11 Alternatives à la Patek Philippe Nautilus à partir de 1500€

nautilus-alternatives

Ça y est ! La production de la Patek Philippe Nautilus 5711/1A010 est officiellement arrêtée. Il est temps de trouver des alternatives !
Interprétation moderne de la première Nautilus 3700 de 1976, la 5711 incarne pour beaucoup le paroxysme de la “Luxury Sport’s Watch” en acier. Introduite en 2006, elle a vu naître de nombreuses variantes avec plus ou moins de complications, mais elle est restée inchangée et a tenu le cap pendant plus de 15 ans. En effet on apprenait en janvier 2021 que la marque avait décidé d’arrêter ce modèle emblématique. Serait-ce pour se concentrer sur des montres à complications en métaux précieux ? Pour se défaire de l’image de montre de sport ? Pour se prouver que même sans leur modèle phare, la manufacture mérite encore sa place parmi les plus grands du secteur ? Difficile à dire pour le moment, mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, ce sont les alternatives à la Nautilus.

On se concentre ici sur des montres plutôt “haut de gamme” en commençant à 1700€, mais vous pouvez aussi retrouvez ici notre sélection d’alternatives plus accessibles.

 

 Armand Nicolet J09-3: env. 1700 € 

Armand Nicolet j09 3DIAMÈTRE DU BOÎTIER : 41,00 mm
ÉPAISSEUR : 12,5 mm
FOND : Vissé transparent (Saphir)
VERRE : Saphir
GUICHET : Date à 6h
CALIBRE : Auto. AN200 (Base ETA 2824-2 ou SW-200)
RÉSERVE DE MARCHE : 38 heures
ÉTANCHÉITÉ : 5 ATM
CADRAN: Guilloché bleu

On commence avec la montre la moins chère de cette sélection, l’Armand Nicolet J09-3. Armand Nicolet reflète parfaitement ce qui doit être, selon moi, une bonne montre hommage. J’entends par là que chaque montre de sa collection peut rapidement vous faire penser à un modèle iconique, mais tout en conservant une part de nouveauté. Par exemple, je ne saurais dire pourquoi, mais sa M02-4 chronographe me fait instantanément penser à une A. Lange Odysseus… Pourtant en les mettant côte à côte, je n’arrive vraiment pas à voir ce qu’elles pourraient avoir en commun. Ici avec cette J09-3 on retrouve bien entendu la lunette octogonale assez “ronde”, les rainures sur le cadran et ce protège couronne à droite. Ici le choix de se rapprocher de la Nautilus est clairement avoué, ce qui je dois dire, fait du bien à entendre.

 

Bell & Ross BR 05: env. 4 500 euros

Bell n Ross br 05DIAMÈTRE DU BOÎTIER : 40,00 mm
ÉPAISSEUR : 10,5 mm
FOND : transparent (Saphir)
GUICHET : Date à 3h
CALIBRE : Auto. BR-CAL.321 (base Sellita SW-300)
RÉSERVE DE MARCHE : 42 heures
ÉTANCHÉITÉ : 10 ATM

 

Petit tour en hexagone pour notre deuxième alternative avec cette Bell & Ross BR 05. Une sportive avec un bracelet intégré qui a beaucoup fait parler au moment de sa sortie en 2019, justement parce qu’elle fait penser aux deux montres bracelets intégrés les plus connues que sont la Royal Oak et la Nautilus.

On retrouve régulièrement chez Bell & Ross les 4 vis apparentes aux coins de la lunette de ses montres carrés. Il est vrai qu’ici elles peuvent aussi faire penser aux 8 vis la Royal Oak . Le bracelet, avec les maillons centraux polis, fait quant à lui penser à celui de la Nautilus. Enfin on retrouve la lunette octogonale commune à ses deux pièces. La forme octogonale est plutôt arrondie sur la Nautilus, alors que sur cette BR 05 c’est plus un “Octogone carré” qui se rapproche mieux de l’identité de Bell & Ross.

Ce qui est “marrant” avec ce modèle, c’est que j’ai vraiment l’impression que les avis ont changé entre le moment de sa sortie et aujourd’hui. Je pense que les gens n’étaient peut-être pas prêts pour que l’on mette la Royal Oak et la Nautilus dans un shaker avec une pincée de la touche Bell & Ross… Il fallait oser et il y a fort à parier que ce modèle devienne à son tour un incontournable de la marque !

Petit point négatif en revanche, c’est qu’un mouvement in house aurait été mieux vu. Personnellement je m’en fiche quand je vois certains modèles soit disant “maison” mais pour beaucoup de passionnés ça semble utile au-delà d’un certains prix. Peut-être que Bell & Ross devrait le prendre en compte.

Cela dit, on verra plus bas dans cette sélection qu’il existe des montres parfois beaucoup plus chères et qui n’ont pas de mouvements in housse pour autant…

 

Bvlgari Octo Roma: 6 850 €

Bulgari Octo RomaDIAMÈTRE  : 41,00 mm
ÉPAISSEUR : 10,5 mm
FOND : transparent
GUICHET : Date à 3h
CALIBRE : Auto. manufacture BVL 191 – Solotempo
RÉSERVE DE MARCHE : 42 heures
ÉTANCHÉITÉ : 5 ATM

 

Difficile de faire cette sélection sans une Bvlgari, pour qui le format octogonal est aussi devenu une véritable signature.

La collection “Octo” de Bvlgari est inspirée, elle, des chefs d’œuvres des artistes italiens du XV ème et XVI ème siècle à l’instar de Leonard De Vinci, mais aussi de la Basilique de Maxence à Rome en 310 après Jésus Christ.

Bvlgari qui appartient à LVMH a racheté la marque “Gérald Genta” en 2000, marque du designer qui est justement à l’origine de la Nautilus (et de la Royal Oak) mais qui a également fait beaucoup de montres intéressantes dont notamment la série des “Disney Retro Fantasy”, que j’apprécie beaucoup.

Pour revenir sur la collection Octo, nous avons sélectionné une Octo Roma à fond transparent, qui permet de voir le calibre BVL 191 – Solotempo superbement fini et décoré de côtes de Genève. 41 mm de diamètre pour le boitier en acier, index appliqués à la main et couronne sertie de céramique.

À noter qu’il existe aussi l’Octo Finissimo qui est également superbe avec ses 60 h de réserve de marche, et tenez vous bien, ses 2,35 mm d’épaisseur ! Cependant, il vous en coûtera plus du double pour vous la procurer.

Disponible ici à 5,500 €.

 

Hublot Classic Fusion Titanium: env. 7 200 €, à partir de 5 000 € Chronext)

Hublot classic fusion titanium bleue 42mmDIAMÈTRE : 42,00 mm ( existe en 33/38/45)
ÉPAISSEUR : 10,5 mm
FOND : Transparent
GUICHET : Date à 3h
CALIBRE : Auto. HUB1110 ou HUB1112
(base Sellita SW-300-1)
RÉSERVE DE MARCHE : 42 heures
ÉTANCHÉITÉ : 5 ATM

Certes cette montre aurait probablement plus sa place dans une sélection d’alternatives à la Royal Oak, mais la marque est connue pour ses multiples propositions sur le marché de la Luxury Sports Watch et je pense qu’elle a donc également sa place sur cette sélection. Cependant il est vrai que ce n’est probablement pas la montre qui affiche le meilleur rapport qualité/prix, du fait qu’à plus 7,000 euros elle soit équipée d’un “simple” Sellita SW-300-1…

Pour le reste, comme toujours, ce sera forcément une question de coup de cœur !

Disponible ici à partir de 5,300€.

