Quelles montres portent Philippe Etchebest et Gordon Ramsay ?

etchebest-ramsay-montres

Beaucoup de chefs cuisiniers semblent avoir un penchant pour les belles montres. Est-ce parce que la cuisine et l’horlogerie partagent des valeurs de passion, de minutie et de précision, ou parce que le timing est au coeur de la grande cuisine ? Ou peut-être parce que comme l’Art de la table, l’Art horloger peut être considéré comme superflu par certains, ce qui le rend absolument indispensable pour d’autres ? En tous cas, de nombreux poignets de chefs reconnus arborent des garde-temps qui valent le coup d’oeil et c’est sur ces derniers que l’on s’attarde aujourd’hui.

Philippe Etchebest

Né en 1966 dans l’Aisne d’un père restaurateur, il est aujourd’hui l’un des chefs les plus médiatisés du pays. Il a remporté de nombreux prix dans le secteur culinaire dont celui de Meilleur Ouvrier de France et a fait sa première apparition à la télévision sur FR3 en 1993. On le retrouvera en 1996 invité par la légendaire Maïté dans « La Cuisine des Mousquetaires« , et plus tard aux côtés de Joël Robuchon dans plusieurs épisodes de « Bon Appétit Bien Sûr » . Il obtient sa première étoile au Guide Michelin en 2001 au Château des Reynats, et sa deuxième en 2008 à L’Hostellerie de Plaisance. À partir de 2011, il vient en aide à des restaurateurs en détresse en animant l’émission « Cauchemar en Cuisine » directement inspirée du programme anglais « Ramsay’s Kitchen Nightmare » animé par Gordon Ramsay dont nous parlerons juste après. Il enchaînera en 2013 avec « Cauchemar à l’hôtel » puis en 2014 avec « Objectif Top Chef ». Il fera quelques apparitions dans « Top Chef » à partir de la saison 2, avant de faire partie du jury à partir de la saison 6, en 2015.  C’est aussi en cette année qu’il lance sa brasserie à Bordeaux appelée « Le Quatrième Mur ». Il a même été fait chevalier de la Légion d’honneur en 2019 pour son influence internationale dans le monde de la cuisine.

En plus de l’Art Culinaire, il est passionné de boxe, de judo, de rugby, et comme on va le voir tout de suite, d’horlogerie.

Perrelet Turbine

Etchebest perrelet turbine

La maison Perrelet reprend le nom d’Abraham-Louis Perrelet, un horloger né Au Locle, en Suisse, en 1729 et qui aurait inventé en 1777 un mécanisme posant les bases du remontage automatique. Son petit-fils serait lui à l’origine du premier chronographe à rattrapante en 1827. Rien que ça !

La marque actuelle a vu le jour au début des années 90 et annonce vouloir rendre hommage aux prouesses techniques de la famille Perrelet de l’époque. La Turbine, présentée en 2009,  fait partie des modèles emblématiques de la maison. Sa particularité principale est évidemment l’hélice que l’on découvre côté cadran qui offre un visuel en mouvement perpétuel.

La version que l’on découvre au poignet de monsieur Etchebest semble être une référence A1064/5, un modèle au boîtier en acier de 44 millimètres de diamètre pour 13 millimètres d’épaisseur, entrainé par le calibre manufacture P331 annonçant 40 heures de réserve de marche. Le tout est étanche à 5ATM seulement, donc on ne peut que conseiller au chef d’opter pour un autre garde temps pour cuisiner pour plus de sécurité. Cette Perrelet Turbine se vend aux alentours de 3 400 Franc Suisses, soit environ 3 100 euros. Vous en trouverez différentes versions ici.

Tag Heuer Monaco calibre 12

Etchebest Monaco Calibre 12

Depuis 2016, Philippe Etchebest est ambassadeur de la marque Tag Heuer. Cela explique en partie pourquoi on le voit régulièrement avec certains de leurs modèles au poignet, mais il raconte que ce sont aussi des montres qui lui ressemblent et qui véhiculent des messages qui lui sont chers. C’est le cas par exemple de sa Tag Heuer Monaco calibre 12 au cadran bleu soleillé et sous-cadrans blancs. À son lancement en 1969, elle fut présentée comme le premier chronographe automatique étanche à boîtier carré, entrainé par l’un des tous premiers mouvements de chronographe automatique au monde: le célèbre calibre 11.

Cette pièce aux fortes inspirations en provenance du secteur de la course automobile bouscula les codes de l’époque et fut d’abord regardée de haut, avant d’être adoptée par le monde entier, avec un gros coup de pouce de la part de Steeve McQueen qui la porte dans le film à succès « Le Mans ». Etchebest explique qu’il se compare en quelque sorte au destin de ce modèle, d’abord décrié puis adulé.

La version du chef semble bien être une réédition présentée en 2009 entrainée par le calibre 12, sur une base de Sellita SW300-1. Boîtier en acier de 39 mm et étanchéité de 10ATM.  Une pièce au prix catalogue de 6 000 euros qui se trouve d’occasion entre 4 000 et 5 000 euros.

Tag Heuer Autavia

Etchebest Autavia Heuer 02

Encore chez Tag Heuer, on l’a vu avec une Autavia. Ce nom, mix de Automobile et Aviation, fut utilisé par la marque dès 1933, à l’origine pour un chronographe destiné aux tableaux de bord de voitures et d’avions. Ce modèle fut ensuite remplacé par le modèle « Monte Carlo » bien plus lisible, mais Jack Heuer étant attaché au nom Autavia, décida de le réutiliser pour un chronographe bracelet lancé en 1961 et destiné d’après leur communication de l’époque aux pilotes, aux sportifs, aux plongeurs et aux scientifiques. Dans les faits, cette montre qui était disponible en version deux ou trois sous-cadrans fut clairement rattachée au milieu de la course automobile, 8 ans avant le lancement de la Monaco. Elle fut ensuite déclinée en de nombreuses versions au fil des années.

Celle au poignet de Monsieur Etchebest, lancée en 2017, reprend le design d’un modèle de 1966, à savoir un cadran noir et trois sous-cadrans blancs, un mariage communément appelé panda inversé. On retrouve également la lunette rotative graduée de 1 à 12 fidèle à la version de l’époque, un boîtier qui est passé à 42 millimètres et un calibre de chronographe automatique manufacture Heuer 02 offrant 80 heures de réserve de marche pour faire vivre le tout.

Ce garde-temps sportif aux belles inspirations vintage remis au goût du jour est une superbe pièce annonçant un prix catalogue à sa sortie de 4 600 € sur le bracelet en cuir vieilli brun.

Tag Heuer Carrera Calibre 17

Etchebest Tag Heuer Carrera Calibre 17

Toujours chez Tag Heuer, dans le premier épisode de la saison 12 de Top Chef début 2021, on a pu voir P.E avec une Carrera Calibre 17, un chronographe automatique certifié COSC au boîtier en acier de 41 millimètres. Ce modèle n’est plus commercialisé mais il annonçait un prix catalogue de 5 700 dollars. Vous pouvez retrouver les différentes versions de la Carrera ici.

Tag Heuer Carrera Heuer 02 Elegance

Etchebest Carrera Heuer 02 Elegance

À partir du second épisode de la saison 12, on l’a vu porter la plus récente Tag Heuer Carrera Heuer 02 Elegance au cadran bleu irisé. Un modèle plus imposant que les autres Tag de sa collection avec un boîtier de 44 millimètres, à nouveau entrainé par le fameux Heuer 02 que l’on voit à travers le fond transparent. Encore un chronographe sportif élégant et polyvalent, cette fois-ci au prix catalogue de 5 450 euros.

TAG Heuer Monza ?

On peut aussi noter que le passionné a évoqué une Tag Heuer Monza qui se trouverait dans sa collection et qui serait inspirée par un vieux modèle des années 30. Difficile cependant de trouver des photos qui la représente.

Bell & Ross BR 01-96 Commando

Etchebest br01 96 commando

Changement de maison horlogère et petit tour par la France avec deux pièces de chez Bell & Ross. Cette première version fait penser à la BR03-94 Rafale dont on avait parlé dans notre épisode 2 des montres de youtubers, mais j’opterais plus pour la BR 01-96 Commando, une édition limitée à 500 pièces très imposante avec un boîtier en carbone noir de 46 millimètres. Elle annonçait un prix catalogue aux alentours de 5 000 euros.

 

Bell & Ross BR 01-94

etchebest br 01 94

 

Sa seconde Bell & Ross avec un boîtier carré en acier et un cadran noir est d’après moi une BR 01-94. Il s’agit d’un chronographe automatique, lui aussi au boîtier de 46 millimètres de côté, se trouvant d’occasion autour des 3 000 euros.

Voir les différentes BR01 chez notre partenaire Chronext.

On reparlera de cette marque française dans la collection du second chef de cet épisode un tout petit peu plus tard.

Chopard Mille Miglia GT XL Chrono Rosso Corsa

Etchebest Chopard Mile Miglia

Pour le moment, découvrons une pièce d’une grande maison suisse prestigieuse au poignet du Meilleur Ouvrier de France : la Chopard Mille Miglia GT XL Chrono Rosso Corsa. Nous avions déjà parlé de la collection Mille Miglia (disponible ici) lors de notre article sur les montres de Jean Dujardin. Mais cette version est un peu différente et encore plus originale, surtout dans ses choix de couleurs.

Il s’agit d’un chronographe certifié COSC en édition limitée à 1000 pièces au boîtier en titane de 44 millimètres de diamètre. Sa couleur « Rosso Corsa » fait référence au rouge qui représentait l’Italie dans la « Gordon Bennett Cup », une course automobile internationale remontant au tout début des années 1900. La montre se trouve d’occasion aux alentours de 5 000 euros.

Panerai Luminor Submersible Chrono 1000M PAM187

Etchebest Panerai Chrono PAM187

Pour continuer cette collection, on découvre maintenant une Panerai Luminor Submersible Chrono 1000M PAM187. C’est elle aussi une très belle montre mais qui est loin d’être portable par tout le monde avec ses 47 millimètres de diamètre!

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une montre de plongée extrême annonçant une étanchéité à 1000 mètres de profondeur et dotée d’une lunette rotative unidirectionnelle. C’est le calibre OP XII basé sur l’ETA7753 qui fait vivre cette bête, un mouvement de chronographe automatique offrant 46 heures de réserve de marche et certifié COSC. Cette Panerai se trouve d’occasion aux alentours de 10 000 euros.

Hamilton Khaki Field Automatique

Etchebest Hamilton Khaki field

Pour en finir avec notre Etchebest national, le voici avec une Hamilton Khaki Field H70595523, un modèle au boîtier de 40 millimètres entrainé par le calibre H-10 offrant 80 heures de réserve de marche sur une base de ETA C07.111. Une belle montre militaire qui est devenue un véritable classique apprécié de tous les collectionneurs. Prix catalogue de cette pièce étanche à 100 mètres: 675 euros.

 

Gordon Ramsay

Lui aussi est né en 1966, mais cette fois en Écosse, dans une banlieue de Glasgow. Gordon Ramsay se passionne pour le foot pendant son adolescence et hésite même à en faire son métier avant d’envisager une carrière militaire dans la Royal Navy, pour finalement s’orienter vers la cuisine.

Il commence à 19 ans en tant que chef de partie à Londres, puis se passionne pour la cuisine française. Il travaillera d’ailleurs aux côtés d’un chef français dans un restaurant de Londres qui l’enverra ensuite en France, d’abord dans le Sud puis à Paris, où il travaillera avec Guy Savoy et Joël Robuchon.

Il retournera à Londres en 93 et quelques temps plus tard il prendra la tête d’un restaurant avec lequel il accèdera à sa première étoile Michelin. Il en obtiendra une seconde en 1997, puis une troisième en 2001. Gordon Ramsay est maintenant propriétaire de presque 30 restaurants dans le monde, entre autres à Londres, Dubaï, New York, Tokyo, Versailles, Las-Vegas, Bodeaux, etc.

Son ascension télévisuelle comment à partir de 2004 avec « Ramsay’s Kitchen Nightmare » et « Hell’s Kitchen », des émissions qui ont d’ailleurs inspiré « Cauchemar en Cuisine » de Philippe Etchebest. Les années suivantes, on le retrouvera dans de nombreux cooking show dont « The F Word », « Gordon Ramsay Cookalong Live« , « Gordon Ramsay: Uncensored« , « MasterChef » et j’en passe.

Passionné de football et d’automobile, il a lui aussi un petit penchant pour l’horlogerie…

Rolex Yacht-Master Everose 116655

Ramsay Yachtmaster Everose

Gordon a un faible pour la marque d’Hans Wilsdorf et il nous l’a montré à de nombreuses reprises. Premier exemple avec cette Rolex Yacht-Master Everose référence 116655, une pièce de 40 millimètres de diamètre montée sur un bracelet Oysterflex, l’interprétation du bracelet aspect caoutchouc de luxe de chez la marque à la couronne. Cette montre de navigation est entrainée par le calibre 3235 et annonce une étanchéité à 100 mètres. D’occasion, on la trouve entre 20 et 25 000 euros.

Rolex Submariner 14060

Gordon Ramsay Rolex Sub 14060

On descend dans les profondeurs marines avec cette Rolex Submariner 14060, une version sans date présentée en 1990 pour remplacer la mythique référence 5513 qui faisait fureur depuis 1962. Cette 14060 est la première Submariner annonçant une étanchéité à 300 mètres, entre autres grâce à son verre saphir et à sa couronne vissée « Triplock ». Elle est entraînée par le calibre 3000 et est considérée par beaucoup comme la dernière des vraies Submariner Vintage, lien parfait entre l’ancienne époque et le contemporain. Elle se trouve d’occasion entre 8 000 et 10 000 euros.

Rolex Submariner 1680

Gordon Ramsay Submariner 1680

On reste dans la Submariner, mais on remonte encore dans le temps avec cette superbe référence 1680 vue à son poignet. La 1680 est la première Submariner avec une complication de date. Sa date de sortie est un peu floue, beaucoup parlent de 1969 mais certains numéros dé série de 1680 remontraient à 1966. Quoi qu’il en soit cette montre scinda les fans de la marque en 2 équipes : les Sub Date et les No Date. Les premières 1680 avaient l’inscription Submariner en rouge sur cadran, mais celle du chef Ramsay ne semble pas être une version « Red Sub ». Il la porte sur un beau bracelet en cuir brun appuyant l’aspect vintage de cette pièce intemporelle. C’est le mouvement automatique 1575 qui l’entraîne, le même qui faisait vivre les références de Datejust et de GMT-Master de l’époque. Prix d’occasion autour de 15 000 voire 20 000 euros.

Rolex Submariner 116619LB

Ramsay Rolex Submariner 116619LB

Décidément, le chef étoilé à un faible pour les plongeuses. Le voilà avec une Rolex Submariner référence 116619LB. Cette version contemporaine de la Tool-Watch par excellence ajoute un aspect luxe avec l’utilisation de l’or blanc pour le boîtier et le bracelet. Avec sa lunette et son cadran bleu, elle est surnommée ‘The Smurf » ou « la Schtroumpf » par les passionnés. Lors de son lancement en 2008, il s’agissait de la seule Submariner utilisant l’or blanc pour le boîtier et le bracelet. En 2020, on a découvert la M126619LB, une Submariner en or blanc avec un cadran noir et une lunette bleue.

Pour s’offrir la Schtroumpf d’occasion, il faut tout de même compter entre 30 et 40 000 euros.

Rolex GMT Master 1675

Ramsay Rolex GMT Master 1675 noire

On revient au vintage en restant chez la marque à la couronne avec cette Rolex GMT Master 1675, dans sa version toute noire que l’on voit plus rarement que la version Pepsi iconique. La 1675 est sortie en 1959 pour remplacer la 6542. C’était la première GMT Master avec un protège-couronne. Cette pièce de 40 millimètres étanche à 50 mètres est née d’une commande de la Panam pour équiper ses pilotes qui effectuaient des vols transatlantiques et qui avaient donc besoin de pouvoir lire deux fuseaux horaires simultanément.

Son prix d’occasion varie beaucoup selon l’état et la patine de la montre, mais on en trouve aux alentours des 15 000 euros.

Breitling Aeromarine Chrono Avenger

Ramsay Breitling Aeromarine Chrono Avenger

On a aussi vu le chef avec une Breitling Aeromarine Chrono Avenger M1, encore une montre de pilote, cette fois-ci avec un cadran jaune et des sous-cadrans noirs. Ce chronographe offre un boîtier en titane de 44 millimètres de diamètre et est entraîné par un mouvement à quartz. Elle est dotée d’une lunette rotative unidirectionnelle et est d’habitude montée sur un bracelet en caoutchouc, mais Ramsay a préféré un bracelet en cuir. Une montre légère, précise, robuste et fiable au prix d’occasion aux alentours de 2 000 euros.

Breitling Cockpit Chronograph

Gordon Ramsay Breitling Cockpit

Deuxième Breitling, toujours dans la montre pilote, avec une Breitling Cockpit Chronograph. Une montre automatique en acier au boîtier de 39 millimètres, avec un cadran bleu et trois sous-cadrans de chronographe blancs à 6h, 9h et 12h, elle aussi montée sur un bracelet en cuir noir, étanche à 100 mètres et se trouve entre 2 000 et 10 000 euros d’occasion selon les références exactes.

Bell & Ross Vintage BR 123

Ramsay Bell n Ross vintage BR123

On sait que Gordon Ramsay aime la cuisine française, mais on découvre aujourd’hui qu’il apprécie également notre horlogerie. On le voit porter une pièce d’une maison française, la Bell & Ross BR 123, une des rares pièces de la marque à ne pas opter pour un boîtier carré. Elle est entraînée par un calibre automatique suisse, le ETA 2892, et offre une petite seconde à 6h en plus du guichet de date. Belles inspirations vintage et look d’aviateur assumé pour une pièce au boîtier de 41 millimètres qui se vend en dessous de 3 000 euros.

 

IWC Mark XVIII “Tribute to Mark XI”

Ramsay IWC Mark XVIII Tribute to Mark XI

Gordon semble avoir du mal à choisir entre les montres de plongée et celles d’aviation. On le retrouve ici avec une IWC Mark XVIII « tribute to Mark XI ». Une montre de pilote de la maison de Schaffhausen en Suisse-Allemande qui rend hommage à une ancienne pièce iconique. Une belle pièce classique en acier de 40 millimètres de diamètre entrainée par le calibre 35111 sur une base de Sellita SW300-1. Cette édition limitée à 1948 pièces, en référence à l’année de lancement de la « Mark XI » originale, est sortie en 2017 et se vendait alors aux alentours de 4 000 euros.

Partager: