CODE41 Unify : La montre qui choisit la paix !

CODE41-UNIFY avis

Depuis 2016, CODE41 propose aux amateurs d’horlogerie un concept de création participative, où la communauté vote et donne son avis, participant ainsi à la conception du garde-temps. C’est une aventure collective, avec de nombreux votes, pour essayer de concevoir la montre qui séduira le plus grand nombre. Le dernier projet en date se nomme CODE41 Unify et se présente comme le « We are the World » de l’horlogerie.

Le monde est actuellement plein de conflits, de guerres et de rejets, alors CODE41 veut se détourner de ces horreurs et célébrer « l’unité dans la diversité ». Une collection permanente est déjà disponible en précommande et des artistes se joignent au projet pour proposer des éditions limitées. On vous présente tout ça !

Un boîtier unisexe

code41 unify tout savoir

L’unité dans la diversité passe évidemment par une montre pouvant être portée par tout le monde. CODE41 a donc opté pour un boîtier en acier 316L, de 38 mm de diamètre seulement. C’est un garde-temps qui peut ainsi être porté par les hommes comme par les femmes, mais les gros bras trouveront peut-être ce format un peu étroit.

C’est un boîtier qui rappelle un peu celui de la Royal Oak, mais avec une lunette parfaitement ronde. La finition est brossée avec quelques zones polies, notamment sur le contour de la lunette. L’épaisseur de 10.1 mm est très raisonnable, c’est une montre qui devrait être très confortable à porter.

La couronne à 3h est joliment travaillée, avec une découpe diamant et le 41 gravé sur la face. CODE41 fait le choix d’un bracelet intégré, lui aussi en acier 316L et avec la même finition brossée que le boîtier. Il est muni d’une boucle déployante et d’un système de montage rapide, sans outil. À noter que la montre est étanche à 100 m, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Un cadran plus classique que d’habitude

CODE41-UNIFY-SmallSecond avis

Il existe 2 versions de la montre, l’une à quartz qui intègre une petite seconde dans un sous-cadran à 6 h et l’autre mécanique avec le même sous-cadran, mais à 9 h. Des index bâtons appliqués noirs nous indiquent les heures, et un chemin de fer avec des chiffres arabes toutes les 10 secondes, marquent les minutes.

Le sous-cadran de petite seconde est pensé pour réaliser le signe de la paix « Peace and Love », toutes les minutes. Selon les versions, il reprend la couleur du reste du cadran ou bien utilise l’Equity Flag, qui représente les différentes couleurs des humains de la planète. Ce cadran peint du drapeau Equity, ajoute au passage une belle touche d’originalité à la montre.

Un guichet de date est présent à 3 h et on retrouve le nom de la marque à 12 h, ainsi que le nom de la collection, à 6h ou à 9h, selon que la montre soit quartz ou mécanique. C’est un cadran relativement chargé, mais il y a un bel équilibre d’ensemble. La nuit, le cadran reste très lisible, grâce à la Super-Luminova déposée sur les index, et sur les aiguilles.

On est ici sur une pièce assez classique, bien moins extravagante que les dernières collections du fabricant, comme la CODE41 NB24 Stratom sortie en 2023 ou bien la Moon Inception présentée en début d’année. L’objectif avec l’Unify est de cliver le moins possible.

Des cadrans en éditions limitées

CODE41-UNIFY-LimitedEdition-Sharoz

La première édition limitée proposée pour cette collection s’est faite en partenariat avec l’artiste américano-iranienne, Sharoz Makarechi. Née en Iran, elle a fui son pays d’origine pour fuir la révolution islamique actuellement au pouvoir et se bat aujourd’hui pour l’inclusivité et pour tous les peuples opprimés.

Pour la CODE41 Unify, elle reprend une image de son projet Substance, qui dénonce l’incarcération de masse des noirs américains. Le cadran est donc floqué d’un poing noir fermé, sur un fond représentant le ciel. Cela symbolise l’unité et la défense des droits de l’Homme. 88 pièces de cette version seront disponibles.

Quartz ou mécanique

CODE41-UNIFY avis test

Toujours dans un but d’unité, CODE41 a souhaité proposer une montre disponible avec deux types de mouvements différents. Il y aura donc une montre mécanique, pour les passionnés d’horlogerie, mais également un modèle quartz, moins cher et donc plus accessible au commun des mortels.

Pour la version mécanique, c’est le calibre automatique Sellita SW290-1 qui anime la montre. C’est un très bon mouvement, comptant 31 rubis et offrant 41 heures de réserve de marche, pour une précision de + ou – 7 secondes par jour. Vous pourrez observer le mouvement via le fond de boîte transparent.

On reste en Suisse pour la version quartz, avec un Ronda 6004.D, proposant une autonomie de 5 ans et une précision de + ou – 10 à 20 secondes par mois. Bien sûr, chez le Calibre, nous préférons toujours les montres mécaniques, mais c’est une bonne chose de laisser le choix aux futurs clients.

Caractéristiques techniques

  • Boîtier : Acier 316L
  • Verre : Saphir pour la version mécanique 
  • Diamètre : 38 mm
  • Épaisseur : 10.1 mm
  • Entre-corne : 22 mm
  • Mouvement : Sellita SW290-1
  • Réserve de marche : 41 heures
  • Étanchéité : 100 m

CODE41 Unify : Notre Avis !

Avec cette nouvelle montre, CODE41 veut plaire au plus grand nombre. On s’éloigne ici clairement des concepts très originaux que la marque proposait jusqu’à aujourd’hui. La CODE41 Unify veut unifier, et pour cela, elle s’appuie sur un design bien plus classique et un boîtier 38 mm qui devrait s’adapter à la plupart des poignets.

Le look reste tout de même relativement moderne et les versions avec sous-cadran Equity conservent une touche d’originalité très intéressante. Côté mécanique, le fabricant souhaite une nouvelle fois parler à tout le monde, avec des versions automatiques et d’autres à quartz. Globalement, nous pouvons dire que c’est une montre réussie et quoi qu’il en soit, elle a été pensée en accord avec la communauté, et donc devrait sans problème trouver son public.

Les pré-commandes débutent le 19 juin et se clôturent le 31 juillet. C’est au cours de cette période que vous aurez les prix les plus intéressants, que ce soit pour la version quartz, la version automatique ou pour la première édition limitée.

Dernière modification de l’article le 25/06/2024

Mathieu

Depuis que mon grand-père m’a un jour ouvert sa Rolex Oyster Perpetual pour m’expliquer comment une montre pouvait fonctionner sans pile en créant elle-même sa propre énergie, je me suis fasciné pour les montres et leurs complications. Je devais avoir environ 18 ans et encore aujourd’hui, je trouve l’ingénierie toujours aussi intéressante.

Partager:
Written by Mathieu
Depuis que mon grand-père m'a un jour ouvert sa Rolex Oyster Perpetual pour m'expliquer comment une montre pouvait fonctionner sans pile en créant elle-même sa propre énergie, je me suis fasciné pour les montres et leurs complications. Je devais avoir environ 18 ans et encore aujourd'hui, je trouve l'ingénierie toujours aussi intéressante.