Nivada Grenchen Depthmaster Pacman : Réédition d’une montre iconique

Nivada-Depthmaster-pacman

Si vous êtes passionné d’horlogerie, plus particulièrement de montres vintages, et qu’en plus vous lisez régulièrement Le Calibre, alors vous connaissez certainement déjà Nivada Grenchen. La marque suisse, fondée dans les années 20, a conçu quelques pièces devenues iconiques, avant de disparaître après la crise du quartz, puis de retrouver un nouveau souffle en 2018 sous l’impulsion de Guillaume Laidet et Rémi Chabrat.

Dans les années 60, Nivada Grenchen était une marque en avance sur son temps, notamment sur les montres de plongée. La montre qui nous intéresse aujourd’hui, la Depthmaster Pacman, fut présentée pour la première fois en 1965 et est rééditée, avec quelques modifications, depuis 2020.

L’histoire de la Depthmaster Pacman

nivada-Depthmaster-LC-avis

Nivada-Depthmaster-reflet-eau

En 1963, Nivada Grenchen lance le Chronomaster, un chronographe étanche à 200 m. Un an plus tard, c’est la Depthomatic qui est présentée, une montre de plongée innovante qui intègre un indicateur de profondeur. Enfin, en 1965, vient la Depthmaster, capable de plonger jusqu’à 1000 m.

À cette époque, peu de fabricants font aussi bien, en tout cas pour les montres destinées au grand public. Il faut par exemple attendre 1967 pour que Rolex dévoile la Sea-Dweller, proposant une étanchéité de « seulement » 610 m.

Nivada faisait donc partie de l’élite de l’horlogerie à ce moment-là, mais confronté à l’arrivée des montres à quartz au début des années 70, le groupe s’effondre peu à peu. C’est en 2018 que Guillaume Laidet et Rémi Chabrat décident de relancer la marque, motivés par le regain de popularité des montres vintages des années 60. C’est le moment pour l’Antarctic et la Chronomaster Aviator Sea Diver d’être rééditées, puis la Depthmaster Pacman arrive quelques mois plus tard.

Elle a plusieurs surnoms, dont celui de « Baby Panerai », pour son design assez similaire à celui des montres italiennes, mais plus compact. Le surnom de Pacman arrive plus tard, se basant sur les index art déco qui rappellent la forme du célèbre personnage du jeu vidéo sorti en 1980 (nottament sur le “6). Ce surnom, donné par les passionnés, sera conservé par Nivada Grenchen pour leurs collections récentes.

Une réédition très réussie

Nivada-Depthmaster-LC-profil-gauche

NivadaDepthmaster-LC-profil-droit-couronne

Cette plongeuse reprend les traits vintages de la première édition. Le boîtier coussin est bien là, mais avec un diamètre de 39 mm, contre 38 mm pour la version historique. La lunette rotative unidirectionnelle 120 clics conserve un marquage identique, avec un index toutes les 5 minutes, et les 15 premières minutes graduées sur le premier quart, en rouge ou en noir, selon les versions. Le triangle à 12h est rempli de Super Luminova sur notre version 14102A11.

NivadaDepthmaster-luminova

L’ensemble est en acier 316L, avec un travail de finition qui passe du polissage miroir sur les contours du boîtier, à une finition brossée sur la face du boîtier et de la lunette. Le verre saphir, plat, dépasse très légèrement de la lunette comme sur la version originale. La couronne à une finition polie et elle est gravée du logo de la marque.

Bien sûr, la Depthmaster Pacman assure toujours une étanchéité à 1000 m, malgré son épaisseur raisonnable de 13 mm. Elle répond donc parfaitement aux attentes des plongeurs expérimentés. Cela dit, la taille réduite du cadran ne facilite pas forcément la lecture dans le fond des océans, mais ça ne devrait pas déranger les amateurs de montres, plus souvent sur terre que sous les eaux.

Cette étanchéité conséquente est obtenue grâce à une couronne équipée d’une valve d’échappement automatique à hélium, associée à un fond de boîte vissé.

Un cadran art déco toujours séduisant

Nivada-Depthmaster-pacman-cadran.

À sa sortie en 1965, la Depthmaster était proposée avec deux types de cadran. Le premier était très classique, avec des chiffres arabes en guise d’index et le second bien plus original, avec des index aux formes variées, qui rappellent donc Pacman.

C’est ce modèle que nous avons aujourd’hui entre les mains et il fait l’unanimité à la rédaction. Ce design a désormais presque 60 ans, mais il est parfaitement dans l’air du temps en 2024. Notre version fait l’impasse sur le guichet de date à 3h, présent sur d’autres modèles. Cela permet d’avoir cet index en forme de « 3 » très stylisé, comme sur les versions originales.

