Nivada Chronoking “Paul Newman” Orange : néo-vintage en feu !

nivada-chronoking-miniature
Partager avec vos amis :

Il y a quelque temps, Nivada Grenchen nous présentait la première édition de son chronographe Chronoking Meca-quartz. La Nivada Grenchen référence 87033Q17 a vite été victime de son succès du fait de son design néo-vintage plutôt charmant. La marque relancée par Guillaume Laidet réitère donc le coup avec une nouvelle version de son Chronoking. Cette fois-ci, le orange est mis à l’honneur avec un réel désir de mettre le feu !

D’autant qu’en plus de cette couleur vive et osée typique des seventies, la montre présente un cadran “Paul Newman”. Voyons tout cela ensemble !

Nivada Grenchen Chronoking “Paul Newman” Orange : les origines

nivada-chronoking-orange-boitier

Crédit : Nivada Grenchen

Pour cette nouvelle déclinaison de son chronographe Meca-quartz, Nivada Grenchen a choisi de s’inspirer d’un cadran d’un Chronoking vintage tout droit sorti des années 70. Je pense que vous l’aurez remarqué sur cette montre, les compteurs du chronographe vous évoquent de suite quelque chose de familier.

Et pour cause, à l’époque (et comme sur ce Chronoking Orange), les sous-cadrans de la montre étaient de style “Paul Newman”. L’appellation “Paul Newman” vient du fait que les index de ces sous-cadrans se terminent en forme de carré. En plus de ces index originaux, c’est aussi la typographie des chiffres des trois compteurs du chrono qui évoque un style résolument art-déco.

nivada-chronoking-vintage

Ici la Nivada Chronoking “Paul Newman” d’époque. Crédit : thevintageur.com

À l’époque, c’était le plus grand fabricant de cadrans qui se cachait derrière la production de cet élément original du Chronoking. Ce cadranier de la Chaux-de-Fonds était connu sous le nom de Jean Singer. La particularité de cet artisan ? Il était célèbre pour avoir produit des cadrans dits “Exotic”, avec des couleurs peu communes et des designs originaux.

Aujourd’hui, les “Exotic Dial” sont extrêmement prisés des collectionneurs. On pourrait notamment penser au Tudor Oysterdate Big Block “Monte Carlo” référence 94300, qui illustre parfaitement le concept de cadran exotique. Sinon, on peut aussi citer le cadran de la Speedmaster exotique Racing, ou celui de la Heuer Skipper, tous deux fabriqués par Singer.

Quant au calibre originel, il s’agissait du grand Valjoux 72. Ce calibre vous est sûrement familier et c’est normal, car il était la base du mouvement Rolex 727, que l’on retrouvait notamment sur le Cosmograph Daytona 6263 ! Dans les années 70’s, Nivada Grenchen avait d’ailleurs emboîté ce calibre historique dans un boîtier tonneau (voir ci-dessus).

Nivada Chronoking Orange : design néo-vintage à l’état pur

nivada-chronoking-orange-cote

Crédit : Nivada Grenchen

Comme toujours chez Nivada Grenchen, les montres sont en quelque sorte des renaissances de modèles d’antan. Et c’est d’ailleurs ce que j’apprécie beaucoup chez cette marque. En effet, en réutilisant et en modernisant des designs d’autrefois, Nivada Grenchen peut alors créer des montres qui possèdent une certaine âme.

Un cadran aux couleurs flamboyantes

nivada-chronoking-orange-compteurs

Crédit : Nivada Grenchen

Comme nous l’avons dit, cette nouvelle version du Chronoking reprend tous les éléments visuels ayant fait le succès de la référence originelle. On retrouve donc la typographie Paul Newman sur des sous-cadrans soleillés d’une teinte sable. Ce côté sable donne l’impression que les compteurs du chrono sont naturellement vieillis par le temps et ça, j’adore !

Le cadran est d’un noir mat simple, mais profond. Pour sauter aux yeux et créer un joli contraste, ce cadran est entouré d’un cercle d’une teinte orange vif faisant office de minuterie. Ce détail orange apporte beaucoup de vivacité à la montre et confirme les origines de cette dernière, comme sortie des années pop. Nul doute que ce design parlera à beaucoup de passionnés de montres !

nivada-chronoking-orange-lunette

Crédit : Nivada Grenchen

D’ailleurs, autour de cette minuterie orange, se trouve bien évidemment une échelle tachymétrique, comme tout bon chronographe ! Avec la fonction tachymètre, vous aurez la possibilité de déterminer une vitesse moyenne en vous chronométrant sur une distance donnée et connue.

Le joli cadran néo vintage de cette Nivada Chronoking “Paul Newman” Orange sera bien protégé derrière un verre saphir double dôme. Un point appréciable lorsque l’on sait le charme qu’un tel verre peut ajouter sur une montre… En plus du fait qu’il soit bien évidemment ultra résistant !

Le boîtier du Chronoking

nivada-chronoking-bracelet

Crédit : Nivada Grenchen

On ne change pas une bonne recette, le boîtier de ce Chronoking “Paul Newman” Orange est presque semblable à celui du Chronoking référence 87033Q17. Et pour cause, son diamètre est de 38 millimètres. Nul doute qu’une telle dimension est juste parfaite pour un chronographe de ce type. L’épaisseur, quant à elle, est de 13,7 millimètres. On peut bien évidemment être craintif en voyant un tel chiffre, mais je pense que cette épaisseur sera compensée par le petit diamètre de la montre et la distance corne à corne de 46,5 millimètres.

Le boîtier de ce Chronoking Orange est sans surprise fait d’acier inoxydable 316L, associant à la fois des surfaces polies et brossées.

D’ailleurs, l’un des éléments accentuant ce caractère inspiré de l’ancien temps n’est autre que la lunette tournante unidirectionnelle en aluminium de ce Chronoking Orange. Cette lunette est graduée de la même manière que celle d’une montre de plongée. Grâce à son utilisation, vous pourrez avoir idée du temps qui s’écoule en vous aidant de l’aiguille des minutes.

nivada-chronoking-orange-fond

Crédit : Nivada Grenchen

Comme sur de nombreuses autres montres signées Nivada Grenchen, le fond de boîte est plein est possède une gravure mettant à l’honneur le logo de la marque de Granges née en 1926. Ce fond de boîte est d’ailleurs vissé afin d’assurer l’étanchéité de la montre.

En effet, cette Nivada Chronoking “Paul Newman” affiche une étanchéité à 10 ATM sont environ 100 mètres de profondeur. Rassurez-vous, une telle étanchéité devrait être suffisante pour l’utilisation que vous en ferez.

Le calibre de la Nivada Chronoking : un bon compromis

nivada-chronoking-portee

Crédit : Nivada Grenchen

En plus d’être connue pour créer des pièces néo-vintage, Nivada Grenchen est réputée pour proposer des montres au bon rapport qualité prix. Il est vrai que pour leurs prix et ce qu’elles offrent en termes d’histoire, de design, de charme, d’originalité et de qualité… Il est difficile de faire mieux.

Ces tarifs peuvent notamment être expliqués par le choix des calibres utilisés pour alimenter les montres Nivada Grenchen. Et nous allons le voir ici, même si ce Chronoking “Paul Newman” Orange ne possède pas un mouvement chronographe mécanique à remontage manuel (comme son ancêtre)… Il prend vie grâce à un calibre qui vaut le détour. (et qui permet ce prix tout bas).

Le Chronoking et le choix du Meca-quartz

nivada-chronoking-orange

Crédit : Nivada Grenchen

Comme la précédente référence, ce Chronoking “Paul Newman” Orange est alimenté par le fameux calibre Seiko VK63A. Ce mouvement Meca-quartz offre le meilleur des deux mondes de l’horlogerie. Petit zoom sur ce mouvement hybride…

En effet, avec un mouvement Meca-quartz, on a le charme du chronographe mécanique tout en conservant la précision et la fiabilité d’un mouvement à quartz classique. Pour ce faire, le calibre Seiko VK63A qui alimente cette Nivada Grenchen Chronoking possède :

  1. Un module à quartz utile pour donner l’heure de façon classique (avec l’aiguille des heures, des minutes, la trotteuse dans le compteur à 6 h, ainsi que le compteur format 12 h à 3 h).
  2. Ensuite, le calibre possède un autre module, qui lui est mécanique. Ce module sert à faire fonctionner le chronographe de la montre (le compteur 60 minutes du chronographe à 9 h, ainsi que la trotteuse centrale de ce dernier).
nivada-chronoking-travers

Crédit : Nivada Grenchen

Tout le charme du Meca-quartz réside dans le fait que le mouvement de la trotteuse centrale du chronographe est… mécanique. Son déplacement possède donc la même fluidité qu’une montre de ce type. Au-delà de ça, c’est aussi la remise à zéro qui est appréciable. Encore une fois, cette remise à zéro s’effectue de la même manière que sur un chronographe mécanique : la seconde du chrono retourne instantanément à zéro, en arrière, sans faire un tour complet du cadran (à la différence des chronos à quartz).

Petit point négatif pour la présence d’une date fantôme… Car oui, le calibre Seiko VK63A possède normalement la fonction date. Ici, comme vous l’aurez remarqué, elle n’est pas présente. Même si cela rajoute un cran inutile sur la couronne lors du réglage de la montre, Nivada Grenchen a bien fait de ne pas mettre de guichet date sur ce beau cadran.

L’utilisation d’un tel calibre permet d’avancer une fiabilité et une précision sans nom. D’autant que l’entretient d’un calibre de ce type est normalement à la portée d’une bonne partie des horlogers. Mais avec une autonomie annoncée à 3 ans et si le calibre ne rencontre pas de dysfonctionnement, vous n’irez pas souvent voir votre horloger !

Avis sur cette Nivada Chronoking Orange

chronoking-orange-poignet

Crédit : Nivada Grenchen

Je pense que cette nouvelle Nivada Grenchen est encore une fois une réussite. Avec sa robe orange et son cadran au style reconnaissable, elle se construit plus ou moins sa propre personnalité. Ce que j’apprécie beaucoup, c’est qu’au prix de 430 €, on peut s’offrir une belle montre, qui plus est, assemblée en Suisse. Et avec la multitude de bracelets au choix lorsque vous passerez commande, il vous sera donc possible d’habiller cette Nivada Grenchen Chronoking “Paul Newman” Orange comme vous en avez envie ! D’autant que cette déclinaison du Chronoking devait être limitée à 100 exemplaires, comme la précédente mais devant l’engouement, la marque a décidé de changer de stratégie et de laisser les. Pour faire précommandes ouvertes pendant 5 semaines, à partir du 27 juillet et jusqu’au 31 août 2023 afin que tout le monde puisse en avoir une. Concernant la livraison, elle est prévue pour septembre/octobre 2023.

Dernière modification de l’article le 16/08/2023

Emilien
Étudiant en double-diplôme emlyon business school & École des Mines, le virus de l’horlogerie m’a contaminé pendant mes études en classes préparatoires. J’aime collectionner les montres, mais aussi apprendre, partager et échanger ! Vous pouvez également me retrouver sur Instagram sous le pseudo @montrestories !

Partager avec vos amis :
Partager:
Written by Emilien
Étudiant en double-diplôme emlyon business school & École des Mines, le virus de l'horlogerie m'a contaminé pendant mes études en classes préparatoires. J'aime collectionner les montres, mais aussi apprendre, partager et échanger ! Vous pouvez également me retrouver sur Instagram sous le pseudo @montrestories !