Apple Watch Ultra Avis : Vraiment taillée pour l’aventure. Avis ?

apple watch ultra

Il y a quelques jours, Apple annonçait le lancement d’une nouvelle smart watch, taillée pour le sport et l’aventure. La marque à la pomme n’était pas encore présente sur ce secteur, délaissé notamment à Garmin, G-Shock ou Suunto, mais le fabricant américain compte frapper un grand coup avec l’Apple Watch Ultra, présentée comme la plus puissante et la plus résistantes des montres connectées de son catalogue.

Plus grande autonomie, une couronne numérique plus pratique, un GPS à double fréquence, un bouton supplémentaire personnalisable, un ordinateur de plongée, une connexion satellite, bref, les nouveautés sont nombreuses, mais Apple peut-il vraiment concurrencer les fabricants historiques du secteur ?

Apple Watch Ultra Avis
  • Conception
  • Fonctionnalités
  • Autonomie
  • Rapport qualité/prix
4.1

Résumé

Avantages et inconvénients

Ce qu’on aime :

  • Le boitier titane et le verre saphir
  • Les nombreux capteurs
  • Le catalogue Apple Store
  • Les fonctionnalités de santé et de sécurité

Ce qu’on aime moins :

  • L’autonomie trop légère pour une vraie montre d’aventurier
  • La résistance à 100 m, pas suffisant pour parler de véritable montre de plongée

Apple Watch Ultra GPS + Cellular, Boîtier en Titane de 49 mm avec...
  • Des fonctionnalités techniques, des capteurs et trois nouveaux bracelets conçus pour l’exploration, l’aventure et...
  • Boîtier en titane de qualité aérospatiale de 49 mm pour un équilibre parfait entre poids, robustesse et résistance...
  • L’écran le plus grand et le plus lumineux sur Apple Watch, pour une meilleure lisibilité quelles que soient les...
  • Jusqu’à 36 heures d’autonomie en utilisation normale, et plus encore en activant le mode économie d’énergie
  • GPS double fréquence haute précision offrant une localisation très précise pour calculer les distances, la cadence...

Un tout nouveau boitier

apple watch ultra avis

Apple a présenté sa nouvelle Apple Watch Series 8 et on pouvait s’attendre à ce que la Watch Ultra ne soit qu’une déclinaison un peu plus sportive. Ce n’est pas le cas, puisque l’Apple Watch Ultra possède un boitier exclusif qui promet, sur le papier, de répondre aux besoins les plus exigeants de tous les aventuriers, aussi bien sur terre que sous l’eau.

C’est un boitier en titane ayant obtenu la certification militaire américaine MIL-STD-810H, qui possède une résistance accrue aux chocs et aux rayures. Le titane c’est parfait, c’est une matière qui résiste à la corrosion et s’adapte donc bien à tous les milieux, même les plus humides, tout en apportant plus de légèreté que l’acier. On apprécie également la présence d’un verre saphir pour protéger l’écran, idéal pour éviter les rayures.

Pour les plongeurs, c’est une résistance à 100 m de profondeur qui est indiquée. Ça reste plutôt faible pour la plongée, même si on descend rarement à ces profondeurs. Généralement, lorsqu’on parle d’une résistance de 100 m, c’est sous une pression statique. Le simple fait de plonger de 2 ou 3 m de haut ou de subir des courants, peut entraîner une pression dynamique bien plus importante. C’est pour cette raison que dans les faits on s’accorde à dire que les montres de plongée se doivent d’avoir une résistance d’au moins 200 m.

Donc pour moi c’est une petite déception que cette Ultra Watch n’ait pas une résistance à l’eau plus importante. Pour une plongée à 20 ou 30 m dans des eaux calmes ce sera probablement suffisant, mais ça reste limitant pour « l’aventure de l’extrême» de manière générale.

La montre promet en revanche une bonne résistance aux températures, avec une plage d’utilisation entre -20°C et 55°C. C’est aussi bien qu’une G-Shock, Apple nous promet donc qu’il sera possible d’arpenter aussi bien les sommets glacés que les déserts brulants.

Un gabarit assez imposant

apple watch ultra prix

C’est une grosse Apple Watch, puisque le boitier de l’Ultra fait 49 mm de long et 44 mm de large, contre 45 x 38 mm pour la Series 8. L’épaisseur est également considérable puisqu’on passe de 10.7 mm pour la Series 8 à 14.4 mm pour l’Apple Watch Ultra.

Si on compare aux plus grosses G-Shock ou au Garmin les plus complètes, ça reste raisonnable, mais pour les habituels porteurs d’Apple Watch qui souhaitent une montre pour la ville avant tout, ça sera sûrement un peu gros. Avec mon petit poignet, ça ne m’enchante pas forcément, même si ça reste une montre taillée pour le sport.

On trouve quelques nouveautés physiques sur cette montre, avec notamment une couronne plus grande, qui doit se montrer plus pratique, ainsi qu’un bouton « Action » supplémentaire, qu’on peut personnaliser selon nos besoins. Par exemple, on pourra l’utiliser pour compter un tour lorsqu’on court sur piste, marquer un segment, activer le mode plongée, etc.

La montre sportive avec le plus bel écran

C’est l’Apple Watch avec le plus grand écran Amoled et c’est clairement la seule toolwatch avec un écran aussi beau. C’est sûrement un atout pour séduire les fans d’Apple cherchant à avoir la montre la plus haut de gamme du fabricant, même s’ils ne sont pas forcément très aventuriers, ni très sportifs.

Le design reste classieux par rapport à une Garmin Epix Gen 2 par exemple qui possède aussi un écran Amoled mais qui a un look beaucoup plus sportif. Apple n’a pas renié son format carré pour passer à un style plus sportif.

Avec 2000 nits, c’est l’écran le plus lumineux jamais intégré à une smart watch, mais on peut se demander si c’est suffisant pour une lisibilité vraiment optimale. Est-ce que sera suffisant en plein soleil, notamment en expédition au milieu de l’arctique ou sur un voilier avec la réflexion de la lumière sur la neige ou sur l’eau ? Ce n’est pas pour rien si la plupart des concurrents optent pour des écrans LCD transflectif pour leurs montres sportives ou dédiées à l’aventure. C’est moins beau, moins précis, mais plus lisible en plein soleil.

Des App vraiment complètes ?

On peut s’interroger sur la capacité qu’aura l’Apple Watch Ultra à proposer des fonctionnalités sportives aussi performantes que celles de ses concurrents. Le catalogues des Apple Watch est énorme, les fonctionnalités qu’on peut ajouter sont légions et ça va probablement encore grossir avec cette nouvelle Ultra.

Pour la plongée par exemple, Apple a dévoilée l’application Oceanic+, qui semble vraiment très complète. La montre peut ainsi utiliser son profondimètre et détecter seule lorsqu’on se jette à l’eau, puis nous donner la profondeur, la température de l’eau et des informations de temps.

On peut donc s’attendre à d’autres très bonnes applications sportives dans l’avenir, mais pour l’instant Apple est à la traine à ce niveau-là par rapport à ses concurrents. Il y a sur ce nouveau modèle des fonctionnalités qui sont intéressantes, mais on est encore assez loin de Garmin avec son écosystème sportif extrêmement complet.

Les nouvelles fonctionnalités

apple watch ultra test

Apple a intégré un nouveau GPS à double fréquence, qui doit vous permettre de retrouver votre chemin même dans les zones les plus reculées. Quid cependant de la consommation d’énergie. Il y a également une toute nouvelle boussole, plus performantes que sur les autres Apple Watch.

Un mode nuit est aussi présent. C’est plutôt bien pour une lecture agréable dans le noir, mais ça n’apporte finalement rien de plus que le rétro-éclairage d’une G-Shock.

Il y a bien sûr de nombreux capteurs, comme un capteur de température corporelle, ce qui peut être notamment utile pour les femmes afin de mieux suivre leurs cycles. Un capteur cardiaque est évidemment présent, ainsi qu’un ECG pour analyser les pulsations et détecter un problème cardiaque.

Plus orienté aventure, il y a également :

  • Une sirène : La montre peut produire un son d’alerte suffisamment puissant pour être entendu à 180 m à la ronde. C’est utile si une équipe de secours est à votre recherche.
  • La détection des chutes : Si vous tombez et que vous ne réagissez plus, la montre va contacter automatiquement les services d’urgences.
  • La détection des accidents : Les capteurs sont capables de comprendre que vous avez eu un accident de voiture ou de moto. L’Apple Watch Ultra prévient alors directement les services de secours en transmettant votre géolocalisation.
  • L’appel d’urgence : En appuyant longuement sur le bouton latéral, on réalise un appel d’urgence tout en transmettant notre position. Dès que vous changerez de place, des notifications seront envoyées aux secours pour donner votre nouvelle position.

Ce sont des fonctionnalités très intéressantes pour la santé et la sécurité des sportifs ou des aventuriers. Bien sûr on retrouve aussi toutes les fonctionnalités connectées inhérentes aux Apple Watch, puisque l’Ultra reprend toutes les fonctions de la Serie 8.

Une meilleure autonomie mais…

Apple annonce en bombant le torse une autonomie de 36 heures en utilisation classique et jusqu’à 60 h en mode économie d’énergie. C’est quasiment le double qu’une Apple Watch classique, ce qui est donc très bien pour une montre connectée de ville.

En revanche, est-ce vraiment suffisant pour une montre d’aventurier ? On peut se poser la question… Les personnes qui sont habituées aux montres concurrentes, qui possèdent désormais des autonomies dépassant la semaine (voir bien plus), Garmin a d’ailleurs réagi à la sortie en disant “Nous mesurons la vie de la batterie en mois, pas en heures”.

C’est suffisant lorsqu’on fait un marathon ou une randonnée sur une journée, mais c’est trop peu pour les véritables aventuriers qui partent en trek sur plusieurs jours. D’autant plus que la batterie va diminuer bien plus rapidement si on use trop du GPS, de la boussole ou de l’ensemble des capteurs. En mode économie d’énergie, on se prive de quasiment toutes les applications, ça n’a donc quasiment aucune utilité.

Dylan notre aventurier pro a d’ailleurs fait une vidéo que je vous recommande :

Apple Watch Ultra Avis : Une véritable montre d’aventurier ?

C’est sans aucun doute une très bonne Apple Watch. Elle est plus robuste, avec un écran plus grand et plus lumineux, une autonomie quasiment doublée, des capteurs plus performants et des fonctionnalités avancées pour le sport ou la plongée. Elle va séduire sans aucun doute les amateurs de la marque n’ayant pas des bras trop fins, un peu sportif ou souhaitant simplement la meilleure Apple Watch disponible.

En revanche, c’est assez difficile de la comparer à une véritable montre d’aventurier. Les 100 m de résistance à l’eau me semblent trop limitants pour qu’on la compare à une montre de plongée. D’ailleurs Apple explique que c’est suffisant uniquement pour la plongée de loisir jusqu’à 40 m. Un véritable explorateur des fonds sous-marins ne sera pas intéressé.

Idem pour les aventuriers sur terre, qui malgré la très bonne conception de la montre, vont être limités par une autonomie encore beaucoup trop juste. Aujourd’hui les montres d’aventuriers tiennent plusieurs jours, voir même plusieurs semaines ou mois, et possèdent souvent une recharge solaire. Avec l’Apple Watch il faudra trouver une prise dans la jungle ou le désert quasiment tous les jours… C’est compliqué…

C’est donc très certainement la meilleure Apple Watch jamais conçue, mais ça reste une montre pour les aventuriers “amateurs”, qui qui rentrent à la maison pour dormir.

Apple Watch Ultra GPS + Cellular, Boîtier en Titane de 49 mm avec...
  • Des fonctionnalités techniques, des capteurs et trois nouveaux bracelets conçus pour l’exploration, l’aventure et...
  • Boîtier en titane de qualité aérospatiale de 49 mm pour un équilibre parfait entre poids, robustesse et résistance...
  • L’écran le plus grand et le plus lumineux sur Apple Watch, pour une meilleure lisibilité quelles que soient les...
  • Jusqu’à 36 heures d’autonomie en utilisation normale, et plus encore en activant le mode économie d’énergie
  • GPS double fréquence haute précision offrant une localisation très précise pour calculer les distances, la cadence...

Dernière modification de l’article le 15/09/2022

Apple Watch Ultra Avis
  • Conception
  • Fonctionnalités
  • Autonomie
  • Rapport qualité/prix
4.1

Résumé

Avantages et inconvénients

Ce qu’on aime :

  • Le boitier titane et le verre saphir
  • Les nombreux capteurs
  • Le catalogue Apple Store
  • Les fonctionnalités de santé et de sécurité

Ce qu’on aime moins :

  • L’autonomie trop légère pour une vraie montre d’aventurier
  • La résistance à 100 m, pas suffisant pour parler de véritable montre de plongée

Partager: