Terra Cielo Mare, une marque entre Terre, Ciel et Mer

LC_Banner_728x90_v2
LC_Banner_728x90_v1

Commençons par un petit rébus : que vous inspirent ces trois dessins ?

Terra Cielo Mare

Si je vous dis : Italie, soleil et vacances ? Toujours pas d’idée ?
Ces trois dessins symbolisent la terre, le ciel et la mer, soit en italien Terra, Cielo et Mare.
On peut discuter de la justesse des dessins, toujours est-il que ce sont là les trois symboles d’une marque horlogère italienne dont je vais vous raconter l’histoire. L’histoire d’une marque qui raconte avec chacun de ses modèles un petit morceau d’histoire de l’Italie.

Commençons par le commencement. La marque est créée en 1999 par deux associés actifs depuis les années 70 comme importateurs de montres de montres suisses en Italie. La société est basée dans la fière et industrieuse Lombardie, au nord-ouest de Milan. L’idée de départ est d’associer la qualité horlogère suisse avec le design italien, en faisant de chaque création un hommage à un événement ou une personnalité ayant marqué l’histoire de l’Italie, sur terre, sur les mers ou dans les airs.

En 2007, l’un des associés décède, et c’est en 2011 que Carlo Fontana et son fils Luca reprennent la marque. La famille Fontana exploite depuis quatre générations un atelier de fabrication de composants de haute horlogerie pour l’industrie suisse (l’Atelier GTF). Cette acquisition va permettre de remonter encore la qualité technique des montres Terra Cielo Mare.

Eux-mêmes passionnés d’histoire, les Fontana vont puiser dans la recherche historique l’inspiration créatrice, par exemple dans le domaine de l’histoire militaire de l’Italie. Les thèmes de l’exploration et de l’alpinisme seront également largement utilisés.

Les montres qui vont se succéder depuis les débuts jusqu’à aujourd’hui sont une véritable histoire illustrée de l’Italie du XXème siècle. Nous allons passer en revue quelques-unes de ces montres, pour nous concentrer ensuite sur les modèles actuels.

Une histoire de l’Italie

Le premier modèle est commercialisé en 2002, il s’agit de la Milano Classic, un modèle à l’élégance minimaliste, avec une petite seconde, et qui peut faire penser à une montre d’aviateur sans en avoir vraiment les caractéristiques.

TCM Milano-classic

En 2003 sort la Toponi Mancino :

TCM Toponi-mancino

Sur le cadran, trois souris vertes : ce sont les « Sorci verdi », du nom de la 205° escadrille de l’aviation italienne, volant sur des Savoia-Marchetti SM79, et célèbre pour ses victoires dans plusieurs compétitions aériennes de vitesse dans les années trente. Le surnom de « Souris vertes » provient d’une unité spéciale de l’armée au temps de l’empire Romain, unité qui était chargée de réprimer les émeutes et révoltes dans l’empire et qui était crainte pour sa férocité. L’expression est encore utilisée aujourd’hui en politique : « Far vedere i sorci verdi », qui pourrait se traduire par « on va leur en faire voir de toutes les couleurs ». Ce thème des souris vertes se retrouve plus tard dans d’autres modèles.

TCM Savoia-Marchetti Sorci Verdi

(source http://www.difesaonline.it)

Ensuite, différents modèles vont être produits, sur les thèmes de l’aviation ou de l’exploration sous-marine, avec par exemple un modèle en hommage aux scaphandriers.
En 2005, la Petrali célèbre un record du monde de vitesse à moto, réalisé en 1937 par Joe Petrali à 165 km/h.

TCM Petrali

Une autre montre est dédiée à Salvatore Todaro, un officier de la marine italienne qui s’est illustré pendant la deuxième guerre mondiale par un acte qui est resté dans les mémoires : après avoir coulé un navire belge au large de l’île de Madère, il embarque les 26 rescapés dans son sous-marin et les ramène sains et saufs aux Açores.

TCM Todaro

En 2006 et 2007, TCM sort deux modèles à l’effigie de FIAT, dont une en l’honneur de la FIAT 500. Nul doute que FIAT fasse partie intégrante de l’histoire de l’Italie.

TCM Fiat

Pour le clin d’œil, cette Paperone à l’effigie de l’oncle Picsou n’en est pas moins une montre Worldtime avec cadran 24 heures.

TCM Paperone

En 2011 sort l’Orienteering, première version d’un modèle qui va devenir un des piliers de Terra Cielo Mare et que l’on détaillera plus loin.

TCM Orienteering PVD

En 2012, la Ferrarin est produite en hommage à Arturo Ferrarin, pionnier de l’aviation italienne, qui a par exemple gagné la course Rome – Tokyo en 1920 (limitée à 100 pièces).

TCM Ferrarin

Le pilote de course automobile Alberto Ascari a aussi eu droit à plusieurs modèles à sa mémoire, avec l’Indy, la Monza, ou cette Gran Maestro (2013, limitée à 52 pièces)

TCM ASCARI-Gran Maestro

Les collections actuelles

Très logiquement les collections actuelles sont réparties en trois thèmes. Nous passerons en revue les principaux modèles.

Collection Terra

L’Orienteering

Commençons par l’Orienteering, qui est devenue au fil du temps le pilier de la marque. Apparue en 2011, ce n’est qu’en 2013 qu’elle va apparaître au grand jour, avec le modèle « BP », pour Brad Pitt : c’est en effet la montre que porte Brad Pitt dans le film « World War Z ». Et comme il ne s’agissait pas d’un placement de produit, TCM n’est pas autorisée à communiquer le nom de l’acteur, d’où le “BP”.

TCM Orienteering brad-pitt-world-war-z

Source Best Watch Brands HQ.com

Les modèles Orienteering sont dédiés aux grands explorateurs du passé qui ont eu besoin d’instruments pour pouvoir s’orienter sur terre et sur les mers. Le fond de la montre est muni d’une carte du ciel qui permet de s’orienter la nuit en repérant l’étoile polaire ou la croix du sud. Le jour, c’est la lunette d’orientation qui permet de réaliser l’opération : elle est graduée sur 24h et reprend les 4 points cardinaux. En utilisant la large couronne située à 2h, il est possible de s’orienter en utilisant la position du soleil. Le grand avantage de ce système par rapport à la boussole et au GPS, c’est qu’il est insensible aux champs magnétiques, et ne dépend pas d’une pile…
Le placement de la couronne à 2h au lieu de 3h rend la montre plus confortable au poignet pendant les activités sportives telles que l’alpinisme.

TCM-Orienteering-BP-Brat-Pitt-detail

Ici l’Orienteering « BP ». Notez que la couronne servant à mettre la montre à l’heure est située à gauche.

L’Orienteering BP présente une finition de très haut niveau : son boitier en titane lui offre une grande résistance aux chocs et aux champs magnétiques. Le titane est également très léger, ce qui est utile pour une montre de 44 mm de diamètre. La glace est en verre saphir traité antireflets et résistant aux griffes. Le calibre automatique est l’ETA 2824 avec dateur. L’ensemble est étanche à 10 atm, et chaque modèle est numéroté, bien que ce ne soit pas une série limitée.

La série Orienteering compte maintenant plusieurs modèles, dont ceux avec un cadran minéral.
La « Cerro Torre » présente un cadran en granit provenant du sommet du Cerro Torre, la plus haute montagne de Patagonie, et ramené par une équipe d’alpinistes italiens, ambassadeurs de la marque, après la conquête de ce sommet.

TCM Orienteering Cerro Torre

Le cadran de la « Concrete » est fait en béton, gravé au laser, et fait référence à l’environnement urbain et au brutalisme, ce mouvement d’architecture populaire entre les années 50 et 70 qui met en avant des constructions aux dimensions imposantes dominées par le béton et des façades aux motifs répétitifs.

TCM Orienteering Concrete detail

Je craignais que les cadrans en granit et béton n’alourdissent la montre, mais ce n’est pas le cas : pour les avoir eues en main, je confirme que leur poids est tout à fait raisonnable (pour une montre de cette taille).
La Concrete a par ailleurs une autre caractéristique : elle est vendue avec un bracelet en fibre de carbone que j’ai pu tester et qui est vraiment exceptionnel : très fin (presque transparent à certains endroits), léger, très résistant à la traction et à l’eau, très confortable à porter. Il est disponible à la vente séparément.

TCM Bracelet fibre de carbone

Milano San Babila

La série Milano célèbre la ville de Milan, la capitale industrieuse de la Lombardie, mais également celle de la mode et du design. Des trois modèles de la série, c’est sans aucun doute la San Babila qui est la plus intéressante. Son nom évoque la Piazza San Babila et la basilique qui s’y trouve. Avec un diamètre de 38 mm, ce modèle est très discret comparé au reste de la collection et peut être porté par les dames. La lunette est en bronze, et le cadran vert évoque la couleur des tables de jeux des années folles de la ville, dans les années 80. Mais c’est aussi un clin d’œil à la prise de risque des entrepreneurs du nord de l’Italie. Comme toujours chez Terra Cielo Mare, le calibre est un Swiss Made, en l’occurrence un ETA 2824. La glace est en verre saphir traité antireflets et résistant aux griffes. La montre est étanche à 10 atm, et chaque modèle est numéroté, bien que ce ne soit pas une série limitée.

TCM Milano San Babila

La 88 Flak

La 88 Flak reprend la symbolique du canon du même nom utilisé pendant la seconde guerre mondiale. Le cadran est réalisé à partir du cuivre d’un obus de DCA, la lunette et le fond sont en bronze phosphoreux marin, anallergique et plus résistant à la corrosion que le bronze traditionnel : il se patine mais ne verdit pas. Les courbes dessinées sur le cadran représentent les abaques utilisés par les artilleurs pour calculer les angles de tir, tandis que le fond reprend le dessin des sillons du canon.
La glace est en verre saphir traité antireflets et résistant aux griffes. Equipée d’un calibre Swiss Made Valjoux 7750, cette montre est produite en série limitée à 88 pièces.

TCM 88 Flak Combo

Avec ce modèle, je souhaite aborder la question relative à l’inspiration militaire de TCM. Avec ce modèle en particulier, il est difficile d’oublier de quel côté l’Italie a fait la deuxième guerre mondiale. TCM n’évite pas la question, et précise que les recherches historiques sont faites dans un esprit de curiosité et de passion pour l’histoire, avec un regard critique et frondeur, mais sans esprit belliqueux ou fanatique. TCM travaille par exemple avec une association de passionnés d’aviation (GAVS) qui a pour objectif de retrouver et restaurer des avions anciens.

Collection Cielo

Dans la collection Cielo, je retiendrai deux modèles, le premier pour sa technicité innovante, et le second pour son design.

Il Sorci Verdi

On retrouve ici les fameuses « souries vertes » évoquées précédemment. Ce modèle intitulé « Il Sorci Verdi » est tout à fait particulier. Il résulte d’une recherche technique très pointue réalisée avec la manufacture horlogère suisse Concepto, située à La-Chaux-de-Fonds. L’idée était de développer un boitier sans couronne, dont le mouvement pouvait être remonté non pas via la couronne, mais via la lunette. La source d’inspiration de cette innovation est l’horloge de bord du Savoia-Marchetti 79, utilisé par les Souris Vertes. Ce mouvement est le TCM 3900, développé par Concepto, et breveté depuis lors.

TCM Il Sorci Verdi

Le boitier est muni sur le côté gauche d’un levier à deux positions. En position fermée, la lunette permet de remonter le ressort de barillet en la tournant dans le sens anti-horloger. En position ouverte, la lunette permet de mettre la montre à l’heure. La lunette est crantée et permet une manipulation aisée, comme si vous deviez la régler avec des gants de pilote assis dans un Savoia-Marchetti.

TCM Il sorci verdi levier

Le fond de la montre est protégé par un verre saphir surmonté d’une structure en titane comprenant le levier.

TCM Il Sorci Verdi Fond

Dernier petit détail historique, une petite pièce de métal provenant d’un Savoia-Marchetti 79 est fixée sur le côté droit du boitier.

il-sorci-verdi-plaque

Notons que Il Sorci Verdi existe également dans une version japonaise dédiée au fameux Zero, le Mitsubishi A6M.

Avio MK-II

Le second modèle que je souhaite présenter est l’Avio MK-II, il rend hommage à l’hydravion Macchi MC-72 avec lequel le pilote Francesco Agello a établi plusieurs records de vitesse : en 1934 un premier record tous types d’avions confondus qui a tenu 5 ans, et plus tard un record de vitesse de 709 km/h qui tient toujours à ce jour pour un hydravion à moteur à piston.
Je trouve cette montre particulièrement belle, et l’hydravion qui l’a inspirée est tout aussi élégant.

TCM-MK-II

 

hydravion Macchi_MC72

(Source Wikipedia)

 

Collection Mare

La collection Mare compte deux modèles, dont un n’est plus disponible mais reste digne d’intérêt.

La Tazzoli Oceanico

La Tazzoli Oceanico tire son nom d’un sous-marin. Ce modèle offre plusieurs particularités originales. Le boitier et la lunette sont en bronze phosphoreux marin, le fond et la couronne sont en titane. Le cadran présente les index de 1 à 12 en mode sandwich (le cadran est ajouré pour laisser apparaître un sous-cadran), et les index de 13 à 23 sont peints en petit sur le cadran. L’aiguille des heures est ajourée pour permettre la lecture des petits index. A 2h le protège-couronne est sécurisé par un levier en forme de torpille. Enfin, dernière particularité vraiment originale : le fond gravé laisse apparaître un inclinomètre, accessoire typique d’un sous-marin.

TCM Tazzoli oceanico

 

TCM tazzoli-oceanico-torpedo

TCM Tazzoli oceanico fond

L’Artiglio Lighting

Même si elle n’est plus au catalogue, je m’en voudrais de ne pas vous présenter brièvement l’Artiglio Lighting. L’Artiglio était un bateau à vapeur « chasseur de trésors », ayant servi de base d’opération pour des scaphandriers dans les années 20 et 30. Cette montre imposante de 52 mm présente un boitier combinant titane et acier. Elle est étanche à 1000 m, et équipée d’une valve à hélium dans la couronne à 2h. Les deux couronnes sont bien sûr vissées. Le mouvement automatique est un ETA 2824 Swiss Made.

TCM Artiglio lighting

Les extras

J’ai eu la chance de voir de près d’autres modèles qui ne sont plus au catalogue, et en particulier un modèle exceptionnel, la Toponi Officer Or 18 carats, qui me procura une véritable émotion horlogère !
Inspirée par les montres de poche militaires, la Toponi Officer abrite un mouvement Unitas 6498 dans un boitier de 44mm. Le calibre 6498 est apparu dans années 50, il est considéré comme très fiable et reste encore aujourd’hui souvent utilisé dans les montres de bonne taille. Le cadran est tourné de 60°, la couronne est positionnée devant l’index de 12h, à l’emplacement habituel de 2h. Cette configuration originale permet une lecture plus aisée de l’heure au poignet sans devoir lâcher les commandes de l’avion ou le volant. Le verre saphir est bombé. Le fond transparent en verre saphir fumé est protégé par un claquet pivotant.

La Toponi Officer Or rose 18 carats est produite en série limitée à 25 pièces numérotées (il n’en reste qu’une disponible). Le numéro de série est inscrit en chiffres romains sur une petite plaque en or blanc fixée sur la carrure à 6h. Elle existe également en version acier / bronze avec cadran blanc.

TCM-Toponi-Officer-Gold

Ceci clôture ce panorama des principaux modèles de Terra Cielo Mare.

Un positionnement haut de gamme

Je n’ai pas encore parlé du positionnement de la marque dans le paysage horloger du Swiss Made. Vous aurez compris à la lecture de ce qui précède que les créateurs de Terra Cielo Mare ont placé d’emblée la barre très haut.

Chaque modèle résulte d’une recherche historique et s’inspire de faits ou de personnages ayant marqué l’histoire. Les créations ne résultent pas d’un tableau croisé dans lequel les spécialistes du marketing font varier à l’infini les couleurs de boitier et de cadran, les diamètres et les couleurs de bracelet, avec ou sans date, collections insipides que l’on ne voit que trop souvent.

Grâce à l’expérience acquise en interne au sein de l’atelier GTF, et à l’expertise technique de Concepto, la qualité technique des montres TCM est d’un très haut niveau. Les mouvements sont tous Swiss Made, ETA 2824, Valjoux 7750, Unitas 6498, ou customisés par Concepto. Plusieurs modèles font l’objet de développements techniques spécifiques, en particulier pour des séries limitées.

Les matériaux utilisés sont précieux ou à tout le moins inhabituels : or, cuivre, titane, bronze phosphoreux anallergique, béton, granit, fibre de carbone. Les glaces sont systématiquement en verre saphir antireflets et traité anti-griffes. Les bracelets cuir sont fabriqués en Italie.

TCM Il Sorci Verdi au poignet

 

Tenant compte de ces caractéristiques, les prix pratiqués sont les suivants :

  • Les Avio vont de 1.660€ à 1.980€
  • Pour la collection Milano : entre 1.980€ pour la San Babila Bronze et 2.850€ pour la Chronographe.
  • Pour la collection Orienteering : entre 2.250€ pour la Titanium et 2.950€ pour la Concrete.
  • La Tazzoli Oceanico est vendue à 3.620€
  • La 88 Flak est vendue à 3.650€
  • Le modèle « Il Sorci Verdi » est vendue à 5.490€

J’ai eu l’occasion de discuter longuement avec Eric Délicati, directeur de TCM pour la France, la Belgique et le Luxembourg, et ancien directeur commercial chez TAG Heuer. Le positionnement de Terra Cielo Mare est assez intéressant : la marque est relativement peu connue, mais elle propose des produits d’une grand qualité horlogère et surtout d’une grande originalité : de ce fait, elle a beaucoup de succès auprès des collectionneurs de marques de prestige qui trouvent en Terra Cielo Mare une façon intéressante de sortir des sentiers battus.

La marque a également un succès tout à fait étonnant au Japon, où elle est vendue dans 54 boutiques !
Et pour terminer, rappelons que Terra Cielo Mare est toujours une entreprise familiale, indépendante des grands groupes horlogers.

Ma conclusion personnelle

J’ai pu analyser de près l’ensemble de la collection Terra Cielo Mare lors d’une rencontre avec Eric Délicati. Ma conclusion est que Terra Cielo Mare est une marque horlogère tout à fait atypique, qui présente une grande variété de montres originales, de grande qualité horlogère et souvent innovantes, et qui mérite certainement que l’on s’y intéresse.

En tant que passionné d’horlogerie, je m’intéresse non seulement à l’objet « montre », mais également à l’histoire de son créateur et à l’origine de l’idée créatrice à la base de la conception. Et sur ce point, Terra Cielo Mare ne manque pas d’atouts, comme en témoignent les pages qui précèdent. Exploits sportifs, records de vitesse, innovations techniques, références au patrimoine architectural et automobile, aventures et explorations, les sources d’inspiration sont d’une richesse et d’une diversité inégalées dans le monde de l’horlogerie., et je vous mets au défi de me citer une marque qui fait mieux.

Pour terminer, l’Orienteering au poignet de Matteo Della Bordella, l’un des plus fameux alpinistes italiens.

Matteo Della Bordella