Les montres des présidents : Macron, Trump, Poutine et autres leaders mondiaux

montres presidents

Donald Trump, Vladimir Putin, Xi Jingping, Emanuel Macron, aujourd’hui on vous dévoile les gardes temps des hommes à la tête de certaines des plus grandes puissances mondiales. Les présidents et dirigeants de certains des pays les plus riches et les plus influents de la planète semblent avoir un goût prononcé pour l’horlogerie de luxe, alors que d’autres se concentrent sur des pièces plus modestes. Dans tous les cas, les montres qu’ils choisissent font passer des messages clairs et puissants. Ils se doivent donc de faire attention à ce qu’ils portent à leur poignet car ils savent qu’ils sont la cible de tous les regards, et que chaque détail de leur garde-robe y compris leurs accessoires, sera disséqué par les médias.

Qu’on le veuille ou non, Ils font partie des hommes les plus influents de notre temps. Pour cet épisode on se penche sur les États-Unis, la Chine, la France et la Russie, puis on finira avec une surprise en découvrant quelques montres d’un des dictateurs les plus présents dans les médias ces dernières années.

Avant de commencer, Notez que nous ne rentrerons dans aucun débat politique et que nous nous concentrerons simplement sur les choix de garde-temps des individus concernés.

USA: Donald Trump

Lorsque l’on parle de puissance mondiale, les États-Unis pointent évidemment le bout de leur nez, avec Donald Trump en tant que représentant suprême.

Donald Trump, aussi décrié soit-il, semble avoir été un homme d’affaire relativement efficace par le passé, notamment dans l’immobilier après avoir pris les rênes de l’entreprise familiale en 1971. Il a essuyé quelques échecs dans son parcours, comme c’est le cas de nombreux hommes d’affaires. Mais sa fortune en 2020 est tout de même estimée à près de 3 milliards de dollars.

Au niveau des montres, il y a plusieurs choses à dire :

Premièrement, il ne semble pas être un gros collectionneur de pièces de haute horlogerie. Ceci dit, comme le design de ses hôtels et le reste du personnage le laisse deviner, il aime ce qui brille, ce qui se remarque, et ce qui coûte cher.

C’est donc sans grande surprise qu’on le découvre régulièrement portant une Rolex Day-Date entièrement en or jaune. Rappelons que cette montre est communément surnommée la « Rolex Président », reprenant le nom de son bracelet qui fut développé spécialement pour ce modèle à sa sortie en 1956. Ce dernier a pris le nom de bracelet président aux alentours de 1965, lorsque le président américain de l’époque, Lyndon Johnson, s’est montré en public avec une Rolex Day-Date en or jaune elle aussi.

Trump Rolex Day Date

Source: fancy.com

Ce bracelet est exclusivement disponible sur les modèles Rolex Day-date et sur certaines versions de la « lady Datejust » en métaux précieux. Ce sont des modèles pour lesquels les boîtiers comme les bracelets sont uniquement produits en or jaune, or rose, or blanc, ou platine.

Concernant le modèle exact de la collection de Trump, des doutes subsistent, notamment sur la couleur du cadran. Certains affirment qu’il est en or, d’autres disent qu’il est blanc. Connaissant les goûts du personnage, on opterait plutôt pour l’option entièrement en or, mais cela reste à confirmer. Si vous avez l’occasion de prendre un burger ou un coca light avec l’homme à la tête de la plus grande puissance mondiale et qu’il porte ce modèle au poignet, n’hésitez pas à nous contacter pour nous confirmer la couleur du cadran !

En ce qui concerne la référence de la montre, là aussi on manque de précision. A sa sortie, la Day-Date était proposée en 36 millimètres. Cette taille est encore produite aujourd’hui, aux côtés d’un modèle plus récent de 40 millimètres. Entre 2008 et 2015, un autre modèle fut produit en 41 millimètres de diamètre. A en croire les images disponibles, celle de Donald Trump semble être une 36 millimètres.

Le modèle actuel en 36 mm annonce un prix catalogue aux alentours de 33 000 €, mais elle est surtout presque impossible à se procurer en boutique en raison de sa rareté. Sur le marché de l’occasion, on trouve des anciens modèles à des prix allants de 10 000 € à 30 000 € en fonction de leur état et de leur référence.

Pour la petite histoire concernant l’iconique Day Date : il semblerait que Marylin Monroe en ait offert une en or jaune au président américain John Fitzgerald Kennedy pour son anniversaire en 1962. L’histoire raconte que ce serait la toute première Day Date possédée par un président.

