Favre-Leuba Bivouac 9000

L’histoire en bref

Favre-Leuba est une marque horlogère dont les origines remonte XVIIIème siècle. Son fondateur Abram Favre fait enregistrer officiellement sa manufacture en 1737 au Locle. En 1815, Henry-Auguste Favre, représentant la 4° génération, s’associe avec Auguste Leuba, la manufacture devient alors Favre-Leuba. Les montres de poches Fabre-Leuba se vendent dans le monde entier, reçoivent quantité de prix lors d’expositions nationales et internationales. L’inde est un marché particulièrement important pour la marque. Après la seconde guerre mondiale, les montres Favre-Leuba sont distribuées dans le monde entier, avec des succursales en Amérique du Nord, en Europe, en Inde et en Asie de l’est.  

A partir de 1946, Favre-Leuba participe au salon horloger de Bâle, qui deviendra plus tard Baselworld. A partir des années 50, différents mouvements manufacture sont développés. En 1960 la Water Deep est la première montre de plongée de Favre-Leuba. En 1962 sort la Bivouac, permettant de mesurer la pression atmosphériques et ainsi les variations d’altitude.

Les autres modèles connus à l’époque sont les Sea Chief, Sea King et Sea Raider. Dans les années 80, les propriétaires de la marque finissent par jeter le gant faute d’avoir pu résister au tsunami du quartz.

En 2011, le groupe Tata repend la marque (rappelez-vous du succès de la marque en Inde…). En 2012, la nouvelle équipe relance une collection puisant son inspiration dans les valeurs et les canons esthétiques de la marque. Lors de Baselworld 2017, pour le 280° anniversaire de la marque, Favre-Leuba sort la réédition de la Bivouac : la Bivouac 9000.

 La Bivouac 9000

Montre Favre-Leuba Bivouac 9000 de 2017

Avec la Bivouac, Favre-Leuba lance en 1962 la première montre-bracelet mécanique munie d’un baromètre anéroïde pour la mesure de pression et d’altitude. La montre n’est ni plus lourde, et avec un diamètre de 40 mm, ni plus grande qu’un chronographe classique. Grâce à sa fiabilité et sa précision, à son utilisation simple ainsi qu’à sa lisibilité excellente, elle fait rapidement partie de l’équipement indispensable des alpinistes, des pilotes, des chercheurs et de tous ceux qui franchissent les limites apparentes.

Montre Favre-Leuba Bivouac 1962 publicité

En 2017, la réédition de la Bivouac est présentée à Baselworld. Le cœur de la montre est une capsule barométrique anéroïde, c’est-à-dire un baromètre métallique et sans mercure. La montre dispose ainsi des fonctions d’altimètre et de baromètre. Une réserve de marche complète le tout.

Sur cette photo on peut distinguer la capsule, de couleur cuivrée.

La lunette tournante permet de calibrer le système à une altitude connue. Ensuite en combinant les deux aiguilles rouges, l’une centrale et l’autre à 3 heures, l’altimètre permet de mesurer une altitude jusque 9000m.

Montre Favre-Leuba Bivouac 9000 detail des aiguilles

Le baromètre permet par ailleurs de mesurer les changements de pression à une même altitude, et ainsi de prévoir d’une certaine manière l’évolution de la météo locale.

La technique

Le calibre est un mouvement manufacture à remontage manuel FL311, spécialement développé pour permettre d’afficher l’altitude, la réserve de marche de 65 heures et la date. Malgré la présence d’un baromètre qui nécessite par définition un échange d’air avec l’extérieur, la montre est étanche jusque 30m. Pour ce faire, Favre-Leuba a développé une valve tout à fait innovante qui permet l’échange d’air en restant étanche à l’eau et la poussière.

Le boitier est en titane, ce qui permet de garder un poids tout à fait raisonnable malgré un diamètre de 48mm. La lunette est tournante dans les deux directions, contrairement aux montres de plongée. En effet ici il n’est pas question de sécuriser la mesure du temps de plongée. L’utilisateur doit pouvoir calibrer facilement l’altitude de son point de départ.

Le boitier est protégé par un verre saphir antireflet sur les deux faces. La montre est vendue avec un bracelet en cuir avec boucle ardillon.

En résumé une montre originale, avec un héritage historique certain, au look sportif, sans doute assez imposante au poignet et qui ne passera pas inaperçue.

Prix public 7500 CHF.

 

La vidéo promotionnelle de la Bivouac 9000:

 

La Bivouac 9000 fait partie de la collection “Raider”, dont voici les autres modèles:

 

 

Partager:
MichelOnTime
Written by MichelOnTime
Géographe-urbaniste de formation, j'ai attrapé le virus de l'horlogerie très tardivement avec l'acquisition de ma première "belle" montre, une IWC Portofino Automatic. J'ai une collection assez éclectique (Speedmaster, Black Bay, Seiko, Baume & Mercier...), avec un focus particulier sur les Tissot T12, une appellation peu connue et créée à l'occasion de la sortie du film de Cousteau "Le monde du silence" en 1956. Au-delà des aspects techniques de l'horlogerie, j'aime beaucoup rencontrer des créateurs de marques moins connues et les faire connaître à travers mes deux pages Facebook "Montres intéressantes et abordables", et "Belgian Watch Brands". Je suis très heureux de participer à ce nouveau projet de LeCalibre.com.