 

Glashütte Original Seventies Panorama Date (9,800€)

Glashutte Original Seventies Panorama DateDIAMÈTRE : 40,00 mm
ÉPAISSEUR : 11,5 mm
FOND : Transparent (Saphir)
GUICHET : Date panorama à 6h
CALIBRE : Auto. manufacture 39-47
RÉSERVE DE MARCHE : 40 heures
ÉTANCHÉITÉ : 10 ATM
CADRAN: Ruthénium galvanisé Bleu soleillé ( aiguilles en or blanc)

Cette Glashütte Original Seventies Panorama Date est une autre pièce qui s’éloigne un peu du design de la Nautilus, mais qui n’en reste pas moins très intéressante. Son cadran et son boitier sont carrés (40 mm x 40 mm) et me font penser aux vieilles télévisions des années 70. Attention tout de même, car la montre à une bonne présence et les 40 mm de diamètre peuvent sembler plus imposants lorsque le garde-temps est au poignet.

Hormis cela, les finitions sont superbes. Cadran soleillé, fond de boite arcé pour mieux épouser la forme du poignet, logo “double G” présent sur le contrepoids de la trotteuse, le fermoir, la couronne, mais aussi le rotor qui est d’ailleurs décoré d’or 21 carats.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule touche d’or car les index et les aiguilles sont aussi en or blanc.

Et enfin la date “panorama” classique de la maison regroupe deux disques d’affichages à 6 h pour une lecture en un coup d’œil.

Vous pouvez la retrouver ici à 8,690€  ou dans sa version chronographe qui peut valoir le coup pour 300 euros de plus.

 

Piaget Polo S 11,400 €

Piaget PoloDIAMÈTRE : 42,00 mm
ÉPAISSEUR : 9,4 mm
FOND : Transparent (Saphir)
GUICHET : Date à 6h
CALIBRE : Auto. manufacture Piaget 1110P
RÉSERVE DE MARCHE : 50 heures
ÉTANCHÉITÉ : 10 ATM

Un bracelet poli et satiné ainsi qu’un mouvement manufacture 1110P de 50h de réserve de marche qui bat à 28,800 alt/h. Je vous présente la Piaget Polo, à la fois élégante et décontractée avec son boîtier de moins de 10 mm d’épaisseur.

Sa lunette est plutôt ronde à l’extérieur mais légèrement octogonale à l’intérieur et on retrouve sur son cadran un guillochage horizontal ainsi qu’une date à 6h.

La Piaget Polo a été lancée en 1979 en or jaune et en or blanc en tant que “bracelet montre” et non “montre bracelet”. Autant dire qu’une montre comme ça pour jouer au polo n’est pas passée inaperçue. Son succès est aussi dû à l’actrice Ursula Andress, connue notamment pour être une James Bond Girl, qui fit un shooting avec cette Piaget au poignet. Presqu’un quart de siècle plus tard la Piaget Polo est toujours en production et la version en acier est la plus récente.

Ici disponible à partir de 9,000€.

 

Czapek Antarctique Passage de Drake (Env 20,000€ )

Czapek antarctique passage de drakeDIAMÈTRE : 40,50 mm
ÉPAISSEUR : 10,6 mm
FOND : Transparent (Saphir anti-reflet)
GUICHET : Date à 6h
CALIBRE : Auto. manufacture SXH5
RÉSERVE DE MARCHE : 56 heures
ÉTANCHÉITÉ : 12 ATM

François Czapek était un horloger qui était associé à Antoine Norbet de Patek sous le nom de “Patek, Czapek & Cie” avant que ce dernier lance, avec Jean Adrien Philippe, une société que vous connaissez tous : Patek Philippe.

Concernant “Patek, Czapek & Cie”, la société disparue en 1869 puis, le nom fut repris en 2012 par trois entrepreneurs, et relancée en 2015 via une campagne de crowdfunding. L’idée était très claire, avoir au moins 4 collections avec : Une réserve de marche de 7 jours, un chronographe, un tourbillon et une répétition minute. Aujourd’hui, les 3 premières collections sont déjà là et la répétition minute serait prévue pour 2022…

Il leur fallait bien à eux aussi une montre plus sportive et c’est fait avec cette Antarctique. Dans sa version “Passage de Drake”, trois couleurs sont disponibles, noir, blanc et bleu. Boitier de 40,5 mm de diamètre pour 10,6 d’épaisseur, étanchéité de 12 ATM, mouvement automatique Czapek SXH5 de 4 Hz équipé d’un micro rotor en platine 100% recyclé. Les finitions sont vraiment très belles et le fond transparent est hypnotique !

 

Vacheron Constantin Overseas : 21,200€

Vacheron Constantin Overseas bleueDIAMÈTRE : 41,00 mm
ÉPAISSEUR : 11,00 mm
FOND : Transparent (Saphir)
GUICHET : Date à 3h
CALIBRE : Auto. manufacture 5100
RÉSERVE DE MARCHE : 60 heures
ÉTANCHÉITÉ : 15 ATM

 

L’Overseas est souvent citées aux côtés de la Royal Oak et de la Nautilus lorsqu’on évoque la famille des Luxury Sports Watches les plus célèbres. Pourquoi ? Tout simplement parce que Vacheron Constantin forme avec Audemars Piguet et Patek Philippe un trio que l’on appelle communément la “Holy Trinity”. Contrairement à ce qu’on entend parfois, l’Overseas ne fut pas dessinée par Gerald Genta, designer des deux autres pièces que l’on vient d’évoquer. Elle est le fruit du travail d’une équipe incluant Vincent Kaufmann et Dino Modolo.

Cette version en 41 millimètres de diamètre ne reprend pas les caractéristiques ou les formes exactes de la Nautilus, mais on y retrouve une aura similaire. Son cadran bleu soleillé est un peu plus chargé à sa périphérie avec ses index d’heures et sa graduation. Un rehaut gradué de 0 à 60 vient également marquer les minutes. Son beau bracelet intégré qui sort du lot ainsi que sa couronne, sont inspirés de la forme de la Croix de Malte, symbole qui est également le logo de la marque. Le tout est une pièce équilibrée, polyvalente, et aux caractéristiques dignes d’une vraie sportive de luxe. C’est d’ailleurs elle qui a la meilleure étanchéité de cette sélection avec ses 15 ATM.

Ayant regagné en popularité récemment, elle est assez difficile à obtenir neuve en magasin. Vous la trouverez par contre assez simplement chez notre partenaire Chronext, en cliquant sur le lien en description.

(À partir de 20,500€ ici)

 

Urban Jürgensen “One” Env 27,000€

Urban Jurgensen OneDIAMÈTRE : 41 mm
ÉPAISSEUR : 13,8 mm
FOND : Transparent
CALIBRE : UJ P4
RÉSERVE DE MARCHE : 72h
ÉTANCHÉITÉ : 12 ATM

Urban Jürgensen a aussi voulu faire sa montre acier sportive et les retours ont été vraiment très bons. Ici la marque joue avec avec les formes circulaires que l’on retrouve sur la forme du boitier, mais aussi sur l’aiguille des heures propre à la marque, sur le bracelet avec les maillons satinés brossés qui alternent avec des ovales polis miroir, et sur le cadran avec le contour de ce dernier qui vient amener de la profondeur au guillochage “grain d’orge” central.

On notera au passage que le cadran est fait d’une seule pièce et que les aiguilles sont, elles aussi, finies au poli miroir dans la plus pure tradition.

Le calibre UJ P4 est équipé d’un double barillet, ce qui lui permet une très belle réserve de marche de 72h pour une fréquence de 21,600 alt/h. Les finitions sont bien effectués, que ce soit sur les ponts, les côtes de Genève, les vis bleuies ou encore sa masse oscillante qui est décorée de l’écusson de la marque, en or, tout comme son contour extérieur.

 

H.Moser & Cie Streamliner Flyback Chronographe (38,000€)

H.Moser n Cie STREAMLINER FLYBACK CHRONOGRAPHDIAMÈTRE : 42,30 mm
ÉPAISSEUR : 14,20 mm
FOND : Transparent (Saphir)
CALIBRE : Auto. manufacture HMC 902
RÉSERVE DE MARCHE : 54 heures
ÉTANCHÉITÉ : 12 ATM

H.Moser surprend une nouvelle fois en 2020 avec sa collection Streamliner. Ici c’est le premier chronographe de la marque et pourtant on ne dirait pas que ça en soit un au premier regard. Nous ne voyons pas les 2 boutons poussoirs qui entourent la couronne à droite, ni même de sous-cadran normalement essentiels à la fonction du chronographe. C’est tout l’art de H.Moser : loger des complications dans des designs très simples et épurés.

Pour cette Streamliner chronographe qui est d’ailleurs le nom donné aux premiers trains à grande vitesse. H.Moser a voulu faire un chronographe sur lequel on peut lire l’heure et non une montre sur laquelle on pourrait lire une fonction de chronographe, bien que ce soit le bracelet qui fut le premier point de départ de ce chronographe. Les maillons sont articulés et brossés mais leur forme de vague laisse entrevoir des polis, ce qui est du plus bel effet.

La couronne est à 4h, les deux pressoirs du chronographe à 10h et 2h. Les deux aiguilles les plus fines sont donc destinées à lire la mesure du chronographe. La rouge pour les secondes et la grise pour les minutes. Un peu sur le principe d’une rétrograde, l’aiguille des minutes vient “sauter” de minute en minute pour une lecture encore plus précise et simplifiée. Ce calibre HMC 902, de plus de 450 pièces, a été développé par Agenhor et il fonctionne un peu sur le principe de la rétrograde en accumulant de l’énergie et en la libérant via une came limaçon. Il est visible via son fond transparent.

 

Laurent Ferrier Grand Sport Tourbillon (172,000 CHF environ 160,000 € HT – Prix catalogue, édition limitée 12 pièces)

Laurent Ferrier Grand Sport tourbillonDIAMÈTRE : 44 mm
ÉPAISSEUR : 5,57 mm
FOND : Transparent (Saphir)
GUICHET : Non ( petite-seconde à 6h)
CALIBRE : Manuel manufacture LF 619.01
RÉSERVE DE MARCHE : 80 heures
ÉTANCHÉITÉ : 10 ATM

Laurent Ferrier est un ancien horloger de chez Patek Philippe. Il est donc très familier de la Nautilus, et je vais même aller plus loin, c’est grâce à une Nautilus qu’il a décidé de lancer sa propre marque, à quelques années seulement de sa retraite !

Pour comprendre, il faut se plonger dans la seconde passion de Laurent Ferrier : la course automobile. C’était d’ailleurs un fin pilote très doué, qui a terminé 3ème au Mans en 1979 derrière Paul Newman. C’est aussi à cette époque qu’il a offert une Nautilus à son coéquipier de course François Servanin. Ce dernier aimait tellement sa tocante que l’idée lui a germé de s’associer avec Laurent Ferrier pour lancer leurs propres montres. La société fut créée en 2009 et en 2010 ils décrochaient déjà un GPHG (Grand prix de l’horlogerie).

Cette montre reprend bien sûr les codes de la montre sportive de luxe avec un boitier et un bracelet en acier. Difficile de s’en rendre compte sur les photos, mais le cadran est opalin, bleu au centre et noir aux extrémités. Les index tout comme les aiguilles sont habillés avec une SuperLumiNova Orange ce qui donne un look très sportif voire vintage/moderne à la montre, et on retrouve une petite seconde à 18h. Seul bémol pour moi : ses 44 mm de diamètre.

C’est au verso que l’on peut vraiment voir la magie opérer avec ce magnifique mouvement LF 619.01. Il faut savoir que c’est ce même mouvement qui articule la Classic Tourbillon, la montre qui a été récompensée en 2010 au GPHG.

Depuis l’annonce de l’arrêt de la production de la Nautilus 5711/1A010, les prix d’occasion s’envolent pour atteindre des sommets. Pourtant, ils sont encore loin d’atteindre le prix catalogue de cette Laurent Ferrier Grand Sport Tourbillon limitée à 12 exemplaires seulement et qui culmine à 172,000 CHF; soit environ 160,000 euros (HT). Niveau technique et exclusivité, il faut dire que l’on est encore un cran au-dessus. Petit détail intéressant : La montre possède un cliquet qui permet d’entendre un petit clic lorsque cette dernière est remontée.

 

 

Partager:
Written by Theophile
Theo - LeCalibre.com. "En horlogerie, la complication n'est jamais loin..."