Le fond de boîte était gravé, et on pouvait y lire :

Jack, with love as always, from MARYLIN. May 29th 1962.

day-date JFK

Source: bobswatches.com

La montre fut cachée au public pendant plus de 40 ans, certainement pour ne pas dévoiler le fait que Marilyn Monroe et le président avaient une relation extra conjugale. Elle réapparu en 2005 dans une vente aux enchères et fut cédée pour 120 000 dollars.
Le seul hic, c’est que le numéro de série de la montre semble indiquer qu’elle remonte à 1965. Donc 2 ans après l’assassinat du président, et 3 ans après le décès de l’actrice qui a pratiquement inventé le glamour…Étrange.

Donald Trump a également été vu plusieurs fois avec une Patek Philippe Ellipse référence 3548, avec un boitier et un bracelet intégré en or 18 carats, et un beau cadran bleu. Elle est entrainée par un mouvement mécanique à remontage manuel et s échange sur le marché de l’occasion entre 5 000 € et 10 000 €.

Trump Patek Philippe

Source: @patekworld_ sur Jolygram

La plus intéressante de ses montres est sans doute la Vacheron Constantin Historique 1968 en or rose. Il s’agit d’une pièce très élégante au boîtier carré de 35 millimètres de côté, et de 5 millimètres d’épaisseur seulement. En guise de comparaison, Une des montres de Vladimir Poutine dont on vous parlera plus tard et qui est annoncée au prix catalogue dépassant les 500 000 euros mesure 14,3 millimètres d’épaisseur.

trump vacheron constantin

Source: Oracle Time

La Vacheron Constantin Historique 1968 est donc très fine. Elle est entrainée par un mouvement 1120 automatique.

Donald Trump la portait lors de la nuit de son élection en 2016, et elle coutait plus de 25 000 dollars à sa sortie. C’est une pièce rare, qui apparait parfois en occasion sur les sites spécialisés aux alentours de 30 000 euros.

Le président fan d’UV et à la coiffure douteuse semble également posséder le modèle Colibri à quartz de 32 millimètres de diamètre ayant appartenu à Ronald Reagan, acteur hollywoodien qui devint président des États-Unis de 1981 à 1989. En effet, Trump a remporté une vente aux enchères en 99 au profit d’une œuvre caritative en offrant 7000 dollars pour cette montre. Mais elle n’a jamais été vue à son poignet.

trump colibri ronald reagan

Source: A Blog to Watchrtr

Un autre point intéressant le concernant : Donald Trump a lancé sa propre marque de montre en 2005, qu’il a sobrement appelé Donald J Trump Signature Collection, avec le logo reprenant son nom placé en énorme sur tous ses cadrans.

trump lancement marque montres

Les modèles de la collection TRUMP semblaient être très, très largement inspirés de modèles existant en provenance de certaines des marques les plus influentes de l’époque. On trouve par exemple une montre très inspiré de la Rolex Daytona, à la différence près que la version TRUMP ne possède pas de boutons poussoir car les sous-cadrans ne sont pas là pour une fonction chronographe mais pour une fonction de jour et de date.

trump montre daytona

Source: timepiecechronicle.com

On découvrait également un modèle qui faisait très clairement penser à une Hublot BIG BANG. La Big Bang fut présentée au Baselworld de la même année par Hublot, marque alors dirigée par Jean-Claude Biver, et elle reçut des distinctions diverses ainsi que plusieurs prix dont celui du meilleur design 2005 au grand prix d’horlogerie de Genève.

Ces garde-temps TRUMP d’un goût douteux sont assez rares aujourd’hui, mais par pour les bonnes raisons. La marque n’a été en activité qu’une année avant de faire faillite et de tomber dans l’oubli. Les 20 modèles que contenait la collection étaient entrainés par des mouvements à quartz ou mécaniques bas de gamme, et les matériaux utilisés pour leur conception n’étaient pas plus intéressants. Le lancement de sa marque de montres ne fut donc pas le meilleur coup de monsieur Trump, puisqu’elle s’est soldée par un échec cuisant.

La collection de montres que porte le dirigeant de la plus grande puissance mondiale contient donc des pièces intéressantes, mais il ne semble pas être un grand fan d’horlogerie contrairement à d’autres dirigeant comme Vladimir Poutine. Mais juste avant de nous pencher sur quelques pièces incroyables de cet ancien agent du KGB, faisons un petit détour par la deuxième puissance mondiale.

