Hamilton Khaki Field Expedition, un vent de fraicheur et d’aventure ?

Khaki Field Expedition A la Une
Partager avec vos amis :

En septembre 2023, les équipes d’Hamilton nous ont invité au lancement de leur nouvelle ligne, la Khaki Field Expedition. On a pu la tester en avant-première et aujourd’hui, on vous donne notre avis sur cette aventurière moderne qui semble déjà rencontrer un franc succès.

Pour le voyage presse du lancement de ces nouvelles montres, on peut dire qu’Hamilton a mis les petits plats dans les grands. L’idée était de faire vivre une vraie expédition aux partenaires, à la presse et aux distributeurs, de manière à mettre cette nouvelle Khaki Field dans de vraies conditions d’expédition. Et croyez-moi, c’était réussi ! Transport en hélicoptère, découverte de la base de Air Zermatt de laquelle Hamilton est partenaire, vol autour du mont Cervin, qui culmine quand même à 4 478 mètres, randonnée en montagne avec des guides experts… Bref, une vraie aventure ! Bon, à cela s’ajoutait un accès au plus haut spa d’Europe, du repos dans un logement de haut standing, des repas de grande qualité, le tout avec une organisation et un accueil impeccable, une ambiance chaleureuse et une efficacité parfaite. Une aventure, oui, mais qui suit en plus des critères suisses de confort… Un vrai plaisir !

Hamilton Khaki Field Expedition Test et Avis !
  • Look
  • Polyvalence
  • Rapport qualité / prix
  • Fonctionnalités
4.3

Résumé

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :

  • Un esprit baroudeuse néo-vintage très efficace
  • Un calibre connu pour sa fiabilité et sa robustesse
  • Les 80 heures de réserve de marche
  • Une étanchéité à 10 ATM
  • Une option en 37 millimètres superbement équilibrée !

Ce que j’ai moins aimé :

  • La boussole un peu gadget ?
  • Un bracelet cuir un peu trop “classique” pour une aventurière

Voir le prix

 

Hamilton Khaki Field Expedition 37 blanche 2

Mais revenons à ce qui nous intéresse vraiment. Lors de ce voyage presse, j’ai eu l’opportunité de découvrir en avant-première les nouvelles montres Hamilton Khaki Field Expedition, et en effet, elles donnent envie d’aller crapahuter dans la nature et de les mettre dans les conditions pour lesquelles elles ont été pensées.

Retour sur les origines d’Hamilton et des Khaki Field

Hamilton Khaki Field Expedition 37 noir 6

Fondée en 1892 à Lancaster, en Pennsylvanie, la marque Hamilton a rapidement gagné en notoriété grâce à la précision de ses montres, devenant ainsi le choix privilégié des chemins de fer américains. Au fil des années, Hamilton a consolidé sa réputation en fournissant des montres aux forces armées pendant les deux guerres mondiales. C’est dans ce contexte que la ligne Khaki Field voit le jour. Inspirée des montres militaires, la Khaki Field est conçue pour être robuste, fiable et facile à lire dans des conditions difficiles. Au fil des décennies, tout en conservant son héritage militaire, la ligne s’est adaptée aux tendances modernes, offrant une combinaison intéressante de fonctionnalité et d’esthétique. Aujourd’hui, la Khaki Field est non seulement un hommage à l’histoire riche de Hamilton, mais aussi une icône en soi, appréciée de nombreux amateurs de montres du monde entier. Mais alors, que vaut ce nouvel ajout à la collection ?

Hamilton Khaki Field Expedition : une évolution audacieuse

Hamilton Khaki Field Expedition 37 blanche 6

La Hamilton Khaki Field Expedition n’est pas simplement une nouvelle montre, c’est une évolution audacieuse d’un classique. En plongeant dans les archives, la marque a su réinventer une icône tout en conservant son essence. On garde le concept de la montre robuste, passe-partout et à la lisibilité parfaite, mais on lui ajoute une aura de découverte, d’expérience, d’aventure et d’outdoor de manière générale.

Son cadran épuré et fonctionnel joue pour beaucoup dans sa nouvelle personnalité. Au premier coup d’œil, le cadran de la Khaki Field Expedition séduit par sa simplicité. Les heures en chiffres arabes joliment peintes auxquelles s’ajoutent de courts index en bâtons, la minuterie des secondes/minutes sur l’extrémité du cadran et le SuperLumiNova sur les aiguilles nickelées et les index garantissent une lisibilité optimale, respectant comme on l’évoquait les engagements de la collection Khaki Field. Que vous soyez en pleine nuit à la belle étoile ou autour d’un feu de camp, un simple coup d’œil permet de lire l’heure précisément. En parlant des aiguilles, j’aime beaucoup le mariage de l’aiguille “fléche” pour les heures ainsi que l’aiguille “seringue” des minutes, avec sa longue et fine pointe luminescente.

Ce cadran est disponible en noir, blanc et bleu. On reste donc dans du classique passe-partout, ce qui correspond bien au message de la montre. Personnellement, je suis d’habitude plutôt attiré par les couleurs qui sortent un peu du lot, mais là, mon cœur balance entre le blanc qui apporte un vrai vent de fraîcheur au tout, et le noir qui assied l’aspect ultra-polyvalent de la pièce. L’aspect texturé mat discret et la teinte crème des index et des aiguilles ajoutent une touche néo-vintage aux pièces, rappelant les montres d’antan tout en respectant les codes modernes.

Comme souvent chez Hamilton, le confort n’a pas été négligé et chaque détail a été pensé pour assurer une ergonomie optimale.

Voir le prix

Hamilton Khaki Field Expedition : caractéristiques

Hamilton Khaki Field Expedition 41 bleue 4

Cette Hamilton Khaki Field Expedition est une montre conçue pour allier esthétique et performance. Son boîtier est en acier inoxydable, garantissant une durabilité à toute épreuve. Il est disponible en 37 mm ou en 41 mm, mais d’après moi et d’après ce que l’on a pu voir pendant ces quelques jours de test, les deux ont une vraie dynamique unisexe. Pour les 37, on parle de 10,45 millimètres d’épaisseur, chiffre qui passe à 11,5 millimètres sur les versions en 41 millimètres. Si vous nous suivez régulièrement, vous commencez à me connaître, je suis plutôt attiré par les petits diamètres, surtout sur du néo-vintage. Une fois n’est pas coutume, ici, je trouve les versions en 37 millimètres superbement équilibrées au point d’être plus réussies que les 41 selon moi. J’avais déjà eu un avis similaire concernant les 37 millimètres sur les Jazzmaster Performer, et je trouve qu’Hamilton confirme ici sa capacité à proposer de superbes petits diamètres racés et efficaces.

Une autre bonne nouvelle pour moi : avec sa couronne vissée, la montre annonce une résistance à l’eau jusqu’à 100 mètres. La Khaki Field Expedition est donc aussi à l’aise au bureau que lors d’aventures en plein air et sous l’eau. Le cadran est protégé par un verre saphir résistant aux rayures et traité anti-reflet, appuyant encore sur la lisibilité en toutes circonstances. L’entre corne est de 20 millimètres, et chaque taille peut être montée sur un bracelet cuir (de différentes teintes en fonction du cadran choisi) ou sur un bracelet acier brossé à l’allure professionnelle robuste.

Sous ce design séduisant se cache le calibre automatique H-10. Fiable et robuste, il est l’équivalent du célèbre Powermatic 80, lui-même, on le rappelle, étant développé sur une base de ETA 2824-2, modifié pour doubler sa réserve de marche initiale (mais aussi en réduisant son alternance). Une fois remontée au maximum, la Khaki Field Expedition restera donc à l’heure pendant 80 heures sans avoir besoin de la toucher. De plus, le spiral en Nivachron® minimise les effets du magnétisme, garantissant une haute précision. Vous pourrez d’ailleurs observer ce H-10 en action grâce au fond de boîte en verre saphir lui aussi.

  • Boitier : Acier inoxydable en finition brossée
  • Diamètre boîtier : 37mm ou 41mm
  • Épaisseur du boîtier : 10,45mm ou 11,5mm
  • Entre-cornes : 20mm
  • Verre : Saphir avec traitement antireflet.
  • Étanchéité : 100 mètres (10 ATM) – (La couronne est vissée)
  • Couleurs disponibles pour le cadran : Noir, blanc ou bleu.
  • Super-Luminova
  • Calibre : H-10 mécanique à remontage automatique
  • Fréquence : 21,600 alternances / heure (3hz).
  • Réserve de marche : 80 heures
  • Fonctions : heures, minutes, secondes et boussole
  • Bracelets : Cuir ou acier
  • Prix : Entre 1,120 et 1200€

Une vraie boussole ?

Hamilton Khaki Field Expedition 37 noir 1

En termes de design comme de fonctionnalité, l’ajout le plus notable sur cette Expedition est sans conteste sa lunette boussole. En plus d’asseoir son style de montre d’aventurier, cette fonction peut être sympa pour celles et ceux qui aiment se perdre dans la nature. Mais comment ça marche ? Car oui, on peut vraiment utiliser une montre pour s’orienter !

  1. Premièrement, on orientera la montre de manière à ce que l’aiguille des heures pointe vers le soleil.
  2. Ensuite, on analyse l’espace sur le cadran qui sépare l’index de 12 h de l’aiguille des heures.
  3. On trouve ensuite le point au centre de cet arc de cercle, et ce point nous indique le sud.
  4. On peut donc tourner la lunette rotative pour placer le S de sud en face de ce point, pour s’aider à nous orienter dans l’espace.

Petite précision : cette description fonctionne dans l’hémisphère nord, sans l’effet du changement d’heure été/hiver. Si vous êtes dans l’hémisphère sud ou à l’heure d’hiver, il faudra adapter la technique.

Vous l’aurez compris, cette technique fonctionne également sans la lunette boussole. Celle-ci vient juste faciliter la lecture des points cardinaux. C’est un détail visuel efficace qui permet aussi de rappeler aux débutants comme aux amateurs cette technique de baroudeur ! Mais en effet, il s’agit plus là d’un gadget que d’une véritable fonctionnalité.

Hamilton Khaki Field Expedition : prix et avis

Hamilton Khaki Field Expedition 37 et 41

Que vous soyez un explorateur urbain ou un amoureux de la nature, cette petite toolwatch pourrait bien être le compagnon d’aventure qu’il vous faut, et qui saura vous séduire par sa personnalité et son design intemporel. Certains la comparent même à une BlackBay accessible, ce qui a d’après moi du sens en termes de polyvalence, de robustesse, de style et de dynamique générale !

Avec un prix débutant à 1,115 euros pour les 37 comme pour les 41 millimètres montées sur bracelet cuir, certains pourraient s’interroger sur la valeur de cette montre. Mais pour une vraie baroudeuse vraiment stylée, une étanchéité à 10 ATM, un design minimaliste engagé et au service de ses fonctionnalités, une nouvelle lunette et un calibre mondialement apprécié, la Khaki Field Expedition offre d’après moi un bon rapport qualité-prix, même si vous optez pour l’option du bracelet acier, qui fait grimper le prix à 1,195 euros.

Hamilton Khaki Field Expedition bleue 2

Comme je l’ai déjà évoqué, je suis vraiment satisfait des avancées dans le néo-vintage chez Hamilton ces dernières années. Je trouve qu’ils parviennent à proposer de vraies nouvelles idées, j’apprécie leur storytelling, leur engagement vers une cohérence de concepts, de designs et de fonctionnalités, que ce soit au niveau d’une ligne, d’une collection ou de ce que propose la marque dans son ensemble. Cette nouvelle venue apporte en tout cas un vrai plus dans la famille Khaki Field, et j’ai hâte de la voir au poignet d’aventuriers et de crapahuteurs en tout genre.

Oui, c’est plus une pièce qui s’adresse aux aventuriers “amateurs”, mais je serai curieux d’avoir l’avis de l’ami Dylan sur la question ! Moi qui suis d’habitude plutôt attiré par les montres qui s’imposent et qui vont à fond dans une direction, que ce soit dans le sportif, l’habillé, le flashy ou autres, je me vois ici séduit par une petite passe-partout suisse accessible, et cette fraîcheur m’a fait du bien.

Voir le prix

Dernière modification de l’article le 12/01/2024

Hamilton Khaki Field Expedition Test et Avis !
  • Look
  • Polyvalence
  • Rapport qualité / prix
  • Fonctionnalités
4.3

Résumé

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :

  • Un esprit baroudeuse néo-vintage très efficace
  • Un calibre connu pour sa fiabilité et sa robustesse
  • Les 80 heures de réserve de marche
  • Une étanchéité à 10 ATM
  • Une option en 37 millimètres superbement équilibrée !

Ce que j’ai moins aimé :

  • La boussole un peu gadget ?
  • Un bracelet cuir un peu trop “classique” pour une aventurière

Voir le prix

jeremy-gremillet-lecalibre

Basé entre Paris et la région de Genève, avec des explorations fréquentes à l’international, mon itinéraire professionnel m’a vu évoluer de l’événementiel en Asie et du secteur immobilier français en passant par des sphères variées telles que la formation, la création multimédia et l’intelligence artificielle. Ma curiosité m’a conduit vers l’horlogerie sur le tard. Depuis des années, je suis fier de pouvoir partager les subtilités de ce domaine sur lecalibre.com, média devenu une véritable référence francophone sur le secteur !


Partager avec vos amis :
Partager:
Written by Jeremy
Basé entre Paris et la région de Genève, avec des explorations fréquentes à l'international, mon itinéraire professionnel m'a vu évoluer de l'événementiel en Asie et du secteur immobilier français en passant par des sphères variées telles que la formation, la création multimédia et l'intelligence artificielle. Ma curiosité m'a conduit vers l'horlogerie sur le tard. Depuis des années, je suis fier de pouvoir partager les subtilités de ce domaine sur lecalibre.com, média devenu une véritable référence francophone sur le secteur !