Les montres de Kad Merad, simplicité, classe et efficacité

Une Montres Kad Merad

Kad Merad aime l’humour, mais il aime aussi les montres. L’acteur qui s’est retrouvé plusieurs années de suite en haut du classement des personnalités préférées des Français a une collection modeste mais qui donne envie.

Né en 1964 en Algérie sous le nom de Kaddour Merad, Kad se lancera dans l’humour dans les années 90 au travers du duo Kad et Olivier qui marquera une génération entière avec un humour décalé et bien souvent absurde au possible. Dans les années 2000, il obtient plusieurs gros rôles au cinéma. Il recevra même le césar du meilleur acteur dans un second rôle pour « Je Vais Bien, Ne T’en Fais Pas« . En 2008, il occupe l’un des rôles principaux dans « Bienvenue Chez les Ch’tits« , comédie qui fit un bruit considérable dans le monde du cinéma français en explosant plusieurs records. Il continuera à évoluer dans le 7ème art pendant les années 2010 avec quelques gros succès et d’autres films aux retours plus mitigés. Dans tous les cas, il a eu le temps de se faire plaisir au niveau de sa collection de montres.

Omega Speedmaster Professional Moonwatch Apollo XI 50th Anniversary

Kad Merad Speedmaster 50th anniversary

Le voici avec une superbe Omega Speedmaster Professional Moonwatch Apollo XI 50th Anniversary. La Omega Speedmaster a une histoire forte avec la conquête spatiale et existe en de nombreuses références, dont plusieurs pièces marquant des dates importantes en rapport avec la NASA et l’espace en général. En l’occurence cette pièce célèbre les 50 ans des premiers pas de Buzz Aldrin et Neil Armstrong sur la lune, le 21 juillet 1969.

Elle propose un boîtier en acier de 42 millimètres de diamètre et un insert de lunette en céramique noire avec une échelle tachymétrique en Ceragold appliquée suivant un procédé propre à la marque. Plusieurs détails du cadran et de la montre sont en or Moonshine, un alliage « Made In Omega ». On retrouve des clins d’oeils à la mission Apollo 11 entre autres avec le chiffre 11 en or apposé à 11h et avec un dessin en or dans le sous-cadran de 9h représentant Buzz Aldrin descendant du module lunaire.

Sur le verso, on retrouve d’autres références à la mission comme le fond de boîte qui abrite l’empreinte de Buzz Aldrin avec les inscriptions de la fameuse phrase devenue culte « un petit pas pour l’homme un grand pas pour l’humanité ».

C’est le calibre à remontage manuel OMEGA Master Co-Axial 3861 qui entraîne la bête. Il offre 50 heures de réserve de marche, est amagnétique et répond aux exigences de la certification de précision Master Chronometer. Cette édition limitée fut produite à 6 969 pièces et se trouve d’occasion aux alentours de 12 000 euros.

Hamilton Khaki Aviation QNE

Kad Merad Hamilton Aviation qne

Dans le film « Safari » sorti en 2009, Kad porte une Hamilton Khaki Aviation QNE. Il s’agit d’une montre de pilote automatique au boîtier en acier de 42 millimètres de diamètre qui inclut une complication indiquant la pression et l’altitude, un détail original qui peut servir aux pilotes pendant leurs vols. Hamilton fut fondée en 1892 aux États-Unis mais fait maintenant partie du Swatch Group et a son siège à Bienne, en Suisse. Cette montre d’aviateur est étanche à 5 ATM et se trouve d’occasion aux environs de 800 euros.

Tag Heuer Carrera Calibre 16 ?

Kad Merad Tag Heuer Carrera calibre 16

À plusieurs reprises, on a également pu le voir porter ce qui ressemble fort à une Tag Heuer Carrera Calibre 16 montée sur un bracelet cuir perforé type « racing ».  Il a également assisté en novembre 2013 à l’évènement célébrant les 50 ans de la Tag Heuer Carrera. Cette Carrera offre un boîtier en acier de 41 millimètres de diamètre avec une lunette en céramique noire et est entraînée par le calibre 16, un mouvement de chronographe automatique développé sur une base de ETA 7750. Cette pièce imposante et très sportive annonce un prix catalogue de 4 200 euros.

Rolex GMT Master 1675

Kad Merad GMT Master 1675

Petit tour chez Rolex pour monsieur Merad avec cette Rolex GMT Master 1675. La GMT Master fut développée au milieu des années 50 suite à une commande de la Panam pour équiper ses pilotes ayant besoin d’afficher deux fuseaux horaires en simultané. La 1675 fut produite de 1959 à 1980 et offre un boîtier en acier de 40 millimètres de diamètre. L’aiguille GMT qui permet d’afficher le second fuseau horaire n’est pas réglable indépendamment des autres aiguilles. Il faudra attendre l’arrivée de la GMT Master II pour découvrir cette fonction.

Celle de Kad est montée sur un bracelet Oyster. Son insert de lunette est en aluminium et non plus en Bakélite comme c’était le cas sur la 6542. D’occasion, elle se trouve entre 15 000 et 20 000 euros.

Rolex Submariner 5513 ou 14060 ?

kad merad submariner 14060

Monsieur Merad a également été vu avec une Rolex Submariner, mais difficile de dire s’il s’agit d’une référence 5513 ou d’une 14060. La Rolex Submariner a vu le jour en 1953 et la 5513 fut lancée en 1962. Elle fut produite jusqu’en 1989 en ayant subi plusieurs changements ici et là. Lors de son apparition, elle était étanche à 200 mètres.

La 14060, fut produite de 1989 à 2010 et était étanche à 300 mètres. Les premières versions n’étaient pas certifiées COSC ce qui donnait un cadran plus minimaliste avec moins d’inscriptions. J’aurais tendance à penser que c’est celle-ci que l’on voit au poignet de l’acteur, mais il difficile d’en être sûr.

Selon sa condition, la 5513 se vend entre 10 000 et 20 000 euros d’occasion alors que la 14060 se trouve le plus souvent aux alentours de 10 000 euros.

Ces quelques montres indiquent que l’homme sait se faire plaisir et connaît ses classiques, sans prendre trop de risques ni sortir des sentiers battus. En tout cas s’il a besoin de conseils pour élargir ses horizons horlogers, il peut très certainement compter sur son ami Dany Boon et son impressionnante collection de garde-temps.

Partager: