NOMOS, le mariage de la qualité et du design à l’allemande

NOMOS Glashütte est une marque horlogère allemande, nichée dans le berceau horloger germanique qu’est la région de Glashütte. Fondée en 1990 par Roland Schwertner, l’entreprise est indépendante de tout groupe horloger. Elle est gérée aujourd’hui par un trio : Roland Schwertner continue à s’occuper des ventes, Uwe Ahrendt en est le PDG. Et Judith Borowski est responsable de la marque et du design, fonction de la plus haute importance pour une marque au design si particulier. NOMOS Glashütte compte 300 salariés, dont la grande majorité travaille dans la ville de Glashütte, et le reste New York et à Berlin.

Sommaire de la page :

Nomos : Les derniers articles  :

NOMOS et Glashütte

Glashütte est une petite ville perdue entre forêts et collines au sud de Berlin et près de Dresde, à l’est des Monts métallifères. Les montres qui y sont fabriquées sont mondialement connues et les horlogers figurent parmi les meilleurs de leur domaine. D’autres marques connues ou moins connues se sont également développées à Glashütte : Lange & Söhne, Glashütte Original, Union Glashütte, Nautische Instrumente Mühle, Moritz Grossmann, Tutima, Wempe. Des noms comme Ferdinand A. Lange, Carl Moritz Grossmann, Robert Mühle, font partie de l’histoire de la ville. Glashütte se trouve sur le territoire de l’ex-RDA, et pendant la période communiste, les entreprises horlogères ont été privatisées et regroupées sous le nom de GUB (Glashütter Uhrenbetriebe). On peut encore trouver des montres vintage avec cette appellation. Notons encore que l’école Allemande d’Horlogerie a été fondée à Glashütte, et qu’elle est maintenant intégrée dans l’organisation de Glashütte Original sous le nom de Ecole Alfred Helwig. Enfin, c’est également à Glashütte que se trouve le Musée allemand de l’horlogerie.

D’histoire plus récente, Roland Schwertner présente les premières montres Nomos en 1990. Elles sont alors fabriquées dans l’ancien bâtiment de la gare de Glashütte.

La ville de Glashütte

La ville de Glashütte

NOMOS : un design si particulier

Les montres NOMOS sont produites selon la tradition du Deutscher Werkbund, une association à laquelle appartient NOMOS Glashütte et qui a inspiré les écoles Bauhaus et Ulm. Le design de la société repose sur des principes dont une idée centrale est d’associer un design intemporel à un artisanat remarquable et à une qualité durable. « La forme suit la fonction », tel était le principe central du mouvement Bauhaus. La grande idée du Bauhaus, c’est de ne plus faire de distinction entre les « beaux-arts », c’est à dire l’art pour le plaisir des yeux, et les « arts appliqués », c’est à dire l’art servant à la création d’objets. Les objets fonctionnels se doivent d’être aussi beaux.

Logo Bauhaus


Le logo du mouvement Bauhaus

Le studio de design de NOMOS s’appelle Berlinerblau et se situe à Berlin, à deux bonnes heures de route de Glashütte. C’est là que se passe tout le travail de création artistique indirectement lié à la production des montres, là d’où proviennent la marque et le design. Chez NOMOS, la fabrication de montres est synonyme de design industriel allemand sophistiqué avec une touche berlinoise.

Les mouvements manufacture de NOMOS

Avant de passer en revue les différentes collections horlogères, il faut préciser que NOMOS Glashütte produit ses onze mouvements dans ses propres installations à Glashütte. Pour mériter l’appellation d’origine « Glashütte », au moins 50 % de la valeur d’un mouvement doit provenir de la région de Glashütte. Chez NOMOS, cette part monte à 95 %. Ce qui signifie que Nomos peut contrôler de très près la chaîne de production et ainsi garantir la qualité de ses calibres. La maison a développé plusieurs brevets, notamment ceux des mécanismes de date et de réserve de marche.

NOMOS Calibre Alpha


Alpha : le premier calibre manufacture à remontage manuel

Depuis 2014, NOMOS produit son propre échappement en série : le NOMOS-Swing-System, résultat de sept ans de recherche. Cela la rend indépendante du quasi-monopole des producteurs suisses pour cette pièce vitale du calibre. Ce nouvel échappement est par exemple utilisé dans les nouveaux calibres Neomatik.

Nomos Swing System


Le NOMOS Swing System

En 2015, NOMOS a lancé le mouvement DUW 3001, d’une finesse remarquable (3,2 mm d’épaisseur) et d’une grande précision. En 2018 NOMOS présente son nouveau calibre Neomatik date DUW 6101. Ce calibre comporte un mécanisme de date tout à fait étonnant : la date peut être avancée ou reculée à l’aide de la couronne. Par ailleurs, le guichet de date peut être placé à 3h, à 6h, ou encore au bord du cadran. Ce calibre est présenté plus en détail dans l’article sur les nouveautés Baselworld 2018. Pour information, l’abréviation DUW signifie « Deutsche Uhrenwerke », soit tout simplement « Mouvement allemand ».

Les familles de montres

Les collections NOMOS sont au nombre de 13. Nous allons vous en donner un bref aperçu.

TANGENTE

Considérée comme la quintessence de l’esprit NOMOS, la Tangente est « la montre ronde aux nombreux angles droits ». C‘est un best-seller depuis les débuts de la marque, un vrai classique qui a reçu de nombreuses récompenses. Sa célèbre typographie lui donne un caractère intemporel. Elle est disponible en 18 versions, en plusieurs tailles (de 33 à 41 mm), à remontage manuel ou automatique, avec affichage de la date ou indicateur de réserve de marche. Les prix s’échelonnent de 1.360 à 3.200 €.

NOMOS Tangente


La collection Tangente

METRO

Conçue par Mark Braun, cette montre est la coqueluche des jurys de prix de design internationaux. Le vert pastel du modèle d’origine donnerait presque envie d’une glace à la pistache. Elle sait aussi se faire chic avec un modèle en or rose. Avec ses index des minutes épurés, ses aiguilles fines et son fond en verre saphir, cette montre présente aussi des qualités techniques : le NOMOS-Swing-System, l‘échappement propriétaire dont nous avons parlé plus haut, est né dans cette montre. La Metro est disponible en 12 versions, manuelles ou automatiques, et les prix vont de 1.900 à 7.200 € pour le modèle en or rose.

NOMOS METRO


La collection METRO

LUDWIG

La Ludwig affiche clairement une élégance classique, subtile et assumée : chiffres romains, index raffinés, lunette et cornes particulièrement fines. Disponible en 33 ou 41 mm, avec calibre à remontage manuel ou automatique, avec ou sans date, la Ludwig est disponible en 10 versions de 1.300 à 3.140 €.

NOMOS Ludwig


La collection LUDWIG

ORION

Avec Orion, le cadran est dépouillé à l’extrême, trois aiguilles, quelques index, et la date sur certains modèles. Les cadrans sont blanc, argent, bleu nuit, rose, champagne… A remontage manuel ou automatique, avec ou sans date ; l’Orion se vend entre 1.460 et 3.300€ .

NOMOS Orion


La collection ORION

TETRA

Tout n’est pas rond chez NOMOS : cette Tetra est carrée. Souvent, seul le cadran de petite seconde est rond. Cette montre est disponible en plusieurs tailles (27,5 mm, 29,5 mm et 33 mm). Elle est animée par un mouvement à remontage automatique ou manuel. Les cadrans sont sages, ou un peu moins sages, avec des couleurs comme le vert de la Clarchen ou la grenadine de la nouvelle Petit Four. Les prix vont de 1.520 à 3.140€.

NOMOS Tetra


La collection TETRA

MINIMATIK

Cette montre ne se prend pas la tête : trois modèles, et la première apparition du calibre Neomatik DUW 3001. Un diamètre de 35,5 mm, entre 2.920 ou 3.000€.

NOMOS Minimatik


La collection MINIMATIK

CLUB

On peut être élégant et avoir envie de bouger et de faire du sport. La Club est clairement destinée aux jeunes qui bougent. La version Campus de la Club a connu un grand succès grâce à une petite astuce : le client peut faire graver le fond de sa montre, elle est ainsi vite devenue « la » montre des étudiants diplômés. Les dimensions sont plus généreuses que d’habitude, avec 36 et 38,5 mm. Les prix s’échelonnent entre 1.100 et 2.740€

NOMOS Club


La collection CLUB

AHOI

Ce modèle est résolument sportif, avec une étanchéité jusque 20 atm, ce qui n’est pas courant chez NOMOS où l’étanchéité est plus souvent de 5 ou 10 atm. La couronne protégée par deux rehauts sur la carrure est logiquement vissée ce qui permet cette étanchéité. Les bracelets sont en textile résistant à l’eau. L’utilisation du Superluminova sur les aiguilles et index permet de lire l‘heure même dans les profondeurs de l‘océan. Cette montre automatique est disponible en petit (36,3 mm) ou grand (40,3 mm) format, avec ou sans date et en 9 versions. Les prix vont de 2.760 à 3.620€.

NOMOS Ahoi


La collection AHOI

TANGOMAT

La Tangomat a été la première montre automatique de NOMOS. C’est un peu la grande sœur de la Tangente, avec un boîtier un peu plus large. Comme toujours, elle présente un design simple et épuré, avec ou sans date. Et avec GMT pour le dernier modèle qui donne l‘heure aux globe-trotteurs : les codes des aéroports indiquent les 24 fuseaux horaires autour du monde. Avec un diamètre de 38,3 ou 40 mm pour la GMT, les prix s’échelonnent entre 2.260 et 3.720 €.

NOMOS Tangomat


La collection TANGOMAT

ZÜRICH

Ce modèle a été conçu par le designer suisse Hannes Wettstein. Lunette fine, cornes marquantes et angles raffinés caractérisent la Zürich. Outre une version trois aiguilles (avec ou sans date), on retrouve la Zürich World Time, une vraie Worldtimer puisque contrairement à la Tangomat, elle affiche simultanément l’heure dans tous les fuseaux horaires. Le poussoir à 2h permet de faire tourner le disque des fuseaux, et un petit poussoir intégré à la carrure placé à 8 h permet de régler l’heure à la maison (home time). Bizarrement aucune photo sur le site officiel ne montre ce poussoir, il n’est visible que sur certaines vidéos sur Youtube. Zürich World Time est disponible en deux couleurs (en blanc et avec un magnifique bleu nuit). Les deux Zürich trois aiguilles ne présentent pas d’intérêt particulier par rapport au reste des collections NOMOS. En revanche, les deux GMT, facturées à 4.500 et 4.620€ présentent un rapport qualité prix excellent pour une montre worldtimer automatique.

NOMOS Zurich


La collection ZÜRICH

AUTOBAHN

L’Autobahn est une nouveauté Baselworld 2018, elle est présentée en détail dans un article spécifique. Réalisée en collaboration avec Werner Aisslinger, elle accueille le nouveau calibre Neomatik date qui permet plusieurs possibilités d’affichage de la date. Sur l’Autobahn, la date apparaît à 6h, avec le jour avant et le jour après. Ce modèle est clairement un clin d’œil à l’automobile, avec son look « cadran de tableau de bord ». Avec un diamètre relativement important de 41 mm (tout est relatif chez NOMOS …), les trois modèles existants sont vendus à 3.800€

NOMOS Autobahn


La collection AUTOBAHN

Calibre NOMOS DUW 6101


Le nouveau calibre NOMOS DUW 6101

Terminons cette revue rapide des collections NOMOS par deux modèles qui se distinguent par un niveau de luxe et de finition particulier.

LUX

La collection LUX est entièrement proposée avec des cadrans en or 18 carats, rose ou blanc. Inspiré par la pendule typique d’une cuisine allemande, ce modèle est très contemporain. Ni carré ni rond, avec sa forme en tonneau et ses cornes originales, c’est vraiment un design particulier. Le calibre à remontage manuel DUW 2002 qui équipe les 5 versions de ce modèle est particulièrement soigné : bords polis à la main et biseautés, polissage délicat en rayons de soleil et chatons en or vissés. Il offre en plus 84 heures de réserve de marche, ce qui est le double de la moyenne des montres mécaniques. Comme on peut s’y attendre, le prix est à l’avenant, avec une fourchette de 13.800 à 15.800€.

NOMOS Lux


La collection LUX

LAMBDA

Présenté comme l‘apogée du savoir-faire de l‘atelier NOMOS, le modèle Lambda est caractérisé par un surprenant cadran de réserve de marche à 12h. Comme la LUX, la Lambda est proposée en or rose ou blanc. C’est le calibre DUW 1001 à remontage manuel qui l’anime. Comme le 2002, il présente une finition très soignée : pièces du rochet polies à la main, platine trois-quarts avec polissage en rayons de soleil et chatons en or vissés. Sur le coq (c’est-à-dire le pont du balancier-spiral), on peut lire l‘inscription gravée à la main « Mit Liebe in Glashütte gefertigt » (Fait avec amour à Glashütte). Le modèle existe en 39 ou 42 mm de diamètre, et est proposé dans une fourchette de prix de 12.800 à 15.200 €.

NOMOS Lambda


La collection LAMBDA

En guise de conclusion

Voilà qui clôture cette rapide présentation des 13 collections NOMOS. Voyez également notre autre article sur les nouveautés Baselworld 2018.

Personnellement, j’apprécie beaucoup cette marque, caractérisée par des designs sobres et élégants, des tailles contenues, une qualité de finition toute germanique et des mouvements manufacture. Soit au final un excellent rapport qualité prix.

Notons que les prix mentionnés sont ceux de mars 2018. Toutes les photos reprises dans cet article sont couvertes par un copyright NOMOS Glashütte, à l’exception du logo du mouvement Bauhaus.

Pour découvrir toute la collection : https://nomos-glashuette.com/fr