Les 11 meilleures montres néo-vintage du moment !

11 montres neo vintage

Quelles sont les meilleures montres néo-vintages du moment ?

Les montres vintages font rêver ! Elles font voyager, elles racontent des histoires, oui, mais voilà, elles ont aussi parfois des soucis de fonctionnement, des réserves de marche trop courtes, une étanchéité aléatoire, des blessures de guerre trop profondes pour certains… Si seulement il y existait une solution pour profiter des charmes du passé, mais avec la technicité et la fiabilité d’aujourd’hui… Ça tombe bien, c’est exactement là-dessus que repose le concept du néo-vintage. Une montre néo-vintage reprend les codes du passé, et y ajoute une touche de modernité. Elles permettent de ressentir l’aura de l’époque, tout en pouvant faire confiance à la technique d’aujourd’hui.

Chez Le Calibre, nous sommes des amoureux du vintage, et c’est d’ailleurs pour cela que nous avons lancé l’Atelier du Calibre. Cependant, on peut aussi être très touchés par le néo-vintage, en tout cas lorsqu’il est réussi. Aujourd’hui, nous vous proposons notre sélection de 11 montres néo-vintage parmi les meilleures du moment. Les 11 sont de marques différentes, certaines bien connues, d’autres beaucoup plus exclusives, et il y en a pour tous les goûts, et pour tous les budgets puisqu’on commence à 250 euros, pour arriver à plus de 12 000. Au milieu de tout ça, on trouvera même une réédition d’une des montres de Steve McQueen !

Vous trouverez des liens en dessous de chaque montre pour aller en apprendre plus à leur sujet ou pour les commander. Dans un souci de transparence, précisons que certains liens redirigent vers des partenaires et que passer par ces derniers permet de soutenir notre média, alors merci d’avance à celles et ceux qui le feront.

Mais trêve de bavardage, commençons avec notre pièce la plus accessible.

01) Orient Classic Small Second : Env. 250 €

Orient Classic Small SecondDiamètre : 40,5 mm
Épaisseur : 11,8 mm
Entre-corne : 21 mm
Verre : minéral bombé
Guichet : date à 3 h
Calibre : Orient F6222 (auto)
Réserve de marche : 40 h
Étanchéité : 3 ATM

Voilà la Orient Classic Small Second et son superbe cadran crème qui donne un effet vieilli très réussi, sublimé par un verre minéral bombé qui rappelle les plexiglas de l’époque, en y ajoutant un aspect qualitatif. Orient appartient au groupe Seiko, et est notamment connue pour proposer des dress-watch au rapport qualité/prix difficilement égalable. Vous l’aurez deviné, c’est encore le cas ici, avec une pièce élégante de 40,5 millimètres de diamètre pour 11,8 d’épaisseur. C’est un mouvement automatique manufacture qui l’entraîne, le F6222, annonçant 40 h de réserve de marche. Son cadran crème et la police de ses index en applique appuient son côté rétro, tout comme son beau sous-cadran de petite seconde à 6 h. Pour 250 euros, on se retrouve avec de l’élégance, de la technique, du design travaillé et de l’originalité. Encore une fois, merci Orient de nous rappeler qu’une bonne montre automatique accessible et fiable, c’est possible !

 

 

 

02) Bahaus 2162-1 : Env. 300 €

Bahaus 2162 1Diamètre : 41 mm
Épaisseur : 10 mm
Entre-corne : 20 mm
Verre : minéral bombé
Guichet : date à 3 h / jour à 12 h/jour
Calibre : Miyota 8285 (auto)
Étanchéité : 5 ATM

La marque Bahaus voit le jour en 2019, à l’initiative du groupe qui possède Zeppelin et d’autres marques. Le nom Bahaus fait référence à un courant artistique né dans les années 20, ayant posé les bases de la réflexion sur l’architecture moderne, sur le style international, etc. La 2162-1 a un design épuré, fidèle à l’esthétique minimaliste du mouvement Bahaus. Cette pièce sobre et élégante est un clin d’œil au design intemporel du début du XXe siècle, où la fonctionnalité rencontre l’art. Son boîtier en acier inoxydable de 41 mm, robuste et raffiné, abrite un mouvement automatique japonais fiable, le Miyota 8285, ayant fait ses preuves depuis des décennies. Le verre saphir, résistant aux rayures, protège un cadran clair et lisible, soulignant l’approche minimaliste de la montre. Le bracelet en cuir classique et confortable ajoute une touche d’élégance discrète.

Proposée à 300 euros, cette montre offre elle aussi un excellent rapport qualité/prix. Elle se positionne comme une option accessible pour celles et ceux qui veulent rendre hommage au mouvement Bahaus, et qui cherchent la fiabilité à bas prix.

 

 

 

03) Seagull Moonphase : Env. 360 €

Seagull MoonphaseDiamètre : 40 mm
Épaisseur : 12,7 mm
Entre-corne : 20 mm
Verre : Saphir
Calibre : Seagull st19 (manuel)
Réserve de marche : 42 h
Étanchéité : 3 ATM

La Seagull 1963 40mm Moonphase Cream Dial fait plaisir à voir ! Elle incarne un morceau d’histoire horlogère chinoise, avec un design qui rend hommage aux anciennes montres chronographe produites en Chine dans les années 60. Ce modèle, avec son cadran crème et sa complication de phase de lune, est une réinterprétation moderne qui garde l’âme des modèles de l’époque, tout ce qu’on aime dans le néo-vintage ! Le boîtier en acier inoxydable mesure 40 mm, et est accompagné d’un verre saphir. Le cadran crème, avec ses chiffres arabes et ses index, offre une lisibilité parfaite, tandis que l’affichage de la phase de lune ajoute une touche de sophistication et de poésie plus qu’appréciable dans cette gamme de prix. Son mouvement mécanique Seagull à remontage manuel, visible à travers le fond transparent, a des finitions simples, mais efficaces.

Avec ses 4 sous-cadrans pour la petite seconde, la date, la minute du chronographe et la phase de lune, cette montre mériterait son surnom de Tricompax, vous ne pensez pas ? Vous pouvez consulter notre article sur l’histoire du chronographe si vous avez un doute…

Pour 359 euros, cette option ajoute une complication très recherchée, et a vraiment l’air de coûter bien plus.

 

 

 

04) Herbelin Inspiration : Env. 500 €

Herbelin InspirationDiamètre : 40 mm
Épaisseur : 8,6 mm
Entre-corne : 21 mm
Verre : Saphir bombé
Calibre : Ronda 6004.B (quartz)
Complication : petite-seconde
Étanchéité : 3 ATM

Une petite française neo-vintage réussie pile sous la barre des 500 euros, c’est possible ! Cette Herbelin Inspiration 18247AP17TRGD opte pour un design qui fait écho aux montres classiques des années 50. Son boîtier de 40 mm pour seulement 8,6 d’épaisseur est en acier inoxydable avec une finition polie, offrant une présence élégante au poignet. Le cadran, de couleur coquille d’œuf, est orné de chiffres romains et d’aiguilles dorées, créant un contraste raffiné et permettant une lisibilité claire. Les cercles et traits graphiques peints ajoutent beaucoup à son rendu néo-vintage et à son style.

Au cœur de cette montre française, se trouve un mouvement suisse à quartz, le Ronda 11 1/2 6004.B, garantissant une précision et une fiabilité parfaite, n’en déplaise aux extrémistes du mécanique. Comme on le répète régulièrement sur notre site et notre chaîne Youtube, oui, le mécanique est plus noble, mais le quartz a aussi ses avantages ! Il permet par exemple ici d’offrir une finesse agréable et élégante pour un prix accessible.

La montre est complétée par un bracelet en cuir marron avec une boucle ardillon, ajoutant une touche de sophistication classique. On reparlera de marques françaises de renom plus tard, mais pour le moment, on revient en Suisse et s’approche de plus en plus du voyage dans le temps.

 

 

 

05) Nivada Grenchen Antarctic 35 mm : Env. 850 €

Nivada Grenchen Antarctic 35 mm

Diamètre : 35 mm
Épaisseur : 10,1 mm
Entre-corne : 18 mm
Verre : Saphir “double-domed”
Calibre : Landeron 21 (manuel)
Réserve de marche : 36 h
Étanchéité : 5 ATM

Fondée en 1926, la marque suisse Nivada Grenchen a longtemps été un acteur clé dans le paysage horloger, notamment avec la création de l’Antarctic, leur première montre automatique résistante à l’eau en 1950. Cette réédition, avec son boîtier de 35 mm en acier 316L, illustre un retour aux dimensions classiques, privilégiant l’élégance et la finesse. La montre, d’une épaisseur de 10,1 mm, est entraînée par le mouvement mécanique à remontage manuel Landeron 21, offrant une réserve de marche de 36 heures. Le choix de ce mouvement moderne contribue à la finesse du boîtier, respectant ainsi les codes esthétiques de l’époque. À noter que la Antarctic originale existait en automatique, mais que c’est bien fin 2023 que cette version manuelle a vu le jour.

Le cadran, disponible en noir, blanc ou coquille d’œuf, est un hommage à l’Art Déco avec ses index en forme de flèches et ses beaux chiffres stylisés à 12 h, 3 h, 6 h et 9 heures. Les aiguilles style dauphine, complétées par une seconde centrale en acier bleui, ajoutent une touche d’élégance supplémentaire. La lisibilité est renforcée par des arcs luminescents légèrement orangés appliqués sur le bord extérieur des marqueurs horaires. Le fond de boite, orné d’un pingouin sur un médaillon doré, rend hommage à l’héritage de la montre qui a été portée lors de l’opération Deep Freeze en Antarctique dans les années 1950. Encore un détail qui souligne le lien historique de la montre avec l’exploration et l’aventure.

Proposée à 850 euros, cette Nivada se positionne comme une option abordable pour les vrais amateurs de vintage.

 

 

06) Mido Multifort Patrimony M040.427.16.052.00 : Env. 2,000€

Mido Multifort PatrimonyDiamètre : 42 mm
Épaisseur : 15,2 mm
Poids : 95 g
Entre-corne : 21 mm
Verre : Saphir bombé
Guichet : date à 6 h
Calibre : ETA A05.H31 (auto)
Réserve de marche : 60 h
Étanchéité : 5 ATM

La Mido Multifort Patrimony rend hommage au riche héritage horloger de la marque, tout en intégrant des éléments de design modernes. Son boîtier de 42 mm pour 15,2 d’épaisseur en acier offre une présence robuste au poignet, tout en conservant une élégance classique. Attention, ça peut être un peu épais pour le goût de certains, même si pour moi, le tout est bien équilibré. L’alternance de finition polie et brossée du boîtier ajoute une touche de raffinement et met en valeur la qualité de la construction de la montre.

Le cadran multi-texturé, ici dans un ton noir profond aux discrets détails rouges, est orné de chiffres arabes et d’index appliqués, offrant une excellente lisibilité, encore améliorée par les aiguilles alpha revêtues de matière luminescente. Sous le capot, on retrouve le même mouvement suisse automatique que la pièce précédente, un ETA A05.H31, que l’on voit en action à travers le fond transparent. Le bracelet en cuir noir motif crocodile complète parfaitement le design de la montre, offrant confort et style. Cette Mido est sportive, technique, et reste aux alentours des 2,000 euros pour du chronographe Swiss Made. Attention, on est à 5 ATM d’étanchéité, donc pas de baignade ici.

 

 

07) Hanhart 417 ES 1954 : Env. 2,100 €

Hanhart 417 ES 1954Diamètre : 39 mm
Épaisseur : 13,3 mm
Entre-corne : 20 mm
Verre : Saphir bombé
Calibre : Sellita SW510M (manuel)
Complication : chronographe
Réserve de marche : 58 h
Étanchéité : 10 ATM

La Hanhart 417 ES 1954 est une réinterprétation fidèle du chronographe le plus célèbre de la marque allemande, présentée dans son diamètre originale. C’est la même taille que la 417 ES que portait le grand Steve Mcqueen, “King of Cool” ! On le connaît plutôt avec sa Heuer Monaco comme on en parlait dans notre article sur les montres dans les films, ou encore avec sa Submariner 5512, mais il portait d’autres pièces superbes, dont cette Hanhart.

Cette réédition est équipée d’un mouvement de chronographe suisse à remontage manuel, le Sellita SW 510 M, offrant une réserve de marche de 58 heures. Le boîtier en acier inoxydable, satiné et poli, a donc un diamètre de 39 mm et une épaisseur de 13,3 mm avec le verre saphir bombé. Sa couronne est ornée du logo historique de Hanhart et sa lunette tournante cannelée possède un marqueur rouge pour faciliter la lecture lors du chronométrage d’événements. Le verre saphir anti-reflet et le fond du boîtier en acier inoxydable vissé garantissent une résistance à l’eau jusqu’à 10 ATM.

Le cadran arbore lui aussi le logo historique de Hanhart et des chiffres et aiguilles traitées au Super-LumiNova. Attaché à l’entre-corne de 20 mm, on trouve un bracelet en cuir de veau noir avec des coutures blanches, fermé à l’aide d’une boucle ardillon logotée elle aussi. Mais surtout, la montre est livré avec ce superbe bracelet Bund, cette pièce de cuir supplémentaire sous la montre, qui empêche tout contact entre le métal du boîtier et la peau. À l’origine, ce dispositif était réservé aux montres de pilotes, pour que leurs montres congelées par les températures des cockpits en vol ne leur blessent pas les poignets. Je suis un grand fan de ce type de bracelet qui appuie sur l’héritage historique et qui ajoute une touche finale au rendu néo-vintage magnifique de cette pièce. Pour 2,100 euros, on peut avoir un petit bout de la classe de Steve Mcqueen !

D’ailleurs, grande nouvelle : Hanhart vous offre un bracelet bund ABP sur mesure, d’une valeur de 420 €, pour tout achat d’une 417 chez Windheure ! Alors n’attendez-plus et cliquez su le bouton qui suit !

 

(Un bracelet ABP d’une valeure de 420€ offert pour l’achat d’une montre Hanhart sur Windheure en nous envoyant un message avant l’achat :))

 

 

08) Certina DS Chronograph Automatic : Env. 2,200 €

Certina DS Chronograph AutomaticDiamètre : 42 mm
Épaisseur : 13,9 mm
Entre-corne : 21 mm
Verre : Saphir
Calibre : ETA A05.H31 (auto)
Complication : chronographe
Étanchéité : 10 ATM

La Certina DS Chronograph Automatic allie elle aussi avec brio tradition horlogère et modernité. Ce chronographe automatique Swiss Made est un clin d’œil aux designs emblématiques du passé, tout en intégrant des technologies contemporaines. Le boîtier de 42 millimètres de diamètre pour 13,9 d’épaisseur est en acier 316L et doté d’un verre saphir résistant aux rayures. Il abrite un mouvement automatique précis et reconnu sur le marché, le A05.H31, qui a pour base le ETA7753, faisant partie de la célèbre famille des tracteurs 7750.

Le cadran argenté, clair et lisible, présente des compteurs de chronographe et une échelle tachymétrique, rendant hommage aux montres de course classiques. Le contraste avec les aiguilles bleuies est magnifique. Son bracelet en cuir est élégant et équipé d’un système de changement rapide et sans outil. Autre bonne nouvelle : il annonce une étanchéité à 10 ATM. Avec son esthétique raffinée et ses caractéristiques qui ne rigolent pas, ce chronographe automatique Swiss Made juste au-dessus de 2,000 euros est d’après nous un excellent choix dans sa catégorie

 

 

09) Excelsior Park EP95000 : Env. 2,300 €

Excelsior Park EP95000Diamètre : 38,3 mm
Épaisseur : 13,75 mm
Entre-corne : 20 mm
Verre : Saphir
Calibre : Sellita SW510 M BH B(auto)
Complication : chronographe
Étanchéité : 10 ATM

L’Excelsior Park EP95000 est issue d’une marque historique dans l’univers horloger, remise sur le devant de la scène par Guillaume Laidet. Cette pièce rend hommage aux montres classiques de pilote, revisitées pour le collectionneur contemporain. Elle est fabriquée en Suisse et présente un boîtier en acier inoxydable avec une finition polie et brossée. Elle propose un diamètre de 38,3 mm et une épaisseur de 13,75 mm, la rendant adaptée à tous les types de poignets. Son étanchéité est ici aussi garantie jusqu’à 10 ATM.

Le cadran blanc est orné de trois aiguilles aux couleurs rouges, bleues et blanches, offrant une grande lisibilité et un contraste superbe. Les chiffres arabes noirs, l’échelle de tachymètre noire et celle de télémètre rouge ajoutent à son charme vintage. Les deux sous-compteurs à 3 h et 9 h sont minimalistes mais élégants. Le mouvement automatique suisse Sellita SW510 M BH B, visible à travers son fond transparent, assure la précision et la fiabilité de cette montre. Le bracelet en cuir noir, doté de surpiqûres ton sur ton, complète élégamment le design, se fermant avec une boucle ardillon argentée. Une superbe pièce très proche des caractéristiques et du style d’antan, un peu au-dessus de 2,200 euros.

 

 

 

10) Tag Heuer Autavia : Env. 6,800 €

Tag Heuer AutaviaDiamètre : 42 mm
Épaisseur : 15,68 mm
Entre-corne : 21 mm
Verre : Saphir
Calibre : Heuer 02 COSC (auto)
Complication : chronographe Flyback
Étanchéité : 10 ATM

Cette Tag Heuer Autavia incarne à la perfection l’esprit d’aventure et le raffinement, au croisement entre le monde de l’automobile et celui de l’aviation, comme la ligne Autavia nous en a donné l’habitude. Son boîtier de 42 mm en acier, robuste et élégant, s’accompagne d’un bracelet cuir rendu alligator noir, ajoutant une touche de sophistication et de luxe. Le cadran noir, rehaussé de chiffres arabes et d’aiguilles traitées au Super-LumiNova blanc, assure une très bonne lisibilité. La lunette en céramique noire renforce son allure sportive tout en offrant une résistance accrue aux éléments.

À l’intérieur, ça ne rigole pas, puisqu’on retrouve un calibre manufacture Heuer 02 Flyback certifié COSC, qui offre 80 heures de réserve de marche. Étanche elle aussi jusqu’à 100 mètres, cette montre est conçue pour les amateurs d’aventures, qu’elles soient urbaines ou en pleine nature. Un peu en dessous de 7,000 euros, cette Autavia se positionne comme un choix intéressant pour du néo-vintage haut de gamme.

 

 

11) Cartier Santos : Env. 12,500 €

Cartier SantosDiamètre : 40,5 mm
Épaisseur : 11,8 mm
Entre-corne : 21 mm
Verre : minéral bombé
Guichet : date à 3 h
Calibre : Orient F6222 (auto)
Réserve de marche : 40 h
Étanchéité : 3 ATM

La Cartier Santos, en plus de son aspect historique incroyable, est un véritable symbole d’élégance et d’innovation dans l’univers horloger. Conçue à l’origine pour l’aviateur Alberto Santos-Dumont, cette montre est reconnue pour son design distinctif et son histoire riche, faisant d’elle un choix privilégié pour les amateurs de montres classiques et raffinées. Le boîtier carré, avec ses lignes épurées et ses angles distinctifs, incarne la modernité tout en restant fidèle à l’esthétique classique de la marque française. La lunette, ornée de vis apparentes, ajoute une touche industrielle et intemporelle à la montre, tout en rappelant son héritage aéronautique.

Sur ce modèle en particulier, le cadran opalin argenté, protégé par un verre saphir, est mis en valeur par des aiguilles glaive en acier bleui, offrant une lecture claire et esthétique. La montre a une largeur de boîte de 39,8 mm pour une épaisseur de 9,38 mm, et elle est étanche jusqu’à 10 ATM. Elle est entraînée par le calibre 1847 MC, un mouvement automatique manufacture dévoilé pour la première fois en 2015.

Le boîtier est en acier, et la lunette en or jaune. La marque française fait d’ailleurs partie des toutes premières maisons à avoir osé ce mariage de matériaux à l’époque. On retrouve d’ailleurs aussi de l’or pour les vis du bracelet en acier, équipé d’un système de mise à taille SmartLink. La montre est proposée avec un second bracelet en cuir de veau, et les deux sont équipés du système d’interchangeabilité QuickSwitch qui vous permet d’alterner et de donner une tout autre aura à votre Cartier sans avoir besoin d’outils. Pour 12,500 euros, cette Santos incarne la Luxury Sport Watch par excellence. C’est une pièce d’histoire, un accessoire de mode et un exemple de savoir-faire horloger.

 

 

Dernière modification de l’article le 29/11/2023

Theophile

Theo – LeCalibre.com.
“En horlogerie, la complication n’est jamais loin…”

Partager:
Written by Theophile
Theo - LeCalibre.com. "En horlogerie, la complication n'est jamais loin..."