui consistait à « créer le premier mouvement manufacture communautaire, et démocratiser la Haute Horlogerie ». Nous avions donc déjà passé leur histoire en revue, mais voici un résumé de leur parcours, et quelques informations supplémentaires :

  • En 2016, un atelier de design horloger Lausannois (en Suisse) lance le « Goldgena Project ». Il a pour modeste but de révolutionner le secteur horloger en se basant sur trois aspects : la réduction des intermédiaires dans la distribution, le concept de transparence quant à la provenance des matériaux et aux marges appliquées, et l’introduction d’un aspect communautaire dans l’organisation même d’une maison horlogère.
  • La même année, l’organisation estime que le label « Swiss Made » n’est pas représentatif de la qualité d’une montre. Elle lance son propre label de qualité : le TTO : « Total Transparency on Origin ».
  • Toujours la même année, elle fait appel à la plateforme de financement participatif KickStarter pour créer une communauté, échanger avec ses membres, et proposer une collection en se basant sur ce qu’elle en déduit.
  • Pour cela, elle décide d’utiliser le nom de marque CODE41, et c’est la naissance de la collection Anomaly-01.

Le nom CODE41 fait référence à deux points importants :

  • Le code pays de la Suisse est le 41. Cela marque l’attachement profond des membres du projet à leurs origines et à leur héritage.
  • Le Code41 est connu en informatique comme une erreur système. CODE41 se considère donc comme une sorte de cheveu sur la soupe du monde horloger, une erreur provoquée volontairement dans le système pourtant si bien huilé de l’horlogerie suisse et internationale.

Intrigués par cette équipe, nous avons décidé de nous pencher sur la collection qui les a lancé et qui est encore disponible aujourd’hui par petites séries : La collection Anomaly-01.

Anomaly-01 : Une identité forte

Anomaly-01-3-4-Black-Dial

Le nom même de la collection fait lui aussi clairement référence à ce concept d’agent perturbateur dans un secteur régit et dirigé par des concepts intemporels qui semblent inébranlables. Le pari est osé, et c’est aussi pour cela qu’on en parle.

Comme on l’a évoqué, la collection Anomaly-01 est le fruit d’un dialogue entre les professionnels du projet Goldgena/CODE41 et les membres de leur communauté qui se sont greffé à l’aventure par l’intermédiaire de Kickstarter, mais aussi des réseaux sociaux et du bouche-à-oreille.

CODE41 dit s’être basé sur l’écoute, les échanges, la collaboration et l’esprit communautaire pour créer une collection à laquelle les acheteurs ont potentiellement directement contribué, que ce soit pécuniairement par l’intermédiaire du financement participatif, ou concrètement en donnant leur avis sur des aspects techniques, esthétiques et autres à travers des enquêtes et questionnaires divers.

Le design

Anomaly-01-Black-Dial-Black-Strap

Comme on le sait aujourd’hui en ayant découvert leurs différentes collections, les équipes de CODE41 n’ont pas l’habitude de faire dans la dentelle. Ils proposent des garde-temps souvent imposants, mais en prenant soins de garder un côté élégant. C’était déjà le cas pour l’Anomaly-01.

Le boîtier est rectangulaire avec des côtés bombés, proche d’une forme tonneau mais avec une lunette ronde. Il est disponible en acier inoxydable 316L classique, mais aussi avec une finition PVD en plusieurs coloris, ou encore en carbone forgé pour le modèle le plus cher.

anomaly-01-collection-tarifs

Sur les modèles en acier, il mesure 42 millimètres de diamètres. On passe à 43 millimètres pour le modèle anomaly-01 carbonne. L’épaisseur, elle, reste la même dans les deux cas : 12,8 millimètres.

Il est fermé avec un verre saphir anti-rayure traité antireflet pour protéger le cadran et les composants. Le font de boîte est opaque, en acier inoxydable également, finement gravé du logo de la marque en son centre, et de quelques informations techniques sur la bande extérieur, dont les mots « TOTAL TRANSPARENCY ON ORIGIN », le label développé par CODE41, que l’on retrouve également sur l’extérieur du cadran avec les lettres TTO à 5h.

Anomaly-01-Steel-Black-Dial-montre-homme

fond-boite-anomaly

Dans ce boîtier rectangulaire, on découvre un cadran rond assez chargé, non-symétrique, qui semble avoir été dessiné et conçu de manière à donner l’impression qu’il fait partie intégrante du mouvement. Il est disponible en couleur noire, et en couleur argent.

Plusieurs éléments séparés lui apportent du relief et une sorte de complexité élégante, comme ces index d’heure entre 1h et 3h ainsi qu’à 8h et 9h, qui semblent comme ciselés dans la bande extérieure en relief du cadran.

Sur la bande plus centrale, on découvre un chemin de fer des minutes peint en blanc et traité luminescent, s’étendant entre les index de 10h et de 4h, qui devient plus minimaliste entre 4h et 10h.

Le centre du cadran offre une finition en Côtes de Genève, qui s’étend également sur une bande un peu plus large entre les index de 4h et 10h. Cette finition étant bien souvent utilisée sur des composants des mouvements eux-mêmes, cela renforce le concept d’une sorte de fusion cadran/mouvement. C’est également le cas d’un ajourage proche du centre du cadran, entre 3h et 5h, laissant entrevoir le balancier serti d’un rubis en son centre, auquel vient s’encrer une sorte de branche en acier accentue les inspirations industrielles du garde-temps.

On trouve également deux disques rotatifs transparents à la place des sous-cadrans du mouvement. Ces disques indiquent leurs informations par l’intermédiaire de deux petites flèches rouges fixes, une au centre du disque, et l’autre en son extérieur, qui sont les seules éléments colorés plus “Flashy” de la montre.