Chine: Xi Jinping

xi jinping omega

Source: FashionBeans

Xi Jingping occupe le poste équivalent à celui du président de la Chine depuis Mars 2013. Sa fortune est estimée à 1,5 milliards de dollars, mais il reste modeste concernant son garde-temps, en tout cas en public. Il a été vu portant un Omega Constellation en acier. Une montre sobre et simple, de diamètre raisonnable, un peu différente des montres de James Bond. Il existe encore une fois des doutes sur la référence exacte.

Les constellations sont disponibles en plusieurs tailles, gravitant en majorité aux alentours de 36 à 39 millimètres de diamètre. De nombreuses références sont entrainées par des mouvements automatiques bénéficiant de certifications COSC chronomètre ou Master Chronometer. Les versions en acier comme celle de Xi Jinping se vendent aux alentours de 5 500 euros.

Passons maintenant par la Russie avant de rentrer en France, puis de reprendre la route direction l’une des dictatures les plus célèbres du moment.

Russie: Vladimir Poutine

Vladimir Poutine semble avoir une collection de montres qui ferait pâlir beaucoup de passionnés. En même temps, avec une fortune estimée au-dessus de 80 milliards de dollars, il peut se le permettre.

Après avoir rejoint le KGB au milieu des années 70, Vladimir Poutine décida de se concentrer sur la politique au début des années 90. Je pense que l’on peut dire que ce fut un succès pour lui, puisqu’il devint le président de la Fédération de Russie en 99.

Sa collection pourrait faire l’objet d’un article entier, nous avons donc sélectionné quelques pièces marquantes à vous présenter :

Il a été vu portant de nombreux modèles différents, comme une Patek Philippe Calatrava en or blanc 18 carats ou encore une Blancpain Grande Date Aqua Lung , deux modèles que l’on trouve sur le marché de l’occasion aux alentours de 10 000 euros.

Poutine Blancpain

Source: Gentleman’s Journal

Il possède également un modèle de Breguet Marine qui se trouve aux alentours de 12 000 euros en occasion, ou encore une autre Patek Phillippe à quantième perpétuel et phase de lune qui coute plus de 50 000 euros sur le marché de l’occasion.

poutine breguet

Source: Online Zeiger watches

Mais l’une des plus impressionnantes est sans aucun doute sa A. Lange & Söhne
Tourbograph, qui avait un prix catalogue à sa sortie dépassant les 500 000 euros. Son nom fait référence au fait qu’il s’agisse d’un chronographe à tourbillon.

Poutine A. Lange & Sohne

Ce garde-temps offre un boîtier de 41,2 millimètres de diamètre sur 14,3 mm d’épaisseur.
C’est un chronographe à rattrapante. La rattrapante est une complication qui permet de mesurer des temps intermédiaires et ou de deux évènements en parallèle grâce à une deuxième aiguille des secondes qui tourne en même temps que la trotteuse lorsqu’on lance le chrono, et qui peut être arrêtée indépendamment, avant de rattraper la trotteuse lorsque le chronométrage est terminé, d’où son nom.

Ce tourborgraph est équipé d’un mouvement à tourbillon que l’on découvre grâce à une ouverture du cadran à 6h. Il utilise un mécanisme appelé fusée-chaine pour la transmission de l’énergie. Il s’agit d’une technologie ancienne et rare aujourd’hui dans les montres bracelets car elle est maitrisée par une poignée d’horlogers seulement.

Il a été présenté pour la première fois par A. Lange & Söhne en 2005 et fut produit à 51 exemplaires seulement.

Une évolution du tourbograph fut présentée par la marque en 2017, avec un modèle qui inclut en plus une complication de calendrier perpétuel, ce qui signifie que la montre prend en compte les mois de 30 et 31 jours et même les années bissextiles. Ces tourbograph sont de véritables chefs-d’œuvre horlogers.

Avant de passer à notre surprise finale, penchons-nous sur l’hexagone.

France: Quelle montre Macron porte-t-il?

En France, nos présidents ont souvent fait parler d’eux pour leurs montres. Nicolas Sarkozy avait été surnommé le président « bling-bling » après avoir été vu portant plusieurs Rolex différentes dont des Daytona et même une Patek Philippe à quantième perpétuelle. C’est cette montre qu’il avait enlevé pendant un bain de foule pour la mettre en sécurité dans sa poche, ce qui avait créé un débat sur son manque de confiance envers les français et sur son choix d’accessoires considéré comme indécent, puisqu’il s’adressait alors à son peuple portant une montre coutant aux alentours de 55 000 euros à l’époque.

François hollande avait certainement pris des notes pour ne pas refaire les mêmes erreurs que son prédécesseur et en tant que « président normal », il avait opté pour une montre plus normale elle aussi avec une Swatch classique et modeste, coûtant moins de 100 euros.

Il fut tout de même moqué suite à une photo de lui qui regardait l’heure à l’envers sur cette fameuse Swatch. Décidemment, le moindre faux-pas des présidents peut leur couter cher en termes d’image.

Mais alors comment Emanuel Macron a-t-il décidé de gérer ce casse-tête du choix de montre ? Il s’est présenté avec plusieurs garde-temps différents :

Avant d’être président, il était régulièrement vu portant une Cartier Tank, cette montre iconique qui a accompagné des légendes comme Andy Warhol qui la portait arrêtée, Alain Delon qui la portait retournée, ou encore Cary Grant, Gary Cooper, Mohamed Ali, et j’en passe.

macron Cartier tank

source: The French Watch Girl sur Instagram

La Tank fut créé en 1917 en pleine première guerre mondiale, par Louis Cartier lui-même, qui paraît-il s’était inspiré des formes des tanks Renault FT-17 et de leurs chenilles pour la création de cette pièce rectangulaire qui a fait un carton. Elle fut déclinée en un nombre de versions incalculable au fil des années. Il semblerait qu’Emanuel Macron en possède plusieurs, dont une au boîtier en or rose qui se trouve entre 5 000 et 10 000 euros sur le marché de l’occasion, et au moins une autre au boitier couleur argent, qui pourrait être en acier ou en or blanc.

On l’a aussi vu porter une autre montre au boîtier rectangulaire qui a d’abord été pris pour une Tank, mais qui semble bien être une Longines Dolce Vita à Quartz qui coutent aux alentours de 1000 euros.

macron longines

Mais une fois assis à la tête du pays, il semble avoir adopté une stratégie plus protectionniste intéressante.

Au g7 de 2019 à Biarritz, il s’est affiché avec une montre qu’il décrivait comme Made in France. Il s’agissait d’un modèle au fonctionnement solaire de la marque Awake appelé La Bleue, qui fut aussi offerte à une centaine de dirigeants mondiaux présents lors de ce sommet traitant de divers sujets en rapport avec l’environnement.

Macron awake la bleue

Source: Le Parisien

Awake est une marque française et la montre en question possède un boîtier en partie réalisé à partie de filets de pêche recyclés, une première mondiale dans le secteur. Elle était proposée sur un bracelet de type NATO aux couleurs de la France et au motif modernes reprenant la charte graphique du G7. Ce bracelet est fait à base de plastique recyclé.

Ce concept de recyclage couplé à un fonctionnement à l’énergie solaire ont permis de mettre en avant les initiatives de certaines entreprises de l’hexagone concernant le respect de l’environnement.

On salue la marque pour les efforts qu’ils font et leur aventure remarquable. Notons par contre que le mouvement solaire dont on parle nous vient du japon, du fournisseur Miyota pour être précis. La montre est bien assemblée à Besançon, mais certains de ses composants ont traversé la planète avant d’être installés. Il reste donc un peu de boulot si l’on veut s’inscrire durablement dans la sauvegarde de l’environnement, mais c’est un bon début.

Cette montre édition limitée avait un prix catalogue de 300 euros, et il existe maintenant un modèle plus grand public vendu à 175 euros.

Emanuel macron a également été vu avec une autre montre française proposée par la marque parisienne MERCI: la LMM-01, que l’on vous a présenté sur notre chaine YouTube. Allez donc y jeter un œil si elle vous intéresse.

macron lmm-001

Source: Bfm business

Le modèle qu’il porte lui aurait été offert pour son anniversaire, et est entrainé par un mouvement mécanique suisse ETA 2801-2 à remontage manuel qui offre 42 heures de réserve de marche. Elle était affichée à 399 euros.

Toujours dans la montre française, on l’a vue porter une MANSART, un modèle de la marque March LA.B basée à Biarritz. Celle-ci lui fut offerte par la marque par l’intermédiaire d’un de ses collaborateurs en septembre 2019. Son design est inspiré de l’architecture française, et plus précisément de la forme de la place Vendôme, qui fut dessinée par Jules Hardouin-Mansart, qui a donc donné son nom à la montre.

Macron March La.b Mansart

Source: March LA.B / Konbini

D’après le fondateur de March LA.B. Le modèle que porte le président est équipé d’un cadran au coloris vert Grall. Elle mesure 34 millimètres de large pour 39 millimètres de long, et est entrainée par un mouvement à quartz Miyota 9T33. Elle coûte 645 euros.

