Junghans, une précision respectée dans l’horlogerie mondiale ?

Junghans est une maison horlogère allemande et fière de l’être. Sur notre site, on a aussi parlé de Steinhart, qui s’avère être elle aussi une maison allemande, mais qui met beaucoup en avant ses relations avec la Suisse, notamment en arborant un drapeau helvétique aux côtés d’un gros « SWISS MADE » en entête de leur site internet. En ce qui concerne Junghans, c’est différent.

Junghans : Des débuts modestes

junghans vintage

Les origines de Junghans nous emmènent dans la vallée de Lauterbach en 1861, lorsque Erhard Junghans et son beau-frère ont lancé une fabrique de pièces d’horlogerie qui portait leurs deux noms : « Zeller & Junghans ». Les deux jeunes hommes possédaient déjà un moulin à huile dans cette vallée, qu’ils vont transformer pour faire fonctionner les machines de leur manufacture. Pendant les cinq premières années, l’entreprise se concentre sur la fabrication de certaines pièces pour pendules à coucou. Il faudra attendre 1866 pour qu’ils produisent leurs premières horloges.

logo junghans 1888

En 1888, Junghans se lance dans une marque horlogère en solo à laquelle il donne son nom de famille. La marque s’inspire du modèle américain, tant au niveau technique des mouvements à proprement dit, qu’au niveau de la symbolique, de l’image de marque et du marketing. Le premier logo de Junghans est né : une étoile à cinq branches, avec une lettre « J » inscrite en son centre. Il évoluera rapidement pour devenir en 1890 une étoile plus grande à huit branches, censée représenter une roue dentée comme celles utilisées dans les mouvements. À l’intérieur, le « J » reste présent, et le reste des lettres du nom de la marque vient s’ajouter au-dessus.

etoile junghans

Des idées et techniques novatrices

junghans foret noire

Les produits de la marque s’arrachent à une vitesse folle, et Junghans se développe à grands pas, pour aller jusqu’à devenir la plus grande maison horlogère du monde en 1903. Elle emploie plus de 3000 personnes sur plusieurs sites de fabrication en Allemagne, mais également en Italie, et même en France, à Paris. Sur son site allemand de la Forêt-Noire, non loin de la frontière avec la France, Junghans a fait construire une partie de la fabrique en terrasses qui épousent la pente de la montagne escarpée. Cette architecture novatrice permet de faire en sorte que tous les postes de travail dans ces étages en terrasses soient éclairés par la lumière du jour, de manière à faciliter la fabrication et à favoriser la précision, composante essentielle dans la fabrication des horloges. Cette fabrique à l’architecture si particulière fut terminée en 1918, et devint emblématique pour la marque.

En 1936, Junghans présente sa toute première montre poignet, une Junghans Meister, entraînée par un mouvement automatique construit en interne, le J80. C’est également à cette époque que Junghans lance une campagne de communication encore une fois clairement inspirée du modèle américain : de belles jeunes filles sont employées pour revêtir des costumes en forme de réveils avec une cloche en guise de chapeau. Les photos de ces « femmes-reveils » font le tour du monde, et pas seulement de celui de l’horlogerie. Une campagne de pub plus que réussie pour Junghans qui fait parler d’elle aux quatre coins de la planète.

Une reconnaissance nationale et mondiale

Junghans pilote

En 1955, la nouvelle armée allemande, la Bundeswehr, est créée. Rapidement, elle se met à la recherche d’une montre de service pour ses pilotes, et elle finie par choisir une Junghans. Une belle preuve de reconnaissance de la part de la nation d’origine de la marque. Il s’agit d’un chronographe bracelet à remontage manuel, équipé du mouvement J88, ultra-précis, robuste et performant. La version grand public lancée un peu plus tard fera un tabac elle aussi, et la marque continuera à se developper rapidement et sûrement.

La même année, Junghans est considérée comme le troisième plus grand fabricant de chronomètres au monde. En 1957, alors que la majorité des parts de l’entreprise ont été rachetées par Diel GmBh, Junghans présente son premier calibre automatique pour les chronomètres : le J83. Il est aujourd’hui extrêmement recherché par les collectionneurs, et lui et ses variantes sont considérés par beaucoup comme étant parmi les plus beaux calibres automatiques fabriqués en Allemagne de tous les temps.

Un tournant artistique et des implications sportives

vieille junghans

En 1961, Junghans a une autre grande idée : La marque collabore avec un artiste suisse dénommé Max Bill. Il est designer, peintre, architecte, sculpteur et graphiste, et c’est à lui que Junghans confie le travail de design d’une horloge de maison classique. Une première dans le monde des horloges, dont le design était jusqu’à cette époque on ne peut plus classique. Le résultat est un succès commercial immédiat, et cela lance une collaboration plus durable avec l’artiste suisse, qui travaille alors sur des designs épurés pour les prochaines montres bracelets de la marque.

junghans-Astro-Quartz-vs-seiko-astron

En 1970, pour se battre contre la concurrence internationale, notamment japonaise avec Seiko et autre, Junghans lance la première montre à Quartz allemande: l’Astro-Quartz. Encore un succès pour la marque qui prouve à nouveau sa capacité à être en avance sur son temps. Son image d’entreprise internationale fabricant des produits ultra-précis va même lui permettre de devenir le fournisseur officiel des chronomètres et autres instruments de mesure pendant les Jeux olympiques de Munich en 1972. Pour parvenir à une précision de haut vol, la marque n’amène pas que ses chronomètres dans la compétition. Elle est en réalité l’instigatrice de nombreux procédés facilitant la précision des enregistrements des performances des athlètes. Junghans est en effet à l’origine de l’introduction dans les Jeux olympiques des starting-blocks, des systèmes de contrôle de départs et des double barrières photoélectriques qui n’étaient pas utilisés auparavant. Les départs et les arrivées des courses sont alors uniformisés et deviennent bien plus simples à chronométrer. Tous les records sont calculés avec des niveaux de précision révolutionnaires pour l’époque, ce qui représente un tournant majeur dans l’histoire du sport et des Jeux.

Junghans sport 1972

La quête vers la précision extrême

Mais Junghans ne s’est pas arrêté là dans sa quête vers l’accès à la précision exacte. En 1985, elle lance la première horloge de table radio-pilotée destinée au grand public. L’horloge est synchronisée sur une fréquence radio disposant d’une référence de temps exacte, ce qui lui assure une précision hors normes pour l’époque. La marque fait encore un carton avec ce nouveau procédé qu’elle rend accessible à tous. En 1986, Junghans va même jusqu’à ajouter une source d’énergie solaire à cette horloge révolutionnaire. Une bien belle façon de fêter les 125 ans de la marque et de montrer au monde qu’elle n’a pas fini d’innover… Elle le prouve d’ailleurs à nouveau 4 ans plus tard en 1990, en présentant la « Mega 1 », la première montre poignet utilisant la technologie radio-pilotée, offrant à tous une précision exacte à portée de main en permanence. Continuant sur sa lancée, elle présente deux ans plus tard une version de cette montre radio-pilotée fonctionnant à l’énergie solaire, tout comme elle l’avait fait avec son horloge quelques année plus tôt. Il s’agit d’une grande première qui fait un bruit monstre dans le monde de l’horlogerie, et qui assoie Junghans comme la marque de référence dans le secteur des montres solaires radio-pilotées.

junghans radio

Junghans va alors continuer à faire des miracles dans cette nouvelle spécialisation qui est la montre radio-pilotée, en brevetant en 2004 un mouvement radio-piloté multi-fréquences, qui permet d’avoir l’heure exacte non seulement en Allemagne et en Europe comme c’était le cas jusqu’ici, mais aussi en Asie et en Amérique du Nord grâce à de nouveaux pylônes émetteurs installés dans ces zones. En parallèle de ces exploits techniques dans le secteur du radio-piloté, Junghans continue à travailler sur de nombreux modèles de montres automatiques aux mouvements mécaniques de très haut de gamme.

Montres Junghans, des valeurs fortes

logo junghans recent

 

La marque continue d’exceller dans le secteur des montres radio-pilotées et des montres mécaniques, en proposant des produits qui reprennent souvent des codes d’antan en y ajoutant des touches subtiles de modernité, tout en restant sobres et élégantes sans jamais être tape-à-l-oeil. Junghans a fait ses preuves dans de nombreux secteurs rattachés à l’horlogerie qui portent une attention toute particulière à la précision des informations. C’était le cas évidemment des instruments de mesure sportifs, mais aussi des compteurs de vitesse dans le monde automobile, et même de certains appareils dans le monde de l’aviation. En développant des techniques de fabrication spécifiques et en inventant des appareils nouveaux à la pointe de la technologie, Junghans s’est imposé au niveau international comme étant un fabricant de garde-temps ultra-précis. Cette renommée à été approuvée à plusieurs reprises par des institutions très respectées, notamment par l’armée Allemande qui a équipé ses pilotes d’un chronographe de la marque, mais aussi par l’institution des Jeux olympiques qui en a fait le fournisseur officiel des instruments de mesure à Munich en 1972. Ce n’est peut-être pas au niveau d’Omega qui est devenue l’unique maison horlogère partenaire de la NASA et qui fournit toutes les montres des astronautes depuis, mais cela en dit quand même long sur l’efficacité, la robustesse, la précision et la qualité générale des produits fabriqués par Junghans. Ce sérieux et cette constance dans la fabrication, mariés à la sobriété et à l’élégance esthétique respectées par la marque depuis ses débuts font très certainement partie des raisons de son succès durable et remarqué.

Les collections aujourd’hui

Junghans propose aujourd’hui huit collections sur son site officiel. En voilà un tour d’horizon rapide pour vous aider à vous orienter dans leur gamme plutôt variée :

La collection Junghans Meister

meister classique

L’appellation « Meister » est synonyme d’horlogerie classique chez Junghans. Les Junghans Meister originales sont des montres à mouvement mécanique qui ont été présentées sur le marché au milieu des années 30′ comme on le disait plus haut. La première montre de poignet de Junghans était une Meister. Cette collection a connu son plus grand succès dans les années 50′. Junghans a toujours réservé les mouvements les plus grandioses pour les Meister, comme son fameux J83, le premier mouvement de chronographe automatique. Aujourd’hui encore, la collection Meister propose des garde-temps contemporains clairement inspirés des designs d’antan, tout en offrant des performances techniques haut de gamme avec des calibres nobles et précieux. Vous pouvez découvrir la collection actuelle ici.

 

La collection Junghans Meister Pilot

Junghans meister pilot

La Junghans Meister Pilot fait partie de la collection Meister, mais est présentée comme une collection à part entière en raison entre autres de ses spécificités historiques et esthétiques. Depuis les années 30′, la marque est attachée au monde de l’aviation, puisqu’elle fabriquait des montres de bord pour les dirigeables et les avions. Cette relation au monde des airs prendra une autre dimension en 1955, puisque la nouvelle armée allemande dotera ses pilotes d’un chronographe Junghans en guise de montre de service. La Junghans Meister Pilot est directement inspirée du modèle de 1955, transmettant un message historique fort, offrant des caractéristiques techniques et esthétiques typiques d’une montre d’aviation.

La montre en photo est disponible à moins de 3000€ ici.

 

La collection Junghans Meister MEGA

Junghans meister mega

Une sorte de sous-catégorie de la collection Junghans Meister. Les montres Junghans Meister MEGA font partie des garde-temps les plus sophistiqués de la marque, entraînés par des mouvements à quartz radio-pilotés qui s’adaptent automatiquement à l’heure de l’Europe, de l’Asie, et de l’Amérique du Nord selon l’endroit où vous vous trouvez. Le signal radio varie de 0,006 seconde par million d’années, entre autre grâce à une technologie appelée ITC pour Intelligent Time Correction, qui compare la position de la trotteuse (qui se déplace d’ailleurs par demi-secondes) pas moins de 1 440 fois par jour avec le dernier signal horaire reçu, et la corrige en cas de différence. Autant dire que les montres Junghans Meister MEGA offrent une précision absolument hors norme. Si vous voyagez dans des zones sans réception, aucun problème, la montre continue à fonctionner avec la précision d’un mouvement à quartz classique. Ces montres sont aussi équipées d’un calendrier perpétuel qui fonctionnera jusqu’en 2 400 même sans réception radio. Bref, ce sont des montres parmi les plus précises du monde, tout en offrant une élégance certaine propre à la marque.

Compter un peu moins de 1000€ pour le modèle en photo.

 

La collection Junghans Meister Driver

junghans driver

Encore une sous-collection de la collection Junghans Meister. Ces montres Driver sont comme leur nom l’indique, des montres inspirées par le monde de l’automobile, et principalement de l’automobile allemande. Junghans a déposé un brevet pour un compteur de vitesse automobile en 1905, et a continué à produire des montres en relation avec ce secteur depuis. Cette collection vous offre des montres qui rappellent des outils de tableau de bord de voitures de course, mais aussi de véhicules plus classiques de l’époque, tout en ayant quelques touches contemporaines, et surtout des caractéristiques techniques à la pointe de la technologie.

Plus d’informations sur cette Meister Driver ici.

 

La collection Junghans Max Bill

Junghans max bill

On parlait de Max Bill plus haut dans l’histoire de Junghans. Il s’agit d’un artiste suisse qui a participé à la renommée et au développement de la marque au début des années 60′ en proposant des designs élégants et très épurés pour une horloge de maison d’abord, puis pour des montres de poignet. La collection qui porte son nom renferme des garde-temps qui sont extrêmement similaires à ceux qu’il avait dessinés il y a plus de cinquante ans. L’authenticité, le minimalisme et le design épuré, couplés bien évidemment à des mouvements d’une précision hors-paire, font de ces montres des pièces uniques et ultra-efficaces.

Plus d’infos sur cette montre ?

 

La collection Junghans Max Bill MEGA

Junghans max bill mega

Voilà une collection qui lie le design épuré minimaliste de l’artiste Max Bill, à la précision incroyable des mouvements à quartz radio-pilotés multi-fréquences qui s’adaptent automatiquement à l’heure des différents continents et qui sont utilisés dans la collection Junghans Meister MEGA dont on parlait plus haut. Esthétiquement, les montres sont à 99 % similaires à celles dessinées par l’artiste suisse au tout début des années 60′, artiste qui était déjà très attaché au concept de précision. C’est donc un bel hommage d’entraîner des montres de sa création avec des mouvements faisant partie des plus précis de la planète. Une différence visuelle se trouve au dos du boîtier, où l’on découvre une carte du monde, et un indicateur de réception du signal radio.

Cette montre est vendue aux alentours de 800€.

 

La collection Junghans FORM

jungans form

Dans cette collection, la marque Junghans vous propose son interprétation de la montre à la forme parfaite. Des lignes épurées, une ergonomie travaillée, un boîtier convexe, un cadran concave, des index de secondes comme percés dans le cadran en forme de carrés… Un résultat intéressant et exclusif, qui reste sobre et élégant comme on en a l’habitude avec les garde-temps Junghans.

 

La collection Junghans Radio-pilotée et solaire

junghans solaire radio

Depuis 1990, Junghans propose donc des montres de poignet radio-pilotées, et depuis 1993, certaines de ces dernières sont alimentées par l’énergie solaire. En 2004, on ajoute à cela la capacité de s’adapter à l’endroit où l’on se trouve et au fuseau horaire correspondant grâce au mouvement radio-piloté multi-fréquences. Depuis 2011, c’est le mouvement ultra plat J615.84 qui est utilisé dans ces montres et qui remplie toutes ces caractéristiques en plus d’être ultra-compacte et donc de laisser plus de libertés au niveau du design et de l’esthétique. Au fur et à mesure de leur développement, Junghans continue d’investir dans la recherche afin de créer des mouvements plus petits, plus performants, plus précis, et plus accessibles. Cette collection renferme les montres « qui fonctionnent éternellement et qui ne se trompent jamais », les montres solaires radio-pilotées.