Les aiguilles des heures et des minutes sont d’épaisses aiguilles squelettes, dont le centre est rempli sur un peu moins de la moitié en partant de l’extrémité extérieure, et traité luminescent.

Des caractéristiques techniques sérieuses


Le calibre automatique qui entraine les modèles de la collection Anomaly-01 est le Miyota 82S7. On ne présente plus Miyota, cette firme japonaise appartenant au géant Citizen et faisant partie des plus gros producteurs de mouvements horlogers au monde. L’utilisation d’un calibre Miyota est en lui-même un gage de qualité, et en l’occurrence une preuve de plus que les équipes de CODE41 savent ce qu’elles font.

Le calibre 82S7 donc, est un mouvement à deux aiguilles classiques pour les heures et les minutes, auxquelles viennent s’ajouter un sous-cadran petite-secondes, et un autre sous-cadran 24h. Pour cette Anomaly-01, ces deux sous-cadrans sont utilisés en tant que disques rotatifs avec des aiguilles fixes apposées sur le cadran comme on l’a évoqué plus haut.

Ce Miyota 82S7 est doté de 21 rubis, bat à 21 600 alternances par heure (donc 3 Hertz), et offre une réserve de marche de 40h pour une précision respectable de +/- 60 secondes par jour.

Comme de nombreux mouvements de chez Miyota, ce 82S7 offre un rapport qualité prix grandiose. Il est aussi fiable que robuste, et simple à entretenir. Il est utilisé pour entrainer des montres relativement modernes chez des marques qui ne sont pas du goût de tout le monde, comme par exemple la marque du Suisse-Allemand Daniel Niederer : SevenFriday, ou encore la marque du français Emmanuel Dietrich, : Dietrich.

Anomaly-01-PVD-Black.jpg

Tous leurs bracelets sont interchangeables et compatibles avec tous leurs autres modèles, à savoir les modèles de leur collection Anomaly-02 entrainée par un calibre suisse ETA, ou encore ceux de leur récente collection X41 équipée du premier mouvement manufacture communautaire.

L’acier 316L dont sont faits les boîtiers de certains modèles est l’un des alliages les plus utilisés pour les montres de cette gamme, notamment en raison de ses caractéristiques amagnétiques et de sa grande résistance à la corrosion.

La finition PVD utilisée pour les modèles aciers colorés est de haute qualité elle aussi. Il s’agit d’une technique spécifique qui permet d’apposer une couche de couleur ultra fine sur l’acier. Cette couche est deux fois plus résistante que l’acier lui-même.

Avec son bracelet en cuir, le modèle en acier inoxydable pèse 110 grammes, et le modèle avec la carrure et la couronne en carbone forgé, seulement 90 grammes. Des bracelets en acier sont également disponibles.

CODE41 assure une étanchéité de 5ATM pour les modèles de cette collection. Pour rappel, cela signifie qu’un lavage de main ne mettra pas votre Anomaly-01 en danger, mais qu’il convient d’éviter toute submersion complète.

Voilà à quoi ressemble le modèle en carbonne forgé:

Une conception transparente

Comme le veut leur label TTO, CODE41 annonce la provenance des matériaux, et la localisation des différentes étapes de la conception de leurs montres Anomaly-01. Voilà ce qu’ils nous apprennent:

  • DESIGN: SUISSE
  • ÉQUIPE: SUISSE
  • ORCHESTRATION: SUISSE
  • FABRICATION: CHINE
  • CUIR: ITALIE
  • MOUVEMENT: JAPON

montre-homme-Anomaly-01

Lors de leur campagne de lancement Kickstarter, ils allaient même plus loin, annonçant leurs coûts de revient par composant:

  • Boîtier de la montre: 55 dollars
  • Verre saphir: 10 dollars
  • Cadran: 40 dollars
  • Aiguilles: 5 dollars
  • Bracelet cuir: 20 dollars
  • Mouvement Miyota 82S7: 30 dollars
  • Emboitage et contrôle: 15 dollars
  • Packaging: 10 dollars

Ce qui donne un coût de production de 185 dollars. Difficile de faire plus transparent. On comprend que cette façon de faire pour le moins novatrice soit considérée comme un agent perturbateur dans un monde horloger sur lequel planent de nombreux tabous concernant les prix.

Code 41 Anomaly 01 : Que conclure ?

Avec la collection Anomaly-01, CODE41 a voulu montrer son caractère d’emblée. Il semblerait que les membres du projet aient voulu prouver dès le départ qu’ils étaient capables de choses innovantes en termes de design, tout en utilisant des matériaux de qualité. En s’auto-annonçant comme une sorte d’erreur système volontaire, d’anomalie dans le monde de l’horlogerie qu’ils considèrent « plat », il leur fallait défendre une image forte avec des aspects de spécialistes et une compréhension du secteur qu’ils avaient décidé de critiquer. Pour certain, ce fut chose faite dès cette collection Anomaly-01.

Il s’agit de leur collection la plus accessible en termes de prix, mais comme pour toutes leurs collections, les stocks sont très contrôlés et limités. Des modèles de leur série Anomaly-01 de fin d’année 2019 sont d’ailleurs encore disponibles, mais les stocks diminuent à vue d’œil. Jetez un œil ici si vous voulez faire partie de l’aventure … et ce avec leur tout premier modèle !

CODE41 n’a pas fini de donner son avis sur le secteur et de le faire évoluer à son échelle. Nous gardons un oeil sur leur développement et vous tiendrons au courant en cas de nouveautés intéressantes.

Partager: