Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms : Ce qu’il faut savoir !

blancpain swatch avis
Partager avec vos amis :

Il y a un peu plus d’un an, alors que les ventes de montres Swatch rencontraient une sérieuse baisse de régime, le géant de la montre en plastique avait la superbe idée de s’associer à Omega pour créer la Omega X Swatch MoonSwatch, une montre s’inspirant de la Speedmaster Moonwatch, mais à un prix évidemment beaucoup plus accessible.

Le succès fut énorme, plus d’un million de MoonSwatch étaient vendues en 12 mois, ce qui a évidemment donné d’autres idées au groupe Swatch. C’est désormais avec Blancpain, un autre géant de l’horlogerie de luxe, que Swatch collabore aujourd’hui, pour nous proposer la Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms, une plongeuse automatique, qui pourrait une nouvelle fois déchaîner les passions.

Swatch x Blancpain : Une nouvelle collaboration

blancpain swatch fifty fathoms

Une douce folie horlogère s’était installée au lancement de la collection Omega X Swatch en mars 2022. Les quelques boutiques habilitées à vendre les montres étaient prises d’assaut, les files d’attente étaient immenses, beaucoup de clients ont été frustrés de ne pas pouvoir acquérir la montre et tous les médias spécialisés, dont le nôtre, ont beaucoup parlé de cet événement.

La MoonSwatch et toutes les montres de cette collection étaient vendues uniquement en boutique, à 250 €, (puis 260€) mais très vite les prix explosaient sur les sites de reventes, avec des tarifs dépassant parfois plusieurs milliers d’euros. Le coup de poker avait fonctionné et le public était au rendez-vous.

Rebelote en 2023 ? On peut effectivement le penser. Il y a quelques jours, Swatch dévoilait quelques indices, avec des bouts d’images publicitaires, et beaucoup d’amateurs éclairés avaient déjà compris ce qui se tramait… C’est désormais officialisé, Swatch et Blancpain ont bien conçu une montre ensemble, et il s’agit de la Blancpain X Swatch Bioceramic Scuba Fifty Fathoms. Disponible dans quelques boutiques Swatch depuis le 9 septembre 2023.

Le choix du modèle ne s’est pas fait au hasard, puisqu’on célèbre en 2023, les 70 ans de la première Blancpain Fifty-Fathoms.

Blancpain Fifty-Fathoms : La toute première montre de plongée moderne ?

Si la première montre étanche était la Rolex Oyster sortie en 1926, que la première montre capable de descendre à de belles profondeurs était sûrement l’Omega Marine de 1932, on peut considérer la Blancpain Fifty-Fathoms comme la première montre de plongée moderne au monde.

Elle voit le jour en 1953, quelques mois avant la première Rolex Submariner. (même si cette histoire semble être remise en cause). Cette Blancpain Fifty-Fathoms fut conçue en collaboration avec le Capitaine Robert Maloubier et l’Enseigne de Vaisseau Claude Riffaud, qui ont créé un an plus tôt la première unité française des nageurs de combat. Ils désiraient alors une montre de plongée robuste, fiable, parfaitement lisible sous l’eau et surtout adaptée aux exigences militaires. Blancpain a répondu à leurs attentes.

blancpain fifty fathoms

On retrouve sur cette Fifty-Fathoms de 1953, tous les éléments incontournables des montres de plongée actuelles, avec notamment la fameuse lunette rotative permettant de mesurer le temps d’immersion, des aiguilles luminescentes et un boîtier étanche à 50 Fathoms, soit 50 brasses, qui équivalent à 90 m de profondeur environ. Dans les faits, elle sera capable de résister à une immersion jusqu’à 150 m.

C’est un véritable succès commercial, de nombreuses armées dans le monde feront le choix de la commander pour leurs plongeurs, mais elle gagnera aussi le cœur du grand public après son apparition au poignet des plongeurs de l’équipe du commandant Cousteau, dans le film « Le Monde du Silence », en 1956.

Malgré ce très bel accueil et les nombreuses ventes, elle disparaîtra du catalogue Blancpain au bout de quelques années. Il faudra attendre 2003 pour qu’une version plus moderne soit imaginée, fêtant au passage, les 50 ans de la première Fifty Fathoms.

Swatch X Blancpain Scuba Fifty Fathoms: 5 modèles

blancpain x swatch avis

Blancpain et Swatch s’associent donc désormais, pour les 70 ans de cette Fifty Fathoms. Cette nouvelle montre Swatch s’inspire bien sûr de la montre Blancpain de 1953, troquant cependant l’acier du boîtier contre de la biocéramique, le nouveau matériau de prédilection chez Swatch, qu’on retrouvait déjà sur les Omega X Swatch.

La collection Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms se compose de 5 modèles, chacun portant le nom d’un océan. Vous trouverez donc en boutique à partir du 9 septembre 2023 :

5 montres 5 oceans swatch blancpain

5 montres, 5 océans

  • L’Artic Ocean : Rouge et beige, avec un dessin « No Radiations ». C’est un clin d’œil à l’une des premières Fifty Fathoms des années 50, qui arborait ce même dessin, pour indiquer que le matériau luminescent des aiguilles n’était pas radioactif.
  • L’Atlantic Océan : jouant sur les tons bleus, avec des aiguilles et des index blancs. Un guichet de date est positionné à 4h30.
  • La Pacific Ocean : jaune et noire, avec un cadran blanc au centre, qui se noircit vers l’extérieur. Les écritures noires, dont le nom « Blancpain », ressortent particulièrement bien sur ce modèle. Elle possède un guichet de date à 4h30.
  • L’Indian Ocean : Verte et noire, avec quelques touches d’orange. Elle aussi équipée d’un guichet de date à 4h30.
  • L’Antartic Ocean : Blanche et grise, avec quelques touches de bleu sur les aiguilles, les index et le bracelet. Elle est dotée d’un indicateur de contact bicolore, qui détecte la présence de l’eau.
swatch-blancpain-ocean-arctic

Swatch x Blancpain Arctic

swatch-blancpain-antarctic

Swatch x Blancpain Antarctic

swatch-blancpain-ancien-logo.jpeg

Ancien logo Blancpain

swatch blancpain nouveau logo

Nouveau logo Blancpain

Les modèles Artic et Antartic n’ont donc pas la date, ni les chiffres 3, 6, 9, 12. Ces modèles mais s’adresse plus à des passionnés comme on peut le voir avec le détail à 6h, mais aussi la présence de l’ancien logo.

  • La Arctic a la logo “No Radiation” comme sur la Fifty Fathoms NO RAD qui avait ce logo pour indiquer que la matière luminescente n’était plus radioactive.
  • La Antarctic a un indicateur de contact avec de l’eau, comme la
Fifty Fathoms MILSPEC.

bracelet-swatch-blancpain

Les bracelets de TYPE NATO sont en filet de pêche recyclés. On y retrouve le logo Swatch sur le passant du bas et le logo Fifty Fathoms sur la boucle ardillon.

On note que toutes les montres font la même dimension à savoir 42.3 mm, pour 14.4 mm d’épaisseur (donc plus petites que la FF de Blancpain ref 5015 qui fait 45 mm de diamètre pour 15,4 mm d’épaisseur). Elles sont également étanches à 50 Fathoms, comme la Blancpain d’origine, et donc résistantes jusqu’à 90 m environ. Ce sont des bracelets NATO qui équipent ces montres, et qui reprennent les mêmes couleurs que les boîtiers.

Des mouvements automatiques

blancpain swatch automatique

Les fonds de boîte des Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms sont transparents, en verre saphir, et laissent apparaître le mouvement automatique Sistem51. Fabriqué en Suisse, ce mécanisme se compose de 51 pièces seulement, avec une unique vis centrale. Il offre une très belle réserve de marche de 90 heures et son spiral Nivachron amagnétique lui garantit une excellente précision.

En effet, Jean-Claude Biver avait dit que Blancpain ne ferait jamais de quartz ! Et ces propos se vérifient sur cette Fifty Fathoms !

Sur le fond de boîte de chaque montre, vous découvrirez le dessin d’un nudibranche. C’est une sorte de mollusque des mers, et c’est une espèce différente qui est imprimée sur chacun des modèles. Comme pour la collection Omega X Swatch, cela ajoute un côté “collectionnable” qui sera probablement très apprécié.

Les rotors des montres sont également peints. Ils représentent une vue satellite du monde, avec le positionnement de l’océan du modèle en question. Ce sont aussi ces petits détails qui nous font apprécier les montres Swatch conçues en collaboration avec des grands noms de l’horlogerie, et ils sont bien présents sur cette nouvelle collection.

Caractéristiques techniques

  • Diamètre : 42,3 mm
  • Épaisseur : 14,4 mm
  • Matériau du boîtier : biocéramique
  • Verre avant : Matériau biosourcé
  • Verre arrière : Saphir
  • Mouvement : Automatique SISTEM51 (90h de réserve de marche)
  • Étanchéité : 50 fathoms (« brasses », 91 m / 300 ft / 9 bar)
  • Verre : Matériau biosourcé avec revêtement anti-rayures
  • Bracelet : NATO
  • Super-LumiNova® Grade A sur les aiguilles, les index et la lunette.

Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms : Notre avis

swatch-blancpain-pacific

Swatch x Blancpain Pacific

montre-swatch-blancpain-atlantic

Swatch x Blancpain Atlantic

Swatch x Blancpain Indian

Swatch x Blancpain Indian

L’aspet de ces nouvelles Scuba Fifty Fathoms semble beaucoup plus qualitatif que les MoonSwatch.

Par rapport à la collab avec Omega, nous avons

  • Un mouvement automatique
  • Une lunette crantée (120 clics)
  • Une étanchéité qui passe de 30 à 91 mètres
  • Une fond transparent saphir avec une impression laser
  • Un cadran fumé
  • Une date (sur 3 des 5 modèles)
  • Un coffret de rangement beaucoup plus sympa.

Swatch tente un nouveau coup de poker avec cette collaboration. Blancpain n’a peut-être pas la même réputation qu’Omega auprès du grand public, mais la Fifty Fathoms fait tout de même partie des montres mythiques ayant une belle histoire. L’engouement énorme qu’il y a eu pour l’Omega X Swatch pourrait également servir à booster l’attrait des nouveaux amateurs de montres, vers ces tocantes Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms, qui sont des montres automatiques à un prix intéressant.

Certes, comme pour la MoonSwatch, il faut voir cette montre comme un objet “fun à collectionner” et non comme la meilleure montre de plongée que l’on pourrait trouver à 390€ (le prix de cette Blancpain X Swatch Scuba Fifty Fathoms).

En tout cas, comme pour la MoonSwatch, l’engouement est bien présent et on a pu voir de belles queues devant les boutiques Swatch le jour de la sortie (le 9 Septembre). Swatch prévient cependant qu’il n’y aura qu’une montre par personne, par boutique et par jour.

 

Dernière modification de l’article le 05/10/2023

Mathieu

Depuis que mon grand-père m’a un jour ouvert sa Rolex Oyster Perpetual pour m’expliquer comment une montre pouvait fonctionner sans pile en créant elle-même sa propre énergie, je me suis fasciné pour les montres et leurs complications. Je devais avoir environ 18 ans et encore aujourd’hui, je trouve l’ingénierie toujours aussi intéressante.


Partager avec vos amis :
Partager:
Written by Mathieu
Depuis que mon grand-père m'a un jour ouvert sa Rolex Oyster Perpetual pour m'expliquer comment une montre pouvait fonctionner sans pile en créant elle-même sa propre énergie, je me suis fasciné pour les montres et leurs complications. Je devais avoir environ 18 ans et encore aujourd'hui, je trouve l'ingénierie toujours aussi intéressante.