Elgin : Des montres américaines qui séduisent les collectionneurs

Partager avec vos amis :

Il y a les marques de montres que tout le monde connaît et il y a les marques anciennes, disparues, qui passionnent les connaisseurs depuis des décennies. Elgin et ses 150 ans d’histoire, fait partie de la seconde catégorie.

L’Elgin Watch Company ou Elgin National Watch Company était il y a quelques décennies, le plus grand fabricant de montres américaines en termes de volume. La production totale lors de leurs 100 ans d’activité représentait environ 50 % de toutes les montres-bijoux produites aux USA. Pas étonnant donc que vous en voyez régulièrement resurgir sur le marché de l’occasion. Retour sur l’histoire de cette marque légendaire.

Elgin : Une riche histoire

Les origines

C’est en 1864, que débute l’histoire de la compagnie. Elle porte alors le nom de NWC pour “National Watch Company”, qui deviendra Elgin Watch Company en 1874, puis Elgin National Industries près de 100 ans plus tard, en 1960. Elgin est le nom de la ville où est fondée la société, dans la banlieue nord-ouest de Chicago.

À l’initiative du projet, on retrouve plusieurs employés de la Waltham Watch Company, une autre manufacture fondée environ 15 ans plus tôt à Boston. Ils pensaient qu’une usine horlogère dans le Midwest du pays, serait bénéfique pour la distribution de marchandises vers l’Ouest américain, alors en pleine expansion.

Ils font appel à un horloger du nom de J.C Adam qui obtiendra le capital nécessaire auprès du maire de Chicago, pour la fondation de l’entreprise. Plusieurs autres membres de la Waltham Watch Company investiront également dans le projet.

elgin watch montre de pocheBenjamin Wright Raymond, maire de Chicago, veut que la Elgin Watch Company produise des modèles précis et fiables, aussi vite que possible. Pour cela, il octroie 142 000 m² de terrain et la construction de l’usine ne prendra que 2 ans. Au cours de ses deux années de latence, un atelier de production était déjà actif et accueillait des machines expédiées de Boston, mais en 1865, un incendie détruit le bâtiment dans sa totalité.

La vraie manufacture est donc enfin inaugurée en 1866 et la même année un premier mouvement voit le jour. Il sera nommé « B.W. Raymond » en hommage au maire très impliqué dans le projet. Un an plus tard, en 1867, Elgin produit sa première montre de poche ferroviaire et en produira des millions jusqu’en 1965.

Précurseur pour les montres-bracelets

En 1920, alors que les autres fabricants américains de montres de poche se penchent encore assez peu sur les montres-bracelets, Elgin produit ses premiers modèles. Le groupe sent que la montre-bracelet va devenir incontournable et près de 50 % de la production alors est destinée à ce format. En comparaison, la même année, seulement 4 % de la production d’Hamilton concerne les montres-bracelets. Elgin fait donc partie des précurseurs aux USA sur ce secteur.

La compagnie est la plus productive des États-Unis à cette époque. Entre 1920 et 1930, 1 montre sur 2 produite aux USA, vient de chez Elgin, c’est absolument titanesque. Une publicité d’Elgin en 1928 affirmait même que sur les 14 418 bijoutiers de détail aux États-Unis, seulement 12 d’entre eux ne portaient pas une Elgin.

lord elgin

Crédit : Hug2watch

À partir du milieu des années 30, Elgin lance une nouvelle gamme de montres-bracelets, nommées « Lord Elgin », pour concurrencer les marques premiums, venues notamment de Suisse. Ce sont souvent des modèles aux boîtiers en or, avec des mouvements 21 rubis d’abord, puis 27 et 30 rubis, contre 17 ou 19 rubis pour les autres gammes de la marque.

Elgin fabriquera ensuite des montres pour l’armée américaine, lors des deux guerres mondiales. Dans les 40 et 50, Elgin domine totalement le marché américain et s’implante également au Mexique et dans plusieurs pays sud-américains. Leurs montres se retrouvent notamment aux poignets des acteurs et actrices américains de l’époque, comme Henry Fonda qui portait une Lord Elgin ou encore Elizabeth Taylor qui fera la publicité de la gamme Lady Elgin.

Elgin aujourd’hui

Elgin continuera sa progression jusqu’à la fin des années 50, avec notamment la construction d’usines supplémentaires en Caroline du Sud, puis dans le Nebraska. En 1952, Elgin travaille notamment avec le fabricant Français LIP, pour concevoir la première montre électrique au monde.

Ensuite, dans les années 60, des montres bons marchés sont importées de différents pays et notamment du Japon. Le groupe américain Timex produit aussi des montres beaucoup moins chères et de bonne qualité, ce qui finit forcément par affaiblir Elgin.

Ainsi, en 1965, l’usine principale ferme ses portes, suivie quelques années plus tard par les manufactures plus modestes. La compagnie est finalement dissoute en 1968 et les droits sur le nom Elgin sont rachetés par différentes compagnies, dont MZ Berger Inc, qui utilisera le nom pour produire des montres Elgin, en Chine…

Elgin est donc aujourd’hui une marque vintage, qui après avoir produit plusieurs dizaines de millions de montres, fait désormais le bonheur des collectionneurs. Les montres Elgin racontent une histoire, elles sont réputées pour leur design et leur fiabilité, le tout à un prix plutôt raisonnable. On trouve toujours assez facilement de nombreux modèles, aussi bien pour les montres-bracelets que pour les montres de poche, pour quelques centaines ou même quelques dizaines d’euros.

Les montres Elgin emblématiques

Elgin Military Ordnance

elgin military

Crédit : stricklandvintagewatches.com

L’Elgin National Watch Company a conçu des montres militaires pour l’armée US, lors des deux guerres mondiales. La Military Ordnance est une des plus convoitées par les collectionneurs. Elles sont assez difficiles à trouver, beaucoup ne sont pas revenues de la guerre et certaines ont été offertes aux Européens, impressionnés par la qualité de ces montres en 1945.

Il s’agissait d’une montre en acier, de 38 mm de diamètre, avec un cadran très lisible, notamment grâce à ses index très larges en chiffres arabes. Elle était munie d’une petite seconde à 6 h. Elles sont appréciées surtout pour leur fond de boîte gravé de marquages militaires et notamment de la mention « US Army ».

Elgin Lord Elgin

elgin montre

Les Lord Elgin, au style art déco et boîtiers rectangulaires sont également très recherchées et souvent plus faciles à trouver que les modèles militaires. Les montres rondes de la même gamme ont également un certain succès.

Elles possèdent des mouvements de meilleure qualité que les autres montres Elgin de la même époque. Bien sûr, certaines versions ont plus de succès que d’autres. Il existe de très nombreux modèles et tout autant de designs, parfois étonnants, dans cette vaste gamme.

Une marque de passionnés

Aujourd’hui, les montres Elgin se vendent et s’échangent toujours beaucoup. La grande quantité de montres sur le marché, permet aux collectionneurs avec des moyens raisonnables, de se faire plaisir avec des modèles très variés. Elles sont également assez facilement réparables, on trouve toujours des pièces de rechange sans avoir besoin de fournir trop d’efforts, ce qui est évidemment crucial lorsqu’on achète des montres ayant un certain âge.

Elgin est donc une marque vraiment intéressante pour les passionnés et surtout ceux qui n’ont pas des moyens infinis et cherchent à avoir une belle collection. Les montres Elgin n’ont rien à envier aux montres Hamilton ou Waltham vintages, il y a d’ailleurs beaucoup de designs très similaires, mais leur prix sont généralement bien inférieurs. Donc si vous avez un petit budget pour votre collection de montres, penchez-vous sur les tocantes Elgin, vous trouverez probablement des pépites que vous n’auriez pas pensé pouvoir vous payer.

 


Partager avec vos amis :