Omega Seamaster JO Paris 2024 : une édition exclusive et pleine de détails !

omega-seamaster-jo-2024-face

Un an jour pour jour avant les Jeux Olympiques qui auront lieu à Paris, Omega nous dévoile une édition exclusive de sa Seamaster Diver 300M. Et pour cause, cette nouvelle plongeuse marque la 31e participation d’Omega en tant que Chronométreur Officiel des Jeux Olympiques. En effet, c’est la mission d’Omega depuis 1932.

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’Omega propose une version de sa Seamaster Diver 300M – originellement lancée en 1993 – spécifiquement pour les Jeux Olympiques. On peut bien évidemment penser à la Seamaster Beijing 2022, à la Tokyo 2020, à la Rio 2016, à la Vancouver 2010 et j’en passe… Voyons donc ce que vaut cette Omega Seamaster Diver 300M “Paris 2024” !

Omega Seamaster Diver 300M Paris 2024 : esthétique et détails

omega-seamaster-jo-2024-lunette

Crédit : site officiel Omega

Ce qui m’a tout de suite interpellé sur cette édition JO Paris 2024 de la Seamaster Diver 300M, c’est bien évidemment son esthétique et ses détails, car elle paraît avant tout élégante. Et pour cause, les versions antérieures des Seamaster édition JO semblaient plus sportives, notamment dans le choix des matières et des couleurs.

Une esthétique exclusive

omega-seamaster-jo-2024-cadran

Crédit : site officiel Omega

Ici, la Omega Seamaster Jeux Olympiques Paris 2024 possède un boîtier en acier inoxydable de 42 millimètres de diamètre, 13,72 millimètres d’épaisseur et 50 millimètres de corne à corne. Jusque-là, rien de bien nouveau. Mais lorsque l’on s’intéresse à la lunette, on apprend que cette dernière est faite de Moonshine Gold 18K. Le Moonshine Gold 18K est l’alliage d’or jaune signature d’Omega, il assure une teinte plus subtile ainsi qu’une meilleure résistance à la décoloration. Sachez que les index de cette Seamaster JO Paris 2024 sont eux aussi en or Moonshine 18K.

Le Moonshine est un alliage exclusif d’or jaune 18K qui a été créé en 2019 par Omega. Sa composition comprend de l’argent, du cuivre et du palladium pour la couleur et la stabilité. Notons au passage qu’en bonne Seamaster Diver 300M, cette édition JO Paris 2024 possède bien évidemment une valve à hélium située à 10 heures, ainsi qu’une couronne vissée !

omega-seamaster-jo-2024-trotteuse

Crédit : site officiel Omega

Sur cette Seamaster Diver 300M Paris 2024, l’utilisation de l’or peut être justifiée par le fait que c’est la médaille qu’ambitionnent tous les athlètes qui s’engagent dans cette compétition. D’ailleurs, cet or présent sur la lunette unidirectionnelle présente une échelle de durée de temps de plongée en relief, structurée au laser. Lunette sur laquelle se trouve aussi un point de Super-LumiNova à 12 heures.

Le deuxième élément remarquable de cette Omega Seamaster Diver 300M Paris 2024 est son cadran. En effet, le cadran est lui aussi gravé au laser afin de dévoiler le motif de vagues en relief typique de la Seamaster. Pour cette édition JO Paris 2024, Omega a réalisé un cadran en céramique blanche avec une finition mate. Encore une fois, la céramique blanche apporte beaucoup d’élégance et de finesse à la montre, tout comme la lunette… Mais on est en droit de se demander si c’est réellement ce que l’on recherche sur une Seamaster édition JO !

L’ensemble du cadran est, sans surprise, bien protégé derrière un verre saphir bombé résistant aux rayures, traité antireflet sur les deux faces.

Les détails des Jeux Olympiques Paris 2024

omega-seamaster-jo-2024-date

Crédit : site officiel Omega

Néanmoins, j’aime beaucoup les détails qu’Omega a glissés ici et là sur cette Seamaster Diver 300M Paris 2024. Lorsque l’on pose ses yeux sur la fenêtre du guichet date à 6 heures, on se rend compte que la typographie est différente. Et c’est tout à fait normal, car Omega a utilisé la police d’écriture de Paris 2024 pour inscrire tous les chiffres du disque de la date. Autre détail appréciable, le point de matière luminescente sur la trotteuse centrale “lollipop” de cette Seamaster Diver 300M Paris 2024 est doté de l’emblème des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cette trotteuse possède un traitement PVD en or Moonshine 18K.

omega-seamaster-jo-2024-fond

Crédit : site officiel Omega

Enfin, le détail que l’on voit uniquement si l’on retire la montre de son poignet se trouve sur le fond de boîte. Le fond de boîte de cette Seamaster Diver 300M Paris 2024 possède un médaillon en or Moonshine incrusté, honorant l’emblème des JO 2024 de Paris. Ce détail est poli sur un fond en acier inoxydable sablé au laser et est complété de la mention “Paris 2024”, ainsi que des emblématiques anneaux olympiques. Notez que le caractère vissé du fond de boîte permet à cette Omega Seamaster Diver 300M d’avancer, sans surprise, une étanchéité à 300 mètres.

Seamaster édition JO 2024 : fiche technique olympique

omega-seamaster-jo-2024

Crédit : site officiel Omega

Cette Seamaster Diver 300M Paris 2024 possède, comme souvent chez Omega, des caractéristiques techniques de haut vol. Bien évidemment, en tant que Chronométreur Officiel des Jeux Olympiques, Omega n’a pas le droit à l’erreur en termes de performances mécaniques et chronométriques. Nous allons voir que le calibre est encore une fois une bête de course et que la quête de la performance va même jusqu’au bracelet.

Le calibre : décrocher l’or

omega-calibre-8800

Crédit : site officiel Omega

Toujours dans la quête de l’excellence sportive, la Seamaster Diver 300M Paris 2024 est alimentée par le Calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8800. Un mouvement à remontage automatique bidirectionnel avec échappement Co-Axial. En termes de précision, le calibre et la montre sont testés conformément à la procédure de Certification Master Chronometer approuvée par le METAS. Cette Seamaster possède une double certification puisqu’elle est aussi certifiée par le COSC. D’ailleurs, la Seamaster JO Paris 2024 peut résister à des champs magnétiques allant jusqu’à 15 000 gauss.

La réserve de marche de ce calibre Omega 8800 est de 55 heures et sa fréquence est de 3,5 Hz. Les fonctions assurées par ce calibre sont l’indication :

  • Des heures
  • Des minutes
  • Des secondes
  • De la date

Comme de nombreux calibres du Swatch Group, le balancier (sans raquette pour cette Seamaster) possède un spiral en silicium. Le calibre quant à lui, possède une finition rhodiée avec motif Côtes de Genève en arabesque.

Les bracelets aux couleurs des Jeux Olympiques

omega-seamaster-jo-2024-bracelet

Crédit : site officiel Omega

Il faut se le dire, le bracelet de cette Seamaster Diver 300M Paris 2024 est plutôt bien pensé. Ce bracelet est bien évidemment fait d’acier inoxydable et la largeur de ce dernier à l’entrecorne est de 20 millimètres. Autant dire qu’il sera très simple de pouvoir changer le bracelet à votre guise. Tout en sachant qu’une multitude de bracelet NATO a été imaginée pour l’occasion des Jeux Olympiques de Paris 2024. Plus précisément, en plus du bracelet aux couleurs du drapeau français, une sélection de 5 NATO aux 5 couleurs des anneaux olympiques a été imaginée.

omega-seamaster-jo-2024-bracelets

Crédit : site officiel Omega

Mais revenons d’abord à ce bracelet en acier inoxydable. Il est doté d’un tout nouveau système NAIAD LOCK breveté de changement rapide signé Omega. Pour le retirer, il suffit d’utiliser le petit “bouton” présent sur l’entre-corne du bracelet afin de le retirer facilement et rapidement.

En plus de ce système de changement rapide, le bracelet possède aussi une boucle déployante extensible brevetée dotée d’un fermoir à crémaillère et d’une extension supplémentaire pour la plongée.

Notre avis sur cette Seamaster JO Paris 2024

omega-seamaster-jo-2024-boite

Crédit : site officiel Omega

Finalement, en termes de spécificités techniques et de détails, je trouve que la montre est réussie, c’est une belle Seamaster Diver 300M. Toutefois, je trouve qu’elle a un côté trop élégant et précieux, peut-être l’image de Paris qu’Omega a voulu transmettre à travers cette montre. Autrement dit, hormis les détails comme la trotteuse ou la typographie de la date, je ne retrouve pas vraiment l’esprit Jeux Olympiques de Paris 2024. Ceci s’explique peut-être par le fait que cette Seamaster Diver 300M Paris 2024 manque un peu de sportivité. On la voit plus offerte au vainqueur en guise de médaille justement, que portée pour une utilisation purement sportive… Vous voyez ce que je veux dire ?

Aussi, puisqu’Omega est Chronométreur Officiel d’un tel événement, alors pourquoi pas imaginer une édition JO sur une base de Speedmaster ? Après tout, cela aurait du sens puisque c’est un chrono !

Ah oui, j’allais oublier, cette Omega Seamaster JO Paris 2024 est proposée dans un écrin exclusif, et pour l’instant, elle sera disponible uniquement dans les boutiques de la ville hôte qu’est Paris… Au prix de 8 900 €.

Dernière modification de l’article le 04/08/2023

Emilien
Étudiant en double-diplôme emlyon business school & École des Mines, le virus de l’horlogerie m’a contaminé pendant mes études en classes préparatoires. J’aime collectionner les montres, mais aussi apprendre, partager et échanger ! Vous pouvez également me retrouver sur Instagram sous le pseudo @montrestories !
Partager:
Written by Emilien
Étudiant en double-diplôme emlyon business school & École des Mines, le virus de l'horlogerie m'a contaminé pendant mes études en classes préparatoires. J'aime collectionner les montres, mais aussi apprendre, partager et échanger ! Vous pouvez également me retrouver sur Instagram sous le pseudo @montrestories !