March LA.B se présente comme une marque française au croisement des chemins entre Los Angeles et Biarritz qui veut redonner ses lettres de noblesse au design des années 60/70.

Finissions-en avec une autre montre française portée par notre président avant de passer à notre surprise. Il s’agit de la montre LIP Dauphine édition spéciale Élysée, sur un bracelet NATO aux couleurs du pays. Avec un prix catalogue de 169 euros, c’est certainement la moins chère avec laquelle on ait vu Monsieur Macron.

lip dauphine elysee

Source: France3

La LIP Dauphine a vu le jour pour la première fois en 1957 et cette réédition en reprend tous les codes esthétiques. Ce modèle au boîtier de 38 millimètres de diamètre disponible à la boutique de l’Élysée depuis 2018 est entrainé par un mouvement Suisse à quartz Ronda 715, et est assemblée à Besançon par LIP sous le contrôle de la société SMB qui s’occupe de faire remonter la pente à cette maison horlogère qui a marqué l’histoire du pays et l’histoire de l’horlogerie toute entière dans les années 70.

On peut d’ailleurs noter qu’une montre LIP avait été offerte au président Winston Churchill en 1948 par le gouvernement français en guise de remerciement des services rendus par la Grande Bretagne à la France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Plus tard, Fred Lipmann, petit-fils du fondateur de la marque, avait offert au General De Gaulle une montre spécialement développée pour lui dans les années 60. Cette montre qui prit le nom Charles De Gaulle a également été portée par Bill Clinton, François hollande, et d’autres individus gravitant dans les hautes sphères internationales.

Pour en savoir plus, allez donc jeter un œil à notre articles et à notre vidéo sur l’histoire incroyable de la marque LIP.

Et pour finir, voilà notre surprise du jour…

Corée du Nord: Kim Jong Un

Que porte le dictateur le plus imprévisible et le plus présent dans les médias de ces dernières années, j’ai bien sur nommé : Kim Jung Un ?

Il semble que cet homme mystérieux qui a fait ses études en Suisse ai contracté le virus de l’horlogerie à ce moment-là, et qu’il se soit battit au fil du temps une petite collection.

Cependant, on peut rappeler que les 193 pays membres de l’ONU sont censés « empêcher la fourniture, la vente ou le transfert » d’articles de luxe en Corée du Nord. Décision prise en 2006 suite à un désaccord concernant un essai nucléaire. En 2016, la Suisse a même ajouté une sanction supplémentaire interdisant toute exportation de montres suisses à destination de la Corée du Nord.

Cela a donc dû freiner l’amour du dictateur pour l’horlogerie Suisse, mais il semblerait que cela ne l’ai pas entièrement arrêté. Avant d’interdire l’exportation, la Suisse disait envoyer plusieurs centaines de montres de luxe par an en réponse aux commandes de Kim Jong Un. Il en aurait même commandé plus de 2000 en 2005. Ces montres étaient utilisées en guise de cadeaux pour des officiels divers et variés. Kim semble être spécialement attaché à Rolex et à Omega, marque auxquelles il plaçait des commandes spécifiques de modèles commémoratifs du décès de son père chaque année. Une tradition qui semble se passer en Corée du Nord de père en fils.

Beaucoup de photos montrent le dictateur avec des montres assez difficiles à reconnaitre. De nombreuses sources évoquent notamment des Patek Philippe et une Omega Deville entre autres, mais impossible de trouver des images concluantes.

On a tout de même réussi à en identifier quelques-unes:

Source: The Sun

Il a été aperçu en 2019 portant une IWC Portofino Automatic au prix catalogue de 11 500 euros. Mais il sait également se montrer plus modeste : Il est très souvent vu portant une Movado Museum à quartz en acier avec un traitement PVD noir, un cadran noir et des aiguilles dorées. Il semble en posséder plusieurs puisqu’on l’a aussi vue avec une version au boîtier doré.Ces montres sont disponibles neuves et d’occasion entre 150 et 500 euros selon les références.

kim jong un movado

Source: Deployant

Movado est une maison horlogère Américaine aux origines suisses remontant à 1881, à la Chaux-de-Fonds. La Museum fut présentée pour la première fois en 1947 et fait partie des pièces iconiques de la marque. Les modèles de Kim Jong Un ont apparemment un boitier de 31 millimètres et peuvent faire penser à des montres féminines, ce qui ne l’empêche pas de les porter à de nombreuses occasions

Alors, quelle montre de leader mondial est votre préférée ? Dites-le nous en commentaire et allez regarder l’adaptation vidéo de cet article sur notre chaine YouTube !