Luchini, Dujardin, Omar Sy, les montres des acteurs français

une montres acteurs
LC_Banner_728x90_v1
LC_Banner_728x90_v2

Le monde du cinéma et celui de l’horlogerie entretiennent des relations bien spécifiques et certains acteurs et actrices plus ou moins reconnus dans la profession se dotent de montres parfois très intéressantes. Entre les acteurs sous contrat avec des maisons horlogères et les simples passionnés, on retrouve de très nombreux garde-temps à tous les prix et de toutes les marques sur les plateaux de tournage comme sur les tapis rouges. Aujourd’hui, LeCalibre.com vous présente une grande partie des collections de 3 acteurs français dans le vent.

Jean Dujardin

Né en 1972 dans les Hauts-de-Seine, Jean Dujardin fait partie des acteurs francais au rayonnement international le plus fort, notamment depuis son rôle dans “The Artist” en 2011, qui lui vaudra entre autres l’Oscar du meilleur acteur l’année suivante. Sa carrière avait débutée sur scène et à la télévision en tant qu’humoriste dans les années 90. Il a depuis gravi les echelons, s’est frotté à de nombreux styles différents et a conquis le marché national et international. En plus de cela, il semble bien faire partie des acteurs intéressés par l’horlogerie et sa collection éclectique vaut le coup d’oeil.

Omega Speedmaster Moonwatch Professional

Dujardin omega speed pro moonwatch

Commençons avec cette Omega Speedmaster Moonwatch Professional 42 millimètres montée su un bracelet en crocodile noir. Dujardin la porte entre autres dans le film 99 Francs, adaptation du roman de Frédérique Beigbeder qui a fait un carton, mais aussi lors d’interviews plus récentes. La Omega Speedmaster Moonwatch Professional reprend à l’identique le design de la montre que portait Buzz Aldrin lorsqu’il a posé le pied sur la lune. Il s’agit d’une montre en acier que l’on peut choisir avec un verre en hésalite qui est une sorte d’acrylique utilisé pour les montres voyageant dans l’espace pour des raisons de sécurité, ou avec un verre saphir.

Ce chronographe sportif fait partie des montres les plus reconnaissables du secteur et son intriguant cadran noir aux sous-cadrans enfoncés, aussi appelé “Step Dial”, continue de faire rêver aujourd’hui. Les versions modernes sont entrainées par le calibre Omega 3861, un mouvement à remontage manuel offrant 50 heures de réserve de marche et certifié Master Chronometer. Elle affiche un prix catalogue de 6 700 euros et se trouve souvent un peu en dessous de 5 000 euros d’occasion.

Hermès Arceau

Dujardin hermes arceau

Plus modeste dans le rôle d’un agent immobilier dans Un Balcon sur la Mer, on le découvre avec une version de la Hermès Arceau au poignet. Celle-ci semble proposer un boîtier en acier et un cadran blanc, sur lequel on croit discerner un guichet de quantième à 3h, ce qui correspondrait à une référence entrainée par un mouvement à quartz, mais difficile d’en être sûr. Dans les deux cas, la maison Hermès équipe ses garde-temps de mouvements suisses.

Le design de la Hermès Arceau remonte à 1978 et s’inspire de la forme des étriers. On trouve des attaches différentes de part et d’autre du garde-temps sur lesquelles viennent se fixer les différents bracelet Hermès, toujours très élégants. On découvre également une belle couronne finement travaillée et logotée qui vient finir le design élégant de la montre.

S’il s’agit bien du modèle à quartz au boîtier acier de 40 millimètres de diamètre, il n’est plus proposé par la marque mais se trouve d’occasion aux alentours de 2 500 euros.

Tissot chronographe HERITAGE 150 anniversary

Dujardin Tissot 150 anniversary

Restons dans le modeste et le relativement accessible avec ce chronographe réédition Tissot HERITAGE 150 anniversary que monsieur Dujardin portait lors de son hilarante interprétation de l’espion OSS 117. Il s’agit d’une montre au boîtier en acier d’un peu plus de 39 millimètres de diamètre entrainée par le mouvement de chronographe automatique suisse ETA 2894-2, bénéficiant de la certification COSC. Son beau cadran argenté abrite 3 sous-cadrans texturés, un guichet de date à 4h30 et une échelle tachymétrique sur son extrémité. Il semble que cette belle pièce à la forte inspiration vintage soit une édition limitée à 8 888 pièces, qui se trouve sur le marché de l’occasion aux alentours de 2 500 euros en full-set.

Chopard L.U.C XPS

Dujardin Chopard L.U.C XPS

Dans le film La French, inspiré de faits réels et traitant du traffic d’heroine à Marseille, Dujardin incarne un jeune magistrat nommé juge du grand banditisme. Pour ce personnage jeune, fort, fougueux et prêt à tout, c’est une Chopard L.U.C XPS en or blanc qui fut sélectionnée et qui est même visible sur l’affiche du film. Chopard est en effet le sponsor officiel du long-métrage et équipe également Gilles Lellouche et Mélanie Doutey pour l’occasion.

Cette élégante pièce automatique de 40 millimètres au cadran argent est équipée d’une petite-seconde à 6h et de fins index en applique. C’est le calibre manufacture L.U.C. 91.12-L qui l’entraine et qui propose 65 heures de réserve de marche. Il s’agit d’une version qui n’est plus proposée par Chopard mais qui se trouve encore aux alentours de 12 000 euros.

Chopard Mille Miglia 168511-3036

dujardin chopard mille miglia

Mais Chopard ne s’est pas arrêté là concernant ses collaborations dans le cinéma, puisqu’on retrouve également Dujardin sur l’affiche de Un plus Une portant une originale Chopard Mille Miglia 168511-3036 pendant un voyage en Inde. On peut également noter que la maison horlogère est partenaire officiel du Festival de Cannes depuis 1998.

Ce chronographe au boîtier de 42 millimètres est une édition limitée à 2014 exemplaires qui est entrainée par un mouvement automatique certifié COSC, donc à la précision reconnue. Mille Miglia était le nom d’une des courses automobiles les plus célèbres de la planète qui prenait place en Italie.

Cette pièce sportive et racée, avec un cadran blanc cassé aux touches noires, rouges et vertes transpire l’inspiration vintage, notamment en provenance des instruments de mesure des années 20. On retrouve également un guichet de date à 4h30, emplacement fréquent sur les chronographes. Ce beau garde-temps se trouve d’occasion entre 2 500 et 4 500 euros.

F.P Journe Octa Calendrier

dujardin f.p.journe octa calendrier

On change radicalement de registre et de budget avec la montre que porte Jean Dujardin dans Möbius, lorsqu’il incarne un agent secret du FSB en mission à Monaco: une splendide F.P Journe Octa Calendrier. C’est le producteur du film et passionné d’horlogerie, Mathias Rubin qui a fait en sorte que l’acteur principal du long-métrage soit le premier à arborer un garde-temps de chez F.P Journe à l’écran. La Octa Calendrier incarne parfaitement les valeurs qui devaient se retrouver dans le personnage joué par Dujardin. La rareté, l’exclusivité, le luxe, l’élégance, la précision et le bon goût, tout y est.

Ce modèle au boîtier en platine est entrainé par un mouvement manufacture automatique en or rose 18 carats et offre, en plus d’une réserve de marche dépassant les 120 heures, une complication de calendrier annuel bien spécifique. Le jour et le mois se lisent dans deux guichets sur la partie gauche du cadran et la date est indiquée par une aiguille-dateur rétrograde, ce qui signifie qu’elle revient en arrière pour reprendre sa place initiale après avoir terminé sa course. Les aiguilles en acier bleui offrent un rendu grandiose sur un cadran en or blanc et acier blanchi guilloché.

F.P Journe est un horloger suisse indépendant qui produit moins de 1000 pièces par an, ce qui fait de chacun de ces garde-temps des pièces exceptionnellement rares et recherchées. Lorsque des versions de la Octa Calendrier font surface sur le marché de l’occasion, elles atteignent régulièrement les 100 000 euros.

Jaeger-LeCoultre Memovox Tribute to Deep Sea (version européenne)

Dujardin jaeger memovox tribute

Pour finir avec cet acteur de génie, voici la montre qu’il portait lors de la remise de son Oscar du meilleur acteur: une Jaeger-LeCoultre Memovox Tribute to Deep Sea dans sa version européenne. Comme son nom l’indique, cette réédition rend hommage à la première montre de plongée de la marque, la Jaeger-LeCoultre Memovox DeepSea, lancée en 1959. Cette version hommage qui a vu le jour en 2011 propose un boîtier de 40,5 millimètres de diamètre, un peu plus imposant donc que l’original qui mesurait 39,8 millimètres. Elle est entrainée par un mouvement automatique: le Jaeger-LeCoultre 956.

On retrouve une couronne à 2h et une autre à 4h, ainsi qu’un cadran noir épuré doté d’index luminescents protégé par le même verre en Plexiglas qu’à l’époque. L’étanchéité de 10 ATM du modèle original a été gardée, tout comme la fonction d’alarme. La Memovox Deep Sea était d’ailleurs la première montre de plongée au monde dotée de cette fonction permettant aux plongeurs de savoir lorsqu’il leur fallait remonter à la surface.

Avec seulement 959 pièces produites, elle est assez difficile à trouver mais lorsqu’elle est vendue d’occasion, il faut compter entre 11 et 15 000 euros pour se l’offrir.

Omar Sy

Né en 1978 dans les Yvelines, Omar Sy est un acteur, réalisateur, producteur et humoriste de talent qui a lui aussi beaucoup évolué à l’international. C’est après des années dans le duo comique “Omar et Fred” qu’il s’est concentré sur le cinéma à proprement dit et que sa carrière à pris une toute autre ampleur. Il a entre autres reçu un César en 2012 pour son interprétation dans le film Intouchables, troisième plus gros succès du cinéma français.

IWC Portugieser chronographe IW371604

Omar Sy IWC Portugieser chrono

Pour commencer avec sa collection, voilà une superbe IWC Portugieser chronographe référence IW371604. Ce chronographe habillé et sportif au boîtier en acier de 41 millimètres de diamètre est fabriqué en Suisse dans la ville de Schaffhouse, aussi appelée Schaffhausen en allemand,  comme tous les modèles de chez IWC. Il est entrainé par le mouvement manufacture 69355 très joliment décoré comme on peut le voir à travers le fond de boîte en verre saphir.

Le chronographe Portugieser fait partie des modèles les plus emblématiques de la maison suisse et prend une partie de ses inspirations dans le materiel de mesure du monde de la navigation. Les aiguilles feuilles et les chiffres arabes en applique en or offrent un contraste très efficace sur un cadran argenté. Il annonce un prix catalogue de 8 150 euros sur le site officiel IWC.

Tag heuer Monaco Calibre 12 CAW2110

Omar Sy Tag Heuer Monaco

Omar Sy a également été vu avec une élégante Tag Heuer Monaco Calibre 12, cette montre iconique reprenant les codes des modèles des années 70, marquant les forts rapports entre le monde de l’horlogerie et celui de la course automobile. Son boîtier carré en acier de 39 millimètres de côté en fait une pièce reconnaissable au premier coup d’oeil. La version d’Omar offre un cadran noir aux détails blancs et est entrainée par le calibre 12, un mouvement de chronographe automatique basé sur le Sellita SW300-1. Prix d’occasion: souvent entre 2 000 et 4 000 euros.

Piaget Altiplano “série anniversaire”

Omar Sy Piaget Altiplano

On change de crèmerie en passant chez Piaget avec cette Altiplano qui semble bien être une “série anniversaire”. Cette version offre un boîtier en or gris 18 carats de 43 millimètres dans lequel on trouve un cadran noir guilloché à la finition différente en son centre et en sa périphérie. C’est un mouvement manufacture ultra-plat qui fait vivre cette pièce, le calibre Piaget 1200P ayant bénéficié de finitions d’une précision et d’une qualité grandiose, que l’on peut observer à travers le fond de boîte en verre saphir. Il s’agit d’une série limitée à 235 exemplaires, ici montée sur un bracelet en alligator noir, au prix non communiqué.

Audemars Piguet Royal Oak Perpetual Calendar 26579CE.OO.1225CE.01

Omar Sy AP RO PC

Depuis quelques années, Omar Sy semble être en partenariat avec la célèbre marque du Brassus: Audemars Piguet. Cela explique donc pourquoi on a pu le voir avec une Royal Oak Quantième Perpétuel entièrement en céramique noire, du boîtier de 41 millimètres au bracelet reconnaissable entre tous. Cette pièce à la lunette octogonale reprend le design de la mondialement célèbre Royal Oak sortie en 1972. Cette version avec sa complication de phase de lune est très rare et annonce un prix catalogue de 108 200 euros, se trouvant d’occasion autour de 160 000 euros.

Audemars Piguet Royal Oak Double Balance Wheel Openworked 15407ST.OO.1220ST.01

Omar Sy AP RO double balance wheel openworked

Deuxième pièce de chez Audemars Piguet  dans sa collection, au moins aussi impressionnante que la première, une Royal Oak Double Balancier squelette, qui garde le même diamètre de boîtier mais qui s’épaissit un tout petit peu, passant de 9,5 millimètres pour le modèle précédent à 9,9 millimètres ici. Cette version en acier au fond transparent offre un cadran ajouré entièrement réalisé à la main aux finitions parmi les plus précises du secteur. Prix catalogue : 58 300 euros, prix d’occasion : au dessus de 120 000 euros.

Audemars Piguet Royal Oak chronographe 26320OR.OO.D002CR.01

Omar Sy AP RO Chrono or rose

On continue sa collection avec une version chronographe de la Royal Oak, que l’on voit à son poignet ici. Il s’agit d’une pièce entrainée par un mouvement chronographe automatique manufacture, au boîtier en or rose toujours de 41 millimètres pour une épaisseur de 10,8 millimètres. Le beau cadran noir, sur lequel en plus des sous-cadrans on découvre un guichet de quantième à 4h30, est un beau rappel de couleur du bracelet cousu main en alligator à écailles carrées. d’occasion, elle se trouve un peu en dessous de 40 000 euros.

Audemars Piguet [RE]MASTER01 chronographe automatique

Omar Sy AP Remaster01

Plus récemment, on l’a vu avec ce chronographe au style vintage classique avec cadran couleur or jaune sur un bracelet brun clair. Il s’agit d’un Audemars Piguet [RE]Master01, une réédition d’un modèle des années 40. Boîtier rond en acier, lunettes et autres détails et or rose, aiguilles du chronographe bleues tout comme l’échelle tachimétrique, une pièce originale qui sort des sentiers battus pour Audemars Piguet, équipée d’une fonction de chronographe flyback automatique. Édition limitée à 500 pièces au prix catalogue de 53 100 dollars hors taxes.

Fabrice Luchini

De son vrai nom Robert Luchini, Fabrice Luchini est né en 1951 à Paris. Il a adopté le prénom de Fabrice en 1965 lorsqu’il a commencé son apprentissage dans un salon de coiffure. Passionné de littérature et de musique soul, il fréquente beaucoup les boites de nuit dans sa jeunesse et se voit même offrir un job d’animateur dans un club d’Angoulême. C’est sur la piste de danse de cette boîte qu’il est repéré en 1968 par un réalisateur et qu’il est invité à occuper le premier rôle d’un film. Il suit ensuite des cours d’art dramatique, tourne dans plusieurs films d’auteur puis revient à la coiffure tout en gardant un oeil sur le cinéma. Il faudra attendre les années 90 pour qu’il devienne un acteur demandé et respecté.

Plusieurs fois nommé aux César, il a remporté celui du meilleurs acteur de second rôle en 94, ainsi que de nombreuses autres distinctions tant dans le monde du cinéma que dans celui du théâtre. Il a également monté une société de production.

Hermès Arceau Squelette Automatique TGM 41mm 035081WW00

Luchini hermes arceau squelette

À son poignet, on a pu voir par exemple cette Hermès Arceau Squelette Automatique, une autre version du modèle que l’on a vu au poignet de Dujardin. Il s’agit ici d’une pièce habillée au boîtier en acier de 41 millimètres de diamètre, avec un cadran squelette qui laisse apparaitre un mouvement suisse de chez Sellita sur toute la partie centrale de la montre, que l’on peut également observer à travers le fond transparent en verre saphir. Les indicateurs d’heures sont eux peints en suivant une typographie inclinée sur un cercle brun à l’extrémité du cadran.  Celle-ci affiche un prix catalogue de 6 950 euros.

Patek Philippe Nautilus 5711

Luchini Patek Philippe Nautilus

Mais Fabrice ne se contente pas de ce style parisien qui lui est pourtant si cher. Il va aussi souvent goûter aux plaisirs helvétiques, notamment chez Patek Philippe. On le découvre avec cette Nautilus 5711, la version 3 aiguilles avec quantième au beau cadran bleu relativement sobre de ce grand classique de l’horlogerie.

La Nautilus a vu le jour en 1976 et fut dessiné par le designer Gerald Genta, qui avait déjà révolutionné l’industrie horlogère 4 ans auparavant en proposant la Royal Oak chez Audemars Piguet comme on l’a dit plus haut. La Nautilus s’inscrit dans cette même mouvance de montres sportives de luxe, utilisant l’acier et vendues au prix des montres en métaux précieux. On retrouve une lunette octogonale avec des formes plus douces et plus arrondies que la Royal Oak. Son bracelet intégré, lui aussi une signature de Genta, est devenu tout aussi iconique que la montre en elle même.

La version de 76 mesurait 42 millimètres de diamètre, une taille absolument gigantesque pour l’époque. La version de Luchini est plus discrète et offre un boîtier de 40 millimètres. Elle garde en revanche l’étanchéité à 120 mètres de l’époque et affiche un prix catalogue de 29 400 euros. Sur le marché de l’occasion en revanche, il n’est pas rare de la voir dépasser les 60 000 euros, notamment en raison de sa rareté.

Patek Philippe Calatrava 5134P Travel Time

Luchini Patek Calatrava Travel time

Toujours chez Patek Philippe, Fabrice Luchini s’est offert un modèle datant de 2003: la Calatrava Travel Time référence 5134 en platine. Il s’agit d’un montre au boîtier de 37 millimètres de diamètre renfermant un mouvement manufacture à remontage manuel très fin et très précis, permettant d’afficher un indicateur de 24 heures et un second fuseau horaire. On peut d’ailleurs observer ce calibre à l’ouvrage à travers le fond de boîte transparent. Le design assez épuré de cette pièce plutôt méconnue est un astucieux mariage de traits classiques et d’inspirations modernes avec de belles aiguilles dauphines, des index en applique, un cadran en relief et une belle lunette lisse. Elle se trouve d’occasion entre 20 000 et 25 00o euros.

Patek Philippe quantième Annuel 5396G

Luchini Patek quantieme annuel

Et pour finir de prouver sa passion pour cette marque dont les origines remontent à 1839, Luchini nous présente sa Patek Philippe Annual Calendar référence 5396G, une pièce au boîtier en or blanc de 38,5 millimètres de diamètre entrainée par un mouvement automatique, le calibre 324 S QA LU 24H/303. Elle indique le jour de la semaine et le mois dans deux guichets à 12h juste au dessus du centre du cadran, et la date dans un guichet à 6h. On retrouve également un indicateur de 24h et de phase de lune dans le sous-cadran sur la moitié inférieure du superbe cadran opalin argenté sur lequel les index appliqués sont en or blanc. Cette ré-interprétation du quantième annuel Patek Philippe de 1996 est montée sur un bracelet brillant en alligator noir, et affiche un prix catalogue de 46 600 euros. Moins recherchée et moins rare, elle se trouve un peu moins chère d’occasion si le coeur vous en dit.

Conclusion

Ces acteurs semblent donc bel et bien entretenir une passion pour l’horlogerie à des niveaux différents. Le fait de se voir confier des garde-temps le temps d’un film contribue certainement au développement d’un intérêt pour ce secteur si complet et passionnant. Cela expliquerait en partie pourquoi on retrouve chez ces trois pointures du grand-écran des collections contenant quelques vraies pièces de connaisseurs.

Partager: