11 Montres à phases de lune de 350 à 2500€

montres-phases-de-lune

C’est sans doute la complication qui intrigue le plus les amateurs : la phase de Lune.

Captivante, élégante, romantique, poétique… Jamais dépassée, elle orne aussi bien les poignets que les salons, voire les façades de certaines cathédrales.

Nous avons tous déjà contemplé la Lune, mais pouvoir la porter est une chose récente. Cantonnée aux horloges pendant des décennies, le progrès technique permet aujourd’hui de voir cette complication plus précise que jamais, et surtout portable au poignet.

L’explication ? Un engrenage de 135 dents, parfaitement aligné avec le cycle lunaire de 29,53 jours. Résultat : un décalage d’un seul jour tous les… 122 ans. Autant laisser les cafouillages aux futurs héritiers, n’est-ce pas ?

Certaines maisons comme A. Lange & Söhne ou De Bethune ont poussé les recherches jusqu’à atteindre une précision d’un jour sur plus de mille ans. Une broutille pour un autre irréductible de l’horlogerie Suisse : Andreas Strehler qui, avec sa Sauterelle à Lune Perpétuelle, annonce un décalage de 10 minutes tous les 14 000 ans. Qui dit mieux ?

Reste à tester les meilleurs modèles du moment avec notre sélection des plus belles phases de Lune sur le marché et, ouf, à des tarifs loins de ceux de Lange ou Patek.

Pour cette sélection nous avons donc pris 2 critères :

  1. Complication de phase de lune
  2. Moins de 2,500 euros

Orient Sun and Moon 3 FAK00002S0 : 349 €

orient-classic-sun-and-moon-fak00002s0-orientDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 42,5mm
ÉPAISSEUR : 14 mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Date, Jour, Cycle jour/nuit
CALIBRE : F6B24
RÉSERVE DE MARCHE : 40h
ÉTANCHÉITÉ : 50m

Notre premier choix s’arrête sur celle qui a sans doute déjà fait chavirer quelques-uns d’entre vous. Comme toujours chez Orient, dont les modèles ont déjà occupé nos colonnes, on retrouve dans la Sun and Moon un rapport qualité / prix imbattable.

La marque, fondée il y a 71 ans maintenant et propriété du groupe Seiko Epson, nous a habitués à des gammes bien fournies, complétées dorénavant par la troisième version de ce magnifique garde-temps. Au programme des modifications : un mouvement (maison, s’il vous plaît) doté d’une fonction stop seconde et un remontage manuel bien pratique. Plus besoin de la laisser dormir sur le remontoir.

Orient revoit également sa copie via un nouveau cadran, beaucoup mieux proportionné selon moi, où l’espace est clairement divisé en quatre parties distinctes surmontées de chiffres romains toujours aussi élégant.

Alors certes, on parle ici d’un indicateur jour / nuit plus que d’une phase de lune à proprement parler, mais à ce prix, c’est déjà une jolie part de poésie qui s’offre à vous. De quoi rester distrait pendant vos futures réunions !

 

Certina DS8 Moonphase : environ 500€

Certina DS8 Moonphase C033.457.16.031.00DIAMÈTRE DU BOÎTIER : 41mm
ÉPAISSEUR: 10,15mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Date
CALIBRE : Quartz ETA F05441
ÉTANCHÉITÉ : 100m

Certina est le genre de marque que tous les amateurs connaissent mais que personne ne voit. Paradoxal, puisqu’elle vieille de plus de 130 ans.

Pourtant, Certina continue d’exister de fort belle manière et diversifie toujours ses gammes. Nous les connaissons notamment pour leur gamme DS (pour “Double Security”), appellation toujours garante de robustesse, à des tarifs plus que raisonnables et encore trouvables dans le monde du vintage. Une belle preuve de leur fiabilité s’il en est.

On retrouve ici une pièce moderne, polyvalente et certifiée COSC, entraînée par un calibre quartz (avec ses inconvénients, mais surtout ses avantages) ETA F05441. C’est d’ailleurs le seul mouvement quartz de cette sélection. L’élégante phase de Lune finit de sublimer un cadran soleillé parsemé de SuperLuminova, histoire de pouvoir lire l’heure en regardant les étoiles.

 

Edox les Vauberts Grande Lune 80500 3 AIBU : 1 150 €

Edox les Vauberts Grande Lune 80503AIBUDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 42mm
ÉPAISSEUR: 10,7mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Date
CALIBRE : Edox 805
RÉSERVE DE MARCHE : 40h
ETANCHÉITÉ : 50m

Établie au cœur du Jura Suisse, à Genevez, Edox a pendant longtemps fait partie des 10 plus gros producteurs de montres suisses. Une situation qui a poussé la marque à devenir experte dans les techniques de fabrications exigeantes. Aujourd’hui encore, c’est ce qui fait sa réputation : la combinaison du design et de la fiabilité.
Même si la marque s’illustre avec ses modèles sportifs et ses plongeuses, ce qui nous intéresse ici est une pièce superbement formelle au nom sans équivoque : La grande lune.

Dans un boîtier en acier de 40mm, on retrouve comme sur la Certina DS-8 un cadran soleillé surmonté de deux magnifiques aiguilles Alpha qui donnent, à mon humble avis, beaucoup de caractère à l’ensemble.
Le trait de génie ? Lier le bleu nuit de ces aiguilles au bleu de la phase de lune et des index, et ainsi donner une parfaite cohérence à l’ensemble.

 

Raymond Weil Maestro Moonphase 2239-STC-00659 :1 395 €

Raymond Weil Maestro Moonphase 2239-STC-00659DIAMÈTRE DU BOÎTIER : 40mm
ÉPAISSEUR: 9,8mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Date
CALIBRE : RW4280
RÉSERVE DE MARCHE : 38h
ETANCHÉITÉ : 50m

Une vraie surprise, c’est ce qu’a été la découverte en 2018 de cette phase de lune Made in Raymond Weil.

Marque plutôt méconnue en France malgré ses 45 années d’existence, et longtemps cantonnée aux galeries marchandes, Raymond Weil engage son récent rebond stylistique et commercial avec plusieurs modèles, dont cette maestro moonphase.

La première chose que l’on remarque, c’est sans doute ce dessin si particulier, tout en courbes, où les vagues se mélangent aux cercles. La phase de lune trouve parfaitement sa place dans cette montre (très) habillée. Côté moteur, on trouve le calibre (presque) maison RW4280, en vue derrière un fond saphir.

Si cette formalité ne vous touche qu’à moitié, vous pouvez également opter pour la version sur maille milanaise, un brin plus casual mais toujours très chic.

 

Junghans Meister Kalender 027/4200.00 : 2,000 €

meister-kalender-027420000-junghansDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 40mm
ÉPAISSEUR: 12mm
VERRE : Plexiglas Sicralan
GUICHET : Date, Jour, Mois
CALIBRE : J800.3 sur base ETA 2824 et module Dubois Depraz 9310
RÉSERVE DE MARCHE : 36h
ÉTANCHÉITÉ : 30m

Vous avez sans doute déjà pu voir Junghans passer sur le site. Aussi connaissez-vous l’importance historique de cette marque Allemande.
Des pièces de coucou au radio-pilotage, Junghans n’a eu de cesse de s’illustrer au cours du dernier siècle, en innovant technologiquement ou en faisant appel à un des meilleurs fruits de la Staatliches Bauhaus : le designer multi-casquettes Max Bill.

Très imprégnée des travaux de Bill, la Meister Kalender partage beaucoup de traits communs avec la montre dessinée par l’artiste. Une finesse recherchée, une grande ouverture de cadran, contrebalancée par un diamètre contenu de 40mm et surtout : une certaine idée du minimalisme.

Élégante et raffinée, c’est pour moi une des montres les plus élégante de cette sélection, et qui peut vite basculer du bureau au week-end avec un changement de bracelet bien senti…

 

Christopher Ward C1 Moonglow : 2 095 €

montre-phase-de-lune-Christopher-Ward-C1-MoonglowDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 40,5mm
ÉPAISSEUR: 12,3mm
VERRE : Saphir
CALIBRE : JJ04
RÉSERVE DE MARCHE : 38h
ÉTANCHÉITÉ : 30m

Difficile de rater la raison pour laquelle cette Christopher Ward se retrouve dans cette sélection.

Devant une offre en phase de lune jugée “impardonnablement terne” par le CEO Peter Ellis, la marque anglaise du Berkshire nous a offert il y a peu cette incroyable pièce qui redonne à l’astre une place centrale (littéralement).

Car oui, cette lune est GRANDE, et aucun doute sur le fait que vous passerez votre temps à regarder votre montre, mais pas l’heure qu’il est. Par cela, elle devient également parfaitement lisible, et l’astucieux système multicouche fumé du cadran laisse libre cours à la contemplation de ces petits disques de nickel magnifiquement texturés.

Au cœur de la machinerie, on retrouve un mouvement JJ04 sur base du connu et profondément modifié Sellita SW220. Pas de quoi révolutionner l’industrie, mais assez pour être sûr de la robustesse de l’ensemble. On notera également que la lune en 3 dimensions (ou plutôt les deux lunes pour être précis) sont recouvertes de Super-LumiNova® Grade X1 GL C1 qui apporte une incroyable lume à ce garde temps, d’autant plus qu’elle fait ressortir la seconde lune dans la partie basse qui reste voilée par son verre fumé. Mon seul petit bémol : le manque de décoration plutôt flagrant sur le mouvement, on en vient à vraiment se demander l’intérêt d’avoir mis un fond de boite transparent… Mais devant la beauté du cadran, qui serait assez fou pour décider d’aller regarder derrière !

 

Mido Baroncelli II Moonphase M8607.3.M1.42 : 2 200 €

Mido Baroncelli II MoonphaseDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 42mm
ÉPAISSEUR: 13,3mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Jour, Mois
CALIBRE : Mido 1321 (Base Valjoux 7751)
RÉSERVE DE MARCHE : 48h
ÉTANCHÉITÉ : 50m

L’idée d’avoir une “simple” phase de lune vous agace ? Il vous manque de quoi mesurer précisément la cuisson des tortellini en toute sécurité ? Qu’à cela ne tienne : Mido a la solution.

Forte d’une existence de plus d’un siècle, l’entreprise fondée le 11 novembre 1918 (ça ne s’invente pas) par Georges Schaeren n’a eu de cesse de proposer un alliance harmonieuse entre design et innovations.

Logé dans un boîtier de 42mm, le mouvement Mido 1321 vous offre le pack complet et le surclassement. Chrono, Phase de Lune évidemment, Calendrier, Petite seconde, compteur 30 minutes… Tout y est, à part peut-être le tourbillon volant. Pas étonnant pour une des marques pionnières dans l’horlogerie de précision.

Côté face, le cadran arrive malgré tout à rester complètement lisible, et même assez élégant. La ligne Baroncelli ne nous a jamais déçu de ce point de vue là, et offre ici un modèle qui saura se glisser sous le costume sans aucun problème.

 

Longines Master L2.909.4.78.3 : 2 200 €

Longines MasterDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 40mm
ÉPAISSEUR: 11mm
VERRE : Saphir
CALIBRE : Longines L899
RÉSERVE DE MARCHE : 72h
ÉTANCHÉITÉ : 30m

Inutile de présenter le géant Longines, véritable rouleau compresseur de l’industrie à l’offre ultra-développée qui, depuis des décennies, sait nous proposer des modèles robustes, classieux et bien finis.

Celle qui nous intéresse aujourd’hui est une pièce de la célèbre gamme master, au nom digne d’un enfant d’Elon Musk : L2.909.4.78.3. Derrière ce charmant patronyme se cache un garde-temps tout en sophistication, aux magnifiques aiguilles feuilles bleuies surmontant un cadran argenté aux reliefs dit “grain d’orge”.

Propulsé par le récent calibre L899 développé exclusivement pour Longines, cette montre offre une assez satisfaisante réserve de marche de 72h annoncées, bien pratique pour permettre une belle rotation dans votre collection sans perdre le fil. Et pas de souci, comme d’habitude chez Longines, la montre est disponible dans une dizaine de déclinaisons de bracelets et de cadrans. De quoi satisfaire les plus exigeants.

 

Mühle Glashütte Teutonia IV Moonphase : 2 300 €

Mühle Glashütte Teutonia IV MoonphaseDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 41mm
ÉPAISSEUR: 12,6 mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Date
CALIBRE : Sellita SW280-1
RÉSERVE DE MARCHE : 41h
ÉTANCHÉITÉ : 100m

Retour en Allemagne, dans la célèbre ville Saxonne de Glashütte pour cette Teutonia Moonphase.

La société familiale Mühle Glashütte, fondée en 1869 par Robert Mühle et spécialisée dans les instruments de mesures en tous genres, a connu de nombreux défis. Deux guerres mondiales, et surtout deux expropriations pendant l’époque RDA, liées à la période GUB (ou VEB Glashütter Uhrenbetriebe) où les entreprises horlogères de Glashütte ont fait l’objet d’une nationalisation forcée.

L’enseigne redevient indépendante en 1994, et prend un nouvel essor sous les rênes de Hans-Jürgen Mühle (difficile de faire plus germanique). C’est aujourd’hui son fils, Thilo, qui entretient le dynamisme de la maison.

On retrouve dans la Teutonia Moonphase la recette gagnante à mes yeux : aiguilles alpha bleuies, rigueur d’assemblage, élégance et phase de lune subtilement déposée là.

Petit détail qui a son importance : le cycle lunaire partiellement indiqué sous la petite lune, au cœur d’un cadran légèrement “grainé”.

Classique également dans la mécanique, cette Teutonia est motorisée par un Sellita SW280-1 avec correction rapide de la date et de la phase de lune, toujours utile si on a manqué des cycles (lunaires uniquement). Point bonus : un boîtier maison offrant une étanchéité de 100m, assez rare pour être souligné sur ce genre de montres même si sa place est vers les étoiles plutôt que les fonds marins.

 

Epos 3439 North Star : 2300 €

montre-phase-de-lune-Epos-3439-North-StarDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 41,7mm
ÉPAISSEUR: 10,7mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Jour, Mois
CALIBRE : Base ETA 2892-A2
RÉSERVE DE MARCHE : 42h
ETANCHÉITÉ : 50m

Enseigne quasiment inconnue dans nos contrées, Epos est le fruit d’une aventure vieille de presque un siècle. Marque indépendante à la production réduite, elle n’a quasiment jamais quitté la Suisse. C’est un fait : il n’y a visiblement qu’un seul AD de la marque en France.

Depuis la crise du quartz, la marque s’est recentrée sur une production raisonnée de modèles assez sophistiqués, à des prix contenus.
Le design à également pris un tournant majeur depuis le début des années 2000, plus moderne, plus jeune et avec une prise de risque plus importante.

À ce sujet, aucun doute que cette North Star ait capté votre regard. La montre fait preuve d’un certain classicisme, pour autant rien ne semble fait de manière habituelle. Les complications sont subtilement intégrées dans ces lignes parcourant le cadran parsemé d’étoiles.
Sous le capot, on retrouve un robuste calibre ETA 2892-A2 à la finition perlée, et visible au travers d’un fond transparent.

En espérant qu’Epos arrive à percer notre marché sous peu, vous pouvez consulter l’ensemble de leur catalogue (très complet) sur leur eshop.

 

Davosa Newton Chrono Moonphase : 2 400 €

Davosa Newton Chrono MoonphaseDIAMÈTRE DU BOÎTIER : 44mm
ÉPAISSEUR: 14mm
VERRE : Saphir
GUICHET : Date, Jour, Mois
CALIBRE : Valjoux 7751
RÉSERVE DE MARCHE : 42h
ÉTANCHÉITÉ : 50m

Une pièce de caractère pour finir en beauté : voici la Davosa Newton chronographe ET phase de Lune.

Davosa est un petit trésor caché de l’industrie horlogère Suisse, avec un catalogue étonnamment très fourni. Le nom vient tout d’abord d’une collection de chronographes lancée par l’entreprise Hasler & co en 1987 lors du regain d’intérêt pour les montres mécaniques après la crise du quartz. Le succès est au rendez-vous, comme pour les projets suivants portant le même nom. Davosa passe finalement du rang de simple collection à celui de marque à part entière.

Depuis lors, l’entreprise s’évertue à proposer des modèles accessibles au meilleur rapport qualité-prix. Preuve en est avec cette Newton phase de lune-chronographe.

Avec des dimensions qui, soyons d’accord sur ce point, ne conviendront pas à tout le monde, la Newton embarque l’excellent DAV3051 basé sur le même Valjoux 7751 que la Mido Baroncelli. Seule différence : un degré de finition bien plus poussé, avec des finitions perlées et côtes de Genève, vis bleuies, plaquage rhodium et tutti quanti.

Côté cadran, chaque espace compte, mais l’ensemble riche en informations reste lisible même dans l’obscurité grâce au traitement SuperLuminova. Disponible en trois couleurs, son style résolument “flieger améliorée”, avec sa couronne et ses index larges, se démarque dans l’offre générale.

Pour ajouter un petit challenge, Davosa en a fait une édition limitée à 300 exemplaires par couleur mais bien heureusement, elle est encore disponible !

 

 

Pour voir nos autres sélections, ça passe passe par ici !

Partager:
Written by Antoine
Mode et horlogerie, un combo qui sonne mal pour beaucoup d'amateurs, mais qui rythme mon quotidien. Je passe le plus clair de mon temps au milieu des vêtements, mais jamais sans une montre. Deux mondes pas si éloignés que ça au final, et dans lesquels la raison est souvent mise de côté.