Homris à 3h/6h/9h et 12h, les autres heures  sont symbolisées par des index triangles. Le cadran est d’un très joli noir. Dessus, on retrouve uniquement le nom de la marque, suivi de la mention « automatique » entre 10h et 2h, ainsi que le nom Depthmaster au-dessus de l’index à 6h. Le rehaut bénéficie d’un polissage miroir, pour donner une impression de profondeur plus importante à ce cadran.

Les aiguilles sont grises et blanches, remplis d’une Super Luminova très efficace, tout comme les index. Vous pouvez donc lire l’heure sans problème dans le noir. La trotteuse orange, apporte une petite touche colorée à l’ensemble. Ce cadran est à la fois sobre et original, vintage mais intemporel, c’est clairement une belle réussite.

Un mouvement SOPROD

Nivada-pacman-calibre

Nivada-Depthmaster-soprod

Le cœur de la Depthmaster Pacman est le mouvement SOPROD P024, offrant 38 heures de réserve de marche. C’est une valeur sûre, très fiable et précis, équipé d’un dispositif de stop seconde et possédant 26 rubis. Le fond de boîte n’est pas transparent, on ne peut donc pas le voir travailler, mais pour obtenir une étanchéité de 1000 m, il faut obligatoirement faire quelques concessions.

C’est quoi qu’il en soit un calibre très efficace et durable, qu’on retrouve sur de nombreuses montres actuelles dans la même gamme de prix que la Pacman, mais aussi dans quelques montres bien plus chères.

Un large choix de braceletNivada-Depthmaster-les-bracelets

Nivada Grenchen offre un choix assez conséquent de bracelets pour sa Depthmaster Pacman. Bracelets cuir noir ou marron classiques, bracelets cuir avec surpiqûres, bracelet de course en cuir perforé, bracelet en acier de type perles de riz, Forstner ou encore bracelet Lien Plat, il y a 12 possibilités pour notre version de la Depthmaster.

Les bracelets sont de belle qualité, qu’ils soient en acier ou en cuir. Bien sûr, vous payerez quelques dizaines d’euros de plus pour les modèles en acier.

Caractéristiques techniques

  • Boitier : Acier 316L
  • Verre : Saphir
  • Diamètre : 39 mm
  • Cornes à cornes : 47 mm
  • Épaisseur : 13 mm
  • Entre-corne : 20 mm
  • Mouvement : SOPROD P024
  • Réserve de marche : 38 heures
  • Étanchéité : 1000 m
  • Prix : Environ 1000€

Nivada Grenchen Depthmaster Pacman : Notre avis !

Nivada-Depthmaster-pacman-test-avis

Ceux qui suivent un peu LeCalibre.com savent déjà que nous apprécions beaucoup Nivada Grenchen depuis son retour en force en 2018. C’était donc un plaisir de découvrir cette Pacman, qui reprend presque à l’identique le design de la toute première version, avec un boîtier très légèrement plus large de 39 mm. C’est une plongeuse assez compacte et passe-partout, qui est plutôt facile à porter et très confortable au poignet.

Les finitions sont soignées sur ce magnifique boîtier coussin et le cadran original avec ses index art déco, nous séduit toujours en 2024. La Super Luminova est très efficace, la lunette unidirectionnelle est agréable à manipuler et on apprécie beaucoup le très large choix de bracelets au moment de passer la commande.

Tous les collectionneurs qui n’ont pas réussi à obtenir une Depthmaster des années 60-70 ne peuvent qu’être ravis d’accéder à cette réédition. Le passé de la marque n’est pas trahi, la conception est particulièrement sérieuse et l’excellent mouvement SOPROD P024 anime ce beau garde-temps. La Pacman est proposée neuve aux alentours des 1000 €. C’est un prix qui nous semble totalement cohérent, et même plutôt intéressant, pour une plongeuse si travaillée, capable de descendre à 1000 mètres.

 

Dernière modification de l’article le 26/06/2024

Mathieu

Depuis que mon grand-père m’a un jour ouvert sa Rolex Oyster Perpetual pour m’expliquer comment une montre pouvait fonctionner sans pile en créant elle-même sa propre énergie, je me suis fasciné pour les montres et leurs complications. Je devais avoir environ 18 ans et encore aujourd’hui, je trouve l’ingénierie toujours aussi intéressante.

Partager:
Written by Mathieu
Depuis que mon grand-père m'a un jour ouvert sa Rolex Oyster Perpetual pour m'expliquer comment une montre pouvait fonctionner sans pile en créant elle-même sa propre énergie, je me suis fasciné pour les montres et leurs complications. Je devais avoir environ 18 ans et encore aujourd'hui, je trouve l'ingénierie toujours aussi intéressante.