L’Omega Speedmaster, la montre Snoopy’le à l’heure

Début octobre (2020), Omega a présenté la dernière mouture de sa célèbre Omega Speedmaster. Cette année la surprise a été la présence sur le cadran et au dos d’un petit personnage bien connu des fans de comics : Snoopy. Une bonne surprise pour les amateurs de la marque qui voient ainsi une troisième version du modèle avec le petit beagle de Peanuts. Mais quelle est donc la relation entre un des plus célèbres modèles de montres et ce personnage de comics ?

Le Silver Snoopy Awards

Thomas-Stafford-snoopy

Le commandant Thomas Stafford caressant le museau de Snoopy pour se porter chance avant la mission

Pour comprendre comment Snoopy se retrouve sur différents modèles de Speedmaster il faut d’abord savoir ce qu’il représente pour la NASA. A partir de 1968, la NASA choisit le beagle de la série Peanuts, créé par Charles M. Schulz, comme symbole pour le succès de ses missions et les affiches prônant les règles de sécurités à respecter. Puis vient en 1969, Apollo 10, la deuxième mission spatiale à orbiter autour de la lune, dans le cadre de ce qui était essentiellement une mission de reconnaissance. Les astronautes participants à la mission ont surnommé leur module lunaire d’après le chien du comics alors qu’ils “fouinaient” (snoop en anglais) pour trouver un site d’atterrissage approprié pour Apollo 11. Le module de commande a naturellement reçu comme indicatif d’appel, Charlie Brown (autre personnage de Peanuts).

La même année, la NASA, à la recherche d’un moyen de récompenser les techniciens, les fournisseurs et le personnel de soutien dont le travail était primordial dans le succès de ses missions, a eu l’idée du Silver Snoopy Award. Ce prix est inhabituel dans la mesure où il est en fait décerné par des astronautes, “en reconnaissance pour le professionnalisme, le dévouement et le soutien exceptionnel qui ont grandement amélioré la sécurité des vols spatiaux et le succès des missions”. Il sera attribué à moins de 1% des équipes de la NASA, accompagné d’un certificat et d’une lettre des astronautes de la mission concernée.

L’homme responsable de la création de ce prix est Al Chop, alors directeur des affaires publiques du Manned Spacecraft Center. Schulz, grand fan du programme spatial américain, autorisera la NASA à utiliser l’image de Snoopy gratuitement, et le dessinera pour l’occasion en tenue d’astronaute pour des pin’s emportés dans l’espace par chaque mission Apollo.

pins-silver-snoopy

Pin’s Silver Snoopy

Snoopy, la NASA et Omega

Cela nous amène à l’année 1970 et a l’un des chronométrages les plus connus de l’histoire de l’horlogerie et de la conquête spatiale. La mission Apollo 13, marquant l’un des plus grands succès de la collaboration entre Omega et la NASA (depuis Apollo 11, la Speedmaster est devenue la « Moonwatch » et la montre officielle des astronautes des missions Apollo).

Durant la mission Apollo 13, le 13 Avril 1970, soit deux jours après le décollage, l’un des deux réservoirs d’oxygène du module de service explose au cours d’une procédure d’entretien de routine. – un “cryo-malaxage” de l’intérieur des réservoirs, destiné à empêcher le contenu de se déposer – endommage gravement le vaisseau spatial.

« Houston, we’ve had a problem. »

Les mots de Jack Swigert résonnent au centre technique de la NASA. La mission est avortée et le trio d’astronautes doit se réfugier dans le module lunaire pour survivre. À bord, l’équipage perdu à plus de 300 000 kilomètres de la Terre doit réduire la consommation d’énergie au minimum pour avoir une chance de revenir vivant. Tous les les instruments non essentiels sont coupés. Au sol les ingénieurs de la NASA cherchent tous les moyens possibles pour ramener les astronautes sains et saufs. Ils vont ainsi demander à l’équipage d’allumer le moteur-fusée de l’étage de descente du module lunaire durant des durées très précises afin de de réaliser une série de corrections de trajectoire. Sans aucun équipement digital en état de marche pour les mesurer, c’est avec sa Speedmaster que Jack Swigert aurait déclenché les moteurs tandis que James Lovell guidait l’appareil à partir de l’horizon de la terre visible à travers le hublot.

Les mises à feux du moteur ont été chronométrées avec une telle précision que le module de d’Apollo 13 et son équipage ont réussi à s’écraser à seulement un mile du point de récupération prévu et à seulement trois miles et demi du navire de récupération Iwo Jima.

Recuperation-de-equipage-Apollo-13

Récupération de l’équipage d’Apollo 13, en fond le Iwo Jima

En reconnaissance de la contribution de la Speedmaster et d’Omega à la réussite de la mission, l’équipage a remis un Silver Snoopy Award à Omega en Octobre 1970.

Certificat-du-Silver-Snoopy-Award-Omega

Certificat du Silver Snoopy Award d’Omega

3 Speedmaster « Silver Snoopy Award » pour célébrer cette récompense

3eme-omega-snoopy-2020

3ème Omega- Snoopy 2020

 

3-generations-omega-snoopy

Les Snoopy Speedy dans l’ordre, 2003 – 2015 – 2020

Ce n’est qu’en 2003 qu’Omega sort la première Speedmaster Silver Snoopy. Cette version consiste en une Speedmaster assez simple, mais avec Snoopy sur le cadran et sur le fond du boîtier. Au-dessus de sa tête se trouvent les mots “Eyes on the Stars”. Il s’agit en fait de l’illustration qui sert de base au Silver Snoopy Award et qui aurait été dessiné et donné gratuitement par Charles M. Schulz.

1ere-omega-snoopy-2003

1ère Omega Snoopy 2003

La montre de 42mm de diamètre a été produite à 5 441 exemplaires en référence à la longueur de la mission Apollo 13, 142h 54min 41sec. A l’intérieur, bien sûr, se trouve le Calibre 1861 à remontage manuel de Lemania, dont le prédécesseur (le Calibre 861) a pris la relève du légendaire Calibre 321 en 1968. Le remplacement du chronographe à roue à colonnes par un système à cames a permis de réduire les coûts et d’accroître la résistance du mouvement, ce qui en fait un outil idéal pour les astronautes.

Bien qu’elle ait pu être fabriquée en nombre assez important pour une édition limitée, la Snoopy Speedmaster 2003 est l’une des versions commémoratives les plus rares. En fait, à l’exception peut-être de la Speedmaster Professional Apollo XIII, la pièce sortie en 1995 pour honorer les 25 ans de la quasi-catastrophe, elle est parmi les plus recherchées et les plus chères des modèles récents sur le marché de l’occasion (Il faut être très prudent lors de l’achat de ce modèle, car il existe sur le marché un certain nombre de classiques dont les cadrans et les fonds de boîtiers ont été remplacés plus tard.).

boitier-omega-snoopy-award-2003

Cadran et dos du boitier de la Speedmaster Snoopy de 2003

La seconde Snoopy Speedy est sortie en 2015. Cette fois-ci Omega en a limité la production à 1970 unités et a inclus plusieurs détails afin de démarquer cette version de la Speedmaster. Le plus visible étant le cadran blanc. Habituellement réservé à certains modèles très spéciaux, comme leurs pièces en or blanc ou à phase de lune, l’inverse du look traditionnel de la Speedmaster donne une vision rafraîchie du classique. La combinaison de couleurs monochromatiques est ici parfaite.

2nd-omega-snoopy-2015

2nd Omega Snoopy 2015

Snoopy est à nouveau sur le sous-compteur de neuf heures, cette fois dans sa position plus habituelle, à plat ventre au-dessus de sa niche. Une bulle au-dessus de sa tête précisant “L’échec n’est pas une option”. Une phrase attribuée au directeur de vol, Gene Kranz, dans le film Apollo 13, mais qu’il n’a apparemment jamais prononcée dans la vie réelle. Cette phrase est devenue suffisamment emblématique de la mission pour que Kranz en fasse le titre de son autobiographie.

Une autre touche subtile est la ligne de panneaux ressemblant à des bandes dessinées qui composent les 14 premières secondes sur le cadran, signifiant la durée de chaque combustion contrôlée des moteurs du module lunaire pendant que les astronautes tentaient désespérément de contrôler leur trajectoire. La question “Que pourriez-vous faire en 14 secondes” se trouve en dessous.

Les aiguilles, les index et l’échelle tachymétrique de la lunette en céramique noire sont tous traités avec du SuperLuminova, et Snoopy lui-même a reçu le même traitement pour briller dans l’obscurité.

pins-snoopy-2015

Au dos, on retrouve notre héros canin faisant une promenade dans l’espace, mais un peu différent de celui de la version précédente. Là où la montre de 2003 arborait une version peinte du beagle, chacune des 1 970 éditions spéciales de 2015 est fixée avec un médaillon en argent gravé à la main, posé sur un socle émaillé bleu moucheté d’étoiles en argent. Ce magnifique badge en relief, marquant chaque pièce comme unique, est protégé derrière son propre verre saphir. Le cadran, lui aussi, est recouvert d’un verre saphir, prenant ainsi le relais de l’acrylique rétro que l’on trouvait sur l’ancienne montre.

Lors de sa sortie au Baselworld 2015, toutes les éditions limitées de l’Omega Speedmaster Apollo 13 Silver Snoopy Award se sont vendues dans les premières heures, à un prix d’environ 6 100 dollars. Elles étaient toutes équipées d’un bracelet en tissu de nylon noir et étaient emballées avec une épingle Snoopy décorative et un journal dédié.

La popularité de ce modèle a été telle que, grâce à sa production relativement limitée et au fait qu’il célèbre l’une des plus belles heures de la NASA, il est quasi impossible de la trouver à moins de 20000€.

L’édition 50e Anniversaire du « Silver Snoopy Award »

omega-snoopy-50e-anniversaire

Omega Snoopy 50e anniversaire

Pour cette édition 50e anniversaire, Snoopy apparaît à 9 heures côté pile, revêtu d’une combinaison spatiale dans un médaillon en argent gaufré sur le sous-cadran bleu des petites secondes. Le cadran, en argent massif, affiche deux autres compteurs supplémentaires à 3 heures et 6 heures, également bleus, tout comme les index, les aiguilles et l’insigne Omega. Le modèle s’habille d’un boîtier en acier de 42 mm, fidèle à la Speedmaster, rehaussé d’accents bleus sur la lunette.

Mais c’est coté face que la magie d’Omega opère. Snoopy apparaît sur le fond du boîtier dans son module de service et de commande (CSM) sur une aiguille magique. Lorsque l’aiguille des secondes du chronographe est en marche, Snoopy entreprend un voyage autour de la face cachée de la Lune, représentée sur le verre saphir grâce à une métallisation micro-structurée unique. La Terre est également représentée sur un disque qui effectue une rotation par minute en suivant le rythme de l’aiguille de la petite seconde de la montre.

omega-snoopy-50e-anniversaire

Omega Snoopy 50e anniversaire – Fond de boite

A l’intérieur on retrouve un calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 3861 à remontage manuel et d’une autonomie de 50 heures. Enfin, comme pour la Snoopy Silver 2015, la montre vient avec un bracelet en nylon bleu à coutures blanches au dos duquel on retrouve un dessin du trajet d’Apollo 13.

Quoi qu’il en soit si vous souhaitez vous offrir l’une de ses versions de la Speedmaster cela vous coutera… peanuts (ou pas) ☺.

Partager: