Baltic MR01 Avis : Un compromis réussi entre classique et modernité ?

BALTIC-mr01-saumon-avis

Sur Le Calibre, on aime les belles histoires et c’est pour cette raison qu’on s’intéresse à la jeune marque française Baltic. La marque propose ses premiers garde-temps depuis 2017 et c’est une success-story, puisque les montres séduisent un peu partout sur la planète et une véritable communauté s’est construite autour de l’horloger.

Baltic classe ses montres dans la catégorie néo-vintage, et c’est peut-être la tocante la plus classique de leur collection qu’ils dévoilent aujourd’hui : la Baltic MR01. On a eu la chance de la recevoir afin de réaliser ce test / avis. Inutile de faire durer le suspense, tout le monde à la rédaction était sous le charme.

Baltic MR01 : Présentation

nouvelle-montre-baltic

La montre arrive tout d’abord dans un bel écrin. Il y a un premier coffret de protection en carton noir, assez basique, avec le nom de Baltic écrit en lettre d’or. À l’intérieur, on trouve la véritable boite de la montre, avec une face supérieure en liège et un support inférieur en cuir.

Le packaging est déjà superbe, original est travaillé, et on découvre à l’intérieur une montre posée sur son cousin de velours. Il faut évidemment aimer les montres classiques, si vous ne rêvez que de G-Shock ou de Richard Mille, vous risquez forcément de ne pas adhérer…

nouvelle-montre-baltic

C’est une montre aux dimensions contenues, avec un boitier de 9.9 mm d’épaisseur pour un diamètre de seulement 36 mm. Baltic indique d’ailleurs qu’il s’agit d’une montre mixte qui trouvera donc sa place aussi bien au poignet d’un homme, qu’à celui d’une femme.

Les lignes sont épurées, la lunette est très classique et la couronne est discrète. Seul le verre légèrement bombé apporte un peu d’originalité aux courbes de cette montre. C’est un boitier Stepped Case, qui alterne avec de l’acier brossé sur les tranches et une finition polie sur la lunette, pour plus de brillance.

Le cadran attire immédiatement l’œil et notamment les magnifiques chiffres Breguet, comme déposés sur un fond à la texture grainée très réussie. Il y a deux aiguilles feuilles, élégantes, qui nous indiquent les heures et les minutes. On trouve ensuite un sous-cadran de seconde guilloché qui remplace les chiffres à 7 et 8 h.

Les minutes sont matérialisées par un chemin de fer à texture brossée, se démarquant très légèrement du reste du cadran au fond grainé.

On note que la Baltic MR01 est disponible en 3 couleurs différentes, la version saumon que je vous présente ici, une version bleue et une autre argentée.

Un mouvement visible au dos

nouvelle-montre-baltic

C’est la partie qui fait craquer tous les amateurs d’horlogerie. Le fond de boite est totalement transparent au dos de la montre et on découvre alors le superbe mouvement automatique ELA05MN doté d’un micro-rotor. Il y a fort à parier que le nom de la montre « MR » vient de là, et s’il y a une MR-01, on peut espérer voir une MR-02 prochainement.

La masse oscillante est installée sur le même plan que les autres composants qui animent le calibre. Cela permet d’avoir une vision quasi complète du mécanisme, mais aussi de réduire l’épaisseur de la montre. C’est du bel ouvrage, le micro-rotor est doré, gravé du nom de la marque, avec une finition perlée derrière lui. On remarque aussi les vis en acier bleui, certains rouages dorés et d’autres argentés, bref, on prend plaisir à regarder ce calibre fonctionner.

C’est un mouvement hongkongais, de la manufacture de Hangzou, qui offre 42 heures de réserve de marche, et une variation d’environ 20 secondes par jour. J’entends déjà certains dire que le mouvement chinois est dommage etc, mais il ne faut pas oublier que les mouvements Seagull qui équipent par exemple les Bicompax avec le ST19 étaient déjà chinois (et d’ailleurs d’origine Suisse ! – On l’explique ici) et même si on est loin des mouvement « Insight Micro-Rotor de Romain Gauthier« , le mouvement reste fiable mais aussi très agréable à regarder ! Je trouve ce choix assez bon car je ne connais pas d’autres marques qui proposent du micro rotor à ce prix et de toute manière, le choix d’un mouvement plus cher aurait inévitablement signifié moins de budget dans les finitions.

Un beau bracelet français

nouvelle-montre-baltic

Si le calibre est chinois, le bracelet est lui bien français. C’est du beau cuir, avec un joli travail de couture et une boucle classique gravée Baltic. La montre est fine, plutôt légère et la bonne qualité du bracelet assure un excellent confort. C’est une montre agréable et facile à porter.

Il y a un système de tirette pour décrocher facilement le bracelet de son boitier, et le remplacer par un autre modèle. C’est pratique, il n’est pas nécessaire de forcer pour changer de bracelet de temps en temps et adapter la montre à notre tenue du jour.

Baltic MR01 : Mon avis !

nouvelle-montre-baltic

Le jeune horloger français me séduit une nouvelle fois avec cette montre classique, mais qui apporte quelques touches de modernité. Les finitions sont très soignées, chaque détail a été pensé, et j’ai pris du plaisir à découvrir le travail effectué sur ce garde-temps.

J’aime beaucoup les chiffres Breguet, les aiguilles feuilles, le sous-cadran petite secondes très bien intégré dans le cadran… Tout est très très élégant.

C’est une montre qu’on va pouvoir porter avec une tenue décontractée ou avec un costume. Sa taille est discrète, ses formes sont sobres, et il faut se pencher dessus pour vraiment se rendre compte du beau travail effectué.

Le fond de boite transparent est toujours plaisant. D’autant plus que le calibre est lui aussi très fin, avec un travail de finition appréciable. Personnellement, c’est une montre qui me plait beaucoup et qui d’ailleurs a de nombreux traits de ressemblance avec la Baltic Pulsometer Chonograph Monopusher que Baltic a fait pour la 9e édition Only Watch qui aura lieu le 6 novembre prochain.

Conclusion, le verdict !

La communauté Baltic attendait cette montre avec impatience et je pense que la plupart des amoureux de la marque ne seront pas déçus. La MR01 est une édition limitée, 200 montres de chaque couleur (saumon, bleu et argent) sont disponibles à la vente, à un prix de 650 €.

Je trouve que le prix est raisonnable pour une montre aussi travaillée et c’est rare de retrouver un micro rotor sur cette tranche de prix. J’imagine que les 600 pièces mises en vente vont partir rapidement. On va continuer évidemment à suivre l’actualité de Baltic, en espérant que la MR02 ne se fasse pas trop attendre.

Baltic MR01
  • Look
  • Polyvalence
  • Mouvement
  • Rapport qualité/prix
4.5

Résumé

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :

  • Un design classique, à la fois élégant et moderne.
  • Un super travail de finition.
  • Le micro-rotor et le fond de boite qui laisse apparaitre le mouvement.
  • Un prix très raisonnable.

Ce que j’ai moins aimé :

  • Édition limitée, il n’y en aura pas pour tout le monde…

 

 

Partager:
Written by Theophile
Theo - LeCalibre.com. "En horlogerie, la complication n'est jamais loin..."