Spinnaker Hydrofoil: Un chronographe hybride efficace ? Avis

spinnaker hydrofoil une

2020 est une année assez spéciale à de nombreux niveaux, mais cela n’a pas empêché la majorité des maisons horlogères de proposer des nouveautés. C’est le cas par exemple de Spinnaker avec leur nouveau chronographe : le Spinnaker Hydrofoil. Le monde de l’horlogerie n’a évidemment pas été épargné par la crise sanitaire et économique internationale liée au virus Covid-19. Mais bien heureusement, tout ne s’est pas arrêté pour autant. Il est donc temps de vous donner notre avis sur ce chronographe méca-quartz à travers ce test.

Spinnaker Hydrofoil: retour rapide sur la marque

Spinnaker Hydrofoil deux couleurs poignet

Spinnaker est une marque appartenant au groupe londonien Dartmouth Brands qui détient également la marque AVI-8 dont nous avons parlé récemment lors de notre test de leur chronographe Lafayette, mais aussi les marques Ballast, Duxot, Earnshow et d’autres encore. Le groupe s’est spécialisé dans la conception de montres modestes qui racontent des histoires tout en offrant des rapports qualité/prix souvent intéressants. Leur siège est à Londres, une partie de leur production se passe à Hong-Kong, mais il travaillent à l’international en collaborant avec des spécialistes de l’horlogerie des quatre coins du monde, notamment en se fournissant souvent au Japon, que ce soit chez Miyota, Seiko ou autres, concernant leurs calibres.

Pour celles et ceux qui ne s’y connaitraient pas spécialement dans le monde de la voile, Spinnaker est le nom complet de la voile que l’on appelle communément le “spi”. C’est une grande voile triangulaire que l’on retrouve d’ailleurs en guise de logo pour la marque qui se concentre sur les garde-temps faisant référence au monde marin et sous-marin. Nous vous avions déjà donné notre avis sur plusieurs de leurs montres par le passé, notamment avec les tests de la Spinnaker Sorrento, de la Bradner ou encore de la Tesei Bronze.

Les spécificités du chronographe Spinnaker Hydrofoil

Spinnaker Hydrofoil panda 2

La Spinnaker Hydrofoil est un chronographe équipé d’un mouvement méca-quartz. Cela signifie que la fonction classique de mesure du temps qui passe est assurée par un mouvement à quartz, mais que la fonction chronographe est elle assurée par un module mécanique. Cela permet d’obtenir la précision propre au quartz pour ce qui est de l’heure au quotidien, tout en ayant la sensation et l’efficacité d’un chronographe mécanique lorsque l’on a besoin de mesurer la durée d’un événement en particulier. Les avis divergent concernant le méca-quartz, mais comme on l’a vu dans plusieurs de nos tests, il offre quelques avantages non-négligeables, surtout pour les montres si accessibles financièrement.

Cette technologie hybride est sur le marché depuis plusieurs décennies et pour cet Hydrofoil, Spinnaker a décidé de faire confiance à l’expertise des japonais de chez Seiko-TMI. C’est donc le mouvement VK73 – TMI qui fait vivre ce chronographe.

Les mouvements méca-quartz permettent des entretiens plus rares et moins couteux que les mouvements de chronographes mécaniques, tout en étant plus fins, laissant plus de liberté aux designers concernant l’épaisseur des boîtiers. En l’occurence, l’Hydrofoil propose un boîtier en acier inoxydable de 43 millimètres de diamètre pour 14 millimètres d’épaisseur, aussi épais donc que la Sorrento qui n’est pas équipée de la fonction chronographe . De corne à corne, on se retrouve tout de même avec une pièce de 50,5 millimètres. Ce n’est pas un garde-temps discret, mais il garde des proportions raisonnables pour une montre moderne et sportive.

Son fond de boîte est vissé, tout comme la couronne et les vis protectrices des boutons poussoirs à 2h et 4h.  C’est entre autres grâce à cela que la montre annonce une étanchéité à 20ATM, ce qui permet d’aller sans problème faire du snorkeling ou du “Free Diving” avec votre montre au poignet. D’ailleurs, pour celles et ceux qui aimeraient utiliser cet Hydrofoil sous l’eau, sachez que la lunette rotative est unidirectionnelle, ce qui permet de limiter les risques d’accident en chronométrant votre plongée par cet intermédiaire. L’hydrofoil est livré par défaut sur un bracelet en acier inoxidable lui aussi, de 23 millimètres de largeur équipé d’un fermoir en boucle déployante simple avec clapet de sécurité. Le tout pèse environ 190 grammes.

 

 

Hydrofoil: Le cadran

spinnaker hydrofoil reverse panda 1

Comme bien souvent sur les montres de chez Spinnaker et autres AVI-8, le cadran de ce chronographe Hydrofoil est très travaillé. Il est sur plusieurs niveaux, les trois sous-cadrans étant enfoncés par rapport au reste. Le rehaut, sur lequel on retrouve une échelle tachymétrique qui permet on le rappelle d’estimer la vitesse moyenne d’un objet en mouvement, est encore plus surélevé et proche du verre saphir qui protège ce beau cadran.

Sur les sous-cadrans, on observe une texture comme rayée de forme circulaire, alors que le reste du cadran bénéficie d’un traitement discret mais présent en forme de vagues en relief. Ces textures sont plus ou moins visibles et plus ou moins efficaces et réussies sur les différentes couleurs proposées.

Concernant les fonctions des sous-cadrans, on retrouve une indication de 24h à 3h, une fonction petite-seconde à 6h, et un indicateur de 60 minutes du chronographe à 9h. Les sous-cadrans de 6h et 9h sont de taille identique, mais celui de 3h est légèrement plus gros. À 12h, on retrouve le quantième dans une double fenêtre élégante.

Les index des heures aux bords chromés sont en applique et leur centre est recouvert d’une matière luminescente efficace, tout comme les aiguilles des heures et des minutes. Le cadran dans son ensemble est joliment proportionné et très lisible, sauf peut-être pour l’inscription “660FT/200M” en rouge sous le nom de la marque à 12h qui se noie parfois dans les vagues en relief selon la couleur du cadran choisi, notamment sur le fond noir de la version “Panda inversée” que nous avions en test.

Conclusion: Notre avis sur la Spinnaker Hydrofoil

spinnaker hydrofoil 2

Avec cette Spinnaker Hydrofoil, la marque reste fidèle à elle même. Le travail sur son cadran raconte une histoire, la texture en vagues faisant directement référence au monde marin, tout comme le choix d’une lunette rotative unidirectionnelle. Le garde-temps dans son ensemble n’est pas reconnaissable comme une montre de plongée à proprement dit, ni comme un chronographe classique au premier coup d’oeil. C’est un peu une sorte d’hybride, ce qui se marie assez bien avec le concept du mouvement méca-quartz, lui aussi né de la rencontre de deux univers.

Le méca-quartz n’a pas la noblesse d’un chronographe entièrement mécanique, mais il permet, comme on a pu le confirmer lors de notre test, d’obtenir les sensations du chrono mécanique mariées à la précision du quartz pour la mesure du temps au quotidien, le tout à un prix plus que raisonnable et bien plus faible que la grande majorité des chronographes mécaniques. Le choix de se fournir chez Seiko concernant le mouvement prouve une volonté assumée de la part de Spinnaker de proposer des pièces modestes mais robustes, fiables et efficaces, au rapport qualité-prix parmi les meilleurs du marché.

Les finitions de ce chronographe Hydrofoil sont de bonne facture, surtout pour une montre dans cette gamme de prix. Sur certaines couleurs, par exemple sur le modèle “Panda” que nous avions également en test, la texture de vagues en relief est d’après moi un peu trop présente. Je la trouve en revanche assez réussie sur la version “Panda inversé”.

Pour un prix accessible, Spinnaker nous offre donc un chronographe élégant, sportif, qui ne se prend pas la tête, et surtout qui est équipé d’un mouvement méca-quartz, le tout étanche à 200 mètres. Encore une fois, les londoniens nous prouvent que le rapport qualité-prix est vraiment au coeur de leurs stratégie et de leurs problématiques, et que l’on peut se faire plaisir avec des pièces originales sans avoir besoin de craquer son PEL.

Si jamais vous désirez en acheter une sachez que vous pouvez vous rendre sur le site de la marque et obtenir 15% de réduction avec le code “THEOG18”

 

Spinnaker hydrofoil panda lac

 

 

Spinnaker Hydrofoil: un chronographe hybride réussi
  • Design / Style
  • Confort
  • Fonctionnalités
  • Rapport qualité / prix
4

Spinnaker Hydrofoil Notre Avis

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :

  • Une étanchéité de 20ATM
  • Un style chrono hybride réussi
  • Un calibre Seiko méca-quartz fiable et efficace
  • Un rapport qualité/prix très appréciable
  • Le verre saphir

Ce que j’ai moins aimé :

  • La taille un peu grosse pour les petits poignets
  • La texture “vagues” un peu trop présente sur la Panda



Publicité