On ne présente plus Seiko. Ce géant Japonais de la montre automatique et quartz est mondialement reconnu, pour proposer des montres d’excellente qualité à des prix souvent très compétitifs. C’est le cas de la gamme Seiko 5 et de sa Sports SRP750K1, que j’ai eu la chance de garder au poignet pendant quelques semaines pour effectuer mon test (en Inde comme vous pourrez voir sur les photos ! 🙂).

La gamme 5 est une entrée de gamme en automatique chez Seiko, qui comporte une dizaine de versions différentes, avec des modèles dit « militaires » et des modèles « sports ». C’est probablement ce qui se fait de mieux à ce niveau de prix (entre 180 et 250 euros pour ce modèle mais possible de trouver du Seiko 5 moins cher) , et ce sera un excellent choix pour une première automatique.

Seiko 5 : La gamme Seiko

une-seiko-au-taj-mahal

Les Seiko 5 sont fabriquées depuis 1960 et tiennent leur nom des 5 fonctionnalités basiques qu’elles offrent à l’utilisateur :

  • Heure
  • Date
  • Robustesse
  • Étanchéité
  • Mécanisme à remontage automatique
À savoir :

À l’origine, le 5 voulait dire :

  1. Remontage automatique
  2. Jour et date affiché dans le même cadran
  3. Resistance à l’eau
  4. Couronne vissée à 4 heures
  5. Boitier et bracelet robuste

C’est en tout cas ce qui était prévu dans le brief de base (source). Brief qui a ensuite été revu comme on peut le voir par exemple avec le point 4.

Quoi qu’il en soit, la gamme Seiko 5 possède une bonne réputation, et ce sont généralement des montres solides que l’on conservera pendant de nombreuses années.

La montre Seiko 5 SRP750K1

Il s’agit d’une montre d’inspiration sport, qui m’a immédiatement semblé être un excellent compromis entre style, fonctionnalité, et prix d’achat. Elle est munie d’un unique cadran à trois aiguilles, et nous offre un quantième pour lire le jour de la semaine et la date.

Le boîtier

seiko-srp750k1-design-look

C’est un boîtier rond de 44 mm de diamètre pour 13 mm d’épaisseur, et qui esthétiquement, s’adapte plutôt bien à la plupart des poignets masculins. Il est en acier inoxydable et de couleur dorée, ce qui lui donne un style plutôt classieux malgré son corps de baroudeur sportif.

La couronne noire est vissée à 3h. Elle est un peu surchargée d’informations à mon goût. Je pense que les seuls points cardinaux auraient été suffisants pour que l’on puisse user de la fonction boussole. Mais comme il s’agit d’une montre sport, je pense que la volonté de la marque était de faire une lecture facile et rapide en toutes circonstances..

Le boîtier est évidemment étanche et la montre peut nous suivre jusqu’à 100 m de profondeur.

Sous le boîtier, la lunette arrière est en verre, et laisse apparaître le mécanisme. Lorsqu’on n’a pas de gros moyens, qu’on s’achète une première automatique, on aime forcément voir comment fonctionne notre montre, Seiko l’a très bien compris.

Le cadran

seiko-sports-5-gamme-automatique

Le cadran est protégé par un verre cristal Hardlex, qui est un bon compromis en terme de résistance, entre le plexiglas qui se raye trop facilement et le verre saphir, plus solide, mais qui coûte bien plus cher. Le cristal Hardlex est tout à fait robuste, et pour le prix de la montre, on ne pouvait sûrement pas espérer mieux.

Du côté du cadran lui-même, c’est très basique. Des triangles aux bouts cassés symbolisent les heures, les chiffres ne sont pas inscrits, et toutes les secondes sont marquées par des bâtons. On retrouve le logo de la marque et le nom de la gamme en doré à 12 h, ainsi que quelques indications sur le nombre de rubis (24), et sur l’étanchéité, à 6 h.

La date ainsi que le jour de la semaine est bien lisible à 3 h. On peut également choisir de voir le jour en anglais ou bien en chiffre romain (I pour lundi, II pour mardi, etc). C’est plutôt sympa. Évidemment, il ne s’agit pas d’un calendrier perpétuel, et il ne tient donc pas compte du nombre de jours dans le mois, il ira toujours jusqu’au 31. Le réglage de la date étant particulièrement simple, on ne peut pas considérer ça comme un point négatif.

Les aiguilles sont plutôt classiques, rectangulaires avec une pointe triangulaire qui se dresse vers l’heure à lire. La trotteuse est plus sexy, très fine avec une belle finition. On note que les aiguilles ainsi que les marquages de l’heure sont luminescents et nous permettent de lire facilement notre montre en pleine nuit.

Le bracelet

calibre-seiko-auto

C’est une montre sport et qui dit sport, dit transpiration. Rien de mieux alors que le caoutchouc et c’est en cette matière qu’est proposé le bracelet. Il est doux, soft touch, ni trop rigide, ni trop souple et s’adapte sans problème à la plupart des poignets. La boucle est en métal doré, faisant un rappel au boîtier.

Il s’agit d’un bracelet de 22 mm, ce qui est commun à toutes les montres Seiko de la gamme 5. Ceux qui s’en lassent pourront alors le remplacer très facilement, par un modèle nylon ou cuir.

Côté confort, le bracelet d’origine est tout à fait agréable à porter, il permet de ne pas trop transpirer et offre un excellent maintien.

Le mouvement

seiko-automatique-back-et-bracelet

Il porte le nom de 4R36, et il équipe des montres parfois bien plus haut de gamme chez Seiko. C’est donc un modèle automatique par levier cliquet avec une réserve de marche de 41 heures. Il possède une fonction de remontage manuel via la couronne, qu’on utilisera sûrement peu puisqu’il suffit de porter la montre 3 à 5 minutes au poignet pour qu’elle se remonte entièrement.

La fréquence de régulation de 21600 alternances par heure offre une bonne fluidité à la trotteuse qui se déplace avec élégance et sans saccades dans le cadran. Les 24 rubis assurent un taux d’usure très faible et le balancier sur antichocs offre une bonne résistance à ce mouvement.

En quelques semaines, je n’ai pas noté le moindre décalage de l’heure. On connaît le sérieux de Seiko et ses mouvements précis, même en entrée de gamme, la tenue de l’heure reste impeccable. C’est du super boulot.

Le verdict

seiko-test-avis-sports-5-automatique-srp750k1

Cette Seiko 5 Sports SRP750K1 est une excellente montre automatique à pas chère. Si vous aimez son look sport et classieux à la fois, alors foncez, vous ne regretterez pas cet achat. Son design s’adapte aussi bien à nos tenues décontractées qu’à nos vestes de costume, c’est réellement un accessoire qui me semble facile à porter et plutôt élégant.

La qualité de fabrication est tout à fait satisfaisante, avec un beau boîtier en acier inoxydable doré et une lunette arrière en verre permettant de regarder le mécanisme. Ce dernier fait du très bon boulot, il est simple mais efficace.

Si vous êtes à la recherche d’une montre automatique à un prix canon, alors vous devriez forcément craquer pour cette Seiko qui a de nombreux atouts et aucun défaut particulier à signaler. Belle, robuste, étanche, pas chère et fiable, que voulez-vous de plus ?

une-seiko-au-taj-mahal

Partager:
Theophile
Written by Theophile
Theo - LeCalibre.com