Atelier Jalaper AJ-P400 : un fragment de Lamborghini Miura au poignet !

AJ-P400-V

Après leur collection mettant à l’honneur la célèbre Aston Martin DB5, Atelier Jalaper réitère le coup avec la légendaire Lamborghini Miura. Cette fois-ci, les références à cette voiture italienne sont encore plus poussées. Que ce soit le boîtier, le cadran, le calibre, et même le bracelet, chaque recoin de cette Atelier Jalaper AJ-P400 honore ce monstre de puissance. Cerise sur le gâteau : Atelier Jalaper a désormais franchi le pas du “Swiss Made”, alors accrochez vos ceintures !

Mettons tout de suite les choses au clair, en bonne Atelier Jalaper, la AJ-P400 reprend tout l’ADN de la marque :

  • Utiliser un cadran découpé dans une véritable pièce de Lamborghini Miura
  • Travailler un design, une identité visuelle et des détails qui puisent leur inspiration dans cette voiture de légende
  • Choisir un calibre pensé pour les passionnés de belles mécaniques
  • Produire une édition unique et limitée à 400 pièces par modèle
  • Proposer une pièce horlogère permettant d’acquérir un fragment de l’histoire de l’automobile

Atelier Jalaper AJ-P400 et le monstre Lamborghini Miura

miura_ouverte_2

Crédit : www.atelierjalaper.com

La mythique Lamborghini Miura

La Lamborghini Miura, première Supercar de l’histoire, est probablement l’une des plus belles voitures du monde. Et pour preuve, ses formes galbées et ses couleurs électriques ont révolutionné l’industrie automobile de l’époque.

Cette œuvre d’art dessinée par Bertone allie parfaitement l’élégance de ses rondeurs à la sportivité de son moteur de 370 chevaux (pour la P400 S) qui ne demande qu’à rugir et à arracher le bitume. Parmi les robes mythiques de la Lamborghini Miura, il y avait : le Verde Scandal, l’Azzuro Mexico, l’Arancio Miura et le Nero Cangiante. Gardez-les en tête, car nous reviendrons un peu plus tard sur ces 4 couleurs…

Pour Atelier Jalaper, la quête ultime de la pièce de Lamborghini Miura durera plus d’un an. Le Saint Graal fut finalement trouvé à Avignon, en France, chez un brillant restaurateur du nom de Rémi Leduc. La pièce dénichée est un morceau d’aluminium qui se trouvait précisément près du V12 d’une Miura P400 S partie en flammes.

Appropriation visuelle de la Lamborghini Miura

miura_face_avant-1

Crédit : www.atelierjalaper.com

Pendant un an et demi, les co-fondateurs d’Atelier Jalaper ont travaillé main dans la main avec Xavier Perrenoud afin de trouver le coup de crayon parfait pour cette AJ-P400. L’équipe d’Atelier Jalaper, a, avec ce designer de génie, fait en sorte que la perfection du dessin et du volume soit le maître-mot du projet.

Ainsi, la montre s’approprie tous les éléments visuels et les détails de la Lamborghini Miura. De la plus grosse à la plus petite référence, l’ADN de la Miura est omniprésent au sein de cette AJ-P400. Avec cet état d’esprit, Atelier Jalaper va au-delà du fait d’utiliser le lien avec l’automobile à des fins purement marketing. Ici, l’esprit de ces voitures de légende intègre le produit en son sein, et est de fait, bien plus qu’une histoire de storytelling.

D’ailleurs, Simon, l’un des co-fondateurs, confie :

« Pour achever ce dessin, il nous a fallu observer pendant des heures la Miura dans ses moindres détails, sous tous les angles, sous toutes les coutures et lumières. Pour conserver toute l’élégance qu’une telle montre requiert, il était impératif de ne pas reprendre les détails tels qu’ils étaient ni les messages que cette voiture nous envoyait, mais de les réinterpréter à notre façon. Les valeurs de rébellion et d’audace, fondement de la création de cette Supercar et de Lamborghini ont été un des axes forts dans notre processus de développement. Chaque élément de la voiture s’inscrit ainsi dans le dessin final de façon totalement inédite et originale : les jantes, la surface vitrée et les courbes du pare-brise, les ailes arrière ; tous ces éléments ont guidé chacun à leur manière la main du designer pour en faire un objet ultra élégant, sensuel et puissant. Trois adjectifs qui caractérisent parfaitement l’AJ-P400. »

La AJ-P400 : l’ADN de la Miura au cœur d’une montre

miura_ouverte_1

Crédit : www.atelierjalaper.com

Ici, la Lamborghini Miura SV utilisée pour réaliser les photos ainsi que le clip de promotion de la collection AJ-P400. Un chef d’œuvre de l’histoire de l’automobile qui nous laisse sans voix… Émotions garanties en admirant l’architecture du V12 de 385 chevaux et en contemplant les reflets de sa robe “Verde Scandal” sous les projecteurs. Vient ensuite le moment où l’on tourne la clé et que le moteur démarre, ses vibrations traversent alors tout votre corps. Sensationnel.

Le cadran et le réhaut : savoir-faire signé AJ

Le cadran “PATINA IS KING”

AJ-P400-dial

Crédit : www.atelierjalaper.com

C’est LA pièce maîtresse des montres Atelier Jalaper : le cadran. Cette AJ-P400 possède un magnifique cadran ayant été découpé à même une authentique pièce de Lamborghini Miura P400 S. Plus précisément, ce morceau se situait près du compartiment moteur, derrière les sièges.

La pièce récupérée a malheureusement été brûlée du fait de la maladie incendiaire de certaines Lamborghini Miura… Mais nous reviendrons sur cela plus tard. Retenez qu’à partir de là, Atelier Jalaper a dû relever une série de défis pour travailler cet aluminium capricieux.

Pour ce faire, le cadran a été traité par anodisation afin de le parer d’une couleur noire, tout en conservant la patine originale de la pièce. Car oui, avec Atelier Jalaper, on peut le dire, “PATINA IS KING”. Vous l’aurez compris, chaque cadran est unique et présente les différentes marques de ce fragment d’aluminium ayant traversé les années…

AJ-P400-B_shift

Crédit : www.atelierjalaper.com

Tout comme leur précédente collection DB5, les montres AJ-P400 de la collection Miura possèdent des index reprenant la typographie des compteurs de la Miura. D’ailleurs, vous l’aurez sans doute remarqué, sa révolution sur 270° laisse apparaître un espace à 6 h. Cet espace est identique à celui que l’on retrouve sur les compteurs de la voiture de Ferrucio et il a permis à Atelier Jalaper d’y loger une réserve de marche.

Concernant les aiguilles de cette Atelier Jalaper AJ-P400, elles font elles aussi référence aux aiguilles des compteurs de la légendaire Lamborghini Miura. Notez que les index et les aiguilles sont revêtus de matière luminescente pour assurer une lecture optimale dans l’obscurité.

Le rehaut coloré

AJ-P400-O_4-1

Crédit : www.atelierjalaper.com

Le rehaut de la AJ-P400 d’Atelier Jalaper est l’élément distinctif par excellence de cette pièce. La nouvelle collection Miura se décline sous 4 modèles, tous uniques et différents. Mais alors, qu’est-ce qui différencie ces modèles ? La réponse : la couleur du rehaut.

À son époque, la Lamborghini Miura était déclinée en plusieurs teintures de carrosserie toutes aussi “flashy” et osées. Pour faire honneur à ce pari audacieux, Atelier Jalaper décline aussi la AJ-P400 sous 4 couleurs :

  • La référence AJ-P400-V avec son réhaut vert faisant référence à la robe “Verde Scandal” de la Miura.
  • La référence AJ-P400-B avec son réhaut bleu faisant référence à la robe “Azzuro Mexico” de la Miura.
  • La référence AJ-P400-O avec son réhaut orange faisant référence à la robe “Arancio Miura” de la Miura.
  • La référence AJ-P400-N avec son réhaut noir faisant référence à la robe “Nero Cangiante” de la Miura.

Un choix de teintures variées, parfait pour ajouter une touche de couleur à votre tenue cet été, tout en restant discret ! J’ai ma petite préférence pour la AJ-P400-V honorant la robe “Verde Scandal”.

Dessin du boîtier façon Miura

AJ_P400_case

Crédit : www.atelierjalaper.com

Probablement l’élément le plus caractéristique de cette AJ-P400 : le boîtier. Son design s’inspire des courbes sensuelles de la Miura et ses proportions reprennent en tout point celles de la voiture, avec un profil à la fois tendu et bas.

Le façonnage du boîtier associe un travail de polissage et de brossage satiné du plus bel effet, apportant de superbes reflets à la montre. C’est probablement ce qui vous a sauté aux yeux : le boîtier de cette Atelier Jalaper est de forme tonneau et ne possède pas de cornes. Ceci lui donne un côté Omega Mark II très appréciable.

Ce boîtier façon Miura est fait d’acier inoxydable 316L et avec ses 39,5 mm de diamètre, la AJ-P400 sera appréciée des amoureux de montres aux proportions contenues. En somme, ses formes et ses dimensions lui donnent un air ultra vintage, très agréable au poignet.

phares_miura

Crédit : www.atelierjalaper.com

D’ailleurs, la lunette fixe et polie du boîtier est de forme ovale. Vous l’aurez sans doute deviné, cette forme ovale rappelle bien évidemment les mythiques phares à cils de la Lamborghini Miura. En effet, ses phares sont reconnaissables par leur forme de cercle parfait, logé dans une orbite elliptique. C’est sûrement de cet élément de la Lamborghini Miura que le design de la nouvelle Atelier Jalaper AJ-P400 a pris sa source.

Le fond de boîte “brûlé”

AJ-P400-caseback

Crédit : www.atelierjalaper.com

Le fond de boîte de cette Atelier Jalaper AJ-P400 pousse l’attention au détail jusqu’au rupteur. Et pour cause, il s’agit d’un fond transparent en verre minéral à travers lequel on peut admirer la mécanique du calibre suisse. Mais puisqu’un simple fond transparent ne suffisait pas, Atelier Jalaper a décidé de le lui appliquer un fumage gris.

Pour la petite anecdote, la légende raconte que les Lamborghini Miura avaient une maladie incendiaire. En effet, certaines pouvaient prendre feu d’un seul coup dans le compartiment moteur à cause de plusieurs problèmes, notamment de fuite…

Or, pour réaliser le cadran de cette AJ-P400, Atelier Jalaper a utilisé une pièce de Lamborghini Miura qui fut victime de cette maladie et qui s’est malheureusement embrasée… Pour coller à leur amour de l’attention aux détails et faire renaître le phénix de ses cendres, les fondateurs ont fait le choix d’un fond de boîte transparent fumé !

D’ailleurs, sur le fond de boîte, on aperçoit aussi son propre numéro d’édition limitée, car en effet, chaque référence AJ-P400 est unique et limitée à 400 exemplaires.

Le calibre et l’amour des belles mécaniques

AJ-P400-calibre

Crédit : www.atelierjalaper.com

Pour alimenter cette AJ-P400, il fallait choisir un calibre à la hauteur de la mécanique démesurée de la Miura P400 S. Le choix s’est donc porté sur le Sellita SW270-1 M, un mouvement suisse mécanique à remontage manuel.

On pourrait alors se demander pourquoi faire le choix d’un mouvement à remontage manuel et ne pas opter pour un remontage automatique ? Lorsque l’on réfléchit un peu, deux réponses se dessinent :

  1. En bons passionnés de mécanique manuelle, il semble évident pour l’équipe d’Atelier Jalaper de conserver ce côté rouages actionnés à la main. Le but : avoir plaisir à remonter sa AJ-P400 pour la faire vivre et ressentir la mécanique du bout de ses doigts !
  2. Comme cette montre pourrait s’inscrire dans la catégorie des montres néo-vintage par son design, il semble aussi cohérent d’utiliser un mouvement à remontage mécanique… À l’image des garde-temps d’antan.

Le détail qui compte : on aperçoit le logo Atelier Jalaper gravé sur le mouvement.

AJ-P400-power-reserve

Crédit : www.atelierjalaper.com

La cerise sur le gâteau : le calibre de cette Atelier Jalaper possède une complication de réserve de marche. Ainsi, vous serez informé en continu sur l’état de remontage de votre AJ-P400… De la même façon que vous seriez informé de la quantité de carburant dans votre Lamborghini Miura, à l’aide de sa jauge d’essence.

En dessous de cette réserve de marche, se trouve la mention “Swiss Made”. Une nouvelle étape franchie pour Atelier Jalaper, puisque ce fameux label a pu être obtenu grâce à l’utilisation d’un calibre suisse. C’était la dernière case à cocher pour la marque, car elle cochait déjà quasiment toutes les autres.

Le bracelet inspiration sellerie

AJ-P400-V_Seat

Crédit : www.atelierjalaper.com

Toujours dans le souci du détail, le bracelet de cette nouvelle Atelier Jalaper AJ-P400 ne déroge pas à la règle. En effet, il est fait de cuir de veau véritable et reprend le design des sièges de la Miura. Mais attention, il ne s’agissait pas de le faire de façon grotesque, non.

Ce bracelet noir possède en quelque sorte un matelassage venant rappeler celui des magnifiques sièges en cuir de la Lamborghini Miura. De plus, ce matelassage renforce le côté résolument néo-vintage de la AJ-P400 et s’associe parfaitement avec son design global.

Le choix d’une boucle déployante pour assurer la fermeture du bracelet a été fait pour assurer plus d’élégance, de praticité et de confort au poignet. Une praticité renforcée par le fait que le bracelet possède des pompes “flash” permettant son changement rapide, simple et sans outils.

Atelier Jalaper AJ-P400 : fiche technique

AJ-P400-B_Wrist

Crédit : www.atelierjalaper.com

Le boîtier

  • Matière : acier inoxydable 316L poli et satiné
  • Diamètre : 39,5 mm
  • Épaisseur : 10,3 mm
  • Lunette : fixe en acier poli
  • Couronne : vissée et décorée du logo AJ
  • Verre : saphir traité anti-reflets
  • Fond de boîte : vissé et transparent (verre minéral gris fumé)
  • Étanchéité : 5 ATM

Le cadran

  • Matière : aluminium provenant d’une authentique pièce de Lamborghini Miura P400 S
  • Traitement : anodisé
  • Réhaut : orange (AJ-P400-O), vert (AJ-P400-V), bleu (AJ-P400-B), noir (AJ-P400-N)
  • Matière luminescente sur les index et les aiguilles

Le mouvement & les fonctionnalités

  • Calibre : Sellita SW270-1 M mécanique à remontage manuel
  • Fonctions : heures, minutes, seconde centrale, indicateur de réserve de marche à 6 h, date avec changement rapide, dispositif stop seconde
  • Réserve de marche : environ 45 heures
  • Fréquence : 28’800 alternances par heure (4 Hz)

Le bracelet

  • Matière : cuir de veau véritable
  • Largeur à l’entre-corne : 19 mm
  • Boucle : déployante
  • Caractéristique : pompes “flash”

 Nombre de pièces et prix

  • Les 4 références sont limitées chacune à 400 exemplaires tous uniques et numérotés
  • Les 4 références sont affichées au prix de 1800 euros
  • Swiss Made
  • Garantie : 2 ans

L’avis de Le Calibre sur cette Atelier Jalaper AJ-P400

AJ-P400-O_pocket_1

Crédit : www.atelierjalaper.com

Finalement, cette AJ-P400 est une pièce horlogère tout à fait unique. Elle retransmet à merveille l’esprit de la marque Atelier Jalaper en intégrant des référence à la voiture qu’elle honore : la Lamborghini Miura. Que ce soit l’utilisation d’une pièce de Miura pour réaliser le cadran, le coup de crayon global de la montre, le rehaut coloré, le fond transparent fumé ou encore le bracelet… Tout est pensé pour que cette AJ-P400 regorge de détails. Ainsi, on ne se lassera jamais de les découvrir et de les redécouvrir. D’ailleurs, l’attention au détail est poussée jusqu’au packaging puisque l’on reçoit la AJ-P400 dans une boite unique… On ne vous en dit pas plus !

Dernière modification de l’article le 29/05/2023

Partager: