Les montres des meilleurs pilotes de Formule 1

montres pilotes formule 1

La Formule 1 a beaucoup en commun avec le monde de l’horlogerie et celui des montres. D’une part parce que la précision du timing et du chronométrage est absolument centrale dans la pratique de ce sport automobile qui pousse les machines et les pilotes à leurs limites, et d’autres part parce que la passion et le savoir-faire des artisans qui se cachent derrière toutes les avancées de ces deux secteurs sont absolument considérables et nécessaires. C’est donc sans surprise que l’on découvre de nombreuses maisons horlogères impliquées dans le monde de la Formule 1, ce qui résulte en de beaux garde-temps aux poignets des pilotes.

Le concept même de l’arrivée des maisons horlogères dans le monde du sport automobile remonte au début des années 60. C’est à cette époque que Jack Heuer, arrière-petit-fils du fondateur de la maison horlogère Heuer, proposa 25 000 francs suisses par an à un pilote de F1 suisse du nom de Jo Siffert pour qu’il ajoute le logo Heuer sur sa combinaison de course. Le but était évidemment de promouvoir les chronographes Heuer dans le milieu de la Formule 1. La Heuer Autavia référence 1163T pris d’ailleurs le nom de Autavia Jo Siffert en hommage à ce pilote qui a perdu la vie en 1971 à 35 ans dans un accident lors d’une course pour les championnats du monde de F1. C’est également ce pilote qui inspira le personnage joué par Steve McQueen dans le célèbre film Le Mans, et qui portait lui une Tag Heuer Monaco, un modèle lancé par Jack Heuer en 1969.

Depuis, les deux secteurs ont beaucoup évolués, mais le lien fort qui les unit est resté intact et s’est même intensifié. Découvrons ensemble les montres portées par certains des plus grands pilotes de Formule 1 du moment, avant de finir avec un clin d’oeil au passé.

(pour ceux qui aimeraient voir notre vidéo sur le sujet, elle est disponible ici)

Max Verstappen

max verstappen apple watch art

Dans le trio de tête du classement 2020 du circuit international de Formule 1, on retrouve Max Verstappen, né en 1997 et roulant en Aston Martin pour l’écurie Red Bull Racing. Cette dernière étant sponsorisée et officiellement chronométrée par Tag Heuer, on a assez logiquement pu découvrir plusieurs TAG Heuer au poignet du jeune hollandais pour remplacer l’Apple Watch qu’il portait plus jeune. A une époque, il a également fait un passage chez Edifice, la marque de Casio. Mais attention, les montres, c’est uniquement lorsqu’il n’est pas assis au volant de son bolide, puisque comme il l’a dit dans une interview en 2018, il ne porte pas de garde-temps pendant les courses car en formule 1 car le moindre gramme compte.

max verstappen tag heuer bracelet orange

TAG Heuer Formula 1 Max Verstappen

En 2016, la marque lança la TAG Heuer Formula 1 Max Verstappen, un chronographe à quartz au boîtier de 43 millimètres réservé au marché hollandais, mixant le bleu avec le orange, couleur phare des Pays-Bas. Sur l’insert de lunette en céramique bleue, les chiffres 1 et 8 du 180 sur l’échelle tachymétrique sont en caractères gras et oranges eux aussi, en clin d’oeil à l’âge qu’avait le pilote lors de sa première victoire en Grand Prix de Formule 1, ce qui fait d’ailleurs de lui le plus jeune vainqueur de l’histoire. On retrouve également sur le fond de boite une inscription faisant référence à ce titre: “TAG Heuer Formula 1 Max Verstappen Youngest Grand Prix Winner Special Edition“. Prix de vente à sa sortie: 1 350 euros.

max verstappen tag heuer 33 2017

TAG Heuer Formula 1 No.33 Max Verstappen 2017 Limited Edition

L’année suivante, on a eu droit à la TAG Heuer Formula 1 No.33 Max Verstappen 2017 Limited Edition. On se rapproche du modèle précédant, mais avec le rouge, couleur très présente sur le casque de Max à l’époque, qui prend la place du orange aux côtés d’un bleu plus sombre et de touches de blanc, reprenant donc les trois couleurs du drapeau du pays. On reste sur un mouvement de chronographe à quartz et on retrouve plusieurs clins d’oeil au nombre 33, le porte-bonheur du pilote qui est aussi son numéro de voiture. L’échelle des minutes en périphérie du cadran est d’ailleurs rouge de 0 à 33, et blanche de 33 à 0. Il s’agit d’une édition limitée à 533 exemplaires proposée au même prix que le modèle précédent.

max verstappen tag heuer 33 2018

TAG Heuer Formula 1 Max Verstappen Special Edition 2018

En 2018, troisième chronographe à quartz pour le petit prodige: la TAG Heuer Formula 1 Max Verstappen Special Edition 2018, cette fois-ci adoptant les couleurs noir et rouge que max apprécie particulièrement, avec un gros nombre 33 dans le sous-cadran de 6h, et une bande aux couleurs du drapeau des Pays-Bas qui traverse le cadran de 1h à 4h. Édition limitée à 1 300 pièces vendues à 1 950 euros à leur sortie.

Max verstappen tag heuer calibre 16 2019

TAG Heuer Formula 1 Calibre 16 Max Verstappen Special Edition 2019

Il aura donc fallu attendre 2019 et la TAG Heuer Formula 1 Calibre 16 Max Verstappen Special Edition 2019 pour découvrir le premier pro-modèle du pilote équipé d’un mouvement mécanique. C’est le Calibre 16 qui entraine ce chronographe, un mouvement automatique suisse précis et robuste basé sur le Sellita SW500 offrant 42 heures de réserve de marche. Ce chronographe imposant étanche à 200 mètres propose un boîtier en acier de 44 millimètres de diamètre et une lunette fixe avec un insert en céramique noire sur laquelle on retrouve une échelle tachymétrique et une grosse gravure rouge au nom du pilote. Le cadran noir aux détails rouges a une inscription “Formula 1” au dessus de son guichet de date à 3h. Le fond de boite vissé est gravé au logo de l’écurie Aston Martin Red Bull Racing ainsi qu’au nombre 33. Cette édition limitée à 333 pièces numérotées affichait un prix catalogue de 3 100 euros à sa sortie.

 

max verspatten formula 1 caliber 16

Tag Heuer Formula 1 Calibre 16

 

 

 

 

 

 

En plus des modèles à son nom, on a vu Max porter d’autres montres de marque, dont une Tag Heuer Formula 1 Calibre 16 noire et acier, une pièce vendue aux alentours de 3000 euros à sa sortie,

 

max verstappen tag heuer red bull 1

TAG Heuer Carrera Calibre Heuer 01 Red Bull Racing Special Edition

ou encore la TAG Heuer Carrera Calibre Heuer 01 Red Bull Racing Special Edition, un chronographe squelette étanche à 100 mètres encore plus imposant au boîtier de 45 millimètres de diamètre avec des touches de rouge et de bleu, couleurs de Red Bull. Le calibre Heuer 01 est un mouvement manufacture, donc créé en interne par la maison horlogère, offrant 50 heures de réserve de marche, 40 si le chronographe est utilisé. On peut l’admirer à travers un fond de boîte en verre saphir et grâce au cadran squeletté. Une pièce sportive aux hautes performances vendue 5 250 euros.

max verstappen tag heuer red bull quartz 2020

Formula 1 Aston Martin Red Bull Racing Special Edition 2020

Il porte également le modèle 2020 à quartz, la Formula 1 Aston Martin Red Bull Racing Special Edition 2020. Celle-ci est entrainée par un mouvement à quartz suisse Ronda 5040D et reprend les couleurs de la RB16, voiture utilisée pat l’écurie en question pour le championnat du monde 2020. Prix catalogue : 1 700 dollars.

max verstappen daytona or oysterflex art

Pendant ses jours de repos, le pilote sait aussi se faire plaisir avec d’autres marques, comme par exemple cette Rolex Daytona en or jaune et cadran champagne sur un bracelet Oysterflex,  une référence 116518LN au prix catalogue de 26 800 euros, et disponible d’occasion aux alentours de 30 000 euros.

max verstappen rolex gmt master pepsi

Encore chez Rolex, Il avait été spotté avec ce qui ressemble fort à une Rolex GMT Master 2 et sa lunette Pepsi.

Max Verstappen ROO

On l’a aussi vu avec des pièces de chez Audemars piguet, comme cette Royal Oak Offshore chronographe au boitier acier, lunette en céramique noire et cadran blanc et sous-cadrans noirs sur un bracelet caoutchouc,

max verspatten roo mystere

Il y a également celle-ci,  floutée sur son poste instagram, mais qui au vu des les liens caractéristiques entre le boîtier et le bracelet, ressemble à une autre version plus foncée de la Royal Oak Offshore chronographe. A moins qu’il ne s’agisse d’une Richard Mille ?

Charles Leclerc

charles leclerc hublot big bang black magic meca 10

On passe dans le francophone avec le monégasque Charles Leclerc dans le Top 5 sur la grille du moment. Né en 1997, il pilota un karting pour la première fois à l’âge de 8 ans et devint champion de France dans sa catégorie la même année. Il est maintenant le pilote phare de l’écurie Ferrari, une marque en partenariat de longue date avec Hublot. Charles est donc souvent vu portant des montres de la marque, dont une Hublot Big Bang MECA-10 Black Magic. Le nombre “10” dans le nom de cette pièce au boîtier en céramique de 45 millimètres de diamètre fait référence à son impressionnante réserve de marche de 10 jours.  Cette montre squelette, encore une, affiche un prix catalogue de 21 700 euros.

Hublot Big Bang Unico Ferrari Magic Gold

Hublot Big Bang Ferrari Unico Magic Gold

Il porte aussi d’autre modèles comme une version de Hublot Big Bang Ferrari Unico Magic Gold au prix catalogue de 36 700 dollars, ou encore la Big Bang Scuderia Ferrari 90th Anniversary à la lunette faite à partir de l’alliage de carbone et de céramique utilisé dans les disques de freins de formule 1, prix d’occasion au-dessus de 30 000 euros,

Big Bang Scuderia Ferrari 90th Anniversary

Big Bang Scuderia Ferrari 90th Anniversary

Mais il a surtout un autre partenaire horloger de renom qui n’est autre que le disruptif Richard Mille.

Charles Leclerc Rm 67 02

RM 67-02 Prototype

Le fondateur de la marque, passionné de sports automobiles, suit Charles depuis ses années kartings et a clairement descellé le potentiel du jeune homme. Après 10 ans de collaboration avec le prodige, la marque l’équipa avec une RM 67-02 Prototype. Cette montre automatique de 32 grammes seulement reprend la forme tonneau caractéristique des pièces de la marque pour son boîtier en titane grade 5 et carbone TPT, une technologie spécifique permettant de créer un matériau ultra léger et ultra résistant. Montée sur un bracelet élastique, cette RM 67-02, qui reprend les couleurs du drapeau monégasque avec une dominante blanche et des détails rouges, accompagne Charles dans ses courses et permet à la marque d’étudier le comportement du garde-temps lorsqu’il est soumis à des conditions si extrêmes. Cette pièce unique n’est pas à vendre, mais d’autres versions de la RM 67-02 ont souvent un prix catalogue avoisinant les 120 000 euros et des prix d’occasion tournant autour des 200 000 euros.

Charles Leclerc Rm 35 02

RM35-02

A côté de ça, il porte plusieurs autres modèles de Richard Mille. Pa exemple, on l’a vu avec une RM35-02, un pro-modèle du tennisman espagnol Rafael Nadal entrainé par le mouvement à remontage automatique RMAL1. Cette pièce se trouve sur le marché de l’occasion aux alentours de 200 000 euros.

Charles Leclerc RM 11 03 Mclaren

RM 11-03 McLaren Automatic Flyback Chronograph

On lit aussi sur plusieurs sites internet, photo ci-dessus à l’appui, qu’il  porte une RM 11-03 McLaren Automatic Flyback Chronograph. Cependant, il semble bien qu’il ne s’agisse pas de Charles Leclerc, mais du pilote belgo-britanique Lando Norris, qui court pour McLaren-Renault en 2020.

C’est le même modèle que l’on retrouve au poignet du géant Fernando Alonzo, qui devrait d’ailleurs revenir prouver qu’il fait partie des meilleurs pilotes du monde a1 partir de 2021… Il s’agit d’un chronographe Flyback automatique issue de la collaboration entre ces RM et Mclaren, deux géants très respectés dans leurs secteurs respectifs. Le boîtier tonneau orange et noir en carbone et quartz TPT de presque 50 millimètres de long sur 44,5 millimètres de large et 16,2 millimètres d’épaisseur offre une silhouette sportive très engagée à ce garde-temps. Les références au monde de l’automobile et à McLaren sont nombreuses et incluent une couronne au design d’une roue de voiture de course. Une pièce avoisinant les 350 000 euros sur le marché de l’occasion.

Micheal Schumacher

Terminons avec celui qui détient, maintenant à égalité avec Lewis Hamilton, le record du nombre de titres de champion du monde dans la discipline: l’allemand Michael Schumacher avec 7 titres mondiaux, remportés en 94 et 95, puis tous les ans de 2000 à 2004.

Michael fut ambassadeur pour la maison Omega de 1995 à 2010. Pendant cette période, on l’a donc vu porter toutes sortes de modèles de la marque, principalement des versions de la Speedmaster qui on le rappelle, était dès son lancement en 1957 un chronographe sportif inspiré du monde automobile, et plus précisément des tableaux de bords des voitures de course de l’époque. La marque a même proposé plusieurs modèles reprenant le nom du pilote:

Speedmaster Schumacher 1996

Speedmaster Schumacher 1996. source: omegawatches.com

Le premier, la Speedmaster Schumacher, fut lancé en 1996. Il s’agit d’une Speedmaster Reduced avec de nouvelles aiguilles sur des cadrans disponibles en rouge, jaune et bleu, proposés sur des bracelets en cuir assorti ou sur un bracelet acier. Ces montres étaient vendues dans des boites originales reprenant la forme et le design de roues de Formule 1.

Omega Speedmaster Racing Schumacher World Champion 2000 Limited Edition

Omega Speedmaster Racing Schumacher World Champion 2000 Limited Edition

4 ans plus tard, on découvrait la Omega Speedmaster Racing Schumacher World Champion 2000 Limited Edition qui fut produite à 10 000 exemplaires numérotés dont 6000 avec un cadran noir et 4000 au cadran blanc, dans les deux cas protégés par un verre en hésalite. On retrouve l’inscription “Racing” au-dessus du sous-cadran de 6h et un anneau rouge et orange en périphérie du cadran. C’est le premier modèle sur lequel on trouve le nom du pilote, ici gravé en plus de sa signature sur le fond de boîte.

Omega Speedmaster World Champion 2001 Schumacher Limited Edition

Omega Speedmaster World Champion 2001 Schumacher Limited Edition

L’année d’après, c’est au tour de la Omega Speedmaster World Champion 2001 Schumacher Limited Edition qui fut produite à 11 111 exemplaires. Celle-ci propose un verre saphir et un cadran en fibre de carbone noir sur lequel l’index des heures à 1h est remplacé par un imposant chiffre “1”. Le fond de boîte est à nouveau gravé au nom et à la signature du pilote.

Omega Speedmaster World Champion 2002 Schumacher Limited Edition

Omega Speedmaster World Champion 2002 Schumacher Limited Edition. source: speedywatches

C’est la Omega Speedmaster World Champion 2002 Schumacher Limited Edition équipée d’un calendrier annuel qui lui succédera, produite à 5 555 exemplaires toujours avec un cadran en carbone avec l’inscription Racing à 3h et proposant une roue des jours avec un détails intéressant: tous les jours sont inscrits en blancs, sauf le dimanche, jour de course, inscrit en rouge.

Omega Speedmaster Broad Arrow Michael Schumacher

Omega Speedmaster Broad Arrow Michael Schumacher

En 2003, c’est la Omega Speedmaster Broad Arrow Michael Schumacher qui voit le jour, une montre au boîtier en or rose 18 carats sur un bracelet or rose ou cuir, célébrant le 5ème titre de champion du monde de Michael la saison précédente, égalant donc le record de l’époque de l’argentin mythique Juan-Manuel Fangio. On peut lire le nom du pilote en lettres d’or sur le cadran de part et d’autre du sous-cadran des heures du chrono à 6h, ainsi que la gravure “Michael Schumacher – Five-Times World Champion” en plus des 5 dates correspondant aux années de ses titres sur le fond de boîte.

Omega Speedmaster Sixth World Title Schumacher Limited Edition

Omega Speedmaster Sixth World Title Schumacher Limited Edition

Un an plus tard, vous commencez à comprendre la logique, c’était au tour de la Omega Speedmaster Sixth World Title Schumacher Limited Edition, une montre au cadran “panda” produite à 6 000 exemplaires. Elle sera ensuite déclinée en plusieurs références appelées Omega Speedmaster Legend Schumacher avec des cadrans en couleur, dont la référence 3506.61.00 au cadran rouge, que l’on retrouve d’ailleurs au poignet du dealer à la table de poker dans le James Bond “Casino Royal”.

Omega Speedmaster Legend Limited Edition

Omega Speedmaster Legend Limited Edition

Puis en 2005, on découvrit la Omega Speedmaster Legend Limited Edition, avec un cadran en carbone noir finement quadrillé et des index de 1 à 7 en chiffres arabes pour représenter les 7 titres de champion du monde du pilote de tous les records. Sur sa lunette, l’échelle tachymétrique habituelle fut même remplacée par une liste des accomplissements de l’époque de monsieur Schumacher à savoir : 7 titres mondiaux, 250 courses en F1, 68 pole-positions, 91 victoires, et 154 podiums.

Royal Oak offshore Michael Schumacher

Chronographe Royal Oak Offshore Michael Schumacher Edition Limitée

En 2010, il changea de crèmerie et devint ambassadeur chez Audemars Piguet. En 2012, le Chronographe Royal Oak Offshore Michael Schumacher Edition Limitée voit le jour. Cette édition limitée à 500 exemplaires au boîtier en or rose et lunette en Cermet, un matériau composite à base de céramique et de métal, présente plusieurs références au pilote et au monde de la course automobile. Par exemple, entre l’index de 12h et le début de l’échelle tachymétrique présente sur le rehaut, on retrouve 7 étoiles, 2 bleues et 5 rouges représentant les victoires en championnat du monde de Schumacher séparées de 5 ans, mais aussi son nom sur l’une des parties en or du fond de boite transparent, etc. Cette montre sortie un an avant l’accident de ski dans les montagnes françaises qui le plongea dans un coma profond et le paralysa. Elle se trouve sur le marché de l’occasion aux alentours de 90 000 euros. Elle fut également proposé en titane, édition limitée à 1000 pièces, et en platine, édition limitée à 100 pièces.

Audemars Piguet Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher

Audemars Piguet Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher

Mais Micheal Schumacher voulait aller plus loin dans sa collaboration avec AP. Avant son accident, il collabora pendant des mois avec la marque du Brassus pour créer une montre qui puisse répondre à ses besoins en période de course. C’est comme cela qu’est née la Audemars Piguet Royal Oak Concept Laptimer Michael Schumacher, qui vue le jour en 2015, donc 2 ans après l’accident de la légende. Audemars Piguet fut pratiquement le seul sponsor à continuer de travailler avec le pilote après son accident et c’est avec le consentement de la famille que ce lancement lui rendant hommage se fit.

Il s’agit d’une pièce très spéciale dans un boîtier de Royal Oak Concept de 44 millimètres de diamètre en carbone forgé, avec une lunette et un fond de boîte en titane ainsi que des boutons poussoirs en céramique er or rose. Elle est entrainée par le calibre AP 2923 qui pousse le concept de chronographe à rattrapante encore plus loin que d’habitude. Un chronographe à rattrapante classique lance deux aiguilles centrales superposées à la pression du bouton poussoir à 2h, puis il est possible de n’arrêter qu’une seule de ces deux aiguilles de manière à mesurer un temps intermédiaire, avant de la faire rattraper l’autre qui continuait sa course, d’où le nom de rattrapante.

Sur le Laptimer, on retrouve bien les 2 aiguilles centrales du chronographe, mais celles-ci peuvent être controlées individuellement grâce à des boutons poussoirs à 2h, 4h, et 9h. Les boutons à 2h et 4h remplissent leur fonction classique pour un chronographe Flyback: Le premier vous permet de lancer et d’arrêter le chrono, et le second vous laissera le relancer de zéro. Mais en pressant une fois sur celui à 9h, vous arrêtez une des deux aiguilles superposées, et vous relancez la deuxième en partant de zéro. Cela permet donc de garder le temps d’un tour de piste affiché sur votre cadran tout en chronométrant le prochain. Pour les tours suivant, si vous voulez garder le temps du premier tour affiché sur le cadran, il vous suffit de presser le bouton poussoir à 4h qui relancera la seconde aiguille en partant de zéro, comme un chronographe flyback classique. Il s’agit là du premier chronographe offrant une complication de chronométrage de tours consécutifs en plus d’une fonction de chronographe flyback.

Cette pièce d’un nouveau genre produite à 221 exemplaires affichait un prix catalogue à sa sortie de 229 500 dollars et se trouve d’occasion aujourd’hui entre 160 et 200 000 euros.

Partager: