Nivada Chronomaster Chronoking : Mon avis sur la réédition d’une montre emblématique !

Nivada Chronomaster Chronoking

En 2018, deux français, Guillaume Laidet fondateur de la marque William L. 1985 et Rémi Chabrat propriétaire du groupe Montrichard, ont pour ambition de relancer Nivada Grenchen, une marque iconique, bien connue des amateurs d’horlogerie. Ils vont alors rééditer deux références phares de la marque : L’Antarctic et la Chronomaster Aviator Sea Diver. Aujourd’hui c’est du Chronomaster que nous allons parler.

Il y a plusieurs versions de cette montre et c’est la Chronoking que j’ai commandé et reçu il y a un mois. Depuis, elle ne quitte plus mon poignet, j’en suis particulièrement content et il est temps de vous donner mon avis et mes impressions sur ce chronographe légendaire.

L’histoire de la montre Chronomaster Aviator Sea Diver

nivada-chronoking-test

La première Nivada Grenchen Chronomaster Aviator Sea Diver est présentée en 1963. C’est une excellente toolwatch, qui, en plus de son chronographe et de son tachymétre, peut servir de montre de plongée, de montre d’aviateur, de montre de régate, sans oublier sa fonction “GMT”.

C’est la montre à tout faire du fabricant, résolument sportive, tout en restant très élégante. Elle se veut à l’aise sur terre, dans l’eau et dans les airs, d’où son nom « Aviator Sea Diver ». C’est le modèle qui deviendra le plus emblématique de l’horloger Suisse, très apprécié des passionnés de chronographes vintage.

nivada-grenchen-chronomaster-aviator-sea-diver-1ere-generation-ref-4076-vers-1963-scaled

Chronomaster Aviator Sea Diver 1ère génération ref-4076 / Vers 1963. Credit: vws.

La Chronoking est une version un peu plus tardive, qui est apparue après la “renaissance de la marque en 2018” qui se démarque par son guichet de date à midi et qui fait l’impasse sur la fonction régate.

reedition-chronographe-nivada

Je suis un peu déçu de perdre ce sous-cadran coloré qui me plait bien, mais entre nous il me servira probablement moins que la date dans une utilisation classique de la vie quotidienne. D’ailleurs une autre déception est au niveau de cette date… le guichet à midi se retrouve souvent caché par la seconde du chronographe. Si c’est un nombre, alors l’aiguille peut se retrouver entre les 2 chiffres et la lisibilité ne pose pas de problème. Mais si c’est un chiffre, alors ce dernier est centré dans le guichet et l’aiguille peut venir compliquer sa lisibilité.

Nivada Chronoking : Caractéristiques techniques

nivada-chronomaster-caracteristiques

  • Taille/Diamètre du boîtier : 38mm
  • Épaisseur Du Boîtier : 13,75 mm
  • Matériau : Acier inoxydable et aluminium
  • Finition du boîtier : Poli et brossé
  • Entre-corne : 20 mm
  • Largeur du bracelet : 16 mm
  • Verre : Saphir
  • Type de mouvement : Remontage manuel
  • Mouvement : Sellita SW510

Présentation de la Nivada Chronomaster Chronoking Aviator Sea Diver

chronoking-avis

La nouvelle édition reprend les traits du modèle original. On retrouve le boitier en acier, avec une lunette bidirectionnelle en aluminium qui indique les minutes, mais qui sert aussi de GMT ou plutôt de Dual Time, pour conserver l’heure d’un autre fuseau horaire.

Le cadran est assez chargé, avec le guichet de date à midi, le nom de la marque juste en dessous, la référence « Chronoking Aviator Sea Diver », ainsi que la mention L Swiss à 6 heures, ainsi que 2 sous-cadrans, celui de gauche pour les secondes et celui de droite pour les minutes du chronographe. Tout autour du cadran, on retrouve un tachymètre, fonction souvent présente sur les chronographes.

chronomaster-details-cadran

Le tout ressort bien sur le fond noir du cadran, notamment les sous-cadrans marron cuivre avec leurs petites aiguilles rouges. L’aiguille du chronographe est rouge également, ce qui fait un beau rappel.

En revanche je suis un peu déçu des aiguilles principales (heure et minutes) qui sont de formes bâtons. Personnellement j’adore les aiguilles “Broad Arrow” et j’ai été bien déçu de ne pas pouvoir les retrouver sur cette version.

chronomaster-epaisseur-verre

Du côté des dimensions, le boitier (hors lunette) fait 38 mm de large, pour une épaisseur de 13.75 mm. Ce qui correspond bien avec l’héritage de cette montre. Elle devrait s’adapter facilement à la plupart des poignets, des plus fins au plus robustes.

effets-verre-nivada

Enfin, le cadran est protégé par un verre saphir relativement bombé. Ce dernier provoque des reflets et des effets loupes sur le contour, que je trouve plutôt sympas.

Une montre à remontage manuel

nivada-chronomaster-fond-de-boite

Par souci de conserver un mécanisme similaire à ceux des premières éditions, Nivada intègre un calibre à remontage manuel sur cette Chronoking. C’est un mouvement Suisse Sellita SW510, qui est un très bon calibre, solide et parfaitement fiable.

chronoking-epaisseur

Si vous souhaitez une automatique, Nivada Grenchen a prévu le coup. De nombreux clients aiment le confort d’utilisation des automatiques et l’horloger a donc façonné des versions légèrement plus épaisses, mais équipée du même mouvement Sellita SW510 BH B, en version automatique.

Un bon choix de bracelets

nivada-bracelet-recto

Bracelet recto

nivada-bracelet-verso

Bracelet verso

J’ai opté pour un bracelet “Rubber Tropic”, en caoutchouc naturel et je dois avouer que je suis un peu déçu. Il est solide et l’effet tressé sur la face visible est plutôt joli, mais le confort n’est pas aussi bon que je l’aurai cru. Il manque un peu de souplesse et marque assez facilement la peau.

bracelet-rubber-tropic-fermoir

On peut cependant le remplacer simplement, les cornes sont percées et il y a un système de barrettes rapides. Libre à vous donc de mettre celui que vous voudrez, d’autant plus que de nombreux bracelets différents sont disponibles !

Nivada Chronomaster Chronoking Avis : Mon verdict !

test-avis-chronomaster

C’est une superbe montre ! Mis à part le bracelet qui ne me convainc pas complètement, ou encore la lume que je trouve un peu légère, le reste est vraiment à la hauteur de mes attentes. On ressent vraiment la bonne qualité de finition et la pièce est très complète avec ses plusieurs fonctionnalités et son design intemporel qui devrait séduire encore et toujours au 21e siècle.

La Chronoking n’est peut-être pas le modèle le plus iconique de la gamme, certains vont préférer se passer du guichet date pour retrouver la fonction régate et les grosses aiguilles en forme de flèche “Broad Arrow”, mais c’est évidemment un choix très personnel.

chronographe-chronomaster

Quoi qu’il en soit, Nivada est de retour et ça fait plaisir ! Les rééditions proposées sont superbes et à des prix que je trouve plutôt raisonnables. L’horloger a su intégrer les technologies et les matériaux actuels, sans compromettre les designs des années 60, qui avaient cartonné à l’époque et qui continuent de plaire en 2022. Je tire donc mon chapeau à Nivada Grenchen dont je suivrai avec plaisir les nouveaux projets.

 

Nivada Chronomaster Chronoking Avis et Note !
  • Look
  • Polyvalence
  • Fonctionnalités
  • Rapport qualité/prix
4.9

Résumé

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :

  • Un superbe cadran avec beaucoup de détails
  • Une réédition réussie
  • Une montre polyvalente
  • Des dimensions raisonnables
  • Un mouvement efficace

Ce que j’ai moins aimé :

  • Un bracelet Rubber pas aussi confortable que prévu.
  • Une lume qui ne brille pas énormément dans le noir.
  • Un guichet de date à midi qui peut parfois être caché par la seconde du chronographe

Partager:
Written by Theophile
Theo - LeCalibre.com. "En horlogerie, la complication n'est jamais loin..."